Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Déc 2022, 08:40

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 399 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 27  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 28 Déc 2008, 18:43 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
Bon, je sais pas si je suis cense ouvrir le topic alors qu'il est pas sorti en France, mais bon.

C'est vraiment bien. Je suis surpris. Je m'attendais a un conte gentillet et convenu, il n'en est rien. Le film est un dosage entre clacissisme et vraies trouvailles et c'est parfait comme ca. On pense tout de suite a Forrest Gump, mais c'est en fait tres different, le seul point commun finalement etant l'histoire d'un handicape a travers differentes epoques. La grande reussite de Benjamin Button est cette douce atmosphere de melancolie qui parcourt tout le film, ponctuee par des moments droles mais jamais envahissants, jamais trop "instants Disney pour vous les enfants". D'ailleurs, Benjamin Button n'est pas un film pour enfants, ou alors tres peu. J'avais derriere moi une famille au complet, en sortant je sentais les enfants mitiges et les parents enthousiastes.

L'autre grande surprise, c'est que les 2h40 passent comme ca. Le recit est vraiment bien rhytme. On peut certes detecter un ventre mou apres l'heure et demie de film mais il etait necessaire et pas si chiant.
Et puis il y a des moments de pure grace, que je ne veux pas spoiler mais qui m'ont assez touches, d'autant plus qu'on ne les attends jamais a ces endroits la.

Je dirais que le seul vrai probleme vient des narrateurs. Le film est en effet raconte depuis notre epoque par deux femmes dans un hopital, et ces passages ne sonnent pas tres justes, l'image est pas belle (surtout comparee a la belle photographie du film dans son ensemble) et l'interet mineur.

Mais globalement, c'est un beau film, qui trouve souvent le ton juste par sa retenue et sa classe.

5/6
et ca m'etonnerait pas qu'il y ait ici des 6/6.


Dernière édition par Baptiste le 28 Déc 2008, 19:39, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Déc 2008, 19:34 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 33278
Localisation: Paris
C'est un film de 2008 Baptiste.

_________________
Liam Engle: réalisateur cinéma, série, publicité !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Déc 2008, 19:36 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
fevrier 2009 pour la France non? source imdb


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Déc 2008, 19:38 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 33278
Localisation: Paris
Baptiste a écrit:
fevrier 2009 pour la France non? source imdb


Oui enfin bon le film existait déjà en 2008 et a été vu par des milliers de personnes en 2008... c'est un film de 2008.

THE KILLER c'est un film de 1994 sinon.

_________________
Liam Engle: réalisateur cinéma, série, publicité !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Déc 2008, 19:39 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
pour mon top des annees 2000 j'avais sorti Sleepy Hollow sorti en 1999 aux states on m'avait sorti que c'etait accepte car de 2000 en France...
Mais soit, je m'en fous en fait :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Déc 2008, 19:42 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 33278
Localisation: Paris
Baptiste a écrit:
pour mon top des annees 2000 j'avais sorti Sleepy Hollow sorti en 1999 aux states on m'avait sorti que c'etait accepte car de 2000 en France...
Mais soit, je m'en fous en fait :)


Bah tout dépend... En général sur le Forum (et dans la presse) on se met d'accord pour dire que le top annuel se fait à partir des films sortis en France cette année-là.

Mais quand on écrit le réalisateur et l'année dans le titre d'un fil, c'est pas pour le classifier pour un futur top, c'est juste à titre informatif. Autant donc mettre les vraies infos.

_________________
Liam Engle: réalisateur cinéma, série, publicité !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 02:03 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
David Fincher did it again... He sure did, I'm tellin'ya!

Pingouin soit rassuré, il est impossible que tu kiffes pas ta race.

