Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Jan 2018, 02:15

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 29 Déc 2008, 11:27 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17596
Localisation: Paris
Dernière tentative pour ce film à côté duquel j'étais toujours passé, et cette fois ce fut la bonne même si, malheureusement, je dus me contenter de la version courte (2h50) et non de la version longue de 3h présente sur le même DVD (ma femme étant allergique à la VO et la version longue ne proposant pas de VF...). Cette fois, j'avais tout prévu : grande télé, son qui dépote, peu de coupure téléphone ou de pause pipi...

C'est assez majestueux. Mais pas comme je l'imaginais. J'avais le souvenir d'un visuel magnifique avec des teintes très chaudes. Mais je ne me souvenais pas de ces visages poussiéreux, et de cette photographie étouffante. Le film est assez proche, par exemple, des Gens de Dublin : la fin d'une époque, d'une génération, d'un univers composé de personnages déjà à l'état de fantômes pour la plupart. Et au milieu, le Guépard (sublime Lancaster) est à peu près le seul à s'en rendre compte.

Je reste ébloui par la mise en scène. J'avais vu un long documentaire sur le tournage, dans lequel la technique de mise en scène de Visconti sur ce film était décortiquée. En gros, plusieurs caméras tournaient dans le château en continu, tandis que les personnages naviguaient d'une pièce à l'autre. Cela donne, dans ces scènes (quand on le sait, ça devient assez flagrant à l'image - par exemple dans une scène du début, la première avec Delon) une rapidité, une vivacité inédites. Puis j'aime beaucoup, de toute façon, la manière dont les décors, mais également les figurants, sont utilisés : ils passent, en parlant, comme ça, devant la caméra, on les entend de loin, de près, etc. A ce titre, le travail sur le son est lui aussi très intéressant.

Je suis bien content de l'avoir redécouvert... C'est une œuvre magistrale, très bien adaptée (la lecture récente du bouquin m'a aidé dans la compréhension du film), très fluide, très claire... Ce n'est pas forcément mon préféré de l'auteur, mais il entre très probablement dans le top 5, aux côtés de Mort à Venise, Senso, ou Violence et passions.

6/6




Et une petite filmo Luchino :


Innocent, L'
6/6 pour ce que j'ai vu (une trentaine de minutes chez quelqu'un...).

Violence et passion
6/6, même si je n'ai malheureusement jamais vu les 20 dernières minutes.

Ludwig... ou le crépuscule des dieux
pv, bientôt...

Mort à Venise
6/6 et mon film préféré de tous les temps (ex eaquo avec 2001)

Damnés, Les
5/6

Étranger, L'
pv mais je veux le voir !!

Sandra
Il ne me semble pas l'avoir vu, mais j'ai un doute. Aucun souvenir en tout cas.

Guépard, Le
6/6

Boccace 70
1/6

Rocco et ses freres
6/6

Nuits blanches
pv

Senso
6/6

Bellissima
6/6

Terre tremble, La
6/6

Amants diaboliques, Les
Vision prochaine.

_________________
Votez pour moi :

Concours JeDeviensEcrivain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Déc 2008, 11:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2039
Bien.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Déc 2008, 19:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6100
Good.
Sur la VO ou VF du film, t'embetes pas je crois que les deux contiennent du doublage de toute facon (et la t'as eu la version ou Delon n'est pas double, donc c'est plutot bien).
Et pour le choix version longue/courte, c'est vrai que c'est toujours mieux de voir aussi la version longue pour se faire un avis (ya notamment une rallonge de la superbe scene de bataille entre rebelles et armee royale), mais la courte passe tres bien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Déc 2008, 20:37 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24254
Localisation: Paris
Je suis fasciné par cette époque de l'histoire du ciné où toutes les grosses productions semblent être des gros brassages multi-nationaux...

Réal italien, cast américain, français... Toute cette époque des films de Visconti, Losey, avec Delon, Schneider, et plein de mecs de plein de pays...

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Déc 2008, 21:13 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17596
Localisation: Paris
Baptiste a écrit:
Good.
Sur la VO ou VF du film, t'embetes pas je crois que les deux contiennent du doublage de toute facon (et la t'as eu la version ou Delon n'est pas double, donc c'est plutot bien).


Oui, c'est pas tant pour la vo que pour la version longue que ça m'ennuyait... Mais bon, pour 10mn, c'est pas grave.

_________________
Votez pour moi :

Concours JeDeviensEcrivain


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2017, 12:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 2684
Localisation: - L Y O N -
Bon. Je n’ai pas la prétention d’apporter un éclairage neuf sur ce film, mais j’avoue être réjoui de mon premier Visconti (en fait j’ai déjà vu Rocco et ses frères plus jeune, que j’avais beaucoup aimé également).

C’est visuellement splendide, alliant maestria et calme de la mise en scène et de la photographie, ce qui fait que les 3 heures passent comme un charme. Sur le fond, le film transmet parfaitement le sentiment de nostalgie et de changement d’époque dans la continuité. C'est presque drôle en faisant le parallèle avec le macronisme en 2017 ("Si nous voulons que tout reste pareil, il faut que tout change").

Je trouve la dernière partie (le bal) trop longue et par moment redondante avec tout ce qui précède, et Cardinale et Delon sont un peu fades (mais n’est-ce pas un peu le propos ?), mais la simplicité du récit (parfois trop simple ? comme le revirement sentimental de Delon et son ascension) et surtout sa limpidité pour retranscrire des enjeux politiques assez éloignés de notre contexte franco-français, combinées au charisme de Lancaster en font une fresque remarquable.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2017, 12:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 2684
Localisation: - L Y O N -
Sinon Terrence Hill est excellent !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Senso (Luchino Visconti, 1954)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Bub

20

1385

26 Juil 2011, 12:40

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sandra (Luchino Visconti, 1965)

skip mccoy

0

672

26 Déc 2007, 17:29

skip mccoy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Innocent (Luchino Visconti, 1976)

skip mccoy

1

613

21 Aoû 2008, 20:24

Bub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Étranger (Luchino Visconti, 1967)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tetsuo

23

1869

14 Nov 2009, 17:20

Gerry Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Damnés (Luchino Visconti, 1969)

ZDC

5

796

01 Juin 2010, 18:20

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mort à Venise (Luchino Visconti - 1971)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

19

1605

11 Fév 2015, 13:44

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Violence et Passion (Luchino Visconti, 1974)

Tiny Tears

2

431

12 Mai 2013, 10:53

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Nuits blanches (Luchino Visconti, 1957)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Jericho Cane

23

1515

17 Juin 2011, 19:16

Jack Griffin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Terre tremble (Luchino Visconti - 1948)

Tom

1

567

26 Sep 2013, 00:19

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rocco et ses frères (Luchino Visconti, 1960)

Walt

13

1064

09 Aoû 2015, 20:15

Walt Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web