Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Oct 2018, 02:25

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 72 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Brian De Palma
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 15:25 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72395
Localisation: Fortress of Writing
Murder à la Mod (1968)
2/6 - Entre ses affèteries de fan de la Nouvelle Vague et son amateurisme pur, c'est quand même relativement embarrassant. Et pourtant, ça reste fascinant par moments. L'exercice suinte le voyeurisme dans sa forme la plus pure, sans fard, presque gratuit mais terriblement sincère de la part de l'auteur. Après, je vois pas trop où De Palma veut en venir avec cette espèce de farce foireuse.

Greetings (1968)
3/6 - Un certain charme dans sa chronique qui capture l'époque mais ça demeure très inégal. Moins amusant que les meilleurs passages de sa suite, Hi, Mom!

The Wedding Party (1969)
1/6 - Vrai premier film mais qu'il n'a pas fait seul, comédie sans saveur de petits jeunes qui s'amusent à référencer le muet et la Nouvelle Vague. Sans intérêt.

Dionysus (1970)
3/6 - William Finley est encore une fois troublant et le récit se fait intrigant mais si l'aspect expérimental de l'ouvrage est loin d'être inintéressant, sur 85 minutes, c'est quand même difficile. Plus un document témoin de la mise en scène particulière du groupe et de l'interactivité de la pièce qu'une expérience engageante en soi.

Hi, Mom! (1970)
3/6 - Film bicéphale, partagé entre une comédie très amusante, dans le montage de gags, dans l'humour de persos et de dialogues, dans la comédie de situation, et une satire longuette hors sujet. J'ai eu l'impression de voir deux bouts de films montés ensemble, avec une fin de mec qui sait pas comment finir.

Get to Know Your Rabbit ( Attention au lapin, 1972)
2/6 - Premier film de commande (et de studio), une comédie absurde pas drôle où le cinéaste profite d'avoir un plus large budget pour s'amuser à filmer des décors construits en studio lui permettant des mouvements de caméra qui passent à travers les murs ou au-dessus des pièces, mais sans que cela n'ait de sens, contrairement à ses futurs films.

Sisters (Soeurs de sang, 1973)
4/6 - Derrière "l'hommage" à Hitchcock, piochant dans Fenêtre sur cour et Psychose, mais qui en soi est déjà un jeu de miroir, entre les films, pour le spectateur cinéphile, il y a une intéressante décomposition du voyeurisme du personnage mais aussi du public même si on est encore un peu à l'état d'ébauche de la carrière à venir.

Phantom of the Paradise (1974)
À revoir.

Obsession (1976)
3/6 - Le film ne peint qu'une obsession de surface comme si les seules figures recyclées de Vertigo suffisaient à nous emporter. Les emphases de De Palma (travellings ophulsiens, ralenti final) sont enivrantes, le velouté Zsigmond et le score de Herrmann amplifient l'aspect "film de fantômes" déjà présent dans le modèle mais ça aurait gagné à aller plus loin dans sa perversion de l'original pour être pertinent.

Carrie (Carrie au bal du diable, 1976)
4/6 - Très court et un peu "simple" dans le scénario, le film opère un crescendo qui fonctionne bien et globalement le film TUE dès qu'on est au bal, enquillant morceau de bravoure sur morceau de bravoure (le slow, la montée, le split-screen, tous les effets de montage). Tout est super fat mais le genre fait passer la pilule et ça marche du tonnerre. Enfin bref, c'est bien mais un peu "petit". Exercice de style.

The Fury (Furie, 1978)
2/6 - Inintérêt absolu. Deux heures mollassonnes de structure mal fagotée avec un côté remake upper class de Carrie dans le Manoir Xavier du pauvre. Un de ses films où De Palma est presque totalement absent. Il y a cette scène de vision sur les escaliers qui est géniale dans la mise en image, ainsi que les délires gore proto-Scanners mais putain, que c'est fonctionnel et vide le reste du temps.

Home Movies (1980)
1/6 - Farce grossière à l'écriture amatrice. En réalité un exercice donné par De Palma à ses étudiants lorsqu'il était prof à la fac mais il se dit responsable de 95% des plans du film et ce dernier est insauvable. La patte de l'auteur se voit d'ailleurs à l'écran, dans certains plans ou détails du récit, mais putain que c'est pénible à partir dans tous les sens.

