Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 04 Mar 2024, 18:09

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3209 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 208, 209, 210, 211, 212, 213, 214  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 04 Oct 2023, 16:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Fév 2008, 23:36
Messages: 1011
J'ai lu La route, Un enfant de Dieu et De si jolis chevaux il y a un moment.
La route j'avais trouvé ça très bon. Les deux autres plus trop de souvenir mais ils m'avaient pas marqués.
Et récemment je me suis fait son diptyque Le Passager et Stella Maris.
Le temps fut long sur la seconde partie mais Le Passager c'est une de mes lectures de l'année. J'ai rarement autant repensé a un livre après l'avoir terminé. Il est d'une densité assez folle. Il est aussi assez austère. Des chapitres entiers sur la physique quantique et son histoire auxquels je n'ai rien compris. Mais l'ensemble m'a vraiment soufflé.
Je vais mettre Méridien sur ma liste du coup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 04 Oct 2023, 16:09 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27646
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Film Freak a écrit:
Que des films moyens complètement oubliés et chaque film moins classe que le précédent. Clairement pas encourageant.


Oui d'ailleurs je vois que son dernier film c'est Triple 9, je sais même pas ce que c'est.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 04 Oct 2023, 16:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Fév 2008, 23:36
Messages: 1011
Sinon j'ai trouvé le dernier Begaudeau très bon. Et pour le coup ça se lit vraiment d'une traite.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 04 Oct 2023, 16:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 10643
Citation:
Tu déconnes là ? No country for old men c'est largement au dessus de The road.


Non là j'ai dit effectivement une connerie :mrgreen:


Je préfère le roman La route au roman No Country mais en film c'est l'inverse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 04 Oct 2023, 16:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2007, 09:31
Messages: 4523
Je sais que j'ai vu le film de La Route juste après avoir lu livre et résultat, j'ai aucun souvenir du film tellement le livre est brut, limpide et implacable. Toutes est là, l'illustration n'aporte rien.
Et c'était un peu pareil avec No Country for Old Men, d'ailleurs. Les Coen ent ont fait un de leurs meilleurs films mais la plupart des scènes étaient exactement telles que je me les étais représentées.
J'ai pas été plus loin que ça dans l'exploration de Cormac Macarthy ceci dit, il faudrait peut-être s'armer de courage.

Sinon, découverte de la littérature islandaise avec Ton absence n'est que ténèbres de Jon Kalman Stefansson. Un roman infiniment plus lumineux que son titre ne laisse penser.
Le narrateur amnésique se réveille dans une petite église au fin fond d'un fjord tranquille. Il croise plusieurs personnes qui s'adressent à lui comme à un vieil ami et il comprend qu'il a vécu ici et est revenu après une longue absence. A travers les pages d'un manuscrit qu'il a écrit et au gré de ses rencontres, les histoires et les portraits de plusieurs générations de fermiers s'entremêlent sur cette lande austère à la marge du monde. Malgré ce fil conducteur un peu claqué, on ne sait jamais vraiment qui raconte les histoires, on est transporté comme flottant à travers la lande et les époques, parfois pour narrer des vies entières ou simplement de cours épisodes qui ont défini toute une vie pour des personnages simples, humbles mais pétris de sentiments forts et on est en Islande où chacun est un peu artiste, poète, savant et philosophe. Expliqué comme ça, ça peut ressembler à du Marc Levy mais l'auteur n'hésite pas à se moquer de la mièvrerie de cette symphonie à l'Amour, la Vie, la Mort et certains passages m'ont énormément touché.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 04 Oct 2023, 16:37 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 22288
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
De McCarthy je n'ai lu que La Route qui fut une claque monumentale.. (cte déception quand j'ai vu le film après)

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 05 Oct 2023, 12:28 
Hors ligne
Expert

Inscription: 07 Oct 2012, 15:32
Messages: 335
Image

Nicolas Mathieu le cite dans un numéro de Telerama où sont interrogés quelques lauréats du Goncourt sur leurs livres favoris. Ça m’a donné envie vu que j’avais bien aimé Leurs enfants après eux et que j’adore Robinson ou les limbes du pacifique, le livre de Tournier.

