Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 28 Mai 2024, 21:22

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 21 Aoû 2005, 23:26 
Hors ligne
Petit joueur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Aoû 2005, 22:59
Messages: 11
Image

Le pitch:
Citation:
Le chirurgien Genessier souhaite remodeler le visage de sa fille Christiane, rendue méconnaissable suite à un accident de voiture, mais pour cela il doit effectuer des greffes de peau qu'il aura prélevée sur des jeunes filles.


j'ai decouvert ce film a l'age de 7 ans un soir alors que j'etais seul devant l'ecran,se fut un choc comme je n'en ai jamais rencontré depuis tant la vision du film me bouleverse encore, pour moi l'un des tout meilleur film d'horreur, je le classe dans mon top 5 une oeuvre en noir et blanc, somptueuse du realisateur franju qui date quand meme de 1959, avec un acteur formidable dans le role du chirurgien pierre brasseur immense acteur qui par sa seul presence me foutait les boules la reussite du film, allié l'epouvante a la poesie de l'image preuve s'il en est qu'il n'est pas besoin de trop d'artifice pour realiser un bon film d'horreur. par ailleur hitchcock reprendra le plan d'ouverture pour son film psychose il faut absolument voir le film car passer a coté serait une immense erreur pour finir une scene coupé au montage:

Dans une séquence, on pouvait voir Edith Scob (Christiane Genessier), filmée de dos, retirer son masque, s'échapper de la clinique et errer dans la rue, jusqu'à ce qu'elle croise une voiture et que le chauffeur, par l'expression de son visage, suggère toute l'horreur du visage mutilé de la jeune femme


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Aoû 2005, 23:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Grandiose :shock:

J'avais pas fait le rapprochement mais Romero a bien repris l'idée du masque blanc dans Bruiser

Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les yeux sans visage
MessagePosté: 22 Aoû 2005, 10:29 
Hors ligne
Poupée qui fait non
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2005, 14:10
Messages: 9562
Localisation: Montréal
saian a écrit:
pour moi l'un des tout meilleur film d'horreur, je le classe dans mon top 5 une oeuvre en noir et blanc, somptueuse du realisateur franju qui date quand meme de 1959, avec un acteur formidable dans le role du chirurgien pierre brasseur immense acteur qui par sa seul presence me foutait les boules la reussite du film, allié l'epouvante a la poesie de l'image preuve s'il en est qu'il n'est pas besoin de trop d'artifice pour realiser un bon film d'horreur.


tout pareil, un de mes films préférés et très très traumatisant avec bien peu d'effets (et auquel on pense aussi dans Volte/Face), ce qui me fait penser qu'il faut que j'achète le dvd un de ces jours vu qu'il est enfin sorti d'ailleurs...

_________________
Janet


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Sep 2006, 15:53 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Image

Image

Image

Le professeur Genessier veut greffer un visage à sa fille, défigurée dans un accident dont il est responsable. Il a installé un laboratoire dans sa propriété où son assistante attire des jeunes filles.

Je suis un cheveu mitigé. Je trouve que dès que le film se pose sur Edith Scob, c'est merveilleux. Sa voix, la force dramatique de son personnage, la fascination de son masque, la poésie surréaliste qui ressort de chacune de ses scènes...malheureusement la caméra reste beaucoup plus sur le professeur, qui m'intéresse moins, et puis Pierre Brasseur, malgré quelques touches comiques, y met assez peu d'énergie. Sa mollesse m'irrite. Pas fan non plus de la fausse piste au dernier tiers, qui ne sert à rien d'autre qu'allonger le film inutilement (et un peu lourdement). Après, dans deux registres différents, le violent lyrisme de la fin ou la séquence des photos sont absolument soufflantes. J'ai des réserves mais déjà envie de le revoir.

et de choper le même masque

4+/6

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Sep 2006, 16:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
Ah j'adore toute l'embiance de ce film...

Sinon il y a le remake de Jess Franco qui est bien sadique aussi:

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Sep 2006, 20:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 21:23
Messages: 3342
J'adooooore. Horreur et poésie, un de mes mélanges préférés. Un film que je ne me lasse pas de revoir.
Pour info, le DVD René Chateau est cut, le Criterion non.

Pour ceux qui aiment, je conseille aussi LES VAMPIRES de Freda (avec les merveilleuses métamorphoses concoctées par Mario Bava) sorti quelques années avant et à la trame similaire...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Sep 2006, 21:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Et donc tu as vu le court de Brakhage sur l'embaumement des corps ? J'avais zappé qu'il passait avec le Franju :? (enfin je sais pas si j'aurai tenu le coup)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Sep 2006, 23:12 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Jack Griffin a écrit:
Et donc tu as vu le court de Brakhage sur l'embaumement des corps ? J'avais zappé qu'il passait avec le Franju :? (enfin je sais pas si j'aurai tenu le coup)


J'ai tenu le coup en regardant discrètement de temps en temps le plafond avec grande concentration. J'ai rarement (jamais?) vu aussi dégueulasse sur un grand écran. J'avais peur que ma voisine me vomisse dessus, j'ai glissé ma besace sous mon siège à un moment. Et par conséquent j'ai eu du mal à y voir davantage qu'une épreuve physique en fait *allez plus que 17 minutes on tient*

Et du coup, la scène d'opération du visage dans le Franju fait ressurgir les images de l'autre...et l'effet est décuplé :lol:

Je connais pas du tout ce réal. Tu as vu d'autres choses de lui?