Dressed to Kill (Pulsions, 1980)
4,5/6 - Exercice de style particulièrement probant, davantage une perversion du modèle qu'un hommage. Le sous-texte du Hitchcock devient le texte, on joue les chaises musicales avec ses archétypes et on les modernise par une sexualité mise en avant qui se fait carrément progressiste. Derrière la vulgarité assumée du film, il y a une pertinence dans la relecture qui fait qu'on est pas dans le fétichisme creux. Mais quand bien même il serait creux, quelle mise en scène! Là ce n'est plus du cinéma de voyeur, c'est du cinéma de jouisseur.

Blow Out (1981)
6/6

Scarface (1983)
4,5/6 - Film plus stonien que depalmaien. Le cinéaste du vulgos est parfait pour conférer à ce rise & fall '80s toute sa décadence kitsch, donnant une véritable identité à ce qui pourrait être un film de gangster de plus, et c'est royalement mis en scène mais l'ensemble m'apparaît vaguement impersonnel dans le fond. Et c'est le fond que je trouve le plus intéressant. Ce contexte politique du remake contemporain, son propos sur l'immigration, le Rêve Américain et la Guerre contre la Drogue... Dommage que la deuxième moitié soit plus programmatique, surtout avec un personnage aussi peu attachant.

Body Double (1984)
À revoir.

Wise Guys (1986)
1/6 - Film impersonnel au possible à partir d'un scénario d'une indigence totale... C'est écrit comme s'il s'agissait de la toute première comédie au monde et à part deux plans, ce serait filmé par Gérard Oury, ce serait pareil.

The Untouchables (Les Incorruptibles, 1987)
4/6

Casualties of War (Outrage, 1989)
3/6

The Bonfire of the Vanities (Le Bûcher des vanités, 1990)
4/6 - Jeune et impressionnable, cette satire où tout le monde en prend pour son grade, des hommes d'Église aux hommes politiques en passant par la presse, Wall Street, la upper class et la Justice, m'avait suffisamment nourri en cynisme, avec ce qu'il faut de retournements de situations et de sexe et d'outrage pour que je trouve ça génial. Aujourd'hui, ça m'amuse toujours mais ça reste un peu gentillet et léger et tout ce qui y est bon est dû au livre (le plan-séquence d'ouverture est joli mais n'a pas le sens ni même vraiment l'utilité de celui de Snake Eyes, le split-screen est inutile).

Raising Cain (L'Esprit de Caïn, 1992)
Pas vu.

Carlito's Way (L'Impasse, 1993)
4/6 - Film vraiment banal, dans l'intrigue et dans le traitement. J'accroche assez peu à tout ce qui lorgne encore trop du côté des kitscheries '80s du cinéma de l'auteur. Une romance qui me passionne encore moins que le reste. C'est la mise en scène de De Palma qui hisse le film au-delà de la vulgaire série B du scénario, avec notamment cette haletante dernière demi-heure en quasi-temps réel, 30 minutes durant lesquelles la tension ne retombe jamais sans que l'écriture ou la réalisation n'aient à en faire trop.

Mission: Impossible (1996)
6/6 - Nn seulement c'est un blockbuster qui remplit à la perfection son cahier des charges, c'est surtout un grand film sur le cinéma et plus particulièrement la mise en scène avec une réflexivité sur le genre même - film d'espionnage, donc faux semblants, masquarades, tromperie - dont les codes renvoient inévitablement au 7e art, où les personnages doivent se faire metteur en scène pour vaincre. C'est vraiment un film sur le pouvoir de l'image, comment elle ment et comment elle dit la vérité. Et l'époustouflante séquence dénuée de musique du piratage de la CIA...

Snake Eyes (1998)
4,5/6 - Ode au pouvoir de la caméra, qui détient la vérité, tout en brouillant les pistes entre vision objective et subjective, film sur la quête de la vérité, sur l'ère du "spin" par les médias ou par des agents corrompus. Ce que l'on ignore ne peut pas nous faire du mal mais il est nécessaire de le savoir. Le dernier acte narrativement peu concluant entame l'expérience formellement stimulante.