Les Météores, c’est un peu l’antithèse de Robinson : là où le second concentrait l’action sur une île, le premier multiplie les endroits, les pays en proposant même sur la fin un voyage autour du monde comme dans le roman bien connu de Jules Vernes, cité dans le livre.

Le grand thème abordé c’est celui de la gémellité : les deux personnages principaux sont de vrais jumeaux comme les Dupont-Dupont de Tintin. Si j’ai déjà vu traité ce thème au cinéma (Dead ringers), c’est la première fois que je lis un bouquin sur le sujet et j’ai trouvé que Tournier en tirait une fiction assez passionnante sur l’identité, la question métaphysique : qui suis-je ? étant évidemment lestée d’un poids supplémentaire lorsque celui qui se la pose a tous les jours son clone sous les yeux (lol).

Mais c’est un roman foisonnant qui offre bien plus que ça notamment avec ce troisième personnage important, l’oncle des deux jumeaux, homosexuel, « dandy des gadoues » comme il s’appelle, ce surnom résultant de ses fonctions : responsable d’une société de ramassage des ordures ménagères. Ça nous vaut un tour de France des décharges publiques et des scènes assez mémorables, tantôt comiques, tragiques voire carrément triviales.

Accessoirement, le livre m’a permis aussi de corriger une erreur : les météores, ça ne vient pas de météorite mais de météorologie. Ce sont les phénomènes qui se déclenchent dans l’atmosphère (pluie, neige…), dont le caractère aléatoire est opposé par Tournier à la régularité des phénomènes cosmiques, cette opposition étant un peu le leitmotiv du livre.

J’ai sûrement pas capté toutes les références que Tournier a en tête (à la mythologie notamment), ni toutes les implications philosophiques du livre mais sur l’échelle du plaisir, sa lecture c’était du 11 sur 10.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 05 Oct 2023, 13:23 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27646
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Immense roman. J'ai adoré tout ce que j'ai lu de Tournier (ces trois premiers romans en fait).

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 08 Oct 2023, 15:43 
Hors ligne
Expert

Inscription: 23 Nov 2020, 14:16
Messages: 706
Art Core a écrit:
Oui magnifique. Ca m'étonne parce que j'avais lu La route que j'avais bien aimé sans plus. Faudrait que je le retente (et que j'en lise d'autres).


La Route c'est assez différent, au départ c'est un conte pour son fils, ça se veut assez minimaliste, on est loin du baroquisme de Méridien de Sang, pareil pour No Country for Old Men qui est un scénario au départ.
L'autre McCarthy qui se rapproche du foisonnement de Méridien c'est Suttree mais la narration y est beaucoup plus lâche, ce sont les errances d'un personnage plus ou moins autobiographiques, c'est superbe aussi.
Et sa Trilogie des Confins c'est du western qui se rapproche du nature writing, c'est très beau encore mais moins marquant peut-être (les 100 premières pages de The Crossing narrant une chasse au loup c'est quand même fort).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 11 Oct 2023, 15:13 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27646
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Triste Tigre de Neige Sinno

Je l'ai lu parce que Zad a publié sur Facebook un message disant que son film La liberté était cité dans le livre. Ca m'a intrigué et en lisant les premières pages j'ai voulu le tenter. Récit à la première personne d'une femme qui évoque les violes qu'elle a subi durant plusieurs années entre ses 8 ans et ses 14 ans par son beau-père. C'est un livre forcément fort qui va creuser assez profondément le traumatisme de ces viols en les raccordant à la fois à la vie adulte du personnage mais aussi à la culture autour d'elle (de longs passages sur Lolita notamment, l'évocation du film de Zad donc où elle est fascinée par ses coupables et les justifications qu'ils donnent...). C'est vraiment émouvant, elle parle sans filtre (sans complaisance non plus évidemment) s'interrogeant par exemple sur son propre mari (et si lui aussi il touchait sa petite fille ?) ou sur elle-même (est-ce que je porte en moi la même possibilité de faire le mal ?). Et surtout c'est vraiment l'antithèse du livre de résilience, aucune phrase toute faite, aucun cliché du "résistant" etc... Au contraire c'est d'une profonde tristesse sur l'impossibilité de s'en sortir vraiment. Le style est un peu pauvre, j'avoue que c'est pas forcément le point fort du livre (j'ai presque honte de l'écrire tant la littérature n'est pas le sujet du livre [et elle interroge ce sujet aussi d'ailleur]) mais ça se lit très bien, c'est passionnant et ça mérite son succès (gros succès de librairie apparemment et le livre est toujours dans la course au Goncourt).

