Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 13 Juin 2024, 23:30

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 166 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 22 Mai 2015, 17:30 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 22424
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Yep j'étais déjà reparti, dommage... Quand tu auras ton premier long sélectionné on se croise sans faute! ;)

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2015, 22:57 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 23726
Z a écrit:
Ouaiiiiiis.
Merci !

C'est aussi pour Noony.

Bon j'ai vu QGJ, Art Core, Prout et grunt.

Karloff, Bliss, Leo et Arnotte ça m'aurait fait plaisir de vous croiser.



Mais on peut encore ! Leo, on se rencontre un jour ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2015, 08:04 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 21161
Localisation: FrontierLand
C'est beau de rêver encore à votre âge...

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Jan 2016, 13:10 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11389
Localisation: Previously on Premiere
Film visible gratuitement pendant un mois, avec une tripotée d'autres courts, sur le site du myFrenchFilmFestival :

http://www.myfrenchfilmfestival.com/fr/movie?movie=38972

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Jan 2016, 13:25 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85714
Localisation: Fortress of Précarité
Z a écrit:
vi
Citation:
gratuitement
Citation:
tripotée

Let's do this.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mar 2016, 10:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 8382
Z a écrit:
Film visible gratuitement pendant un mois, avec une tripotée d'autres courts, sur le site du myFrenchFilmFestival :

http://www.myfrenchfilmfestival.com/fr/movie?movie=38972



J’ai regardé le court il y a quelques temps déjà, mais comme je n’ai pas formalisé mon avis tout de suite, j’ai un peu oublié les détails (désolé).
Des spoilers ici ou là.

J’ai trouvé ça bien, notamment pour Paul Hamy qui crève l’écran. Je le trouve excellent, tout en brutalité physique, contrebalancée par une voie douce et une certaine timidité. Ca illustre bien le propos du film je trouve (un mec un peu pommé, rejeté par ses semblables et qui se « bestialise »). Il est très bien choisi et dirigé.

Ensuite, en vrac : la scène du bar avec le simili ni oui ni non fonctionne à merveille, il y a une belle énergie et une montée de tension réussie.
On sent bien la montée de tension (bis, la flemme) au fil du récit, le mec qui tente de lier des amitiés, puis guette, tente de rentrer en soirée, suit des meufs… Je trouve ça très bien fait, ce parcours fait d’exclusion et de tentatives de rester connecté à la « communauté » jusqu'au bout.
Le passage à l’acte avec changement de point de vue est… bizarre cependant. Disons qu’on est peut-être le cul entre deux chaises, parce que cela n’offre malgré tout aucune suite pour la victime dans le récit…

Visuellement c’est très classe, très pro. J’aime beaucoup l’ambiance urbaine du film.

Voilà voilà, il y a plein de talent par ici, je vais avoir des complexes à exprimer mes avis sur les films que je vois si ça continue :oops:

En tout cas c'est une chouette section, je suis dans une phase où j'essaye de découvrir des choses différentes, ça y participe.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mar 2016, 11:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2009, 20:40
Messages: 328
Z a écrit:
Film visible gratuitement pendant un mois, avec une tripotée d'autres courts, sur le site du myFrenchFilmFestival :

http://www.myfrenchfilmfestival.com/fr/movie?movie=38972

Je dois être mauvais mais je comprends pas où il faut cliquer pour voir le film... :|


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mar 2016, 11:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27994
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
C'est fini je crois.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mar 2016, 11:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2009, 20:40
Messages: 328
Art Core a écrit:
C'est fini je crois.

Effectivement, je viens de comprendre que l'annonce de Z datait un peu...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mar 2016, 11:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 8382
Oui voilà, je l'ai regardé mi-février je crois.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mar 2016, 14:44 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11389
Localisation: Previously on Premiere
Gounou a écrit:
Z a écrit:
Film visible gratuitement pendant un mois, avec une tripotée d'autres courts, sur le site du myFrenchFilmFestival :

http://www.myfrenchfilmfestival.com/fr/movie?movie=38972

Je dois être mauvais mais je comprends pas où il faut cliquer pour voir le film... :|


Tu veux un lien ?

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mar 2016, 16:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2009, 20:40
Messages: 328
Z a écrit:
Tu veux un lien ?