Mission to Mars (2000)
4/6

Femme Fatale (2002)
2/6 - Qu'est-ce que c'est tarte comme film...ennuyant et grossier. Passer autant de temps sur une (fausse) intrigue de faux kidnapping m'échappe complètement, tout comme la pertinence de cet exercice sur le destin...entre le twist et ce qui suit, j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver face à court métrage d'ado. De Palma, comme beaucoup de cinéastes, entre ici dans la phase de sa carrière où ses films ressemblent à des films d'étudiants qui voudraient le copier/lui rendre hommage.

The Black Dahlia (Le Dahlia noir, 2006)
3/6 - Pas encore RIP mais bien RAS.

Redacted (2008)
2/6 - Gros ratage qui aurait gagné à être une enquête et plus rigoureux. À quoi bon multiplier les points de vue s'ils racontent tous la même chose? Pourquoi remonter les sources dans l'ordre chronologique? Ok Brian, la caméra est vectrice de vérité mais ce remake d'Outrages n'apporte rien en exploitant si mal son dispositif.

Passion (2012)
0/6 - Téléfilm profondément pathétique où rien dans l'exécution ne transcende un récit minable, sans surprise, sans enjeux. Entre la photo terne et les motifs récurrents de l'auteur mais en mode PITIÉ, j'ai un peu eu l'impression de voir un pastiche amateur censé illustrer "le cinéma de Brian De Palma". Film chiant et fade comme la tronche de Noomi Rapace, sans aspérités, sans le moindre petit début de soupçon d'iota d'ambiance ou de sexualité, complètement convenu, limite mal joué.


Moyenne : 3.2/6

Faudrait que je les (re)vois tous en fait parce qu'à l'exception des derniers et de quelques autres, mes souvenirs ne sont pas clairs et surtout ont été forgés il y a maintenant assez longtemps.

Sinon, pour le moment, le top ça donnerait :

1. Mission : Impossible
2. Blow Out
3. Snake Eyes
4. Pulsions
5. Scarface

_________________
Image


Dernière édition par Film Freak le 30 Aoû 2006, 22:21, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top Brian De Palma
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 15:48 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17944
Localisation: Paris
#The Black Dahlia (2006)
H-3

# Femme Fatale (2002)
6/6, le choc au cinéma, la projo de rêve, le sourire con aux lèvres, dans mon top 3 des années 2000.

# Mission to Mars (2000)
6/6, o surprise, DP change doucement... Beau à en pleurer.

# Snake Eyes (1998)
6/6, une vraie tuerie... De Palma se fout vraiment de la gueule du monde, mais parfois, ça fait du bien.

# Mission: Impossible (1996)
5.5/6. Duex ou trois réserves, mais ça reste le blockbuster ultime avec deux ou trois autres (genre Die Hard 3).

# Carlito's Way (1993)
6/6, ultimate chef d'oeuvre, tout est beau, tout déchire.

# Raising Cain (1992)
1/6. De Palma se fout vraiment de la gueule du monde !!!!!!!!!

# The Bonfire of the Vanities (1990) (as Brian DePalma)
4/6, j'ai du mal à me décider sur ce film.

# Casualties of War (1989)
4/6... Parfois concou et baclé (la fin).

# The Untouchables (1987)
4/6, DP est présent le temps d'une ou deux scènes. Le film, dans l'ensemble est bien sympa.

# Wise Guys (1986)
0/6

# Body Double (1984)
6/6, autant l'histoire est conne, autant le propos m'achève tant c'est osé pour l'époque.

# Scarface (1983)
5/6, daté, outrancier, parfois lourd, mais ça passe tout seul.

# Blow Out (1981)
6/6, voila ce que peut donner DP lorsqu'il bosse son scénar !

# Dressed to Kill (1980)
2/6, ok la mise en scène mais... De Palma se fout vraiment de la gueule du monde !!!

# The Fury (1978)
4/6, pareil que Carrie en moins bien

# Carrie (1976)
5/6, beaucoup de défauts, mais une force, une émotion, un final...

# Obsession (1976)
5/6, bien foutu visuellement, émouvant mais... De Palma se fout vraiment de la gueule du monde !

# Phantom of the Paradise (1974)
6/6, le choc absolu, le plaisir grandiose, la claque.

# Sisters (1973)
4/6, sympa mais bon... De Palma commence à se foutre un peu de la gueule du monde.

# Hi, Mom! (1970)
4/6, de Niro est génial

# Dionysus (1970)
euh... pas de note. C'est quio ce truc ??

# Greetings (1968)
4/6, très bon souvenir, j'adore la musique.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top Brian De Palma
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 15:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2006, 09:40
Messages: 461
Localisation: Rest In Paris
# The Black Dahlia (2006)
Pas vu.