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 29 Oct 2023, 08:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5880
Docteur Jivago de Pasternak.

Du mal à le commencer mais je suis bien rentré. Cela est encore un livre particulièrement pertinent, le populisme politique (qui parait plutôt valorisé par Pasternak, car il est antérieur à la récupération stalinienne) et la critique de l'antisémitisme jouent un rôle central (mais de manière oblique, via le personnage de Gordon qui reste en dehors de l'histoire et de la politique, qui est l'intellectuel de la classe moyenne pour lequel elles sont toujours des possibilités).

Ton en apparence tolstoïen (Jivago rappelle beaucoup Pierre Bézoukhov, à la fois moralement et dans son rapport aux femmes, Pacha le Prince André, mais dans une version issues du monde ouvrier, un transfuge de classe aussi sec que le noble hyper-moral car la jouissance est morte et absorbée dans leur situation sociale chez tous les deux, Lara est à la fois Anna Karénine et Natacha) , mais avec un côté méta et déconstruit. Les évènements historiques comme la première guerre mondiale 1905 et 1917 sont ellipsés, et n'apparaissent dans le roman que quand leur sens est finalement déjà joué politiquement. Alors que dans Guerre et Paix, l'attente de Napoléon est un fil conducteur qui monte progressivement, et :twisted:er retourne la vie familière et l'idéologie des Lumières en une christologie individuelle qui les absorbe et les nie. L'individualisme et le mysticisme nationalise sont dégagés en même temps par Tolstoï quand chez Pasternak l'individualisme est présent dès le début, reste une valeur constante : tous les personnages ont en commun leur matérialisme et leur scepticisme, et vieillissent et souffrent sans le changer - le tragique est moins le mouvement du destin ou l'effet de l'absence de sens de nos actes que celui du simple regard vers le monde extérieur, total et sans devenir.

Beau personnage de Lara, en fait plus important que Jivago.

Pas vu le film de David Lean. Beau style précis, sans lyrisme mais interieur, même dans la traduction

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 30 Oct 2023, 14:36 
Hors ligne
Expert

Inscription: 23 Nov 2020, 14:16
Messages: 706
Tu as lu la nouvelle traduction? (sortie cette année chez Gallimard)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 30 Oct 2023, 15:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5880
Non cela doit être celle de 1958 (anonyme, sans doute pour des raisons politiques liées à la fois à sa vie et au parcours éditorial du manuscrit, on peut supposer que le traducteur ou la traductrice étaient malgré tout proches du PCF).

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 06 Nov 2023, 15:41 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 5204
marrant de regarder un annuaire des PTT de l'est algérien en 1960 (https://alyc.fr/villes-du-constantinois ... ien-public), tu y vois à la fois la ségrégation qui pouvait exister et l'intégration en même temps de beaucoup d'algériens de souche à l'économie dans sa forme moderne (et l'utilisation du téléphone).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 06 Nov 2023, 17:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5880
Oulà avec les adresses en plus, dans un contexte de guerre coloniale avec des affrontements fratricides des deux côtés, cela devait être explosif.

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3209 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 208, 209, 210, 211, 212, 213, 214  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lectures de juillet

darkangel

0

2213

03 Aoû 2005, 17:28

darkangel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top lectures 2017

Baptiste

10

1817

02 Jan 2018, 22:04

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Lectures 2015

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Castorp

25

4110

09 Juin 2016, 10:59

Xavierovitch Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web