Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 13 Avr 2024, 00:28

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 299 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 20  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 04 Oct 2010, 07:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8544
Localisation: Caché avec Charlie
Derrière chaque grande fortune se cache un grand crime. Cette phrase, attribuée à Balzac résume parfaitement le parti pris de David Fincher et Aaron Sorkin, co-créateurs du film social network.

En effet, de facebook, ici, il n' en est pas question. On s'en fout, littéralement. Oubliez le trip film générationnel, oubliez le film débat sur facebook. Oubliez les émotions touchantes d'un Creep de Radiohead entonné par un choeur d'enfant.

Chez Fincher et Sorkin, le monde est cruel et impitoyable, de l'université sélective au monde du business. Littéralement. N'y allez pas pour verser votre larme, pour être ému. C'est une histoire de salauds, de vrais, et de laissés pour comptes pour qui il n'y a pas de place...

Sorkin et Fincher se sont eux lancés dans la réalisation d'un film sur la genèse d'une des plus grande fortune mondiale, la naissance d'un magnat, et ceux qu'il a laissé sur le côté du chemin pour y arriver. Une histoire de crime, donc, mais un crime moderne et froid, un crime cruel commis par un Mark Zuckerberg présenté avec une ambiguité terrifiante, interprété génialement par un Jesse Eisenberg possédé, littéralement. Son regard haineux, sa façon de s'énerver, de tacler, de détruire autour de lui en fait un vrai grand héros de fiction, un Citizen Kane en puissance, un Daniel Plainview (There will be blood, film auquel j'ai pas mal pensé), un de ces modèles que le cinéma a adopté pour incarner la voracité et la détermination de ces riches américains, ceux qui n'ont jamais eu de remords...Zuckerberg est la version morderne de cela pour les auteurs. Il n'est pas sympathique, il n'est pas émouvant, il est le reflet d'une grande tristesse, d'une solitude qu'il a crée autour de lui.

Autour de lui, le monde coule, l'ami émerge sur le réseau et saigne autour de lui. Mark est un dieu, il a des groupies, la vie facile, on s'occupe de lui et lui, en retour, "s'occupe" des autres. Dans le rôle des fidèles, Timberlake et Garfield sont tous deux géniaux, mention au premier qui en Sean Parker est réellement impérial. Et mention aussi à celle dont on parlera énormément dans un an, Rooney Mara, qui en trois scènes (et une photo, la plus forte du film), est absolument géniale. Pour moi, c'est elle l'émotion du film...

Néanmoins, force est de reconnaitre des petits accrocs à la mécanique incroyable déployé. Fincher et Sorkin ont été trop vite. C'est un défaut qui peut s'estomper à la revision, mais là, on a deux petites heures pour ingérer tant de dialogues et de détails qu'une seconde vision s'impose. Ce film est un TGV de dialogues qui fusent, c'est limite un peu tuant par moments.

L'autre défaut est personnel. J'ai beau y voir du génie, je n'ai pas senti la patte personnel de Fincher, chère à mes yeux. La touche personnelle que je ne voyais pas dans le projet initial, ce qui faisait liant avec son oeuvre. On la retrouvait dans le livre, Zuckerberg en Tyler Durden qui touche des milliards pour concevoir le chaos. Mais non, point ici. Fincher s'exécute et signe une fabuleuse mise en scène. Mais c'est de loin son film le moins personnel. Et ça m'a manqué, même si l'overdose de qualité est là.

On ressort du film chamboulé par une overdose d'informations et de contradictions, s'appuyant sur un grand "pourquoi" qui fait réfléchir. Derrière un crime, il y a un mobile. Celui de Zuckerberg de fonder "Facebook", qui n'a aucun appétit pour l'argent ou l'amitié ou la reconnaissance, est un mystère, un pourquoi béant auquel la dernière scène pourrait répondre. Mais ce serait trop facile...Et pourtant.

5,5/6 en l'état, fort susceptible de passer au 6 sur la seconde vision.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Oct 2010, 07:21 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 22334
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Yeah! Merci pour cet avis honnête et éclairant.