# Femme Fatale (2002)
0/6 - pour moi, le sommet du ridicule !

# Mission to Mars (2000)
2/6 - ésotérique et chiant, mais des belles scènes.

# Snake Eyes (1998)
4/6 - brillant et... c'est tout !

# Mission: Impossible (1996)
5/6 - pas assez respecté, à mon avis. Un grand blockbluster.. Et y a qu'à voir le 2 et le 3 pour s'en convaincre.

# Carlito's Way (1993)
6/6 - pour moi, son meilleur...

# Raising Cain (1992)
0/6 : ridicule.

# The Bonfire of the Vanities (1990) (as Brian DePalma)
5/6 - caustique et brillant. Totalement incompris à mon avis.

# Casualties of War (1989)
4/6 - adoré la première fois, déçu la seconde... la fin est lourdingue. Mais il y a des scènes vraiment fortes.

# The Untouchables (1987)
5/6 - un grand polar classique, scénario brillant.

# Wise Guys (1986)
Pas vu.

# Body Double (1984)
4,5/6 - Flirte avec le ridicule, sans jamais y sombrer. Je sais pas pourquoi j'adorais ce film petit.

# Scarface (1983)
5/6 - Grand film. et ce final...

# Blow Out (1981)
5/6 - un bijou qui dépasse sa réputation d'Hitchcock-like.

# Dressed to Kill (1980)
3,5/6 - Je comprends pas tout le foin autour de celui-ci. Mais je connaissais le twist avant de le voir....

# Home Movies (1980)
Pas vu

# The Fury (1978)
3/6 - le minimum syndical pour Brian. Mal vieilli

# Carrie (1976)
5/6 - Excellentissime : glauque et en même temps très juste d'un point de vue humain. Et assez terrifiant aussi.

# Obsession (1976)
4,5/6 - Très belle atmosphère.

# Phantom of the Paradise (1974)
5/6 - j'écoute encore régulièrement la B.O. Et quoi qu'on en dise, ça vieillit BIEN

# Sisters (1973)

Pas vu. J'ai le DVD.

# Get to Know Your Rabbit (1972)
# Hi, Mom! (1970)
# Dionysus (1970)
# The Wedding Party (1969)
# Greetings (1968)

Pas vus

4/6 - Très inégal, mais super sympathique. Un vrai urban movie caustique. Il faut que je vois la suite, Hi, Mom ! Je crois qu'elle est inférieure.

# Murder à la Mod (1968)

Pas vu


Sinon, pour le moment, le top ça donnerait :

1. L'impasse
2. Les incorruptibles
3. Mission : Impossible
4. Scarface
5. Le bûcher des vanités

_________________
"Mort au comic relief"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 17:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3553
A peu près la même chose que Hal 5 mais je mets 6 à Casualties of war et Obsession (mon préféré)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 19:52 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Aoû 2005, 22:00
Messages: 977
FEMME FATALE: 1-2/6 (pour Rebecca :oops: :oops: et c'est tout!)

MISSION TO MARS: 1-2/6 (à revoir mais mauvais souvenir :evil: )

SNAKE EYES: 2/6 (de la virtuosité qui tourne à vide...la fin est pas terrible)

MISSION: IMPOSSIBLE: 3/6 (un blockbuster virtuose mais peu de souvenirs-pas revu depuis la sortie salles-)

L'IMPASSE: 4,5/6 (virtuose et émouvant mais à revoir...)

RAISING CAIN: 1-2/6 (du nawak parfois brillant mais souvent grotesque :roll: :evil: )

CASUALTIES OF WAR: 4,5/6 (film choc,prenant et fort...l'un de ses meilleurs?)

THE UNTOUCHABLES: 2/6 (quelques belles scènes,pour le reste bof,bof!)