Ah bah oui, merci !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2020, 13:37 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 5409
C'est bien par rapport à ce que ça se propose de faire : créer un sentiment de malaise en collant aux basques d'un prédateur/marginal rempli de menace et qui conserve une sorte de magnétisme. Physiquement Hamy fait partie de ces acteurs qui détonnent avec les minets ou le lambda à la Pio Marmai auquel nous a habitué le cinéma français. Comme tout le monde, je trouve que le plan sur les talons est une faute de goût : cet aspect film de genre, ainsi qu'on l'a relevé, n'est pas dans le ton du film, troublamment partagé entre réalisme et cauchemar éveillé. Les quelques rencontres ont quelque chose d'irréel, halluciné comme on dit, voire de métaphysique tout en restant triviales qui est à mettre au crédit du film. Beau plan sur la sortie de métro et la présence menaçante et écrasante à l'arrière-plan de la tour montparnasse à cette heure entre chiens et loups. Les nanas du film portent des pantalons ultramoulants, on ne sait pas trop si c'est un choix de Djé ou du réalisateur. Enfin la logique veut que ce soit un choix du réalisateur qui imagine un personnage, ambiguïté intéressante mais qui me gêne.
En fait le sujet même du film m'empêche d'y adhérer pleinement et en fait comment pourrait-il en être autrement. Le sujet n'est pas aimable. Au point de vue de la fiction, le prédateur me paraît être un sujet trop terre-à-terre, trop prévisible et il me semble difficile d'emprunter son point de vue et là je rejoins l'avis de Léo dans les premières pages du topic, que je trouve beaucoup trop sévère néanmoins. Le film a le mérite de faire réfléchir à ce sujet plus que d'autres tentatives du même genre.
Je suis surpris par les nombreux avis qui parlent d'une logique menant à l'agression ou d'un personnage véritablement ambigu. Le mec suit une nana dans les escaliers en courant jusqu'à ce qu'elle lui ferme pratiquement la porte au nez, ce qui niveau psychopathie est déjà pas mal.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2020, 16:35 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 11389
Localisation: Previously on Premiere
bmntmp a écrit:
Les nanas du film portent des pantalons ultramoulants


Hein ? Déjà, elles s'habillent comme elles veulent (les comédiennes ont choisi leur tenue, ce sont d'ailleurs leurs vêtements). Et puis elles ne sont pas toutes en pantalons moulants. Ce sont des jeans, pas des tenues SM. Et enfin, y en a que deux.

Citation:
En fait le sujet même du film m'empêche d'y adhérer pleinement et en fait comment pourrait-il en être autrement. Le sujet n'est pas aimable.


C'est un argument que je ne comprends vraiment pas, et qu'on me ressort tout le temps. Perso, j'ai des envies très variées de cinéma, allant de la comédie au drame, en passant par le thriller, l'horreur etc. Peu importe le sujet. Je peux rire avec le meurtre (Fargo) ou être horrifié, je peux rire avec le viol (C'est arrivé près de chez vous) ou être horrifié. Ici ce qui dérange c'est davantage le style que le sujet, non ? Si le sujet était traité dans les codes du genre, ce serait plus confortable. Ce qui dérange vraiment, c'est le traitement, pas le sujet.

Enfin c'est mon avis.

En tous cas merci d'avoir eu la curiosité de regarder, et d'avoir posté ton avis !

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2020, 17:12 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 5409
Ma vision était un peu colorée par le fait que je sache que le film est inspiré de Guy Georges.
En fait, je ne trouve pas que la psychopathie soit un sujet très intéressant si on n'introduit pas un peu de fiction, ou de déviation vis-à-vis de la règle, ou du cas psychiatrique. A partir de là, le sujet peut être maintenu à distance là ou faire le jeu de l'empathie me paraît discutable ou rebutant. Pas envie de voir un film qui épouse le point de vue au premier degré d'un Guy Georges ou d'un Michel Fourniret (pourtant, la bande-annonce de Vaurien m'a pas mal intrigué et je suis curieux de le voir). Donc si tu veux c'est le traitement oui un peu littéral mais tu disais toi-même être resté trop factuel et pas assez distancié - la chanson finale qui t'est parfois reprochée accentue le truc.
C'est un imaginaire qui est un peu trop celui de la death row groupie maybe alors que ces types là sont pas très intéressants (et j'en ai pas mal bouffé par oisiveté, entre les docs de Herzog dont j'ai vu la série sur les condamnés à mort, les pages wiki, les docs de louis Theroux ou Nick Broomfield).
Là, la fiction, elle apparaît dans la scène du ni oui ni non, mais à la réflexion, elle fait preuve de maladresse appuyant trop les jeux de regards entre l'actrice et Hamy la mise en scène indique qu'il ne s'agit pas d'un fantasme de Djé, d'une vue subjective, et le film est parfois un peu entre deux chaises comme ça (le premier plan du videur qui fume semble bien une forme de vue subjective - qui est réussie d'ailleurs - puis la caméra s'en écarte).
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 166 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Dernier raccourci (Peter Dourountzis - 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Qui-Gon Jinn

47

7031

20 Avr 2016, 14:56

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Centre (Guillaume Massart & Julien Meunier, 2014)

Film Freak

1

1704

12 Avr 2015, 00:25

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. ALICE - 2014 - Court métrage fantastique / sorcellerie / angoisse

nbennato

5

2340

09 Avr 2015, 13:19

Aliraza70 Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web