Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 24 Juil 2024, 03:52

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 05 Mai 2011, 02:02 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Image

1941, un village français occupé. Un vieil homme et sa nièce se voient contraints par la Kommandantur de loger un officier allemand. Celui-ci, féru de culture française et partisan d'un rapprochement entre les deux peuples, vient chaque soir leur parler. Mais ses deux hôtes lui opposent un inébranlable silence...


Grand saut à l'autre extrêmité de la filmo de Melville, avec un film qui me fait encore d'avantage penser à Bresson, bien que la pureté du style soit ici mixée à quelques manies de l'époque (tout comme l'était Les dames du bois de Boulogne, d'ailleurs). Ce n'est pas tellement de la maladresse, mais une certaine indécision de ton qui frappe parfois le film et qui fait un peu peur, notamment au début. La musique pas très pensée, l'utilisation de la voix-off au rôle parfois hésitant, l'insert de choses à mon sens hors-sujet (les chambres à gaz ou les fusillés, je comprend qu'à l'époque on veuille en parler, mais ca n'a pas grand chose à voir je crois avec ce qui se trame), tout ça laisse parfois un peu dans le flou concernant le ton exact de l'entreprise, l'endroit où le film veut nous amener. Je pinaille, ca parasite quelques séquences tout au plus.

Je suis assez enthousiasmé par le choix de ne jamais quitter (ou presque) le salon, de ne pas essayer de varier en multipliant les pièces ou les situations (deux mini-sorties pour la nièce et le vieil homme, c'est tout), d'avoir l'assurance et l'absence de peur de savoir que tout se jouera là, dans cette espèce de confrontation à trois visages. Ce sont eux, justement, qui architecturent l'espace et le renouvellent sans cesse : le visage Frankensteinien de la bête, le profil têtu verrouillé de la belle, le calme opaque du vieux témoin. Même si ça ne change rien à son degré de maîtrise, impressionnant pour des débuts, ce Melville plus jeune m'a l'air par moments moins mesuré, faisant preuve en somme de moins de tenue (angles fous, symbolique chantante), plus enthousiaste et emporté : si le film me fait oublier ses quelques défauts, c'est aussi pour cette trajectoire très pure vers une explosion d'émotion - tout comme chez Bresson, là encore, une retenue ferme verrouillant tout le film finit par faire d'un simple plan de face un torrent de lyrisme.

Surtout, j'adore voir comment, à mes dépends, Melville construit une progression formelle souterraine qui me prend par la main et me narre l'histoire avec beaucoup d'évidence : on pourrait presque recomposer l'histoire du film en alignant juste les façons d'éclairer le fameux profil, jusqu'à la justesse parfaite de ce contre-jour douloureux à la lumière grise, un simple reflet posé sur l'œil éteint de la jeune fille... Malgré ses déséquilibres, le film me semble tellement riche formellement qu'il semble pouvoir accueillir de multiples histoires qui cohabitent harmonieusement en son sein. La relation à la famille filmée comme une histoire d'amour (sublime scène à la mairie dans le miroir). Ou l'impression de voir le cinéma de genre tenter de se faire accepter, et de se marier par un certain cinéma traditionnel (fracassante entrée du visage blafard dans la nuit)...

Bref, film un peu déséquilibré, au début un poil mou, mais riche riche riche ! Je me faisais y a pas longtemps la remarque qu'à part Bresson, j'avais bien du mal à trouver dans le cinéma français des "réals préférés". A moins que le reste de sa filmo ne comporte que des bouses, je crois que Melville est bien parti pour le rejoindre au panthéon. Et le fait que ce film, à ce que je vois, ait connu un succès public, rend ce cinéaste d'autant plus enthousiasmant.




Sinon, heureux d'avoir enfin compris d'où venait le plan et la phrase entendus dans le sublime court-métrage de Godard :



Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mai 2011, 06:02 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22580
Localisation: Paris
J'avais beaucoup aimé... Vu il y a longtemps et j'avais immédiatement enchainé avec le (court) bouquin. Je n'ai vu que peu de Melville (Le Doulos, Le Samouraï, Le Silence de la mer, pas forcément les meilleurs) mais c'est du très haut niveau.

_________________
Que lire cet été ?
Bien sûr, nous eûmes des orages, 168 pages, 14.00€ (Commander)
La Vie brève de Jan Palach, 192 pages, 16.50€ (Commander)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mai 2011, 15:03 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11394
Localisation: Previously on Premiere
J'adore le bouquin, j'avais beaucoup aimé le film. Je vais sûrement choper le BR à l'occaz pour le redécouvrir.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mai 2011, 15:30 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12146
Localisation: No soup for you!
en zappant sur les critiques j'ai lu d'abord "le silence de ta mère". c'est horrible.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mai 2011, 15:33 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85948
Localisation: Fortress of Précarité
karateced a écrit:
"le silence de ta mère". c'est horrible.

Oui je préfère quand elle crie, la tienne.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mai 2011, 15:34 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12146
Localisation: No soup for you!
bon courage.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mai 2011, 15:36 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85948
Localisation: Fortress of Précarité
Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bob le flambeur (Jean-Pierre Melville, 1956)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

25

3845

12 Juin 2020, 16:48

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Doulos (Jean-Pierre Melville, 1962)

juLILO

4

1931

01 Fév 2021, 08:37

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Samouraï (Jean-Pierre Melville, 1967)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Walt

15

2906

31 Juil 2023, 09:45

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un Flic (Jean Pierre Melville, 1972)

Le Pingouin

9

2350

12 Fév 2014, 10:45

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Armée des ombres (Jean-Pierre Melville - 1969)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Ladyhawke

18

4325

25 Juin 2024, 11:38

FingersCrossed Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Deuxième Souffle (Jean-Pierre Melville, 1966)

Art Core

0

1619

18 Déc 2007, 13:00

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville - 1970)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

15

3918

09 Aoû 2012, 13:51

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Silence de Lorna (Jean-Pierre et Luc Dardenne - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

44

4540

12 Oct 2008, 16:19

Zaphod Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ici et Ailleurs (Jean-Pierre Gorin, Jean-Luc Godard, Anne-Marie Miéville - 1976)

Zad

0

1478

02 Sep 2005, 13:27

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Big Bug (Jean-Pierre Jeunet - 2022)

Qui-Gon Jinn

4

727

14 Fév 2022, 10:58

Cosmo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web