BODY DOUBLE: 3/6 (De Palma se pastiche...j'aimais beaucoup à l'époque,moins maintenant...c'est jouissif par moments mais un peu lourd dans l'ensemble)

SCARFACE: 3,5/6 (pas mal mais un peu surestimé et trop long!)

BLOW OUT: 4,5/6 (techniquement brillant,Travolta-Allen très bons et le film est assez touchant...fatalement,l'un de ses meilleurs films! :) )

DRESSED TO KILL: 3,5/6 (virtuose comme souvent mais j'ai des réserves sur le scénario...)

THE FURY: 4/6 (étonnant mélange de genres,musique et fin superbes!...mésestimé??)

CARRIE: 4/6 (le final,Laurie et Spacek sont superbes,mais aussi quelques longueurs...ça reste quand même l'un de ses meilleurs films!)

OBSSESSION: 4/6 (à revoir)

PHANTOM OF THE PARADISE: 4/6 à( revoir)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top Brian De Palma
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 20:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 21:23
Messages: 3217
# Redacted (2007)
Faut que je le revoie, ça m'avait un peu dérouté mais vraiment fasciné.

# The Black Dahlia (2006)
Arf... J'adore la reconstitution et la mise en scène. J'adore Mia. Par contre j'ai du mal avec le reste du casting, ils sont jamais crédibles.

# Femme Fatale (2002)
Masturbatoire, donc jouissif.

# Mission to Mars (2000)
La révision a été bénéfique. Sa naïveté, qui m'avait pété les couilles à la 1ère vision, m'a cette fois-ci touché. Et les séquences d'anthologie sont toujours aussi impressionnantes.

# Snake Eyes (1998)
Trop ébloui par le début, son finale me laisse un peu sur ma faim. Je le revois bientôt.

# Mission: Impossible (1996)
Un vrai film d'auteur caché dans un film de commande. Eblouissant.

# Carlito's Way (1993)
Un film mélancolique et parfois un peu naïf, comme son héros. Superbe.

# Raising Cain (1992)
Inégal mais typiquement depalmien.

# The Bonfire of the Vanities (1990) (as Brian DePalma)
J'aime beaucoup. De Palma filme la merde comme de la merde. J'ai rarement autant ri devant un film du barbu.

# Casualties of War (1989)
Quelques effets trop prononcés à mon goût, mais aussi des séquences superbes et la musique de Morricone.

# The Untouchables (1987)
Mouais, c'est sacrément bien fichu et classieux, mais je suis jamais à fond.

# Wise Guys (1986)
A oublier.

# Body Double (1984)
J'adore. Aussi virtuose et aussi obsessionnel que du Hitchcock, les taches de sang et de foutre en plus.

# Scarface (1983)
Un De Palma en pleine forme, un Pacino qui bouffe l'écran et un scénar bien Stone.

# Blow Out (1981)
Un final bouleversant pour un thriller d'anthologie.

# Dressed to Kill (1980)
Une sorte de thriller freudien bien explicite et quelques séquence bien mythiques. Zobculte.

# Home Movies (1980)
Pas vu.

# The Fury (1978)
Du fantastique intéressant, admirablement construit qui ne laisse en général pas indifférent.

# Carrie (1976)
De Palma se retrouve presqu'un peu bridé par l'histoire de King... Mais le film offre des séquence tout simplement sublimes et s'impose comme une référence du genre.

# Obsession (1976)
Mon préféré. VERTIGO me fait chier, OBSESSION me bouleverse. La meilleure partition d'Herrman pour un De Palma en état de grâce.
Et puis y a ce putain de plan où Geneviève Bujold rajeunit. Magique.

# Phantom of the Paradise (1974)
Zobculte. J'adore Paul Williams, j'adore SES chansons, j'adore tout !

# Sisters (1973)
Enorme. Un film purement depalmien dans ses thèmes, sa forme, ses influences.

# Get to Know Your Rabbit (1972)
Pas vu.

# Hi, Mom! (1970)
Un peu déçu, mais quelques trucs intéressants.

# Dionysus (1970)
Me suis fait chier.

# The Wedding Party (1969)
# Greetings (1968)
Pas vus.

# Murder à la Mod (1968)
Sympatoche, mais quand même réservé aux complétistes.

# Woton's wake (1962)
J'ai adoré ! Complètement barré et visuellement prometteur, LE truc qui justifie à mes yeux l'achat du DVD "De Palma années 60".


