Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 28 Mai 2024, 21:25

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 09 Mar 2019, 18:25 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
On espère...
Dans quel pays es-tu ? Il y a quelques séances à l´etranger qui approchent.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mar 2019, 07:33 
Hors ligne
Expert

Inscription: 09 Nov 2011, 16:07
Messages: 400
Zad a écrit:
On espère...
Dans quel pays es-tu ? Il y a quelques séances à l´etranger qui approchent.


En Chine ! :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mar 2019, 09:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5943
C'est sûr que le concept de Casabianda doit remuer beaucoup de choses au Xinjiang...

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mar 2019, 09:45 
Hors ligne
Expert

Inscription: 09 Nov 2011, 16:07
Messages: 400
Vieux-Gontrand a écrit:
C'est sûr que le concept de Casabianda doit remuer beaucoup de choses au Xinjiang...


Certes !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mar 2019, 23:35 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
Ah oui non en Chine là, rien de prévu... tu y restes longtemps ?

_________________

*


Dernière édition par Zad le 14 Mar 2019, 07:59, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Mar 2019, 00:15 
Hors ligne
Expert

Inscription: 09 Nov 2011, 16:07
Messages: 400
Zad a écrit:
Ah oui non en Chine là, rien de prévu... tu y reste longtemps ?


Oui, du moins je ne serai pas rentré avant que le film soit probablement retiré des salles en France. Peut-être qu'il y a quand même une chance de le voir lors d'un festival ?!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Mar 2019, 07:59 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
Ça fait plus d’un an qu’il circule en festivals, mais l’asie n’en a jamais voulu...

_________________

*


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2019, 14:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27954
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Ce qui m'a d'abord le plus surpris dans le film c'est d'une certaine manière sa simplicité. Je connaissais certains courts du réalisateur et il y avait toujours chez lui une réflexion esthétique profonde, un désir de cinéma complexe et protéiforme. Et là toute la réussite du film c'est sa pure limpidité, sa dialectique simple entre celui qui parle et celui qui écoute et qui questionne. Après la séance, lors de la rencontre avec Massart, on a appris que le film a beaucoup changé entre le germe de son idée et sa concrétisation. D'un film, topographique, géographique, tourné sur pied et cinémascope à ce film caméra épaule en 5/4 qui s'intéresse beaucoup plus aux détenus qu'à leur environnement. Et c'est là que réside toute la beauté du projet et sa valeur documentaire. D'avoir su non pas rester sur une idée de cinéma précise mais d'avoir eu l'humilité de se conformer à ce Massart a trouvé sur place, d'avoir su laisser les rencontres façonner peu à peu le film. Le plus fort est que ça ait fonctionné dans les deux sens, le film s'est construit autour des détenus mais les détenus ont construit une pensée et surtout un cheminement personnel autour du film. Comme ce moment incroyable, assez sidérant même lorsque Mickaël décide contre toute attente de révéler son visage, donc déjà de faire un pas en direction du film et en direction d'un changement de point de vue par rapport à son discours et à ce qui s'y joue (le film doit "servir à quelque chose").

Au delà de ça c'est fascinant à quel point on rentre facilement dans le film. Sans doute parce que les raisons qui font que ces détenus sont en prison sont repoussées aux périphéries et ne sont pas nommées clairement. Si bien qu'il est assez facile d'oublier un peu qu'on est face à des pères incestueux, le sujet concret ne venant finalement qu'assez tardivement. Par exemple lors de cette séquence assez dingue avec le culturiste qui parle d'amour de manière étrange, on a du mal à suivre son raisonnement mais il a quelque chose de séduisant (il parle bien etc...) ou encore ce passe où on parle de réinsertion et c'est très concret et ça pourrait s'appliquer à n'importe quels détenus. Mais justement quand peu à peu le sujet vient peser c'est là que le film trouve une forme d'équilibre entre un côté étouffant (la séquence joviale mais cauchemardesque de noël avec la fuite du réalisateur qui suit) et une lumière qui pointe au milieu de toutes ces horreurs non dites qu'on imagine. C'est particulièrement vrai pour le personnage de Mickaël, ou quand son histoire se révèle, prend une dimension tragique insupportable mais d'une terrible humanité. Il y a quand même des hommes qui naissent sous une mauvaise étoile c'est indéniable, entre son statut de victime à lui (et le récit, pourtant bref et parcellaire, de son enfance est apocalyptique) et son statut de coupable on se demande comment il peut encore se lever le matin et continuer à vivre.

