Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Déc 2022, 08:04

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 141 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 01 Fév 2012, 16:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
C'est facile de caricaturer une position par un dialogue à la con... (un peu d'inventivité, que diable!)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2012, 17:20 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 19859
Localisation: FrontierLand
Franchement, je SUIS teubé et j'ai eu aucun mal à suivre celui-là quoi...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Fév 2012, 07:31 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
Même si je m'attendais que Salander sorte un masse de 500 kilos pour foutre sur la gueule de Blomkvist, j'ai quand même grave kiffé.

Bon déjà, ça commence avec ce générique à la James Bond complètement tordu et à partir de là. Eeeeeeeeeh, orgasme sur orgasme.
J'ai lu le livre pendant les vacances et j'ai regardé le film suédois dans la foulée et le moins que l'on puisse dire, c'est que la version de Fincher enfonce le suédois sur tous les points. Le suédois offre une adaptation particulièrement plate d'un récit qui sait se faire intrigant par moment mais dont la teneur est parfois bien banale. D'autant plus que j'adore le début du livre et son ambiance froide, autant la fin n'a pas vraiment l'élégance du début.
Fincher arrive a faire le tour de force de même améliorer le matériau original, se débarrassant des quelques lourdeurs et redondances du livre, pour aller à chaque fois à l'essentiel mais en sachant exploiter chaque élément clé de l'intrigue de Larsson et revigorant l'élégance sus mentionnée pour en mettre vraiment partout. Cet homme est un master du storytelling. Cet homme est définitivement le maitre du cinéma occidental actuel, toujours une longueur d'avance sur tout le monde depuis presque 20 ans. Comme le dit Art Core, le nouveau Kubrick [pour autant que ça veuille dire quelque chose].
Le film arrive même a réussir le tour de force de surpasser le seul bon truc du suédois, la présence de Noomi Rapace, pourtant bien efficace, supplantée par Rooney Mara, qui a au moins pour elle d'avoir un scénario et un réalisateur pour lui donner du grain à moudre. Elle a pas volé sa nomination, ni ses fesses de malade d'ailleurs. Craig est vraiment excellent, son jeu est bourré de petits détails, un peu similaire au jeu de Pitt dans Se7en que je trouve avec le recul bien plus subtil et fin que celui de Freeman qui nous ressort un peu tout le même perso depuis. J'adore ce type d'interprétation, l'air de pas trop y toucher, pas de celles qu'on remarquerait forcément, mais qui témoignent d'un vrai investissement sur le personnage pour le rendre crédible. En tout cas, c'est largement plus le personnage que cette endive mal cuite qui a servi dans le suédois [oui j'ai pas aime, ouuuuh que j'ai pas aimé le suédois qui a part la photo et Rapace est vraiment naze].

Bref, j'ai été enchanté d'un bout à l'autre par ce film, qui s'inscrit dans la lignée d'un Social Network [débit de paroles incessant, caméra virtuose mais sans le show off d'autres réalisateurs, esthétique poussée et assez unique]. La BO de Ross et Reznor est grandiose.

6/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Fév 2012, 08:05 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
Bon allez mini mini défaut [et encore...] dans l'intrigue, c'est le rôle moins central de l'accident et du fait que celui-ci créait un drame en hui-clos avec une liste de suspects limités, idée que je trouvais hyper séduisante dans le livre et qui n'est pas vraiment évoquée dans une adaptation dont j'approuve l'intégralité des choix, même

Pour éviter un déplacement un peu inutile en Australie, de remplacer le simple échange des identités d'Anita et d'Harriet avec un passeport en échange carrément de vie en faisant mourir Anita


