Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Déc 2022, 07:45

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Jan 2009, 00:10 
Hors ligne
Memorabilia
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Sep 2005, 14:15
Messages: 3315
Localisation: OUTATIME
Film Freak a écrit:
Lol, THE phrase.

:D

et dieu est amour, comme le cinéma! n'est-ce pas tetsuo?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Jan 2009, 01:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
Grand Rien Tout, le mec qui arrive a trouver un parallele entre Fight Club et l'energie universelle du Dieu-amour :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Jan 2009, 05:25 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24607
Localisation: Arkham Asylum
Tiny Tears a écrit:
Film Freak a écrit:
Lol, THE phrase.

:D

et dieu est amour, comme le cinéma! n'est-ce pas tetsuo?


Oui, mais le cinéma c'est de l'amour avec du sexe, pas sans.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Jan 2009, 08:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 21:23
Messages: 3202
Grand Rien Tout a écrit:
Sans blague, ce film parle de l'illumination.

Disons plutôt qu'il parle à au moins un illuminé, apparemment.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Jan 2009, 22:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 12:23
Messages: 7048
Cosmo a écrit:
Il y a quelques passages amusants, mais c'est pas non plus ce qui vient en premier. C'est pas la grosse éclate, quoi.


Ben, en ce qui me concerne, si

_________________
There is no such thing in life as normal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Jan 2009, 07:27 
Hors ligne
Titilleur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Nov 2008, 03:53
Messages: 53
Localisation: Forest Gimp!
Grand Rien Tout a écrit:
Billy Budd a écrit:
Cosmo a écrit:
Il y a quelques passages amusants, mais c'est pas non plus ce qui vient en premier. C'est pas la grosse éclate, quoi.


Ben, en ce qui me concerne, si


Oui, c'est un film ironique de bout en bout... très drôle.

Il faut déjà avoir un certain recul face à la vie, pour bien apprécier toute la richesse finesse ironique de ce chef d'oeuvre.


Je suis assez d'accord. C'est ce qui sous-tendais ma position dans ma discussion avec Baptiste avant qu'on finisse par tourner en rond.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Jan 2009, 07:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9067
Localisation: Ile-de-France
bof, je vois pas d'ironie dans les scenes de baston... comme elles sont filmees en tout cas. Et elles composent pas mal du film


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Jan 2009, 07:37 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14154
Localisation: The Far Side of the World
En fait, c'est surtout que Fight Club est volontairement un film très ouvert, qui brasse beaucoup de choses et que chacun y voit midi à sa porte.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Déc 2011, 23:09 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
la quasi-intégralité de ce topic est à jeter

Ce film inclassable reste à ce jour celui que je préfère de son auteur parce que c'est celui qui m'apparaît comme le plus riche, dans le fond comme dans la forme.
J'adore comment Fincher utilise l'imagerie publicitaire, celle-là même dans laquelle il a exercé, pour tourner en dérision un mode de vie qu'il a jadis vendu. Cette démarche-là, cette intention de base, résume à elle seule tout le cynisme d'une œuvre de fin de siècle que je trouve toujours aussi fraîche et pertinente aujourd'hui, qu'il s'agisse de la critique de la société de consommation ou des courants nietzschéens qui dominent le(s) protagoniste(s), dans l'émulation du dominé pour le dominant, dans la volonté de pouvoir et l'übermensch, dans le nihilisme ambiant...

Au-delà de tout ça, c'est un film que je trouve teeeeeellement ludique à regarder (c'est un peu tout le film qui est the game là, qui est une illusion), tellement drôle putain, l'agencement des séquences, l'habillage numérique de l'image, la narration, les digressions...l'univers est d'une originalité...là aussi, comme pour Shame mais dans une toute autre veine, c'est un peu l'American Psycho that could have been. L'humoir noir et la pop culture mélangée à une étude du malaise du mâle d'aujourd'hui...et ça déborde de partout, avec toujours ces motifs fincheriens (le Mal a-t-il toujours le crâne rasé?), ces communautés déviantes, ce protagoniste qui doit frôler la mort pour (re)vivre, ce démiurge au radicalisme intriguant, séduisant...justifié? Not really.
Mais c'est justement dans la confrontation des points de vue, une fois de plus après Seven, que le propos trouve son intérêt...ou comment se faire violence, se rebeller ne serait-ce qu'un peu contre l'ordre établi pour survivre, ce refus de l'apathie, de la résignation, encore et toujours.

C'est sans doute son film le plus m'as-tu-vu et c'est pourquoi il est parfaitement concevable de voir un tel rejet de la part de certains, moi cette plongée dans l'esprit du protagoniste me prend par la main et me fascine, qu'il s'agisse des plans qui pénètrent son esprit (au sens propre : le générique, au sens figuré : les plans qui se baladent derrière les frigos, autour des plaques de cuisson), ou des indices semés de ci de là (et dont je découvre encore certains alors que j'ai vu le film 50 fois), et cette voix off souvent en stream of consciousness, tellement juste, tellement maligne...

Je pourrais disserter du moindre détail. Et ce film en fourmille.

6/6

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zodiac (David Fincher - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 19, 20, 21 ]

Janet

301

23911

09 Juin 2012, 15:40

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Se7en (David Fincher - 1995)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Z

59

5786

10 Déc 2011, 14:40

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Game (David Fincher, 1997)

Film Freak

5

2218

10 Sep 2022, 11:00

Fire walk with me Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gone Girl (David Fincher - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 20, 21, 22 ]

Karloff

325

22580

15 Mai 2016, 04:23

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mank (David Fincher, 2020)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

73

4676

05 Avr 2021, 01:19

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Social Network (David Fincher - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 18, 19, 20 ]

Qui-Gon Jinn

297

25750

26 Juin 2013, 06:29

Mufti Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Panic Room (David Fincher, 2002)

Film Freak

11

1971

28 Jan 2015, 17:55

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Girl with the Dragon Tattoo (David Fincher, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 8, 9, 10 ]

Film Freak

140

10285

02 Déc 2013, 19:29

Mayouta Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Curious Case of Benjamin Button (David Fincher, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 25, 26, 27 ]

Baptiste

398

31297

06 Mar 2022, 21:48

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. eXistenZ (David Cronenberg, 1999)

Film Freak

0

288

30 Mai 2022, 12:43

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web