Dernière édition par Mister Zob le 10 Fév 2010, 09:29, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top Brian De Palma
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 21:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
# The Black Dahlia (2006)
Ca peut le faire. Très vite.

# Femme Fatale (2002)
J'avais trouvé ça d'une classe inouïe mais particulièrement baclé dans le scénario. Après, je pense qu'on peut écrire des bouquins entiers sur le film...

# Mission: Impossible (1996)
Un des films majeurs des années 90 et un des plus grands films d'action. L'auteur parvient à surgir du blockbuster hollywoodien et ça fait vraiment vraiment plaisir à voir. Enorme plaisir en salle et ça se bonifie à chaque revoyure.

# The Untouchables (1987)
J'ai du le voir qu'une seule fois, pas bien grand. J'avais adoré à l'époque, très impressioné par Sean Connery.


# Scarface (1983)
A revoir à tout prix. Incapable de dire quoi que ce soit sur le film

# Phantom of the Paradise (1974)
Là encore, c'est un des films qui ont marqué mon enfance. Un opéra rock comme on en a rarement fait, un délire faustien assez jubilatoire. Et des cauchemars à n'en plus finir.

Juste de quoi faire un top 5 ce qui n'aurait pas de sens...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 22:56 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23636
Localisation: Arkham Asylum
Un de mes réals vivants préférés. J'ai beaucoup d'attachement pour son cinéma.

# The Black Dahlia (2006)
LE film que j'attend cette année.

# Femme Fatale (2002)
Un scénar un peu limite mais une telle richesse thématique dans la mise en scène...

# Mission to Mars (2000)
Pareil, un scénar biéseux, mais quelques grandes scènes de cinoche...

# Snake Eyes (1998)
Une maîtrise visuelle impressionante. Une de ses réflexions sur l'image (et le cinéma) les plus aboutis.

# Mission: Impossible (1996)
Détournement sans faille d'un blockbuster vers ses propres obsessions. Et en plus c'est super divertissant.

# Carlito's Way (1993)
Trés beau film. Pas aussi fort que Scarface, mais trés touchant.

# Raising Cain (1992)
Du DePalma 100%, avec un gros John Lithgow dedans. Moi j'adore.

# The Bonfire of the Vanities (1990) (as Brian DePalma)
J'ai bien ri, et j'aime le côté satire au vitriolle.

# Casualties of War (1989)
Pas vu. AAAAAAARRRRGGG !!!

# The Untouchables (1987)
Une bombe. Un film de gangster mis en scène comme un western avec une multiplication de clin d'oeil aux classiques du cinéma. Encore un beau détournement.

# Wise Guys (1986)
Pas (encore) vu.

# Body Double (1984)
Pas vu. AAAAAAARRRRGGG bis !!!

# Scarface (1983)
Une force incroyable. Une oeuvre aux accents shakespeariens. Je trouve que le côté daté/kitch le rend encore plus radical.

# Blow Out (1981)
Putain de bon film (évitez la VF avec la voix de Depardieu).

# Dressed to Kill (1980)
Du pur De Palma dans ses obsessions hitchcockiennes, version psychose.

# Home Movies (1980)
Pas vu.

# The Fury (1978)
Je me souviens d'un film assez conventionnel avec une réalisation parfois virtuose. A revoir...

# Carrie (1976)
Excellent film, qui s'ouvre et se conclue sur une scène traumatisante (le film parle d'ailleurs de traumatisme, ça tombe bien).

# Obsession (1976)
Du pur De Palma dans ses obsession hitchcockienne, version Vertigo.

# Phantom of the Paradise (1974)
Le film culte par excellence. Une musique qui hante. Un mélange des genres savant, et toujours une brillante réflexion sur le cinéma.

# Sisters (1973)
Du De Palma balbutiant. Il ne maîtrise pas encore tout à fait sa fougue visuelle et ses thématiques obsessionnelles. Mais on y arrive...