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2012, 21:55 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 21300
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Alors moi ça m'a vraiment emballé. Je n'avais pas lu le bouquin ni vu le film suédois, je savais à peine de quoi ça parlait.
J'ai trouvé ça d'une classe dingue, Fincher est vraiment un conteur exceptionnel, à chacun de ses films je me dis "putain, ce mec sait raconter des histoires", et je constate maintenant qu'il s'impose définitivement comme l'un de mes réalisateurs préférés de chez préférés. Cette histoire-ci lui sied bien, je m'en cague un peu que ce soit une commande ou quoi, je l'ai trouvé à l'aise avec cette histoire et ce film s'inscrit parfaitement dans sa filmographie. Alors certes, c'est pas une claque (comme les trois précédents), et c'est pas parfait (les réserves de la dernière partie déjà mentionnées) mais ça reste du très bel ouvrage, magnifiquement réalisé, très divertissant (j'étais à fond)...
Et donc oui, le générique est dingue, Rooney Mara est exceptionnelle (son jeu, sa présence, son CUL... elle est parfaite), Craig assure bien, et la musique et top.. et puis j'adore le dernier plan.

5/6

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2012, 16:54 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Fincher explique en interview : "Sur le plateau, la collaboration avec le chef opérateur est primordiale. Pour Millenium, nous avons changé de technicien après seulement trois semaines de travail. J'ai appelé Jeff Cronenweth, avec qui j'avais déjà collaboré sur Fight Club et The Social Network, pour qu'il nous rejoigne en Suède. Le premier n'était pas au niveau, or il fallait que j'aie une totale confiance en lui."

Qui s'est fait virer, quelqu'un sait ?

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2012, 17:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8543
Localisation: Caché avec Charlie
un chef opérateur suédois, pour bosser avec l'équipe technique quasi entièrement suédoise sur place. Fredrick Backar, mec inconnu...

Le mec était visiblement pas à la hauteur du monstre de tournage que c'était.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2012, 17:51 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Le Pingouin a écrit:
un chef opérateur suédois, pour bosser avec l'équipe technique quasi entièrement suédoise sur place. Fredrick Backar, mec inconnu...

Le mec était visiblement pas à la hauteur du monstre de tournage que c'était.


Merci !

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2012, 17:54 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 21300
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Le boulot de Cronenweth avec Fincher est fabuleux...

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Fév 2012, 17:24 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 21098
Localisation: Paris
Abyssin a écrit:
Baptiste a écrit:
lol
Mais ma question sur Anita reste valable: qu'est-elle devenue?


Elle est morte dans un accident de voiture. C'est à cette occasion qu'il y a eu l'échange d'identités. C'est très clair pourtant dans le film, faut pas s'endormir ;)


Je ne trouve ça absolument pas clair, justement.

Donc l'une disparait. Elle fait quoi, devient quoi pendant ce temps ? Puis l'autre meurt dans un accident de voiture et tout le monde croit alors qu'elle est à Londres depuis vingt ans ?

_________________
Anthony Sitruk - La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Fév 2012, 17:31 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 21098
Localisation: Paris
Trouvé le film très décevant. L'histoire à la base est assez naze et compliquée (v'là l'enquête à base de recherche à la loupe de photos floues) et je trouve que le film n'y apporte pas plus d'intérêt que dans le suédois. Ca reste solide (mise en scène, acteurs, photographie...) mais sans éclat.
2/6

_________________
Anthony Sitruk - La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Mar 2012, 20:53 
Hors ligne
Departed
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2006, 12:37
Messages: 3866
Localisation: Hotel Yorba
Le doute a plané - ou plutôt volé - pendant 1805 messages, mais le 1806ème en apporte la confirmation, Benoit est bien un Bot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Mar 2012, 20:59 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
Arrête, l'odeur du récit là.

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juin 2012, 03:09 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Et donc, enfin vu.

J'avoue, c'est globalement mieux que la version suédoise (pourtant déjà 4,5/6)... c'est rembourré et rehaussé de tous les côtés. Donc je suis content.
Surtout ce qui concerne l'enquête, aussi académique mais dynamisée dans les transitions... le montage sans faute, la BO qui déchire, Lisbeth moins weird mais plus bandante, Daniel Craig bien sûr, et surtout la mise en scène de Fincher... qui ne lâche jamais un centimètre au hasard. C'te fils de pute, quand même. Et pourtant il fait du minimum syndical, tant tout baigne dans un univers proche de ses premiers films. Il y va comme papa dans maman, avec juste ce qu'il faut à chaque fois. Bref, c'est pas juste Manhunter / Dragon Rouge quoi...

