Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Déc 2022, 07:42

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 29 Mai 2011, 22:18 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
deudtens a écrit:
délire glauque/malsain pour que j'accroche.


Je trouve pas le film particulièrement glauque ou malsain, en fait. Enfin, je vois ce que tu veux dire, mais c'est pas exactement ça. Dans les meurtres en tous cas, ce n'est pas ça.

Il est assez poisseux parce qu'il donne l'impression que cette violence gratuite est devenue la norme, que la société n'a plus aucune morale, que plus personne ne respecte les lois ni les codes, bref que le mal a définitivement vaincu les forces du bien (incarnée par les policiers, ce qui donne au film un cachet de film d'anticipation) - et la fin s'inscrit dans ce pressentiment. A tel point que John Doe se sent l'obligation d'incarner la main de Dieu, comme jadis Travis Bickle, pour devenir le justicier à qui il est d'ailleurs étonnamment difficile de réfuter les arguments ou les constats qu'il fait sur le monde (on rejette juste ses méthodes). Il ne semble même pas fou, mais plutôt hyper-perspicace à tendance pessimiste... c'est flippant, et Spacey est parfait.

C'est presque le même registre d'ambiance pré-apocalyptique que le premier Mad Max en fait, où tout part en couilles. Ou le premier Terminator. C'est peut-être lié au film noir. On sent qu'une ère est en train de s'achever, qu'un monde s'écroule. La ville n'est pas nommée, le film est assez intemporel, les seules références évoquées (mis à part Jodie Foster) sont des bouquins du 12ème siècle. Bref le film flirte carrément avec la SF, on s'approche du Jugement Dernier à chaque meurtre, le film prêche avec Doe, et s'enfonce vers l'inéluctable. C'est complètement génial comme background.

C'est incroyable que Fincher ait pensé à renforcer le script de Walker dans ce sens... l'osmose entre tous ces mecs pour dépeindre un univers si particulier, pour bâtir une ambiance contextuelle aussi étoffée, c'est gigantesque.

Bref, revois-le.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Mai 2011, 22:19 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Film Freak a écrit:
Choppé mais toujours pas maté!!!!


Tu vas pleurer.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Mai 2011, 22:30 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
deudtens a écrit:
Ça change de quand tu matais sans chopper.

Lame.

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Mai 2011, 01:30 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Arnotte a écrit:
6/6 évident, n°1 de l'année, que je classe perso ex aequo avec Casino et Fargo... (année de malade)


Laisse tomber : Heat - Casino - Se7en, ça calme.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Mai 2011, 06:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 11155
Z a écrit:
Laisse tomber : Heat - Casino - Se7en, ça calme.

Enchaînés sur trois mois à peine en début d'année.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Mai 2011, 08:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 12:23
Messages: 7048
Je n'avais aimé que Se7ven, mais je reverrai Casino un de ces jours.

_________________
There is no such thing in life as normal


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Mai 2011, 09:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 11155
Tout ça pour ignorer superbement Heat.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 21:55 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 15199
Localisation: Lille
Je viens de le revoir sur Canal, et je me rends compte que je ne me souvenais absolument pas du film. J'ai du le voir une fois quand j'avais 14 ans en fait.

Donc oui c'est très impressionnant. Et glauque. La pluie, la lumière, les immeubles poisseux, la tapisserie qui s'émiette sur les murs. Ca peut faire gimmick mais en effet le background est tellement bien pensé (la ville sans nom c'est une très bonne idée) que ça ne fait que renforcer le film.
Et dès que Spacey apparait, la puissance du film explose, y'a un sentiment d'inéluctabilité qui chapeaute la fin du film (aussi le fait que je me souvenais de fin...).
Donc je rejoins en tout point l'avis de Z. Et pareil la scène du bar est géniale.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 22:04 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12075
Localisation: No soup for you!
Faut que je le commaaaaaaande putain.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 22:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Avr 2010, 11:07
Messages: 2227
Idem, ça fait deux jours que je me tate là.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 22:24 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Allez-y les mecs, c'est clairement la plus belle image HD du support pour moi.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 22:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19090
Localisation: Rebirth Island
Z a écrit:
deudtens a écrit:
délire glauque/malsain pour que j'accroche.


Je trouve pas le film particulièrement glauque ou malsain, en fait. Enfin, je vois ce que tu veux dire, mais c'est pas exactement ça. Dans les meurtres en tous cas, ce n'est pas ça.

Il est assez poisseux parce qu'il donne l'impression que cette violence gratuite est devenue la norme, que la société n'a plus aucune morale, que plus personne ne respecte les lois ni les codes, bref que le mal a définitivement vaincu les forces du bien (incarnée par les policiers, ce qui donne au film un cachet de film d'anticipation) - et la fin s'inscrit dans ce pressentiment. A tel point que John Doe se sent l'obligation d'incarner la main de Dieu, comme jadis Travis Bickle, pour devenir le justicier à qui il est d'ailleurs étonnamment difficile de réfuter les arguments ou les constats qu'il fait sur le monde (on rejette juste ses méthodes). Il ne semble même pas fou, mais plutôt hyper-perspicace à tendance pessimiste... c'est flippant, et Spacey est parfait.