# Get to Know Your Rabbit (1972)
Pas vu. Mais la présence d'Orson Welles m'intrigue...

# Hi, Mom! (1970)
Trés influancé par la nouvelle vague française. Il se cherchait encore, c'est pas vraiment au point...

# Dionysus (1970)
Le DVD traine depuis deux ans sur mon étagère...

# The Wedding Party (1969)
Pas vu.

# Greetings (1968)
Pas vus.

# Murder à la Mod (1968)
Pas vu.

# Woton's wake (1962)
Court-métrage loufoque et branque. On y décelle déjà un certain goût pour la composition picturale et la citation cinématographique, mais c'est pas franchement ça...

Pour l'instant il n'y a aucun film que je n'aime pas.

Top :
1- Scarface
2- Carrie
3- The Untouchables
4- Blow Out
5- Carlito's Way


Dernière édition par Tetsuo le 30 Aoû 2006, 22:58, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top Brian De Palma
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 22:57 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Et bien il me reste un gros mois pour voir de gros manquants (un peu de paresse pour les commentaires en fait).

5/6 # Le Dahlia noir (2006)
6/6 # Femme Fatale (2002)
3/6 # Mission to Mars (2000)
5/6 # Snake Eyes (1998)
3-4/6 # Mission: Impossible (1996)
5/6 # Carlito's Way (1993)
4/6 # The Bonfire of the Vanities (1990)
5/6 # Casualties of War (1989)
3/6 # Blow Out (1981)
6/6 # Dressed to Kill (1980)
3/6 # The Fury (1978)
6/6 # Carrie (1976)
3/6 # Obsession (1976)
3-4/6 # Phantom of the Paradise (1974)
4/6 # Sisters (1973)
2/6 # Dionysus (1970) (mais c'est un peu particulier)
3/6 # The Responsive Eye (1966) (idem)
3/6 # Woton's wake (1962) (pareil)

Je n'aime pas tout mais quand j'adore, c'est un pied intégral et infini comme peu d'autres réal me procurent (Carrie, Pulsions, Femme fatale). Et Carrie fait partie de mes 10 films préférés. Faudrait que je fouille bien ses 80's.

1/ Carrie
2/ Femme Fatale
3/ Pulsions
4/ Le Dahlia noir
5/ Snake Eyes

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Dernière édition par Blissfully le 15 Nov 2007, 17:31, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Aoû 2006, 23:02 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20776
# The Black Dahlia (2006)
# Femme Fatale (2002) 5/6 J'aime beaucoup. Le scénario est con, oui, mais quelle mise en scène !

# Mission to Mars (2000)
4/6 - le coup du planétarium tue un beau film

# Snake Eyes (1998)
5/6 - impressionnant

# Mission: Impossible (1996)
4/6 Le scénario n'est pas à la hauteur de la mise en scène

# Carlito's Way (1993)
6/6 MA-GIS-TRAL. Un de mes films préférés.

# Raising Cain (1992)
1/6 Faudrait que je le revois. Le souvenir est très mauvais.

# The Bonfire of the Vanities (1990) (as Brian DePalma)
4/6 Sympa

# Casualties of War (1989)
5/6 Très beau film

# The Untouchables (1987)
5/6 - bon polar carré, excellent thème

# Wise Guys (1986)
Pas vu.

# Body Double (1984)
5/6 - Grotesque et unique

# Scarface (1983)
5/6 - Citizen Kane version drogue, grand, un peu daté

# Blow Out (1981)
6/6 - formidable variation sur Blow Up

# Dressed to Kill (1980)
3/6 - Sous-psychose cheapos, on entame la vague des polars prévisibles


# Home Movies (1980)
# The Fury (1978)
4/6

# Carrie (1976)
4/6 - Souvenir d'un ennui avant la fin.

# Obsession (1976)
5/6

# Phantom of the Paradise (1974)
6/6 - FILM CUUUUUUULTE

# Sisters (1973)
3/6
# Get to Know Your Rabbit (1972)
4/6 anodin mais marrant
# Hi, Mom! (1970)
# Dionysus (1970)
# The Wedding Party (1969)
# Greetings (1968)
# Murder à la Mod (1968)

Mon top
1. L'Impasse
2. Phantom of the Paradise
3. Blow Out
4. Body Double
5. Les Incorruptibles

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Sep 2006, 17:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8094
Je vais encore faire du copie colle (topic dahlia) ... J'ai beaucoup décroché de ce cinéaste que j'ai pourtant adulé. Peut-être trop vu ses films, l'impression qu'il n'a plus rien à dire dans l'aspect (trop?) théorique de son cinéma, dans ses obsessions devenus un peu radotage. Ses derniers opus, je n'y arrive plus tellement, par contre ses classiques jusqu'à "Body Double" ça marche toujours.