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Mai 2008, 19:06 
Hors ligne
Petit joueur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2008, 17:59
Messages: 16
Localisation: 83
un film qui prouve qu'une "ambiance" ça se travaille
nul besoin de montrer du sang et des horreurs pour faire peur !
en plus je trouve, avec le recul, que ce film est surprenant et visionnaire !
à l'époque où je l'avais vu la première fois ... il y a plus de 30 ans ! on n'avait pas les mêmes rapports avec la chirurgie esthétique
à voir absolument !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Nov 2008, 19:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Fév 2008, 23:36
Messages: 1011
Mister Zob a écrit:
Pour info, le DVD René Chateau est cut, le Criterion non.


C'est beaucoup coupé ? J'viens de me payer le dvd René Chateau, j'étais pas au courant. :?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Nov 2008, 20:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
El Topo a écrit:
Mister Zob a écrit:
Pour info, le DVD René Chateau est cut, le Criterion non.


C'est beaucoup coupé ? J'viens de me payer le dvd René Chateau, j'étais pas au courant. :?


Tu payes ton 2/6 au Dernier maquis...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Nov 2008, 20:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 21:23
Messages: 3342
El Topo a écrit:
Mister Zob a écrit:
Pour info, le DVD René Chateau est cut, le Criterion non.


C'est beaucoup coupé ? J'viens de me payer le dvd René Chateau, j'étais pas au courant. :?

Ben c'est pendant la séquence d'opération... Beaucoup, je sais pas, j'ai vu un comparatif avant d'acheter, donc j'ai pris direct le Criterion.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Nov 2008, 21:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Fév 2008, 23:36
Messages: 1011
the black addiction a écrit:
Tu payes ton 2/6 au Dernier maquis...


:D J'assumerai les conséquences jusqu'au bout, et j'ajouterai même que j'ai pioncer quelques minutes pendant la séance...


Mister Zob a écrit:
Ben c'est pendant la séquence d'opération... Beaucoup, je sais pas, j'ai vu un comparatif avant d'acheter, donc j'ai pris direct le Criterion.


J'ai encore jamais vu le film, donc je ne saurai pas ce que je perd, mais va falloir que je choppe le Criterion pour comparer.
Heuresement je l'ai eu pour pas très cher ( genre 6euros ).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Nov 2008, 18:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Fév 2008, 23:36
Messages: 1011
Chef d'oeuvre absolu. 6/6 Une claque.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Sep 2014, 12:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 14154
Je découvre Franju avec ce petit bijou qui a influencé de nombreux cinéaste dont Almodovar qui lui rend un bel hommage dans La piel que habito.

Etrangement, le film était considéré comme mineur dans la filmo de Franju à sa sortie et a été progressivement réhabilité. Ce qui fonctionne très bien dans le film, c'est tout le côté fantastique poétique qui culmine avec notamment la très belle scène de la fin. Il y a des scènes très cash comme le docteur qui regarde le nouveau visage de sa fille et se confie à sa compagne pour lui dire que le greffon ne va pas prendre où la scène mythique de l'opération où on découpe de manière pointilleuse la peau d'une jeune fille enlevée.

Pas de sang (ou peu), pas de glauque, Franju arrive à créer une atmosphère malsaine par la seule grâce de sa mise en scène ou par des choix artistiques payants (le masque, la direction d'acteurs tels que Edith Scob ou Pierre Brasseur). Etrangement, je comprends que le film ai été moyennement apprécié en 1960. C'est drôle de dire ça mais le film est de manière involontaire en avance sur son temps. Les dérives de la chirurgie esthétique n'étaient pas encore pointées du doigt et c'est presque logique que le film parle plus au spectateur d'aujourd'hui qu'à son époque.

Ce que j'aime beaucoup dans l'approche de Franju, c'est son approche directe et très sobre. Pas de chichis, il va droit au but et on arrive presque à une épure qui ne rend que plus forte l'atmosphère qui se dégage du film. C'est un cinéma minimaliste qui ne rend que plus fort ses effets (les photos du greffon qui ne prend pas sur le visage).

Bref, en partant d'un simple pitch de série B, ça en dit pas mal sur l'identité et le diktat de l'apparence et ce n'est pas surprenant que le film soit rentré dans le panthéon des films français. Petite claque pour ma part.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Judex (Georges Franju, 1963)

Noony

3

1563

08 Juin 2008, 16:26

geL- Voir le dernier message

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses. Le Sang des bêtes (Georges Franju - 1949)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

19

12428

04 Sep 2023, 18:07

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Tête contre les murs (Georges Franju, 1959)

the black addiction

4

1580

20 Nov 2020, 11:26

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La vérité (Henri-Georges Clouzot - 1960)

FingersCrossed

0

137

09 Avr 2024, 23:48

FingersCrossed Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Visage (Ingmar Bergman - 1958)

Tom

8

1799

12 Avr 2011, 02:54

David Swinton Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'homme sans visage (Mel Gibson, 1993)

Cosmo

3

1205

23 Aoû 2007, 20:37

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Visage d'un autre (Hiroshi Teshigahara - 1966)

Blissfully

4

1418

18 Déc 2007, 19:30

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Visage du plaisir (Jose Quintero - 1962)

Blissfully

0

1542

09 Juil 2007, 00:07

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Visage (Tsai Ming-Liang - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

25

2545

08 Nov 2009, 15:42

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Assassin sans visage (Richard Fleisher, 1949)

the black addiction

0

1322

23 Oct 2008, 09:17

the black addiction Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web