Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 04 Mar 2024, 18:49

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 09 Nov 2021, 20:37 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 5204
Vieux-Gontrand a écrit:
En tout cas il a une composante liée à l'héritage mobilier et immobilier et le fait de savoir lequel des époux rejoint le domicile de l'autre, oui c'est évident.
Chez les Nuer, les femmes décident de l'époux , peuvent décider d'un géniteur qui n'a pas de droit sur leur progéniture si le mari meurt, et sont propriétaires du bétail...même si la société est patrilinéaire (mais la dot se fait du mari vers la femme).


J'ironisais dans la mesure où sortir du patriarcat de cette façon signifie hériter d'un mari ou d'un parent, ce qui est une manière moins pompeuse de dire la même chose peut-être.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2021, 10:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27646
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Karloff a écrit:
Euh Linh-Dan Pham n'a pas du tout disparu


Ben si, soyons honnête, aucun rôle majeur depuis le Audiard. Là c'est bien qu'elle ait décroché quelque-chose dans le Astérix de Canet (mais sans doute un tout petit rôle). Un peu comme Aïssa Maïga, autre actrice "racisée" promise à un bel avenir et puis le désert.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2021, 11:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27646
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Tiens prochain épisode de La gêne occasionnée sur le film, très curieux d'avoir l'avis de Bégaudeau.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2021, 11:59 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 22288
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Art Core a écrit:
Tiens prochain épisode de La gêne occasionnée sur le film, très curieux d'avoir l'avis de Bégaudeau.

Moi aussi. Même si ça sent le massacre, quand même.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2021, 13:10 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 23593
Je ne suis pas du tout d'accord avec toi Art Core, elle a des rôles, Aissa produit aussi et fait des films. Elle a plus de carrière que par ex Natacha Régnier.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2021, 14:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27646
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Il suffit de comparer aux actrices révélées par Kechiche... Demande à n'importe qui de te citer trois films (et même des cinéphiles) avec Linh-Dan Pham (ou Aïssa Maïga) et personne n'en sera capable.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2021, 14:40 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Nov 2014, 00:49
Messages: 1709
Karloff a écrit:
Je ne suis pas du tout d'accord avec toi Art Core, elle a des rôles, Aissa produit aussi et fait des films. Elle a plus de carrière que par ex Natacha Régnier.
Ya eu un certain hiatus entre Indochine et le Audiard quand même.
Pour Maïga, ya pas une histoire de prise de poids ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2021, 21:32 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 23593
Il y a une différente entre ne pas être capable de citer des films d'une actrice et trouver qu'elle n'a pas fait carrière. Les deux ont des bons réals à leur CV, après il leur manque peut-être un soupçon de chance pour être dans un grand film mais le milieu les connait bien.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2021, 23:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27646
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
C'est pas une histoire de grand film, c'est une histoire de rôles. Elles n'ont que des rôles accessoires dans des productions majoritairement de seconde zone. Le milieu s'en branle d'elles, c'est bien ça le problème.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Nov 2021, 21:03 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84942
Localisation: Fortress of Writing
Après une série de films assez parents, voir Audiard changer et se renouveler de plus en plus depuis 3-4 films force le respect. A l'instar de De rouille et d'os, il est à nouveau question de couples improbables dans un film qui adapte plusieurs histoires courtes mais sinon on croirait deux films de réals différents. Formellement, j'ai trouvé ça plutôt original et plaisant, ce N&B sublimant les gigantesques tours du 13ème, les gros plans avec flood de lumière blanche, les ralentis sur l'euphorie de Lucie Zheng... D'ailleurs, belles découvertes que cette dernière et Makita Sembé, beaux et naturels et contemporains (l'inévitable Merlant fait un peu intruse du coup).