Après, la partie de Cluedo chez les nazis suédois, ça me branche toujours aussi peu.
D'autant que le scénario ne s'est pas beaucoup embelli d'une version à l'autre... les deux sont sûrement très fidèles au bouquin. Le passage des photos est moins sexy ici, plus intello. On gagne en clarté ce qu'on perd en mystique inquiétant (la version suédoise me faisait davantage penser à l'excellent jeu In Memoriam, pour les connaisseurs).
Sans Lisbeth, cette histoire ne vaut pas un clou ! J'aurais aimé que les scénaristes boostent un peu le matériau d'origine. Tant pis.
Les deux actrices assurent grave. Mais c'est un rôle en or, l'un des plus beaux du cinéma contemporain à mon goût.

Sinon y a un truc qui me gêne, encore sur la question du point de vue qui me tracasse tant. Comme dans Zodiac avec les meurtres, Fincher est partagé entre le point de vue des victimes et celui du bourreau... les scènes avec le tuteur sont très représentatives : on est avec Lisbeth à 200%, et hop on a un plan quasi intra-psycho du violeur en train de bourrer puis de jouir. S'il était resté sur Lisbeth tout ce temps, on aurait découvert le plan large lorsqu'elle lui repasse la K7, et c'était le deuxième effet kiss kool. Pour moi, ça montre que Fincher pense avant tout à son public, et qu'il n'est pas aussi jusqu’au boutiste (dans l'intention, dans l'ambition - parce que niveau exécution, c'est un maître incontesté) que je l'espérais. C'est sa petite faiblesse mainstream PG-13, sa concession grand public. Y avait quelque chose dans Se7en et The Game qui a disparu avec Panic Room, c'est cette absolue rigueur du point de vue (on suit les flics ? alors rien que les flics - on suit Douglas qui comprend rien ? alors on comprend rien avec lui jusqu'à la fin).

C'est pas bien méchant, c'est mon obsession personnelle... d'autant que la version suédoise est encore plus boiteuse là-dessus.
Mais j'attends toujours plus des mecs comme Fincher. J'attends des putain de chef d'oeuvres !!

Au final, si les deux versions sont très proches, je les aime autant l'une que l'autre pour des raisons différentes.
Deux sensibilités singulières. Le suédois m'a surpris malgré la mocheté générale et le comédien principal, Fincher m'a un chouilla déçu malgré la giga classe du film et sa Lisbeth bis.

4,5/6 aussi

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juin 2012, 03:12 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11133
Localisation: Previously on Premiere
Film Freak a écrit:
Et qui se fait violer. Comme Ripley.


Hein ? Elle se fait violer par qui, Ripley ?

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 141 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gone Girl (David Fincher - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 20, 21, 22 ]

Karloff

325

22580

15 Mai 2016, 04:23

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Peter et Elliott le dragon (David Lowery, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Art Core

17

2156

26 Nov 2016, 10:02

Mr Degryse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zodiac (David Fincher - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 19, 20, 21 ]

Janet

301

23911

09 Juin 2012, 15:40

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Se7en (David Fincher - 1995)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Z

59

5786

10 Déc 2011, 14:40

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Game (David Fincher, 1997)

Film Freak

5

2218

10 Sep 2022, 11:00

Fire walk with me Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mank (David Fincher, 2020)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

73

4676

05 Avr 2021, 01:19

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fight Club (David Fincher, 1999)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Baptiste

68

7503

10 Déc 2011, 23:09

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Social Network (David Fincher - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 18, 19, 20 ]

Qui-Gon Jinn

297

25750

26 Juin 2013, 06:29

Mufti Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Panic Room (David Fincher, 2002)

Film Freak

11

1971

28 Jan 2015, 17:55

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Girl in the Café (David Yates, 2005)

Le Pingouin

0

1397

23 Mar 2009, 14:14

Le Pingouin Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web