Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 28 Mai 2024, 21:28

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 26 Nov 2014, 22:45 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Imdb le date en 1950 (les autres sites en 49).
Le titre français n'est pas officiel, apparemment, juste une traduction.
Yidai yaoji (一代妖姬) en VO. Enchanteress of a Generation à l'international.

Image

Amoureuse d'un médecin, une actrice accepte pour lui de faire échapper un révolutionnaire traqué par la police.


Une adaptation de la Tosca de Puccini, lis-je avec surprise. Bon, on a là un truc infiniment mieux tenu que le Mulan de Bu Wancang : l'équivalent, tant au niveau technique que dans une certaine science narrative et formelle, du cinéma américain d'alors (à une exception près : le son, encore très libre - ou amateur, au choix -, surtout rare en fait une fois passés les dialogues). Au point que c'est un peu décontenançant un premier temps, dans cette impression de voir un simple décalque exotique du modèle connu... Le film a cependant ses particularités.

C'est un film d'espionnage si l'on peut dire, ou en tout cas d'intrigues et de traque, les astuces pour cacher l'adultère faisant continuité avec les astuces pour cacher la dissidence politique : même principe de cache-cache, de manipulations, d'affrontements verbaux. Ce côté entraînant est déjà réussi en soi. Une étrangeté s'y ajoute (qui n'est peut-être qu'une habitude dans le cinéma chinois d'alors, cela dit) : le fait d'utiliser des ressorts de comédie (marivaudages, quiproquos, supercheries ludiques) sans toujours y adjoindre le ton qui va avec : d'abord en mêlant humour et sérieux, ou empathie (pour la femme trompée par exemple), puis en virant petit à petit carrément au drame et au tragique. Ces trouées inquiètes, où l'oppression prend le pas sur le ludique, offrent les plus belles scènes (la cheminée, notamment).

Au petit quiz des résonances historiques, même si j'ai du mal à situer (qui est exactement cette police qui s'acharne sur le PC ?), il y a une imagerie de l'occupation au travail (ne serait-ce que littéralement : investissement des espaces publics et intimes) qui évoque beaucoup la façon dont on peindra l'occupant nazi en Europe, avec le même folklore (décadence, sadisme), bien qu'un peu tempéré.

Un vrai bon film, donc, même s'il est un peu difficile de juger de sa montée en puissance finale, la cinémathèque continuant son exploration des mille et une façons de pourrir une projection en rendant le film quasi-muet (un gros bourdonnement de malade et quasi plus de sous-titres) les dix dernières minutes, le tout entrelacé s'il vous plaît (un joli effet peigne sur toute la copie). On change pas les bonnes habitudes...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2014, 00:09 
Hors ligne

Inscription: 26 Nov 2014, 23:56
Messages: 1
Citation:
Au petit quiz des résonances historiques, même si j'ai du mal à situer (qui est exactement cette police qui s'acharne sur le PC ?), il y a une imagerie de l'occupation au travail (ne serait-ce que littéralement : investissement des espaces publics et intimes) qui évoque beaucoup la façon dont on peindra l'occupant nazi en Europe, avec le même folklore (décadence, sadisme), bien qu'un peu tempéré.


En fait, ce ne sont pas les communistes mais le Guomindang (le sous-titrage, en effet, n'était pas trop fin). Le film a été tourné à Hong Kong l'année de la défaite du Guomindang en Chine. L'action se déroule à Pékin aux années 20, au moment où la ville n'était pas sous contrôle de Nanjing, mais dominée par les seigneurs de la guerre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2014, 00:21 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Heeeey, merci ! On touche à mes limites historiques (vites atteintes...)

Et bienvenue !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2014, 08:40 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Aoû 2014, 10:45
Messages: 818
Localisation: Une ville de merde
Y'a des combats de Kung-fu ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2014, 10:08 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Euuuuuhhhh... À un moment y a un couteau. Voilà.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2014, 10:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Aoû 2014, 10:45
Messages: 818
Localisation: Une ville de merde
Putain, y'a même pas un nunchaku, il doit être tout pourri ton film alors :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2014, 12:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Bah non, peut-être qu'il y a de l'amour quantifié.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2014, 16:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Aoû 2014, 10:45
Messages: 818
Localisation: Une ville de merde
C'est ce qu'on trouve dans certains films de Bruce Lee, de l'amour quantifié avec des nunchakus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Fév 2023, 19:54 
Hors ligne

Inscription: 10 Fév 2023, 19:46
Messages: 2
@tom tu as la source de la traduction stp ?

L'héroïne porte une robe taille basse des années 20 oui, mais je pense qu'une partie de la traduction est erronée.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Héritière (William Wyler, 1949)

JulienLepers

1

160

30 Nov 2023, 08:48

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Catene (Raffaello Matarazzo - 1949)

Tom

0

1351

21 Mai 2015, 23:01

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pour toi j'ai tué (Robert Siodmak, 1949)

Qui-Gon Jinn

7

1532

27 Sep 2007, 22:44

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Villageoise (Emilio Fernández - 1949)

Tom

0

1667

19 Mai 2011, 22:55

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Printemps tardif (Yasujiro Ozu, 1949)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Bub

17

3304

23 Avr 2011, 00:50

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Amants du Capricorne (Alfred Hitchcock, 1949)

Baptiste

8

1575

01 Nov 2009, 09:32

alexandra Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Silence de la mer (Jean-Pierre Melville - 1949)

Tom

6

2064

05 Mai 2011, 15:36

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Madame la diablesse (Henry Barakat - 1949)

Tom

0

2176

09 Juil 2012, 01:47

Tom Voir le dernier message

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses. Le Sang des bêtes (Georges Franju - 1949)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

19

12428

04 Sep 2023, 18:07

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Amants passionnés (David Lean - 1949)

oeil-de-lynx

13

828

17 Mar 2022, 10:21

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Müller et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web