Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 25 Juil 2024, 07:22

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePosté: 06 Fév 2024, 09:34 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85954
Localisation: Fortress of Précarité
Image

Une lacune que je voulais combler depuis un moment tant la seule image que je connaissais du film - Christiane masquée, les yeux plein de mélancolie - suffisait à me hanter.

Et je ne suis pas déçu.

Ce masque et les yeux d'Edith Scob (la femme la plus belle du monde quand on la voit enfin) dégagent un tel truc, c'est incroyable, à eux seuls ils font la poésie du film. Elle est mi-mannequin de boutique aux yeux vivants, mi-Michael Jackson dans Thriller, ses grands eux creusés surplombant des pommettes saillantes. Un spectre. La voir déambuler dans son espèce d'imperméable de chambre (signé Givenchy himself!) avec ce col qui lui donne l'allure d'une vampire, blanche de la tête aux pieds comme un fantôme hantant ce manoir, véhicule une imagerie qui dit tout sans le moindre mot.

À ce titre, j'ai été frappé par l'épure du film. L'histoire commence le plus tard possible
(l'accident qui a défiguré Christiane a déjà eu lieu, la première victime a déjà été kidnappée, opérée et tuée)
Toute la relation entre le Docteur et son assistante peut être comprise par le biais d'une simple réplique sur son visage, dont on déduit la loyauté sans faille qui l'unit et la pousse à l'aider. Il y a toutefois certaines choses que j'aurais aimé voir l'écriture explorer davantage, notamment la culpabilité du père, personnage un peu trop monolithique en l'état et trop entre-deux, pas joué comme un savant fou (parti-pris imposé à Franju) ni caractérisé de façon à éveiller l'empathie. Il aurait pu être intéressant de voir son basculement et/ou ce qui lui en coûte de commettre ces actes. Ou alors de verser dans le Frankenstein total, dans l'égo scientifique que le mec cache derrière le prétexte d'aider sa fille.

Je trouve également le film parfois mollasson (ça déambule beaucoup justement) alors qu'il ne dure même pas 1h30.

Mais c'est à peu près tout ce que j'ai à faire comme reproche.
Franju en parle comme d'un film d'angoisse plutôt que d'horreur et j'ai effectivement retrouvé ce sense of dread présent dans certaines scènes de son Judex. Il arrive à rendre la scène pourtant frontale de l'opération plus glaçante que vraiment horrifiante, dans son aspect clinique (et je vois la ref de Volte/Face). Il ne joue pas vraiment de la suggestion
(peut-on faire plus matter-of-fact que la succession de photos du visage de Christiane qui se désagrège?)
et ce n'est pourtant jamais vulgaire.

Et la fin, dans les derniers actes de Christiane, dans son dernier plan, est parfaite.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2024, 10:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9704
Localisation: Ile-de-France
Film absolument glaçant et unique mais qui en effet pâtit d'un ventre mou qui amortit un peu la déflagration.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Judex (Georges Franju, 1963)

Noony

3

1598

08 Juin 2008, 16:26

geL- Voir le dernier message

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses. Le Sang des bêtes (Georges Franju - 1949)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

19

12509

04 Sep 2023, 18:07

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Tête contre les murs (Georges Franju, 1959)

the black addiction

4

1604

20 Nov 2020, 11:26

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La vérité (Henri-Georges Clouzot - 1960)

FingersCrossed

0

161

09 Avr 2024, 23:48

FingersCrossed Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Visage (Ingmar Bergman - 1958)

Tom

8

1820

12 Avr 2011, 02:54

David Swinton Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'homme sans visage (Mel Gibson, 1993)

Cosmo

3

1226

23 Aoû 2007, 20:37

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Visage d'un autre (Hiroshi Teshigahara - 1966)

Blissfully

4

1450

18 Déc 2007, 19:30

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Visage du plaisir (Jose Quintero - 1962)

Blissfully

0

1563

09 Juil 2007, 00:07

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Visage (Tsai Ming-Liang - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

25

2587

08 Nov 2009, 15:42

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Assassin sans visage (Richard Fleisher, 1949)

the black addiction

0

1346

23 Oct 2008, 09:17

the black addiction Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web