Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Jan 2022, 07:00

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
MessagePosté: 04 Oct 2014, 00:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
C'est peut-être vraiment début de la fin pour Linklater, vu que ce genre de truc apparait :|



Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mai 2016, 18:13 
Hors ligne
Connaisseur

Inscription: 22 Sep 2011, 22:13
Messages: 182
Grand film d'un cinéaste immense, je ne comprends toujours pas comment les sélectionneurs de Cannes sont passés à côté en 2014.. , mais bon, c'est 6/6. Je reviendrai plus en détail sur Linklater dans le topic des tops qui lui est consacré (j'attends la sortie d'Everybody Wants Some en Blu-Ray en juillet). Super réalisateur, avec un coeur et une authenticité incroyable dans chacun de ses films.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mai 2016, 18:36 
Hors ligne
Connaisseur

Inscription: 22 Sep 2011, 22:13
Messages: 182
Mais quand même deux trois mots de développement, la force du film c'est ce qu'expliquait Linklater dans une interview : ne pas avoir fixé à l'avance de canevas fixe sur l'évolution des personnages. Linklater allait quoiqu'il arrive suivre la direction que prendraient ces acteurs dans la vraie vie. Ce qui est plutôt risqué, mais c'est ce qui est génial. Si l'acteur principal évoluait dans une direction plutôt de type, athlète/joueur de foot, toute l'écriture du film allait s'adapter en conséquence, et on aurait vu un autre film, (peut-être tout aussi intéressant d'ailleurs mais dans une autre direction). Le rôle principal s'est avéré plus introverti en grandissant, plus efféminé aussi, en cela je rejoins Zad, j'ai aussi vu dans le film des indices quant à une homosexualité possible, peut-être pas encore assumée, mais néanmoins perceptible, c'est ambigu en tout cas. Et avoir adapté l'écriture en fonction du développement véritable (à priori) de l'acteur principal est un vrai tour de force à mon sens. Si lors de son adolescence , le rôle principal s'était révélé un « male alpha » on aurait eu un film qui se serait rapproché d'autres films de Linklater de types Dazed and Confused ou Everybody Wants Some, et je soupçonne que c'est ce que Linklater avait en tête au départ, réaliser une extension à Dazed and Confused en s'intéressant cette fois-ci aux ados, jeunes adultes des années 2000. La personnalité de son acteur principal lui a permis d'atteindre ce but mais avec une tonalité différente de ses autres films qui exploraient la jeunesse du « male alpha » type (avec brio), et c'est cette incertitude et la maitrise de l'aléa des évolutions de l'acteur/ personnage qui en font un grand film (en plus de plein d'autres raisons).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2016, 00:48 
C'est très juste et-ce qui rend le film assez triste: l'idebtification de k'objet entre le soucis de soi (trouver le discorus qui évacue le doute et l'indécisions à partir desquels on se construit) avec un spectacle et une mise en scène, identification qui évacue la violence. Le seul moment d'autonomie pour l'enfant dans le film, c'est l'enfance quand les parents divorcent (meilleure partie du film pour mi), il cesse quand la mère s'éloigne du beau-père pour les protéger (l'adolescent est protégé de la violence à laquelle l'enfant a été exposé comme si la vieillesse était en elle-même une réparation, et la solitude est encouragée comme condition de cette protection).


Haut
  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Everybody Wants Some (Richard Linklater, 2016)

Film Freak

2

1313

09 Juil 2016, 16:47

JeanJacquesSchool Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Before Sunrise /Before Sunset (Richard Linklater)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Mr Chow

43

4295

22 Juil 2013, 14:22

The Xcapist Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bernie (Richard Linklater - 2012)

DPSR

0

1228

15 Aoû 2012, 05:09

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Before Midnight (Richard Linklater, 2013)

Film Freak

4

1438

12 Nov 2013, 13:11

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tape (Richard Linklater - 2001)

Cooper

1

882

16 Juil 2014, 22:15

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Slacker (Richard Linklater - 1990)

Qui-Gon Jinn

2

445

29 Jan 2020, 21:36

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rock Academy (Richard Linklater, 2003)

Mr Chow

14

1621

24 Jan 2013, 17:31

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A Scanner Darkly (Richard Linklater - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

31

3792

10 Juil 2016, 14:07

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dazed and confused (Richard Linklater - 1993)

DPSR

12

1534

23 Aoû 2020, 19:32

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Still Alice (Richard Glazer, Wash Westmoreland - 2014)

DPSR

2

1111

11 Mai 2015, 17:32

Arnotte Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web