Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Fév 2024, 20:22

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Terrifier (Damien Leone, 2016)
MessagePosté: 26 Déc 2022, 10:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Sep 2021, 16:55
Messages: 602
La nuit d'Halloween, deux jeunes femmes croisent la route d'un tueur sadique, Art the clown

Vu le budget ridicule (100 000 dollars), Terrifier souffre de quelques défauts, un scénario minimaliste, le jeu approximatif de certains acteurs, une sensation d’étirement et de remplissage par moments (avec des personnages totalement inutiles), tout cela sent bon la série B fauchée et mal foutue.

Et pourtant, le film est intéressant, bourré de qualités et avec un personnage principal qui fout vraiment les jetons.

Bien sûr, l’histoire tient sur 2 lignes, mais la construction, toute en montée progressive de l’horreur, est suffisamment intelligente pour accrocher, avec une scène d’introduction particulièrement réussie, jouant à la fois sur la crédibilité de la situation (deux nanas éméchées qui rentrent de soirée et qui vont grignoter un bout avant de reprendre le volant) et le malaise dû à l’apparition de ce clown tordu en pleine nuit.

Damien Leone prend son temps, jouant sur l’ambiguïté même du clown, personnage amusant mais dont la présence totalement incongrue à ce moment-là inquiète quand même nos deux péronnelles. Les longs échanges de regards entre elles et le clown dans le restaurant, filmé en simples champ-contrechamp, sont vraiment flippants, surtout dans cette façon qu’à ce dernier à d’alterner immobilité inquiétante et gestuelle clownesque.

La suite est évidente : enfin prêtes à repartir du resto, elles constatent qu’une de leur roue est crevée, les immobilisant pour un long moment au beau milieu de la nuit. Le décor est planté, le massacre peut enfin commencer.

A ce stade, le film emprunte les chemins balisés du film de slasher mais avec une indéniable efficacité.

D’abord, dans le choix d’un décor original, sorte de bâtiment à l’abandon, entre l’immeuble et l’entrepôt, rempli de carcasses de voitures et de machines-outils. L’ambiance y est poisseuse et glauque, comme une représentation de l’enfer (on pense un peu au repaire de Freddy dans les Griffes de la nuit).

Ensuite, force est de constater que Leone s’en sort plutôt bien en termes de mise en scène, malgré l’absence de moyens. Le travail sur la profondeur de champ est assez intelligent, alternant les couleurs vives et le noir profond en arrière-plan. Et, évidemment, là où le film tire vraiment son épingle du jeu, c’est dans les scènes gore. Il y a bien sur la variété des méthodes de meurtre, que Leone filme de manière frontale, sans affèterie : découpage à la scie, énucléation, coups de marteau, balles de révolver, … Mais c’est dans le travail sur les effets spéciaux que le film touche vraiment au but, avec l’utilisation de procédés à l’ancienne (latex, maquillage et fausse hémoglobine) qui donne aux scènes gore la distance nécessaire pour éviter la complaisance.

Enfin, Terrifier crée incontestablement un boogeyman d’anthologie, à la fois angoissant et grotesque, terrifiant et pathétique, donc chaque apparition engendre le malaise. Avec son jeu ultra théâtral façon mime Marceau, l’acteur semble littéralement habité par son rôle et offre une prestation complètement déjantée (qui n’est pas sans rappeler d’ailleurs celle de Joachim Phoenix dans Joker….).

3-4/6

J’attends le 2 avec impatience (même si la durée -2H18 – m’inquiète un peu).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Déc 2022, 10:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27560
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Rattrapé à la suite du 2 et en effet c'est sympa. On retrouve la grande qualité du 2, la générosité dans le gore et dans les mises à mort. Ça se regarde tout seul malgré en effet le casting limité et le décor un peu random. Et oui Art the clown c'est une très grande réussite, il mérite la cultification.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Jan 2023, 17:34 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84836
Localisation: Fortress of Writing
Le film a le mérite de ne pas mentir sur la marchandise, assumant sa nature de film d'exploitation à la limite du pastiche (la musique, l'écriture), montrant son croque-mitaine en pleine lumière et qui ne se cache pas dès le début.