Mais au-delà de ça, et d'une ou deux belles idées par ci par là (la trame du personnage de Merlant qui se lie d'amitié avec une camgirl avec qui on l'a confondue), j'ai trouvé le film pas méchant mais franchement inconséquent. Deux colocs qui baisent, elle tombe amoureuse, pas lui, #drama, deux collègues qui sortent ensemble mais il n'arrive pas à la faire jouir, est-elle frigide ou est-ce autre chose? Non seulement ces problématiques ne parlent plus mais surtout, l'envie de faire un film choral à partir de petits rien accouche d'un film où tout paraît un peu inabouti, pas poussé assez loin, où les couples se font et se défont à vitesse grand V et où les persos changent de sentiments comme de chemises. Bref, je n'ai pas cru à grand chose dans l'ensemble même si les moments paraissent en soi correctement cernés.

Et sinon, j'ai cru comprendre que ça avait beaucoup parlé des scènes de cul dans le film mais elles sont pas si nombreuses et demeurent courtes et pas des plus crues (d'ailleurs, pour un bi, Audiard reste assez male gaze-y, on voit jamais de bite). Là aussi, le film aurait pu être plus...je sais pas, "plus". J'attendais pas un Kechiche hein mais là je peine à voir l'intérêt du film.

La BO est bien aussi.

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Nov 2021, 21:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5880
Film Freak a écrit:
Et sinon, j'ai cru comprendre que ça avait beaucoup parlé des scènes de cul dans le film mais elles sont pas si nombreuses et demeurent courtes et pas des plus crues (d'ailleurs, pour un bi, Audiard reste assez male gaze-y, on voit jamais de bite). Là aussi, le film aurait pu être plus...je sais pas, "plus". J'attendais pas un Kechiche hein mais là je peine à voir l'intérêt du film.


Va voir La Jeune Fille et l'Araignée, c'est exactement l'inverse du Audiard à cet égard (pas de sexe mais un remarquable plan de bite) tout en racontant finalement un peu le même genre de choses, et (peut-être) fait pour toi...

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Nov 2021, 23:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 7750
Exactement la réflexion que je me suis faite en sortant de la salle, ça c'est un film pour Film Freak.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Nov 2021, 23:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5880
Le jusqu'au-boutisme et l'aridité protestante tendance coucou suisse du truc pourraient lui parler. Plus que pour l'Alphavache qu'il hésitait à aller voir.

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Nov 2021, 01:45 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84942
Localisation: Fortress of Writing
Vieux-Gontrand a écrit:
Le jusqu'au-boutisme et l'aridité protestante tendance coucou suisse du truc pourraient lui parler.

Tu me connais si bien, on devrait se maquer.

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Nov 2021, 12:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5880
Pour pas que l'on me reproche de survendre le truc : il s'agit d'un organe au repos mais le plan est très cronenbergien première manière.

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un Prophète (Jacques Audiard - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 12, 13, 14 ]

Noony

209

20654

16 Mai 2016, 09:44

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. De rouille et d'os (Jacques Audiard, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

20

4753

17 Juin 2012, 21:02

boultan Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dheepan (Jacques Audiard - 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

37

3857

17 Sep 2015, 18:18

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Frères Sisters (Jacques Audiard, 2018)

Film Freak

9

1811

12 Oct 2023, 17:44

Paprika Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tokyo Olympiades (Kon Ichikawa - 1965)

Tom

0

1380

12 Avr 2015, 21:26

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Saisons (Jacques Perrin, Jacques Cluzaud - 2016)

Jerónimo

4

1205

26 Fév 2016, 09:54

Jerónimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages (Michel Audiard - 1968)

Blissfully

2

1604

26 Jan 2007, 06:57

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ponette (Jacques Doillon - 1996)

skip mccoy

4

1703

30 Aoû 2011, 22:16

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Religieuse (Jacques Rivette, 1967)

Mr Chow

6

1870

21 Avr 2019, 13:39

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Out 1 (Jacques Rivette - 1970 & 1974)

Twilight

6

1732

11 Juil 2009, 12:00

Twilight Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web