Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Fév 2024, 22:07

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Persona (Ingmar Bergman, 1966)
MessagePosté: 16 Mar 2006, 08:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
Il y a Elizabeth d’une part, comédienne renommée qui ne parle plus, murée dans un silence total, et puis Alma son infirmière qui, devant cette femme de l'apparence devenue mutique, va se vider de toute sa moelle : ensemble elles vont aller vers un « même » uniforme, fusionnel. Persona est un film fascinant, qui parle d’une sorte de vampirisme autant que de schizophrénie, Bergman transformant finalement ces deux femmes en deux entités mentales, ou l’identité de l’une et de l’autre finissent par se perdre dans un étonnant pot commun, résultante de l’exploration de diverses sous couches de l’inconscient ou du psychisme, ici évidemment très féminin et ausculté sans pudeur par le cinéaste. Entre ses diverses audaces dans la forme et dans le montage, le film réserve sa matrice à un long monologue qui est aussi une remontée jusqu’à un intime très profond et dérangeant (le rejet de l’enfant chez la femme). Ces paroles figurent l’identité d’Alma qui ne tient que tant qu’elle a l’illusion qu’elles sont entendues.

Une œuvre qu’il faut du temps à digérer et assimiler assurément. Je ne sais pas si David Fincher a vu ce film avant de réaliser Fight Club mais il y a des correspondances troublantes (les montages à coups de pellicule déchiré, le sexe subliminal). Il en est sur certains aspects (et en évacuant le contenu social) une sorte de versant masculin.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Persona (Bergman, 1966)
MessagePosté: 16 Mar 2006, 22:27 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Mr Chow a écrit:
Une œuvre qu’il faut du temps à digérer et assimiler assurément. Je ne sais pas si David Fincher a vu ce film avant de réaliser Fight Club mais il y a des correspondances troublantes (les montages à coups de pellicule déchiré, le sexe subliminal). Il en est sur certains aspects (et en évacuant le contenu social) une sorte de versant masculin.


J'y avais songé aussi *en me disant que c'était peut-être des conneries*. Ah bah c'est bien.

Sinon je trouve le film plastiquement incroyablement beau.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2008, 01:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9561
Localisation: Ile-de-France
Choc absolu, chef d'oeuvre. 6/6
Allez je viens de le voir donc pas de critique pour l'instant, ce serait CON.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2008, 21:52 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
un des pires Bergman.
à la fois ultra-pesant et plein de trucs épate-gogos (haaa la pellicule qui brûle, quelle riche idée ! )

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Dernière édition par skip mccoy le 09 Oct 2008, 21:53, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2008, 21:53 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84871
Localisation: Fortress of Writing
C'est devenu un running gag ces avis...

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2008, 21:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008, 00:06
Messages: 5513
Ah, j'ai vu les deux versions !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2008, 21:57 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3921
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Film Freak a écrit:
C'est devenu un running gag ces avis...



Desquels tu parles?

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2008, 21:59 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84871
Localisation: Fortress of Writing
Karl le mort-vivant a écrit:
Film Freak a écrit:
C'est devenu un running gag ces avis...



Desquels tu parles?


A ton avis?

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2008, 22:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3921
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Oui, :lol: . Et le pire, c'est que si on répond, (enfin à part moi, moi, au moins, je peux lui balancer ce que je veux, il veut plus me répondre...) on aura trois pages de débats à la con sur sa dernière connerie.

(J'avais déjà fait une comparaison entre lui et Dark Mireille époque Royal Seqchoual, d'ailleurs)

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Oct 2008, 00:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9561
Localisation: Ile-de-France
skip mccoy a écrit:
un des pires Bergman.
à la fois ultra-pesant et plein de trucs épate-gogos (haaa la pellicule qui brûle, quelle riche idée ! )


Putain la mise en scene est magnifique, l'histoire est poignante, c'est d'une richesse extraordinaire, il y a plein de superbe sequences dont une avec du Bach, je sais pas ce qu'il te faut!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Oct 2008, 00:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3921
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Baptiste a écrit:
skip mccoy a écrit:
un des pires Bergman.
à la fois ultra-pesant et plein de trucs épate-gogos (haaa la pellicule qui brûle, quelle riche idée ! )


Putain la mise en scene est magnifique, l'histoire est poignante, c'est d'une richesse extraordinaire, il y a plein de superbe sequences dont une avec du Bach, je sais pas ce qu'il te faut!