Mais je sens que je vais commencer à ne plus rien lire.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Oct 2010, 07:47 
Hors ligne
Time traveller's wife
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Juil 2005, 12:13
Messages: 1973
Localisation: Retired
Aimee Mann sur Twitter a écrit:
"Social Network" is so good I want to get the script and study it, scene by scene, in the hopes I will absorb the essence of great writing.

Alors forcément Aimee qui parle de bonne écriture, wouah...
(bon cette info n'intéresse peut-être que Blissfully, mais s'il passe encore...)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Oct 2010, 09:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8544
Localisation: Caché avec Charlie
http://fincherfanatic.blogspot.com/2010 ... rview.html

Excellente interview!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Oct 2010, 09:49 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4352
Le Pingouin a écrit:
Mais c'est de loin son film le moins personnel.

Euh non. C'est peut-être pas le plus "identifiable", mais pour moi, c'est l'un de ses films les plus personnels (peut-être même le plus personnel avec "Zodiac"). Freak a raison : c'est la réponse parfaite à "Fight Club". Fincher transcende carrément le scénario de Sorkin. Il trouve la tonalité parfaite, le jeu d'acteur parfait, la lumière parfaite, tous les regards en disent énormément. Ca tue.

Tu vas pas me dire que "Alien 3", "The Game" ou "Panic Room" sont plus personnels?? (même si on reconnaît la patte, oui, mais c'est avant tout dans le style, pas dans la personnalité)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Oct 2010, 09:59 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4352
Ah, désolé, je viens de voir que Freak a déjà réagi sur la shoutbox. Bon, je vous laisse.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Oct 2010, 10:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8544
Localisation: Caché avec Charlie
Prout Man a écrit:
Le Pingouin a écrit:
Mais c'est de loin son film le moins personnel.

Euh non. C'est peut-être pas le plus "identifiable", mais pour moi, c'est l'un de ses films les plus personnels (peut-être même le plus personnel avec "Zodiac"). Freak a raison : c'est la réponse parfaite à "Fight Club". Fincher transcende carrément le scénario de Sorkin. Il trouve la tonalité parfaite, le jeu d'acteur parfait, la lumière parfaite, tous les regards en disent énormément. Ca tue.

Tu vas pas me dire que "Alien 3", "The Game" ou "Panic Room" sont plus personnels?? (même si on reconnaît la patte, oui, mais c'est avant tout dans le style, pas dans la personnalité)


Alien 3 est hors course, il ne compte pas vu que Fincher n'a jamais eu contrôle sur le film.

The Game et Panic Room sont très très important dans le cinéma de Fincher. Ils se situent dans la quête de rédemption du cinéma, dans son rapport au père et à la recherche d'une forme de solution à un processus cinématographique et sa place en son sein. C'est pas parce que ce sont des films de genre que ce ne sont pas des films personnels. The Game précède Fight Club, il figure la mort du père, l'autodestruction du metteur en scène devient la solution mais pas complètement (comme dans Fight Club). Dans Panic Room, Fincher s'autodétruit (à la fin, Foster détruit les caméras et crée le chaos), et laisse un plan final plus personnel probablement que tout fight club. La famille recomposé sur un banc, un plan auquel tenait Fincher par dessus tout (cf le making of). Cette destruction et ce plan final sont la transition vers une autre approche du cinéma pour Fincher. Tout ça est un processus passionnant. Et il faut inclure les clips de Fincher dans le tout, qui sont des oeuvres en tant que telles pour certaines d'entre eux.

