Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Fév 2024, 20:19

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 26 Avr 2023, 20:18 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84836
Localisation: Fortress of Writing
Je sais pas si je préfère ce titre français cash (avec son o barré norvégien qui n'a au-cun sens) au titre original tout aussi basique (To Catch a Killer).

Image

Eleanor, une jeune enquêtrice au lourd passé, est appelée sur les lieux d’un crime de masse terrible. La police et le FBI lancent une chasse à l’homme sans précédent, mais face au mode opératoire constamment imprévisible de l’assassin, l’enquête piétine. Eleanor, quant à elle se trouve de plus en plus impliquée dans l'affaire et se rend compte que ses propres démons intérieurs peuvent l’aider à cerner l'esprit de ce tueur si singulier…

Étonnant retour de Szifron neuf ans après Les Nouveaux sauvages dans un registre radicalement différent avec ce thriller qui fleure bon les années 90 et dans la familiarité duquel on se glisse confortablement. Avec son tandem d'enquêteurs (un agent du FBI et une simple fliquette) et son enquête dont la mécanique est sempiternellement la même (quel indice circonstanciel le tueur aura-t-il laissé sur sa dernière scène de crime?), l'intrigue pourrait sentir le réchauffé mais le film a l'intelligence de troquer la figure éculée du serial killer pour le mass murderer.

Non seulement cela amène des scènes de tuerie absolument glaçantes, plus proches du réel de fusillades type Columbine ou Charlie Hebdo que des meurtres en série thématisés et esthétisés, mais cela permet surtout de développer un propos sur l'aliénation et une société plus intéressée par l'image et le gain à laquelle Szifron oppose les bienfaits de la bienveillance et de cultiver les éléments prometteurs en dépassant leurs handicaps (à ce titre, l'écriture parvient à transcender quelque peu le cliché du profiler et du tueur "pas si éloignés"). C'est dans cette thématique que le cinéaste renoue avec certaines idées de son précédent film mais dénuées cette fois de la satire facile et du cynisme.

La résolution est presque inévitablement en deçà de l'enquête (comme disait Scooter, "the chase is better than the catch") mais c'est quand même rondement mené, parcouru d'images assez fortes (les lasers!) et porté par des acteurs top, notamment Ben Mendelsohn qu'il est réjouissant de voir enfin pas typecast (voir des acteurs habitués aux méchants jouer des gentils, c'est un de mes kinks perso).

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Avr 2023, 20:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 13195
J’irai pour les lasers.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Avr 2023, 21:04 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11366
Localisation: Previously on Premiere
La bande-annonce m'avait bien tapé dans l'œil.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Avr 2023, 21:23 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35666
Localisation: Paris
Film Freak a écrit:
Je sais pas si je préfère ce titre français cash (avec son o barré norvégien qui n'a au-cun sens) au titre original tout aussi basique (To Catch a Killer).
Marrant car le titre original à l'époque du scénario était bien... Misanthrope.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Avr 2023, 12:51 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 5175
Excellent polar qui tourne autour de la voix grave de Ben Mendelsson, avec une fin pas franchement réussie.
Je me disais que c’était du Denis Villeneuve en bien, avant de voir les noms français défiler au générique. Ah bah oui Baltimore a été recréée à Montréal.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Avr 2023, 12:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27560
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
La réception US est vraiment négative étonnement.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Mai 2023, 18:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9546
Localisation: Ile-de-France
Art Core a écrit:
La réception US est vraiment négative étonnement.


Parce que le film tire à boulets rouges sur le pays? :lol:

J'ai beaucoup aimé aussi, impressionné que j'étais par la démarche de segmenter chaque fausse piste et de décrire les affrontements politiques au sein des autorités. Ca demande un certain courage parce que ça a dû perdre pas mal de spectateurs. Mais on a là un thriller très original, qui s'affronte à la question politique sans détour, sans pour autant verser dans la complaisance vis-à-vis du tueur.

Dommage donc que le climax soit si petit et plat, l'acteur du tueur n'est pas dingue et son personnage n'est pas forcément ce qu'il y a de plus intéressant dans l'écriture.

En revanche je kiffe Ben Mendelssohn,
au point d'avoir été bien choqué par sa mort si brutale. Mais il a semble-t-il payé sa soif de revanche et, le film le pointe, de pouvoir, lui aussi. L'héroïne marche en tout cas dans ses pas en réclamant son dû, la place qui est la sienne - conclusion positive dans un sens mais aussi amère, puisqu'on vient de voir que l'ambition peut être fatale.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2023, 13:19 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35666
Localisation: Paris
J'avais lu le scénario en 2019 et je me souviens l'avoir beaucoup aimé. A l'époque ça se passait dans la moiteur d'Atlanta mais sinon c'était le même récit avec cette idée géniale, comme le souligne FF, du tueur de masse plutôt que du sewial killeuw. Mais j'avais oublié les détails.

Dès le début j'ai été saisi par le FATISME de la mise en scène avec ces plans larges de mégalopole qui en imposent, cette droiture sèche qui claque, un peu m'as-tu-vu, où tu sens le cinéaste étranger qui veut faire la nique aux américains sur leur propre terrain. En ça le film fait souvent penser à du Villeneuve.