Chut chut chut! On ne répond pas à Skip Mc Coy! Il se traite déjà suffisamment d'abruti lui-même, rien qu'en écrivant... Le reste est superflu.

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Oct 2008, 01:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 20:24
Messages: 1412
skip mccoy a écrit:
un des pires Bergman.
à la fois ultra-pesant et plein de trucs épate-gogos (haaa la pellicule qui brûle, quelle riche idée ! )


haaa mccoy qui brûle, quelle riche idée!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Oct 2008, 07:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
Baptiste a écrit:
skip mccoy a écrit:
un des pires Bergman.
à la fois ultra-pesant et plein de trucs épate-gogos (haaa la pellicule qui brûle, quelle riche idée ! )


Putain la mise en scene est magnifique, l'histoire est poignante, c'est d'une richesse extraordinaire, il y a plein de superbe sequences dont une avec du Bach, je sais pas ce qu'il te faut!


et alors, c'est pas parce qu'on met de la belle musique que la séquence est belle.
avec un peu de mauvaise foi, je pourrais même te dire que ce choix de graaaaande musique pour accompagner les images concourt justement au côté épate-bourgeois du truc. tiens hier, je voyais Accatone et justement c'est blindé de Bach. mais là ça a un sens, la passion selon St Matthieu sacralise le destin du minable héros.
sinon, une mise en scène n'est pas "magnifique" ou belle ou moche en elle-même. explique toi.
pour ma part, je l'ai trouvé très pesante. ces dialogues longs cmb filmés sous divers gros plan au service d'une fumeuse histoire de dédoublement vampirique, ça m'a impressionné la première fois et ça m'a franchement lourdé à la revoyure. revois-le.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Oct 2008, 20:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9561
Localisation: Ile-de-France
La mise en scene est pesante de facon volontaire, et c'est ce que dit Hal5 dans sa critique, ca ne parle pas a tout le monde, le risque est pris, mais moi ca me plait. J'ai l'impression d'avoir assiste au film le plus sincere du monde, tellement irreel (irrealiste pourrait convenir aussi). C'est un fantasme que j'ai toujours eu, cette mise a nu des pensees des personnages magnifiee par le statisme de la mise en scene et les gros plans psychologisants. Ce genre de film ne peut d'ailleurs qu'etre intimiste, jusqu'au malaise. Et la on peut trouver du psychologisme pour bourgeois, j'ai surtout trouve une edifiante description psychique de deux etres dont la fusion est d'abord appelee puis violemment rejetee.
Et puis le Bach, il n'est la que pendant dix secondes, aucune musique ne reapparait jamais plus, donc on est loin de la boursouflure pour l'esbrouffe que tu evoques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Oct 2008, 21:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
Citation:
Et puis le Bach, il n'est la que pendant dix secondes, aucune musique ne reapparait jamais plus, donc on est loin de la boursouflure pour l'esbrouffe que tu evoques.


c'est vrai, je me souviens même plus de son utlisation en fait, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai précisé "avec une dose de mauvaise foi".

sinon, on n'a clairement pas les mêmes attentes vis-à-vis du cinéma mais ton argumentation se tient.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Communiants (Ingmar Bergman - 1962)

Blissfully

5

1754

06 Aoû 2020, 09:10

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Source (Ingmar Bergman, 1959)

BuzzMeeks

7

2075

10 Oct 2022, 22:58

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Saraband (Ingmar Bergman - 2004)

Art Core

3

1413

15 Fév 2008, 13:44

Tonton Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Honte (Ingmar Bergman - 1968)

Blissfully

2

1722

21 Sep 2006, 00:00

Jack Griffin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Œil du diable (Ingmar Bergman - 1960)

Blissfully

1

1498

08 Aoû 2007, 22:49

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Silence (Ingmar Bergman - 1963)

Blissfully

10

2237

14 Aoû 2020, 10:04

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Visage (Ingmar Bergman - 1958)

Tom

8

1771

12 Avr 2011, 02:54

David Swinton Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Rite (Ingmar Bergman - 1969)

DPSR

3

1707

28 Mai 2009, 10:40

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Heure du loup (Ingmar Bergman - 1968)

Tom

12

1695

02 Juin 2011, 23:34

David Swinton Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sourires d'une nuit d'été (Ingmar Bergman - 1956)

Blissfully

0

1173

19 Aoû 2007, 19:29

Blissfully Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web