Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Fév 2024, 20:25

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
MessagePosté: 30 Nov 2011, 11:58 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12082
Localisation: No soup for you!
Je ne l'ai toujours pas vu...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Jan 2012, 14:35 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12082
Localisation: No soup for you!
enfin vu.

Pas trop mal apprécié, de chouettes scènes, une belle brochette, un Cluzet en roue libre, Magimel bon, et Gilles bien sur, toujours nickel. Et pour une fois Cotillard ne m'as pas ennuyé. Sinon l'histoire est pas mal du tout, oui ça donne envie de partir avec des potes. Mais la fin est 1.000.000 trop trop trop abusée, trop longue, trop gnangnan, trop théâtrale en fait. ça a un peu tué pour moi le sans faute.

Globalement j'ai passé un bon moment quand même.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Jan 2012, 15:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Fév 2011, 18:24
Messages: 413
karateced a écrit:
enfin vu.

Pas trop mal apprécié, de chouettes scènes, une belle brochette, un Cluzet en roue libre, Magimel bon, et Gilles bien sur, toujours nickel. Et pour une fois Cotillard ne m'as pas ennuyé. Sinon l'histoire est pas mal du tout, oui ça donne envie de partir avec des potes. Mais la fin est 1.000.000 trop trop trop abusée, trop longue, trop gnangnan, trop théâtrale en fait. ça a un peu tué pour moi le sans faute.

Globalement j'ai passé un bon moment quand même.


le principal effet de ce film sur ma vie est qu'un mois après sa sortie, le proprio de mon immeuble a embauche un deratiseur du Val d'Oise pour capturer les fouines supposés (?) gambader sur le toit de l'immeuble (dans le 14ème à Paris...). Comme la chambre de mes gosses donnait sur le toit, le type est passé par la fenêtre pour poser ses pièges c'était marrant.

Y z'en ont pas chopé une.

Sinon tout le film, dans sa longueur, son utilisation à la noix de la musique ("Fortunate Son" de CCR ou "The Weight" du Band pour illuster une sortie en bateau non mais franchement), et certains de ses acteurs (le grand con à la tronche de Michel Leeb avec ses SMS) est abusé et complaisant. J'aurais du m'arrêter au plan séquence du début (assez fort même si on sent venir le truc à trois km).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2012, 19:33 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11666
Entre son premier film superficiel et ce bloc-ci, je crois qu'on peut d'ores-et-déjà enterrer Canet, qui d'un bout à l'autre du spectre de la production aura réussi à tomber dans tous les pièges attendus (les défauts m'as-tu-vu plombants du premier, comme la complaisance bêtasse du projet friqué). Il se débrouillera toujours mieux que la moyenne, certes, en faisant illusion, donnant l'impression qu'on a enfin en France un vrai cinéastes qui fait de vrais film (faut voir l'enthousiasme avec lequel le film a été reçu par les lycéens d'option ciné...)

Évidemment, en foutant toutes les stars du cinéma français dans un même plan, il ne peut que se passer un petit quelque chose - mais vaguement, accidentellement, de façon poussive, non gérée, épuisante ("tiens, Cotillard trempée qui gueule sur Magimel, ça fait bizarre"... Cool). Cette façon de réunir la "crème", qui n'a rien de la décontraction récréative qu'un tel geste peut avoir chez Soderbergh (que je suis pourtant loin d’idolâtrer), me semble finalement tellement à l'image du milieu qu'on nous décrit sans l'ombre d'un recul, le nez dedans : petits problèmes de proprios parisiens débordés qui décompressent en hors-bord, et qui trouvent la vérité devant un vrai mec de la vraie vie - comprenez, il pêche (ou il l'organise, va savoir). Quand quelqu'un d'autre passe, à savoir l'artiste/guitariste, c'est pour en faire un cliché de lover altermondialiste... Confrontation au monde : zéro.

Soyons clairs, Canet filme le milieu qu'il veut, je demande juste un brin de conscience. De comprendre, par exemple, qu'on ne peut que rejeter d'emblée ce groupe de personnages quand ils partent en vacances au début alors que leur pote est à l'hosto, et qu'il ne faut pas 2h30 au spectateur pour le piger. Que l'effet d'empathie ne va pas s'actionner magiquement et créer l'émotion parce qu'on enchaîne les tubes. Qu'on va pas voler en état de grâce quand les persos sont aussi vulgaires que le regard posé sur eux. Et lorsque les vingt dernières minutes passent en mode lacrymal, sans aucun effort derrière, avec l'idée confiante qu'on a bien du s'attacher à eux après deux heures, c'est juste le carnage.

Bref, à quelque deux-trois effets près (le plan-séquence scooter, facile, petite maîtrise inratable et appliquée), je ne vois rien de cinématographique là-dedans, sinon une vague imagerie. Comme dit Z, c'est vraiment juste du téléfilm, qui te transmet son ambition comme on écrit sagement une dissertation, et qui ne sait qu'utiliser les grands moyens (durée maousse, cinémascope des grands jours, casting de luxe) pour prétendre être autre chose qu'une première partie de soirée sur France 2.


On peut trouver ça facile de taper sur Canet, qui n'a finalement pas fait un film plus honteux qu'un autre, mais pour moi c'est un piège équivalent à Besson, un leurre et un malentendu qu'il faut dissiper fermement : ce type n'est PAS le cinéaste-prometteur-qui-va-nous-faire-des-films-comme-les-américains. C'est une fausse promesse. Et l'avenir d'un cinéma populaire français de qualité ne pourra s'incarner dans ce genre de film.