Donc pour leur troisième collaboration, Brad Pitt et David Fincher nous sortent un film sur l'impermanence, une sorte de Forrest Gump (c'est pas pour rien que les deux films partagent le même scénariste) en plus mature et sans le personnage neuneu. Mais on y retrouve tout un tas de thèmes en commun: la famille, la parentalité, les racines, la mort de proches, la façon de traverser l'histoire contemporaine.
En gros, la bande annonce ne ment pas et vend très bien l'esprit du film: un conte assez lent, teinté d'humour et de tristesse et transpercé par ses deux interprètes. Une histoire douce-amère que n'aurait pas renié Burton, incroyablement bien mise en image.

Seul bémol: c'est vraiment trop long, mais j'imagine que comme souvent ce genre de défaut s'efface à la seconde vision et c'est pour ça que je vais pas hésiter à mettre tout de même un bon gros 6/6 et que Avatar a intérêt à assurer grave s'il veut sa première place du podium 2009.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 02:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Sep 2008, 19:33
Messages: 1369
Ca commence bien !
Un quasi-6/6 et un 6/6 malgré des défauts !
GO GO GO !!

_________________
Vous ajoutez à ça, le bruit et l'odeur...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 02:54 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
Citation:
Brad Pitt et David Fincher nous sortent un film sur l'impermanence


Oui, sur l'impermanence, mais aussi ce qu'en font les personnages.
A la fin, le bebe reconnait la femme de sa vie, ca laisse donc l'espoir d'une certaine permanence de la relation entre ces deux personnes alors que les circonstances ne font que changer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 03:28 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
Baptiste a écrit:
Oui, sur l'impermanence, mais aussi ce qu'en font les personnages.
A la fin, le bebe reconnait la femme de sa vie, ca laisse donc l'espoir d'une certaine permanence de la relation entre ces deux personnes alors que les circonstances ne font que changer.


"What we do in life echoes in eternity"

En fait je trouve cette séquence jolie, mais je dirais que c'est presque une concession hollywoodienne et puis je dirais plutôt que c'est l'expression du désir de Daisy de voir cette relation exister au-delà de la mort. Elle veut y voir un signe, elle y interprète une expression vague de bébé, alors que pour moi il n'y a rien du tout. Mais j'imagine que chacun est libre d'y voir ce qu'il y veut dans ces dernières images..

Quand j'y pense, cette fin est magnifique, alors qu'à la sortie de la salle, je trouvais qu'ils avaient un peu expédié la partie où Benjamin redevient un enfant. Surtout que si c'était un bébé á la peau de vieux, le développement de son corps était normal dans le sens ou il a grandit et tout... Donc il aurait du rester "grand" avec des traits de poupin à la fin de sa vie... Mais bon j'imagine que c'était trop complexe ou trop peu crédible


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 03:43 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
Et sinon:

Je trouve le personnage de Button assez vide en fait, mais sans que ce soit un défaut au contraire. Il n'a jamais de boulot vraiment définit, il ne porte un regard sur le monde qu'au travers des personnes qu'il rencontre. On dirait un vaisseau qui emmène les personnages qu'il croise. Sa mère, son vrai père, le capitaine du bateau et surtout Daisy qui semble porter en elle du moment où elle rencontre Benjamin jusqu'à sa mort quelque, un bagage que Benjamin lui aurait confié au tout début. Et dans ce bagage, il y a sa personnalité, son identité et son héritage, comme si, se sachant différent, il avait décidé de s'effacer du monde et de laisser seulement un vague souvenir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 04:48 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
Oui.
Le truc du bebe est ambigu, pas par la volonte du cineaste comme tu le dis mais plus parce que c'est invraisemblable, donc c'est dommage, Fincher aurait pu jouer plus la dessus, la c'est assene c'est moyen.

Sinon, je suis d'accord sur la petite incoherence qui tient au developpement physique. Au debut il a un physique de vieux mais un mental de gosse, a la fin ca aurait du etre mental de vieux et physique de gosse, pourquoi lui faire tout oublier et lui faire prendre l'attitude d'un gosse?
Mais je pense pas qu'il faille chercher trop loin, c'est l'idee du film en elle-meme qui est un peu casse-gueule, c'est juste une sorte de "pretexte" (entre guillemets car elle offre de bons moments, originaux) pour aborder des themes aussi varies que le temps, l'amour, le racisme... etc sous un angle different.