C'est presque le même registre d'ambiance pré-apocalyptique que le premier Mad Max en fait, où tout part en couilles. Ou le premier Terminator. C'est peut-être lié au film noir. On sent qu'une ère est en train de s'achever, qu'un monde s'écroule. La ville n'est pas nommée, le film est assez intemporel, les seules références évoquées (mis à part Jodie Foster) sont des bouquins du 12ème siècle. Bref le film flirte carrément avec la SF, on s'approche du Jugement Dernier à chaque meurtre, le film prêche avec Doe, et s'enfonce vers l'inéluctable. C'est complètement génial comme background.

C'est incroyable que Fincher ait pensé à renforcer le script de Walker dans ce sens... l'osmose entre tous ces mecs pour dépeindre un univers si particulier, pour bâtir une ambiance contextuelle aussi étoffée, c'est gigantesque.

Bref, revois-le.


Ouais je vais le revoir. A l'époque, ce trop plein de trash à la fin m'avait fait décrocher.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 22:39 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Disons que comme le film débute le jour du Jugement et s'achève au purgatoire, c'est clairement un train fantôme pour l'enfer, sans escales. Mais ce que j'aime particulièrement, c'est qu'on ne voit aucun meurtre ! Tout est suggéré à posteriori à la découverte des cadavres (et encore... on n'en découvre que quatre sur sept, et les plans trash n'excèdent jamais quelques secondes). C'est presque davantage le monde tout autour qui est trash, plus que les meurtres eux-mêmes. C'est leur signification qui glace le sang. C'est le fait que ce n'est pas gratuit qui est dérangeant. Le fait que Doe ne soit pas fou, ni obsédé, mais illuminé... fait toute la différence. Mills le dit à un moment : "il punit". C'est ce qu'il apparaît, effectivement. Somerset le corrige plus justement : "il prêche".

Récemment, je me suis enquillé plein de films de tueurs en série, et y a des bons thrillers / policiers dans le lot (même redécouverts, genre Copycat ou Jennifer 8), mais aucun ne résonne aussi puissamment que celui-ci. Même en comparaison d'un ténor comme Le Silence des Agneaux (qui ne dit rien sur le monde actuel, mais trahit juste la psychose du tueur), Se7en importe presque une autre dimension avec lui, une ville mystérieuse, une société toute entière, comme le faisait Blade Runner.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 23:10 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
Copycat et Jennifer 8 c'est quand même assez moyen...

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 23:19 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Film Freak a écrit:
Copycat et Jennifer 8 c'est quand même assez moyen...


Oui oui, je ne compare pas justement. Pas la peine... c'est très nettement plusieurs crans en dessous dans le sous-genre. Ils ont bonne réputation, mais ne m'avaient pas marqué la première fois. Ce sont des thrillers honnêtes avec parfois de très bonnes choses (mais le plus souvent des trucs mille fois vus). C'était juste pour souligner que Se7en est presque autant un film de tueur en série que Blade Runner un policier... je veux dire : ce n'est clairement pas leur attrait principal, et encore moins leur qualité première. Ce serait un peu comme réduire Dark Knight à un film de gangsters...

HS : Malkovich déchire sa race dans Jennifer (il a trois scènes et n'apparait que 20 minutes, mais putain de sa mère il est bon).

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zodiac (David Fincher - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 19, 20, 21 ]

Janet

301

23911

09 Juin 2012, 15:40

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Game (David Fincher, 1997)

Film Freak

5

2218

10 Sep 2022, 11:00

Fire walk with me Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gone Girl (David Fincher - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 20, 21, 22 ]

Karloff

325

22580

15 Mai 2016, 04:23

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mank (David Fincher, 2020)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

73

4675

05 Avr 2021, 01:19

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fight Club (David Fincher, 1999)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Baptiste

68

7501

10 Déc 2011, 23:09

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Social Network (David Fincher - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 18, 19, 20 ]

Qui-Gon Jinn

297

25750

26 Juin 2013, 06:29

Mufti Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Panic Room (David Fincher, 2002)

Film Freak

11

1971

28 Jan 2015, 17:55

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Girl with the Dragon Tattoo (David Fincher, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 8, 9, 10 ]

Film Freak

140

10285

02 Déc 2013, 19:29

Mayouta Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Curious Case of Benjamin Button (David Fincher, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 25, 26, 27 ]

Baptiste

398

31297

06 Mar 2022, 21:48

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Quadrilogie Alien (Scott, Cameron, Fincher, Jeunet - 79/97)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Z

34

4630

15 Nov 2022, 20:36

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web