Là j'attends le "Dahlia" presque juste pour Mia Kirshner c'est un chouille tristounet...

6/6:

1 Fury
2 Body Double
3 Blow Out
4 Phantom of the Paradise

5/6

5 Obsession
6 Hi mom!
7 Carrie
8 Murder a la Mod

4/6

9 Femme Fatale
10 Les Incorruptibles
11 Scarface
12 sisters
13 Mission:Impossible
14 Outrage
15 Snake Eyes

3/6

16 L'esprit de Cain
17 Mission To Mars

2/6

18: L'Impasse
19: Pulsion

1/6

20: le bûcher des vanités


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Déc 2006, 19:21 
Hors ligne
Petit joueur

Inscription: 29 Déc 2006, 18:58
Messages: 12
Je connais relativement peu Brian De Palma mais sur les quatres films que j'ai pu voir de lui , trois font partis de mes films cultes .

Mission To Mars : 1/6

Scarface : 6/6

Phantom Of The Paradise : 6/6

Carlito's Way : 5,5/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Fév 2007, 18:56 
Hors ligne
Memorabilia
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Sep 2005, 14:15
Messages: 3378
Localisation: OUTATIME
# The Black Dahlia (2006)
3/6

# Femme Fatale (2002)
3.5/6

# Mission to Mars (2000)
2/6

# Snake Eyes (1998)
4/6

# Mission: Impossible (1996)
5/6

# Carlito's Way (1993)
6/6

# Raising Cain (1992)
3/6

# The Bonfire of the Vanities (1990)
3.5/6

# Casualties of War (1989)
2.5/6

# The Untouchables (1987)
6/6

# Wise Guys (1986)
2.5/6

# Body Double (1984)
5.5/6

# Scarface (1983)
6/6

# Blow Out (1981)
6/6

# Dressed to Kill (1980)
4.5/6

# Home Movies (1980)
2/6

# The Fury (1978)
4.5/6

# Carrie (1976)
5/6

# Obsession (1976)
5/6

# Phantom of the Paradise (1974)
5/6

# Sisters (1973)
5.5/6

# Get to Know Your Rabbit (1972)
pas vu.

# Hi, Mom! (1970)
2/6

# Dionysus (1970)
pas vu.

# The Wedding Party (1969)
pas vu.

# Greetings (1968)
3.5/6

# Murder à la Mod (1968)
pas vu.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top Brian De Palma
MessagePosté: 12 Fév 2007, 17:59 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18518
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
The Black Dahlia (2006)
Femme Fatale (2002)
Mission to Mars (2000)
Pas envie, pas vus.

Snake Eyes (1998)
5/6 - La mise en scène en jette, Cage est ébouriffant. Très envie de revoir.

Mission: Impossible (1996)
4/6 - solide mise en scène, mais pas accroché au scénario... Je ne retiens que la scène du trapèze, anthologique.

Carlito's Way (1993)
Très envie de voir.

The Untouchables (1987)
5/6 - Excellent. Grands acteurs.

Scarface (1983)
6/6 - Incroyable. Vu ya pas longtemps et énorme claque. Pacino, quoi.

Carrie (1976)
Jamais vu en entier, fuck it!

Pas vu le reste... Pfff.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top Brian De Palma
MessagePosté: 12 Fév 2007, 18:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
# Femme Fatale (2002)
1/6. Film laid, bête et ridicule.

# Mission to Mars (2000)
2/6. Deux bonnes scènes pompées au milieu du vide.

# Snake Eyes (1998)
3/6. Exercice de style pas désagréable mais un peu vain.

# Mission: Impossible (1996)
4/6. Gentil blockbuster.

# Raising Cain (1992)
Vieux souvenir d'un thriller basique mais divertissant.

# The Untouchables (1987)
4/6. Bon polar.

# Scarface (1983)
5/6. Le seul que j'aime vraiment. Fort.

# Blow Out (1981)
2/6. Quelques séquences réussies dans beaucoup d'ennui. Fin ridicule.

# Carrie (1976)
1/6. Série Z et adaptation ratée.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 72 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web