Tiens c'est marrant j'avais aussi la vague impression que Button etait totalement creux comme perso, mais j'avais refoule cette idee comme une sorte de defaut a cacher pour un film que j'avais aime; ce que tu en dis me fait en effet penser que c'est toalement coherent. Et c'est d'ailleurs ca que je prefere a Forrest Gump ou le personnage est trop volontairement charge en capital sympathie, ou il est un peu trop le moteur de l'histoire, alors que dans Button, comme tu dis, les personnages viennent se greffer sur ce personnage presque abstrait. On aurait pu s'attendre a un film sur Button, son handicap et les difficultes de sa vie. Au contraire, on a un film qui parle bien plus des gens autours. D'ailleurs, Button a une vie assez heureuse finalement, ils nous ont pas joue la carte du pauvre handicape qui reussit a s'en sortir, puisque des le debut on nous le montre comme chanceux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 04:51 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
J'ai oublie d'en parler mais
le plan ou l'on voit la vieille Blanchett se pencher pour embrasser le petit Button alors qu'ils marchent le long de la haie, a la fin, m'a vraiment beaucoup emu. C'est furtif, inattendu, et ca synthetise la beaute du film.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 05:50 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
Le plan dont tu parles tue 35000 chatons dans la seconde tellement il est grandiose...


Je sais pas si la vieillesse est si foirée que ça. Bon, ils sont nettement pas allés au bout du truc, faut le reconnaitre, probablement par choix d'ailleurs. Mais je pense que c'est lá aussi pour montrer que la vieillesse n'est autre qu'une jeunesse à rebours. Autant symboliquement que physiquement, où le vieux perd ses cheveux, perd son autonomie, son corps rétrécit, parfois il a besoin de mettre des couches, au point de devenir à la fin de la vie une espèce de gros bébé qui a besoin d'un attention constante avant de mourir. C'est un retour à l'état passif du bébé. Et c'est d'ailleurs pas joyeux à voir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Déc 2008, 05:58 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
Bon sinon les maquillages sont grandioses et tout le processus de vieillissement/rajeunissement de Brad Pitt et les autres sont totalement crédibles (un poil moins convaincu pour le Pitt jeune, filmé dans la pénombre dans les gros plans).

Et c'est aussi, après Zodiac, la meilleure utilisation de la HD que j'ai vue. La photo ne trahi quasiment jamais l'utilisation de la vidéo et possède pourtant une texture unique en son genre.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 399 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 27  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zodiac (David Fincher - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 19, 20, 21 ]

Janet

301

23913

09 Juin 2012, 15:40

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Se7en (David Fincher - 1995)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Z

59

5786

10 Déc 2011, 14:40

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Game (David Fincher, 1997)

Film Freak

5

2218

10 Sep 2022, 11:00

Fire walk with me Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gone Girl (David Fincher - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 20, 21, 22 ]

Karloff

325

22580

15 Mai 2016, 04:23

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mank (David Fincher, 2020)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

73

4677

05 Avr 2021, 01:19

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fight Club (David Fincher, 1999)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Baptiste

68

7505

10 Déc 2011, 23:09

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Social Network (David Fincher - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 18, 19, 20 ]

Qui-Gon Jinn

297

25751

26 Juin 2013, 06:29

Mufti Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Panic Room (David Fincher, 2002)

Film Freak

11

1972

28 Jan 2015, 17:55

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Girl with the Dragon Tattoo (David Fincher, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 8, 9, 10 ]

Film Freak

140

10286

02 Déc 2013, 19:29

Mayouta Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lads & Jockeys (Benjamin Marquet - 2008)

Blissfully

0

1434

23 Sep 2008, 23:03

Blissfully Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web