Par contre, je le trouve pas très original. Je lis "boogeyman d'anthologie" et "très grande réussite" mais perso je baille un peu devant cet énième clown de film d'horreur.
Et je trouve dommage d'en faire un mec surnaturellement invincible.
La meuf défigurée est bieeeeen plus malaisante.

Et je ne trouve rien d'intéressant à la mise en scène. Il y a un certain savoir-faire qui permet de pas faire trop cheap ni amateur (ça n'a d'ailleurs pas coûté 100 000$ mais 35 000$), malgré la photo un peu cache-misère, mais sinon je trouve qu'il n'y a jamais le début d'une once de tension.

Le véritable atout du film, c'est son festival de prothèses de gueules et les mises à mort inventives et dégueues. Tu te demandes à chaque fois comment il va tuer le suivant. Mais je nivelle sans doute par le bas vu les Jason paresseux que je me suis tapé récemment.

Curieux tout de même de voir le 2 et surtout ce qui mérite de passer d'1h24 à...2h18. Parce que le délire est tolérable sur une courte durée mais 2h20, va falloir être sacrément fun ou vraiment flippant.

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2023, 20:50 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22198
Localisation: Paris
Autant j’adore la photographie degueulasse, la musique, le rythme, et bien entendu le tueur et l’inventivité des meurtres (le découpage à la scie, putain), autant des personnages aussi cons c’est vraiment plus possible. Combien de fois on va jeter son arme (bout de bois, scalpel, bonbonne…) après avoir frappé un seul coup ? Dans la réalité, n’irait on pas achever une tueur une fois qu’il est à terre. Et mention spéciale à la débile de service, la seule à frapper plusieurs fois justement, et qui lui crie de se relever plutôt que de continuer de lui éclater la gueule. Sérieusement, c’est pas possible.
3/6

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2023, 20:58 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22198
Localisation: Paris
Sinon, je me demande quand même pourquoi on ne produit pas ça en France…

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2023, 21:21 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84836
Localisation: Fortress of Writing
Parce que ça marche pas.

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2023, 21:23 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22198
Localisation: Paris
Mais pourquoi on fait 3 ou 4 CM pour le même prix ??
Est-ce que réellement un Terrifier français fabriqué pour 35k€ ne serait pas bénéficiaire ?

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2023, 21:34 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 20954
Localisation: FrontierLand
Le truc c'est qu'en France, on ne sait pas faire. Ou plutôt "on a laissé faire des cons qui ne savent pas faire et ça a tué le genre plus d'une fois".

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2023, 22:41 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22198
Localisation: Paris
Le Cow-boy a écrit:
Le truc c'est qu'en France, on ne sait pas faire. Ou plutôt "on a laissé faire des cons qui ne savent pas faire et ça a tué le genre plus d'une fois".


Mais ces cons ont tenté avec des films bien plus chers, non ? Bloody Mallory, c'est 2,6M€. Ou avec 5.000€ pour un Echap moisi d'avance.
Il n'y a vraiment personne pour trouver 50K€ à droite à gauche, à investir dans un film d'horreur ? C'est une vraie question : pourquoi ça intéresse plus un producteur ou des acteurs (non payés) de faire des courts-métrages, plutôt qu'un film d'horreur ?

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2023, 22:45 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22198
Localisation: Paris
D'ailleurs, la question s'adresse aussi à vous (cinéastes, scénaristes, etc.). Ce n'est pas un truc qui vous brancherait ?

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2023, 23:24 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84836
Localisation: Fortress of Writing
De faire un long métrage pour 35 000€?
Je sais vraiment pas comment c'est possible.
Uberlinks coûte 30 000€ avec des ristournes de partout et une équipe qui bosse pour 85€/jour pendant 4 jours seulement.

