Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 02 Mar 2024, 07:43

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
MessagePosté: 26 Juil 2019, 14:56 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35685
Localisation: Paris
Je précise que lors de l'ouverture du LM, le Blu-ray passe en 16/9 pour approximer le format IMAX.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Juil 2019, 21:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 12:23
Messages: 7377
Qui-Gon Jinn a écrit:
Je précise que lors de l'ouverture du LM, le Blu-ray passe en 16/9 pour approximer le format IMAX.


Tu veux dire que sinon il est open matte ou pire, pan & scan ?

_________________
There is no such thing in life as normal


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Juil 2019, 22:06 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14155
Localisation: The Far Side of the World
Nope. La scène sur la lune est tournée en IMAX, donc avec un format 1.43. Le reste est tourné en 16 et 35mm en 2.35. Par contre je sais pas si c'est en anamorphique ou open matte


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Juil 2019, 23:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 13209
Mufti a écrit:
Par contre je sais pas si c'est en anamorphique ou open matte

Super 16 et Super 35, donc open matte mate.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2023, 23:07 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35685
Localisation: Paris
Revu à la Filmothèque du Quartier Latin tout à l'heure. Que dire que je n'aurais pas déjà dit dans mes deux premiers avis ?

J'ai adoré comment le film mêle le conjugal et le spatial, les épopées galactiques et les atermoiements de couple, le sublime et le quotidien. Le tout se rejoignant dans cette scène géniale où Claire Foy est soucieuse. Son fils: "Mommy what's wrong?" "Your daddy's going to the Moon" "Can I go play outside?" Dialogue incroyable, un retournement à chaque réplique. Que devient Josh Singer d'ailleurs ? Car le scénario est tip top.
Brillant comment le macro et le micro se mêle. Même quand le film s'éloigne de l'intime pour du sociétal à base de contestations politiques, manifs, etc, ça correspond au moment où Armstrong vrille suite à la mort de Jason Clarke. Donc c'est organique, ça ne paraît pas plaqué.

D'ailleurs je suis en train de regarder FOR ALL MANKIND et c'est très bien, mais c'est dingue comment y a pas une once de début de photo entre les deux, aussi bien niveau spectacle que réalisme, grittiness, sensation d'incarnation, de vérité visuelle et émotionnelle. Et j'adore aussi comment le Chazelle n'en fait pas des caisses sur les femmes des astronautes contrairement à la série, on ne sent pas une volonté politique reloue de cocher une case de "revendication" après la bataille, c'est traité de façon humaine et naturelle.

Pour ce qui est du "First Man" éponyme, quel incroyable portrait. Le personnage, plein de contradictions, est fascinant: sorte de nerd fermé qui peut parfois s'ouvrir, être charismatique et cassant, il est modelé et toujours surprenant. Et j'adore ce jeu quasi méta sur Ryan Gosling, "l'acteur qui n'exprime rien", et qui à la fin va devenir une visière sans visage... mais sur laquelle on peut tout projeter.
D'ailleurs cette re-vision m'a permis d'apprécier encore plus cet amour vache brossé en à peine trois scènes et quatre répliques entre Neil et Buzz, deux faces de la même médaille. De la même manière qu'on est tous un peu Elsa et un peu Anna dans FROZEN, on est tous un peu Neil (pudique, fermé, qui va sur la Lune pour se recueillir) et un peu Buzz (fanfaron, qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, et profite du voyage pour faire des bonds).

A part ça, un nouvel émerveillement face à la majesté constamment renouvelée des plans lunaires, où le film est à 10, puis réussit à passer à 11, puis à 12. It just never stops et chaque plan est plus incroyable et plus tellur-- euh sélénique (?) que le précédent.

Idem pour cet incroyable travail sur le son (les grincements de chaque boulon avant le lancement de Gemini 8 ) et ce score for the ages où chaque thème est inoubliable.

Film tellement précieux, à la fois adulte, mortifère, avec sa part d'irrésolu, et en même temps tellement kiffant et viscéral.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2023, 23:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 13209
« La marque des grands films tels que Rogue Nation et First Man ? Je leur ai mis 2. »

Lohmann


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Fév 2023, 00:58 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19399
Localisation: Rebirth Island
Qui-Gon Jinn a écrit:
on est tous un peu Neil (pudique, fermé, qui va sur la Lune pour se recueillir) et un peu Buzz (fanfaron, qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, et profite du voyage pour faire des bonds).


C'est marrant moi je m'identifie exclusivement à Armstrong, et j'y vois mon père aussi. Ce film m'a donné assez de matière pour prendre un abonnement illimité chez le psy.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Whiplash (Damien Chazelle, 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

64

6428

08 Jan 2017, 21:35

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La La Land (Damien Chazelle - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

DPSR

88

10596

01 Juil 2019, 23:24

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Babylon (Damien Chazelle, 2022)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

59

10517

31 Déc 2023, 00:08

Jules12 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La peur (Damien Odoul - 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

15

1650

12 Jan 2024, 21:12

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Terrifier (Damien Leone, 2016)

KillMunster

13

942

20 Jan 2023, 10:43

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Misanthrope (Damien Szifron, 2023)

Film Freak

12

1054

19 Oct 2023, 09:03

Mr Degryse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le parc (Damien Manivel, 2016)

Art Core

2

1210

08 Jan 2017, 12:01

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Magdala (Damien Manivel, 2022)

Tout est Cinéma

8

578

07 Aoû 2022, 22:55

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Damien veut changer le monde ( Xavier de Choudens, 2019)

Abyssin

0

1180

17 Mar 2019, 18:38

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Meg (Jon Turteltaub - 2018)

Qui-Gon Jinn

7

1347

02 Aoû 2023, 10:03

Abyssin Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web