Le penchant rétro de l'enquête est agréable et rappelle des bons souvenirs du tsunami de films de tueurs en série des années 90. Une bonne couette bien chaude. Après on sent légèrement l'auto-culte (Ben Mendelsohn, certes bon, mais qui en fait un peu des caisses et semble avoir bien conscience de créer un personnage mémorable -- d'ailleurs bizarrement dès qu'il a dit "I'm married" j'ai tout de suite compris que ça voulait dire "I'm gay" [alors que j'avais aucun souvenir de ça dans le script]) et aussi un forçage dans la claricestarlingisation de Shailene Woodley (le trauma, bof). Mais ça reste cool.

J'aime l'ancrage réel du film, avec ces notifications de textos à tout va, une certaine lourdeur administrative réaliste, mais c'est amoindri par une "nolanisation" du film dans le scénario: toute la sous-intrigue sur le présentateur télé Kittrigde (!) fleure mauvais le DARK KNIGHT. On ne croit pas à ce talk show qui diffuse les images non-censurées, on ne gobe pas qu'aucune caméra ait pu filmer le visage du tueur, et on ne croit pas une seule seconde que le vrai tueur puisse téléphoner à l'antenne. Artificiel. Dommage.

Bref, le film commence bien mais a du mal à entièrement tenir la route sur le long terme. Ce qui fait ses qualités (son commentaire social cash et acerbe sur les U.S.) est aussi son défaut: l'impression de voir parfois une énorme NOTE D'INTENTION superbement filmée.

Mais j'ai quand même passé un bon moment, la mise en scène à elle seule, même si elle est tape à l'oeil, n'a eu de cesse de m'impacter.

J'ai relu ma fiche de lecture et dans le scénario de 2019, Falco se laissait faire l'amour par le tueur à la fin et dans l'épilogue portait son enfant. :o

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2023, 13:29 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84836
Localisation: Fortress of Writing
Whaaaaaaaat

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2023, 15:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9546
Localisation: Ile-de-France
lol


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Mai 2023, 00:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 13195
Qui-Gon Jinn a écrit:
Une bonne couette bien chaude.

J’ai la ref (que tu n’as peut-être pas).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Sep 2023, 15:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27560
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Comme tout le monde ici j'ai vraiment passé un bon moment. Un thriller à l'ancienne qui a suffisamment de style et de profondeur (notamment cette description de l'intérieur de l'enquête, de sa hiérarchie et de sa lourdeur) pour lui donner un surplus évident de personnalité. La scène d'ouverture est vraiment géniale, glaçante à souhait avec des détails jouissifs (les lasers !). Le personnage principal est un peu sacrifié dans son côté ancienne dépressive toxicomane borderline c'est dommage (et perso j'aime bien le jusqu'auboutisme du hide de QGJ, ça m'aurait plu). L'enquête manque aussi un peu de précision (ils le retrouvent finalement presque trop facilement) et le tout dernier acte est un peu en deçà. Mais gros plaisir d'acteurs (Woodley et Mendhelson géniaux) et bon petit film.

4/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2023, 09:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 10618
Rare exemple ou le titre français est meilleur que l'original : to catch a killer. Thriller assez réussi essentiellement grâce à l’ambiance dégagée lors des scènes de massacres de masse. L'ouverture avec les meurtres du sniper lors d'un feu d'artifice est angoissante, choquante et marquante. Il en sera de même lors d'une déambulation de l'héroine dans un supermarché ou s’amoncèlent les victimes. L'histoire est l'archétype du thriller des années 90. 2 individus que tout oppose vont faire équipe pour arrêter un psychopathe. Bien entendu il y a la novice au trauma passé sous la coupe de son mentor taciturne plus âgé mais acariâtre. Il y a un savoir faire indéniable dans la mise en scène même si elle ressemble énormément aux standards actuels. Bien fait mais sans aucune personnalité. Le casting est bon mais il faut aimer les acteurs à la voix grave : Ben Mendelsohn et Ralph Ineson. Ils font péter le caisson de basse. L'argumentaire du malade mental résonne assez avec les thématiques à la mode.

Bien fait,prenant mais pas mémorable !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les nouveaux sauvages (Damian Szifron - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

23

3245

28 Aoû 2015, 13:28

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. First Man (Damien Chazelle, 2018)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Film Freak

96

8452

07 Fév 2023, 00:58

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Magdala (Damien Manivel, 2022)

Tout est Cinéma

8

574

07 Aoû 2022, 22:55

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Terrifier (Damien Leone, 2016)

KillMunster

13

939

20 Jan 2023, 10:43

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le parc (Damien Manivel, 2016)

Art Core

2

1208

08 Jan 2017, 12:01

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La La Land (Damien Chazelle - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

DPSR

88

10578

01 Juil 2019, 23:24

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La peur (Damien Odoul - 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

15

1646

12 Jan 2024, 21:12

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Whiplash (Damien Chazelle, 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

64

6417

08 Jan 2017, 21:35

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Babylon (Damien Chazelle, 2022)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

59

10498

31 Déc 2023, 00:08

Jules12 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Damien veut changer le monde ( Xavier de Choudens, 2019)

Abyssin

0

1178

17 Mar 2019, 18:38

Abyssin Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web