Noony a écrit:
Et je trouve édifiant la force avec laquelle Dujardin enterre tous les autres en 3 scènes.

Effectivement, c'est tellement frappant que je me demande si c'est pas juste un effet du à son absence...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2012, 22:09 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11366
Localisation: Previously on Premiere
Cela dit, c'est beaucoup mieux passé la seconde fois.

Ça reste avec ses défauts, mais sympathique... c'est pour moi très loin du meilleur de chez Klapisch/Bacri/Jaoui, et encore plus loin du meilleur de chez Sautet... mais j'ai trouvé ça assez curieusement honnête et bienveillant. C'est la génération juste au-dessus de moi, avec laquelle je ne me sens pas spécialement d'affinités (moins en tous cas que la génération Péril Jeune, pourtant plus éloignée).

Et finalement, ce sont les gadgets scénaristiques, les gimmicks bien signifiants et trop voyants, qui m'agacent (alors qu'ils auraient leur place dans une comédie pure : le gimmick du texto, le gimmick du dicton pas dit comme il faut etc.), et bien sûr la morale par rapport à l'arc sur Dujardin. Pour moi c'est IMPOSSIBLE qu'ils décident de partir, alors qu'ils ont largement les moyens financiers de reporter.

Par contre, l'auto-complaisance sur la durée du film, les chansons in extenso et l'intrigue autour du couple de Magimel, ou de sa pseudo homosexualité refoulée, c'est toujours insupportable.

EDIT : ah merde, j'avais déjà posté mon avis second visionnage

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2012, 22:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 12:23
Messages: 7371
Je ne l'ai pas vu, mais je suis stupéfait que tu aies pu le regarder deux fois - cinq heures de ta vie.

_________________
There is no such thing in life as normal


Dernière édition par Billy Budd le 13 Aoû 2012, 00:00, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2012, 22:56 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11366
Localisation: Previously on Premiere
Billy Budd a écrit:
Je ne l'ai pas vi, mais je suis stupéfait que tu aies pu le regarder deux fois - cinq heures de ta vie.


Et je le reverrai sûrement.

Ce n'est jamais du temps perdu, quand c'est en bonne compagnie.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Aoû 2012, 10:52 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11666
Z a écrit:
Par contre, l'auto-complaisance sur la durée du film, les chansons in extenso et l'intrigue autour du couple de Magimel, ou de sa pseudo homosexualité refoulée, c'est toujours insupportable.

Non mais c'est clair, en plus, c'est quoi cette intrigue en bois ?
Je doute d'une effet tropicana à la deuxième vision, j'ai déjà passé deux heures à mettre pause tellement ça m'énervait...

Z a écrit:
EDIT : ah merde, j'avais déjà posté mon avis second visionnage

Ah je me disais aussi, t'es motivé :D


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2012, 21:14 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14155
Localisation: The Far Side of the World
Rah putain, j'ai pas mal détesté... Ca m'a fait penser au Premier jour du reste de ta vie [et en reparcourant le fil je me rend compte qu'à l'époque de la sortie, j'avais déjà peur que ce soit un peu comme ça] mais en un peu moins pire...
Pourtant ça commence pas mal avec un plan séquence pas mal foutu, classique, mais maîtrisé. Et puis y'a quelques bonnes choses à droite et à gauche, mais quelle lourdeur, l'utilisation de la musique est interdite, c'est honteusement trop long pour un film avec un tel sujet, j'aurais envie de foutre des bâtons de dynamite dans le cul de tous les personnages [sauf celui de Gille Lelouche qui reste un acteur incroyablement attachant en toute circonstance], la mise en scène est incroyablement répétitive [dès qu'on veut faire un effet de style, on fout des personnages qui courent en travelling], la fin est limite gerbante. D'ailleurs je trouve le trouve limite puant avec sa morale bien enfoncée, bien soulignée.

Ouais les gros sabots ouais

1/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2012, 21:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19391
Localisation: Rebirth Island
Tiens, j'avais pas posté mon avis moi non plus.

Pareil que Mufti, je trouve que ça se suit très facilement malgré la durée, mais à la fin je retiens surtout un film de con. Le final c'est pas possible en effet.

1/6


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ne le dis à personne (Guillaume Canet - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Noony

62

8661

24 Mar 2009, 20:39

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Blood Ties (Guillaume Canet, 2013)

Karloff

11

2079

08 Nov 2013, 19:17

Mayouta Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rock'n Roll (Guillaume Canet - 2017)

Qui-Gon Jinn

3

1619

18 Fév 2017, 12:16

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Astérix et Obélix : L'Empire du milieu (Guillaume Canet, 2023)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Art Core

55

2391

13 Fév 2023, 20:08

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les petits ruisseaux (Pascal Rabaté - 2010)

Karloff

0

1577

19 Déc 2010, 19:30

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Holiday (Guillaume Nicloux - 2010)

Karloff

5

1750

03 Déc 2010, 23:23

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Préparez vos mouchoirs (Bertrand Blier, 1978)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Mr Chow

15

2604

10 Jan 2013, 11:20

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les garçons et Guillaume, à table ! (Guillaume Gallienne - 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

DPSR

100

11014

23 Mar 2014, 21:35

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Petits princes (Vianney Lebasque, 2013)

Film Freak

8

1902

18 Nov 2013, 09:28

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cube Zero (Patty et les petits malins - 2005)

Blissfully

3

1190

22 Juin 2006, 00:02

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web