Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 02 Mar 2024, 07:34

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 30 Juin 2007, 14:42 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84922
Localisation: Fortress of Writing
Le film dont vous allez lire la critique a été sponsorisé par le label des spectateurs déçus.

Et ouais, un de plus.


Le film est visuellement très soigné. J'aime que le film ne fasse jamais Ryan, ni Vietnam, ou quoi. Dès la première scène, ce n'est pas "je rends les choses faciles avec un code couleur qui fasse 'Algérie'", non, c'est un bleu nuit troublant pour une ouverture assez nerveuse où l'on retrouve bien la patte de Siri, très bon metteur en scène d'action, pour insuffler de la tension à ses images.

La photo une fois de plus superbe de son fidèle Coltellacci n'en finit pas de sublimer ave coriginalité le cadre sans jamais tomber dans l'aisance d'un sépia ou d'un délavé (même s'il flirte évidemment un peu avec tout ça) communs aux films de guerres récents.

Tout ça se fond également dans la démarche de Siri qui déclare avoir voulu faire dans l'absolu un film sur "la guerre" en général. Mais c'est aussi là le problème.

Au niveau du scénario, la guerre d'Algérie est interchangeable avec n'importe quelle autre guerre vue au cinéma. Le scénario, bâti selon Rotman, spécialiste du conflit, sur plein de témoignages, ne fait qu'accumuler les poncifs du genre, tant au niveau des personnages archétypaux que des scènes.

De plus, le peu de discours que le film se permet demeure malheureusement très, très scolaire. On sent trop le point de vue "2007" sur une guerre d'il y a presque 50 ans. Et au-delà, le film ne dit franchement rien de particulièrement intéressant sur cette part "cachée" de l'Histoire. On peut s'attendre par exemple à des scènes de torture vraiment dérangeantes et "parlantes" concernant cette guerre en particulier et au final, ça reste """"très soft"""" à ce niveau-là.
Enfin disons que ça ne choque pas particulièrement.

C'est dommage parce qu'il y a nombre de scènes fortes dans le film. J'aime notamment certains détails comme le mec au nez et lèvres coupées ou cette espèce de ville-fantôme qu'ils traversent à un moment, et qui confèrent à l'ambiance une aura surnaturelle par moments, fantastique, comme pour illustrer un passé oublié mais qui hante toujours le présent. Il y a aussi une attaque au napalm et ses conséquences qui sont mémorables.

Quelques scènes réussies perdues dans un scénario très didactique quand il n'est pas bordélique dans son dernier acte.

Magimel et Dupontel sont pas trop mal. Barbé, même furtif, est génial.
Recoing est caricatural dans un rôle caricatural.

C'est un bel effort, un bel essai, mais on n'y est pas encore.
C'est bien d'avoir tenté un film historique qui puisse être au moins agréable à regarder dans la forme et un tant soit peu """divertissant""" mais on ne tient pas encore LE film sur la Guerre d'Algérie même si on survole largment un truc comme Mon Colonel (le film, donc pas de vieilles blagues moisies S'IL-VOUS-PLAÎT).

3/6

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Juil 2007, 15:03 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35685
Localisation: Paris
J'avais peur de quelque chose d'un peu caricatural, "film d'action déguisé en film sur la guerre d'Algérie", avec photo sur-travaillée et mecs qui tirent la tronche en se hurlant dessus visage contre visage.

... il n'en est rien.

Le film est loin d'être parfait, mais il évite la plupart des écueils que je redoutais.

Visuellement, c'est superbe. On est dans un truc classe, soigné, pas sur-fait, avec une photo légerement désaturé (quasi-obligatoire) mais qui n'en fait pas des tonnes. La mise en scène se voit, mais elle ne se la joue pas. Pour le coup Siri m'a vraiment fait plaisir.

Le film ne cherche pas à imiter RYAN ou quoi que ce soit, et Siri s'autorise même quelques figures de styles extrêmes et désarçonnantes.

Pour ce qui est du fond, L'ENNEMI INTIME a le mérite d'essayer d'éviter la sur-scénarisation. On est vraiment plus dans la chronique du film de guerre que du "duel entre deux hommes" que je craignais.