Après, c'est mon point de vue.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Oct 2010, 10:46 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14155
Localisation: The Far Side of the World
Et hasard du calendrier [ahahahaha], Zuckerberg de faire un guest vocal dans l'épisode des Simpson passé dimanche.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2010, 17:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8544
Localisation: Caché avec Charlie
J'en parlais avec Blissfully et Xcapist hier soir

http://www.excessif.com/cinema/actu-cin ... 5-760.html

Aaron Sorkin, en parlant à un groupe d'étudiants de la prestigieuse université, révèle que l'actrice a partagé avec lui de nombreux secrets au sujet de sa vie à Harvard : « Nathalie Portman s'est mise en relation avec moi quand elle a su que j'écrivais le film. Elle m'a invité à diner en me disant qu'elle avait des histoires sympas à me raconter sur Harvard. J'aurais accepté sous n'importe quel prétexte, mais cette fois ci, c'était en plus bénéfique.

Au niveau des dates, ils ont du se croiser en 2003-2004, donc Natalie a du être dans facemash...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2010, 17:38 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85237
Localisation: Fortress of Précarité
Le Pingouin a écrit:
Au niveau des dates, ils ont du se croiser en 2003-2004, donc Natalie a du être dans facemash...

Injustice pour ses camarades.

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Oct 2010, 07:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8544
Localisation: Caché avec Charlie
d'ailleurs, j'ai lu plus loin que la "celebrity" qu'ils mentionnent, c'est une petite référence à Portman de Sorkin.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Oct 2010, 22:37 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85237
Localisation: Fortress of Précarité
Article intéressant sur la mise en scène du film, notamment un plan abandonné (spoilers) :
http://blogs.suntimes.com/scanners/2010 ... socia.html

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Oct 2010, 16:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8544
Localisation: Caché avec Charlie
Lu dans Libé:
"Après Alien 3, Seven, les géniaux Fight Club ou Zodiac et l’épique mais déjà plus étouffe-chrétien Benjamin Button, on peut se demander pourquoi aucune statue des oscars ne trône dans son living"

Rappel: à sa sortie, Libé avait placé fight club dans son anthologie du nanar...

Bref, Fincher a définitivement acquis la carte. C'est dommage que ça se passe 11 ans après la sortie du film qui aurait du le créditer initialement.

Et ils ont adoré Button à la sortie, mais comme d'autres, on a l'impression que ça vieillit pas bien dans la critique.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Oct 2010, 16:39 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85237
Localisation: Fortress of Précarité
Ca fait 3 films maintenant que Fincher est plus apprécié, tu vas pas ressortir ton complexe avec Fight Club à chaque film, si?

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Oct 2010, 16:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8544
Localisation: Caché avec Charlie
Film Freak a écrit:
Ca fait 3 films maintenant que Fincher est plus apprécié, tu vas pas ressortir ton complexe avec Fight Club à chaque film, si?


Si! Et même si j'veux d'abord!

Plus sérieusement, c'est toujours drôle de voir la critique de merde revenir sur les films et alors que des cinéastes étaient des cancres incapables, ils sont devenus des génies, les nanars sont désormais géniaux. Ca m'amuse, et j'aime pas oublier...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 299 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 20  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Se7en (David Fincher - 1995)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Z

110

9159

23 Oct 2023, 09:30

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Game (David Fincher, 1997)

Film Freak

11

2821

03 Avr 2023, 21:56

Tonton Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zodiac (David Fincher - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 19, 20, 21 ]

Janet

305

26442

29 Fév 2024, 10:14

Paprika Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mank (David Fincher, 2020)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Film Freak

80

6041

31 Mar 2024, 14:03

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gone Girl (David Fincher - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 20, 21, 22 ]

Karloff

327

25526

05 Mar 2024, 11:07

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Killer (David Fincher, 2023)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Film Freak

111

4103

28 Déc 2023, 10:00

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fight Club (David Fincher, 1999)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Baptiste

69

8377

04 Déc 2023, 13:45

KillMunster Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Panic Room (David Fincher, 2002)

Film Freak

12

2276

27 Déc 2023, 09:49

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Girl with the Dragon Tattoo (David Fincher, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 8, 9, 10 ]

Film Freak

140

11532

02 Déc 2013, 19:29

Mayouta Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Curious Case of Benjamin Button (David Fincher, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 25, 26, 27 ]

Baptiste

398

33966

06 Mar 2022, 21:48

Arnotte Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web