Mais justement le film est particulièrement juste à ce niveau, si bien sûr on ne peut s'empêcher de juger les uns et les autres, de plaquer sur eux un avis rapide et partial (comme pour moi Joël, le mec qui se rase la barbe et qui me semble très manipulateur et pas du tout sincère, toujours dans un rôle pour se protéger où il annihile ses victimes), le film lui n'est pas du tout là. Il leur laisse un espace de parole et le réalisateur ne cherche pas tant à les déstabiliser, à les juger ou même à comprendre leur geste qu'à être avec eux à ce moment là et voir ce qu'ils ont à dire dans quelque chose encore une fois d'une très belle limpidité, à l'image de cette fin magnifique où on va simplement prendre un café sans qu'il n'y ait la moindre complaisance, le moindre calcul, la moindre hypocrisie avec l'humilité finalement de ne pas conclure, de ne pas nous pontifier d'un carton final ou que sais-je mais juste de refermer la parenthèse du film.

Documentaire très fort donc, pétri d'humanité brute, qui laisse un peu sur les rotules notamment après cette confession finale si riche et terrible (le truc du prénom, la fille de Mickaël nommée pour la première fois, impression que la vérité de l'homme est soudain face à nous). Vraiment un beau film, j'espère qu'il aura droit à une sortie vidéo ou une diff télé (faut tenter Arte) pour lui donner une audience plus large qu'il mérite assurément. C'est d'ailleurs impressionnant comme le film a suscité le débat dans la salle sitôt les lumières rallumées, chacun ayant besoin d'en parler, de confronter son avis et comme me disait Zad à la fin, chaque rencontre avec le public occasionne des débats différents, ce qui ne m'a pas surpris (par exemple lors de ma séance un spectateur semblait un peu s'indigner de la manière dont étaient niés les victimes et repoussées hors champ). .

4.5-5/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2019, 19:28 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 15201
Localisation: Lille
Bon désolé Zadounet, la séance de ce soir j'y serai pas, je suis extrêmement claqué, j'arriverai pas à me bouger.

Tu me diras quand il sera dispo en torrent ! 8)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2019, 19:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5943
Merde, j'ai perdu la date de vue. Un de mes proches avec qui je voulais voir le film se trouve aussi depuis samedi en situation d'enfermement. Ce n'est malheureusement pas le bon moment.

J'espère que le cinéma l'exploitera quand-même ne fût-ce qu'une semaine, l'accueil critique et le sujet le justifient.

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2019, 23:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 7834
J'ai bon espoir de venir à la séance de lundi prochain sur Paris !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2019, 09:36 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 22398
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Il passe samedi soir à Bruxelles (Vendôme 20h).
J'y serai. (normalement)

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2019, 10:27 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
Sponge, il y aura une autre projection lilloise début mai ! A suivre...

_________________

*


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2019, 10:47 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85606
Localisation: Fortress of Précarité
Projo dédiée à tous les incesteurs dans la salle.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2019, 12:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 5943
Au putain Cinebel ne le mentionne pas plus que la façade du Vendôme.

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Passemerveille (Guillaume Massart - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Mufti

107

12901

02 Mar 2014, 09:26

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Dragons n'existent pas (Guillaume Massart, 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

70

7841

23 Mar 2012, 00:55

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Thalasso (Guillaume Nicloux, 2019)

Abyssin

13

1294

11 Avr 2024, 19:01

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les confins du monde (Guillaume Nicloux, 2019)

Abyssin

10

1090

07 Mar 2022, 10:53

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sympathie pour le diable (Guillaume de Fontenay, 2019)

Abyssin

9

1433

04 Avr 2022, 20:57

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les garçons et Guillaume, à table ! (Guillaume Gallienne - 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

DPSR

100

11163

23 Mar 2014, 21:35

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Liberté (Tony Gatlif - 2010)

DPSR

1

1496

04 Mar 2010, 21:24

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. En liberté! (Pierre Salvadori, 2018)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

28

2814

27 Nov 2018, 01:09

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. À nous la liberté (René Clair - 1931)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

18

3255

30 Sep 2013, 08:46

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les chemins de la liberté (Peter Weir - 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

21

3922

16 Fév 2011, 19:23

deudtens Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web