Le problème, c'est que le film se la joue un peu trop didactique par moments. Ca parle de la Guerre d'Algérie... mais au sens propre: ça en PARLE. Avec la BOUCHE.

"Vous savez, si l'Algérie c'est la France, alors comment se fait-il que..." etc.

Ca c'est vraiment dommage. Parce qu'autant, comme je le disais, je craignais un vulgaire film de guerre qui ne prenait que l'Algérie en toile de fond, autant le côté un peu trop explicatif de certaines scènes m'a vraiment lourdé.

Et pour parler du rythme, ben il est assez foireux, avec une espèce de troisième acte super mal amené.

Au final, on retient l'extrême ambition du truc, sa réussite visuelle et puis... ben juste le fait que le film existe, c'est génial. On y est pas encore à 200%, mais c'est vraiment un pas dans la bonne direction et ça fait plaisir.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juil 2007, 15:06 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35685
Localisation: Paris
Citation:
Magimel et Dupontel sont pas trop mal. Barbé, même furtif, est génial.
Recoing est caricatural dans un rôle caricatural.


Oui, Barbé tue. C'est un film pour Valérie Palacios ! (Valérie, si tu tapes ton nom dans Google et que tu vois ce message, écris-moi)

Pour ce qui est de Recoing ouais il surjoue un peu... mais il a un bon look (barbe à la Robert Hue).

Citation:
même si on survole largment un truc comme Mon Colonel


Oui, ça c'est évident.

Par contre je préfere LA TRAHISON.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Juil 2007, 21:31 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
faut dire le très très haut niveau de La Trahison... pas facile de passer après.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Juil 2007, 08:55 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35685
Localisation: Paris
Zad a écrit:
faut dire le très très haut niveau de La Trahison... pas facile de passer après.


En fait ce serait génial d'avoir le scénar et les acteurs de LA TRAHISON avec la mise en scène et la thune de Siri.

Wéééé le film hybride!

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Juil 2007, 08:56 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
trop pas: la mise en scène de faucon est incroyable.
après le blé, ouais, why not.
mais sans doute qu'avec ce blé, moins de liberté de mise en scène.

et pis pas assez d'action pour du siri.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Juil 2007, 08:57 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35685
Localisation: Paris
Détrompes-toi, y pas TANT d'action que ça dans le film de Siri.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Sep 2007, 10:28 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 84922
Localisation: Fortress of Writing
Les supers mails de lecteur du site que je reçois :

"Je suis sûr que ce film est un chef d’oeuvre


Badredine Abrous"


Ok, Baddy.

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Oct 2007, 10:03 
Allumé par le très exigeant Tessé :
http://www.chronicart.com/cinema/chronique.php?id=10654


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Oct 2007, 10:18 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22236
Localisation: Paris
Jericho Cane a écrit:
Allumé par le très exigeant Tessé :
http://www.chronicart.com/cinema/chronique.php?id=10654


On dit "le totalement pas compétent Tessé"

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Oct 2007, 10:23 
Cosmo a écrit:
On dit "le totalement pas compétent Tessé"

Bof, j'ai du mal à voir en quoi il serait incompétent parce qu'il a détruit des films que tu aimais peut-être... Au moins, Tessé a une pensée critique qu'il élabore plus ou moins selon les avis, je comprends toujours ce qu'il écrit, c'est déjà ça.. On trouve largement pire sur le web ou dans la presse... Et je parle même pas de cet étron de Brazil.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Oct 2007, 10:52 
Hors ligne
Memorabilia
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Sep 2005, 14:15
Messages: 3315
Localisation: OUTATIME
j'ai entendu siri dire à quel point il avait été marqué par les films américains sur le vietnam. donc il louche clairement de ce côté-là.
je n'ai pas encore vu le film mais je suis toujours curieux des films français qui veulent être américains. *mais vont-ils y arriver un jour?*

