Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Déc 2022, 07:49

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 01 Fév 2017, 18:21 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 33278
Localisation: Paris
Film Freak a écrit:
Le truc, c'est que ce que tu proposes...bah c'est déjà le film tout entier. Tout le film est une version idéalisée, presque fantasmée, d'une romance.
Oui mais contaminé par la vraie vie: payer les factures, la dispute, etc.

Je comprend tout à fait l'intention de la vision actuelle. Mais celle que j'imaginais pouvait être analysé ainsi:

Et donc la fin, c'est la manière dont le protagoniste utilise cette créativité, cet art qui les a séparé bêtement, pour ré-imaginer leur relation sans nuage, comme si aucun conflit ne les avait jamais opposé. Ils utilisent leur art pour réenchanter cette relation a posteriori, alors qu'on voit bien comment elle a terminé.


Bref, c'est pas ça qu'ils ont fait (même si c'est pas loin), mais je vois pas en quoi cette version-là est "hors-sujet".

_________________
Liam Engle: réalisateur cinéma, série, publicité !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2017, 18:24 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
Parce que quand tu regrettes quelque chose, tu veux réparer ton erreur, changer le passé, pas juste en faire une remake rose.

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Fév 2017, 20:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 7290
ça manque quand même de l'analyse de juLILO sur la qualité des scènes de dance.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Fév 2017, 04:55 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
Elle ne vient plus trop, mais je sais qu'elle a bcp aimé la critique de Bob (elle ose pas te le dire mon Freakou). Et qu'elle trouve la remarque sur "c'est pas une vraie comédie musicale" très conne (bon là c'est moi qui retranscrit ça comme ça, mais elle est évidemment pas d'accord). Et elle trouve le film très bien.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Fév 2017, 13:10 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
Mufti a écrit:
Elle ne vient plus trop, mais je sais qu'elle a bcp aimé la critique de Bob (elle ose pas te le dire mon Freakou).

Merci pour cet adoubement, Julz!

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Fév 2017, 13:18 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 33278
Localisation: Paris
"Nan mais Baubeuh quoi..."

_________________
Liam Engle: réalisateur cinéma, série, publicité !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Fév 2017, 18:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 12:23
Messages: 7048
Feel good movie qui se termine sur un des trucs les plus déprimants que j'ai vus ces dernières années. Beaucoup aimé, même si cela demeure mineur.

_________________
There is no such thing in life as normal


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Fév 2017, 17:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 7616
Mr Degryse a écrit:
Peut on apprécier ce film si on est pas, comme moi, du tout client des comédies musicales ? ( dans les Disney cela m'horripile souvent, jamais accroché à west side story ni à chantons sous la pluie. Quand c'est humoristique comme dans tout le monde dit à Love you cela passe un peu mieux)


Je n'ai jamais été sensible au genre, et je n'en ai pas vu (ou plutôt essayé d'en voir) depuis une éternité, mais celui-ci a très bien fonctionné chez moi. Je suis sans doute plus à même d'apprécier ses codes et la féérie qui y est liée.

Le film repose notamment sur le couple super énergique Gosling / Stone, auquel j'ai pour ma part cru à fond. C'est en cela que je trouve Art Core hyper dur dans la comparaison avec Whiplsah, même si ce qu'il met en avant, et que je n'avais pas forcément pointé lors de la vision du film, me semble assez juste.
Dans le premier film de Chazelle, le batteur faisait quasiment office de figure sacrificielle, et sa relation amoureuse avait une place mineure dans le récit (je m'en rappelle à peine). La La Land est plus équilibré, moins maso, l'aspect comédie romantique prend plus le dessus, et les deux protagonistes, pétris de doutes, s'entraident afin de poursuivre leur rêve respectif. L'ensemble est quand même beaucoup plus positif, et je trouve la fin moins sentencieuse.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Fév 2017, 22:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19090
Localisation: Rebirth Island
J'ai trouvé ça super cool. J'adore le climax, et le fait qu'il ne soit pas "binaire".

Ça aurait pu se limiter à un bête "il faut choisir entre ses rêves et sa vie perso", mais on voit que le passé alternatif aurait aussi été très positif pour le mec. Au final, le gars finit seul surtout car il a été immature et un peu con.


5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Fév 2017, 22:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19090
Localisation: Rebirth Island
Et faut arrêter le craquage là avec les "c'est pas une comédie musicale" : ça chante et/ou ça danse tout le long.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Fév 2017, 11:22 
Hors ligne
Expert

Inscription: 27 Oct 2016, 16:17
Messages: 237
J'ai plus marché dans l'aspect "mélo sur un couple qui merdoie", qui m'a quand-même touché
surtout le moment où elle rentre chez ses parents
, malgré ou grâce à l'aspect abstrait et archétypal des personnages que dans la comédie musicale, mais c'est en effet terriblement passéiste.
Cela fait penser un peu aux mélo de Lubitsch genre Angel, mais dans ces mélos originels les couples se battent finalement plus pour rester ensemble, quite à se faire des coups de putes et à taper à l'aveuglette pour trouver de l'air puis revenir, là ils acceptent en fait assez sereinement la distance au nom du boulot, ce qui renforce le puritanisme de la situation là où Lubitsch ou le screwball essayent de le faire exploser).

Il m'a semblé que le film entrenait aussi un rapport passéiste au passé récent (situation proche d' "Eternal Sunshine" de Gondry, où la disparition du couple et le fantasme sur ce qu'il pourrait être sont mis sur le même plan, et ouverture qui recite quand-même le clip "It's oh So Quiet" de Björk d'il y a 20 ans) finalement encore plus tragique et desespéré que celui prévalant envers les années 50.
C'est à la fois léger et pesant , pas beaucoup d'humour et d'air, c'est l'histoire d'un couple qui s'enferme de plus en plus sur une solitude à deux digne d'Antonioni, la partie la plus juste est la plus démoralisante.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Fév 2017, 18:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19090
Localisation: Rebirth Island
Tiens, en y repensant, un peu étonné qu'aucun SJW sur twitter ne se soit indigné sur La La Land en disant que Gosling était un pervers narcissique.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Fév 2017, 19:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 25630
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Non le combat c'est sur le fait qu'il ne soit pas noir.


_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Fév 2017, 19:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19090
Localisation: Rebirth Island
Ah oui pardon. Pitié.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Fév 2017, 21:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 7616
C'était le grand drame de Michel Petrucciani d'ailleurs, ne pas être noir.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. First Man (Damien Chazelle, 2018)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Film Freak

93

7332

26 Juil 2019, 23:06

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Whiplash (Damien Chazelle, 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

64

5645

08 Jan 2017, 21:35

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le parc (Damien Manivel, 2016)

Art Core

2

1053

08 Jan 2017, 12:01

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. la la land

IRENE

1

1096

25 Jan 2017, 16:21

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Land of the Dead (G. A. Romero - 2004)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Zad

68

7315

01 Nov 2009, 11:06

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Promised Land (Gus Van Sant - 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

17

2650

06 Aoû 2013, 09:19

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Land of the Lost (Brad Silberling, 2009)

Film Freak

5

1224

27 Aoû 2009, 00:15

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Waste land (Lucy Walker - 2010)

DPSR

2

1216

19 Mar 2011, 18:21

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The land of hope (Sono Sion - 2012)

DPSR

12

1646

13 Mai 2013, 13:09

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Passion de Kevin (Damien G - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Cosmo

51

5225

04 Sep 2012, 13:13

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web