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Jan 2023, 05:03 
Hors ligne
Expert

Inscription: 09 Nov 2011, 16:07
Messages: 394
Ce premier volet (vu après le second) est vraiment pourri, à part peut-être le début dans le resto italien qui fait vaguement illusion avec une bonne ellipse (exactement comme la scène dans la buanderie dans le 2, le réal semble avoir capté comment accrocher les spectateurs au départ). Comme dans le 2 aussi, dès que le film s'enferme dans un vaste lieu clos (ici l'immeuble plus ou moins désaffecté, là la fête foraine) il s'enfonce dans la nullité et la facilité.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Jan 2023, 10:24 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11366
Localisation: Previously on Premiere
Film Freak a écrit:
De faire un long métrage pour 35 000€?
Je sais vraiment pas comment c'est possible.
Uberlinks coûte 30 000€ avec des ristournes de partout et une équipe qui bosse pour 85€/jour pendant 4 jours seulement.


Vaurien s'est fait pour 350.000 en serrant les fesses, donc je pense qu'en payant mal les gens + en réduisant l'équipe au son/image + en tournant sans autorisation, tu peux descendre sous les 100.000 (mais le film aura forcément une autre gueule, et toute la mise en scène devra s'adapter). Ou sinon y a Tu mérites un amour, 450.000 de budget, mais avec le matos caméra prêté par Kechiche.

Je pense que c'est faisable pour un budget court-métrage, sans trop de SFX, avec un concept en lieu unique ; une maison, un cube, un lycée la nuit etc., mais que ça ne branche pas tant de monde que ça à fabriquer ou à voir. Et puis si techniquement c'est mal exécuté / ou mal joué / ou avec un son pourri, c'est immédiatement imbuvable.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Jan 2023, 10:43 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22198
Localisation: Paris
Z a écrit:
Je pense que c'est faisable pour un budget court-métrage, sans trop de SFX, avec un concept en lieu unique ; une maison, un cube, un lycée la nuit etc., mais que ça ne branche pas tant de monde que ça à fabriquer ou à voir. Et puis si techniquement c'est mal exécuté / ou mal joué / ou avec un son pourri, c'est immédiatement imbuvable.


Effectivement , j'imagine que ça intéresse plus une jeune actrice ou des investisseurs de participer à un CM césarisable qu'à un film d'horreur qui ferait le tour des festivals. Là où aux US, on n'aurait "pas de mal" à trouver de l'argent dans la famille ou auprès des boutiques du coin pour réunir le budget. La technique va de pair : est-ce que ça intéresse un investisseur ou un acteur de participer à un truc aussi crasseux qu'un Basket Case (mal joué, mal éclairé...) ?

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Terrifier 2 (Damian Leone, 2022)

Art Core

4

1457

04 Fév 2023, 14:33

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le parc (Damien Manivel, 2016)

Art Core

2

1208

08 Jan 2017, 12:01

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La La Land (Damien Chazelle - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

DPSR

88

10578

01 Juil 2019, 23:24

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Il était une fois... la révolution (Sergio Leone - 1972)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

DPSR

51

5156

06 Mar 2016, 16:58

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Il Etait une fois en Amérique (Sergio Leone - 1984)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

vimes

87

10331

30 Mai 2020, 14:06

Cantal Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mon nom est personne (Tonino Valerii, Sergio Leone - 1973)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Cosmo

15

2857

11 Sep 2023, 18:36

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone - 1969)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

_ZaZaZa_

26

3276

10 Aoû 2016, 00:21

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. First Man (Damien Chazelle, 2018)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Film Freak

96

8452

07 Fév 2023, 00:58

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Babylon (Damien Chazelle, 2022)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

59

10498

31 Déc 2023, 00:08

Jules12 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Whiplash (Damien Chazelle, 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

64

6417

08 Jan 2017, 21:35

Erik Vonk Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web