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Oct 2007, 15:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11648
Localisation: in the forest of the Iroquois
Je ne vois pas vraiment l'influence américaine, mais de l'influence française, bien de chez nous: Le film m'a surtout rappelé La 317° Compagnie de Schoendorfer. Que ce soit dans son look (cette photographie "délavée"), son ambiance (l'ennemi invisible, évidemment la guerre de colonie...) mais aussi son scénario (notamment toute la partie centrale).

http://forum.plan-sequence.com/viewtopic.php?t=5927

Sinon, je suis d'accord avec ce qui est dit au dessus: quel dommage que ce soit aussi didactique dans les phases "parlées" du film. D'autant qu'en plus je trouve qu'elles ne s'imposent pas: Tout ce qu'ils disent est dans le film, en trame de fond. C'est désagréable ces gens qui déballent leur livre d'histoire... Parceque le film est bien sinon, un peu foireux dans sa rythmique à la fin avec cette phase "délitement" de la personnalité, mais vraiment "sympa" à suivre. Les acteurs sont bons, les scènes d'action sont dynamiques, la musique est cool...

Bah. C'est con.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Oct 2007, 11:18 
Hors ligne
Memorabilia
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Sep 2005, 14:15
Messages: 3315
Localisation: OUTATIME
bon alors, je trouve le film assez décevant dans son ensemble, aussi bien sur le projet "faire un film de genre" que sur les intentions "raconter les contradictions d'un conflit qui dépassait la simple distinction ami/ennemi, d'où le titre et ses multiples variations au sein du film".
ce que je retiens finalement le plus, c'est la représentation de la torture dans un film qui se veut ouvert sur les faits et aussi didactique que celui-là.
on comprend avec la première scène que moralement, ça n'est pas bien. magimel entre et remet un peu d'ordre dans la tête de ses hommes. et puis le personnage fait un bout de chemin, comprend que cette guerre n'est pas aussi simple, et puis il passe une mauvaise journée. et là, il s'y jette à corps perdu dans la torure, et en devient lui-même acteur au cours d'une scène-défouloir (affreusement mal filmée en plus). la torture est d'un seul coup devenue un acte pulsionnel, explicable, justifié.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Mai 2008, 19:17 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
vite fait : le peu que j'ai vu, j'ai trouvé ça ultra-laid, mais vraiment, cadre étouffant, photo dégueu, vraiment c'est le genre de film qui pourrait, si on ne voyait que lui, amener à détester la HD... Et tellement mal joué (en même temps, les lignes de dialogue sont d'une lourdeur...), à un point de ridicule tel que j'ai abandonné, en me disant que je reprendrais p-ê un de ces quatre pour mesurer l'étendue des dégâts sur la longueur...

voilà donc un message totalement vachard et gratuit, you know you love me, xoxo.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Une intime conviction (Antoine Raimbault - 2019)

Qui-Gon Jinn

3

1153

17 Fév 2019, 09:41

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Journal Intime / Aprile (Nanni Moretti, 1993, 1998)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Le Pingouin

39

4696

02 Mai 2022, 16:27

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un ennemi du peuple (Satyajit Ray - 1989)

Qui-Gon Jinn

0

53

25 Fév 2024, 21:56

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Otage (Florent Siri - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

karateced

24

2585

10 Mar 2007, 05:40

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cloclo (Florent-Emilio Siri, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

45

5628

20 Sep 2014, 20:36

noisette 7 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. En territoire ennemi (John Moore, 2001)

bmntmp

12

821

20 Déc 2020, 15:13

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Troupe d'élite 2 - l'ennemi intérieur (José Padilha, 2010)

Ozymandias

4

1292

28 Mar 2012, 14:01

karateced Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Instinct de mort / L'Ennemi public n° 1 (Jean-François Richet Richet - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Qui-Gon Jinn

77

7786

06 Jan 2009, 00:18

Tiny Tears Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Time (Kim Ki-duk - 2007)

Blissfully

4

1560

27 Juil 2007, 21:34

_ZaZaZa_ Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Souffle (Kim Ki-duk - 2007)

Blissfully

6

1600

11 Déc 2007, 00:00

Jericho Cane Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web