Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Oct 2018, 07:57

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2472 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 165  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Mar 2006, 19:37 
Hors ligne
Poupée qui fait non
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2005, 14:10
Messages: 9726
Localisation: Montréal
dans la série rien à voir avec vos lectures :

Image

les Français vus et expliqués par un Québecois et une Canadienne mariés qui ont vécu quelques années à Paris, c'est pas mal car ça explique tout le système politique, judiciaire, administratif, éducationnel etc français (avec pas mal d'histoire aussi) aux nord-américains et ça sert de base pour leur (et nous) expliquer pourquoi ça aboutit à une culture et mentalité différente de la leur, sans jamais de jugement ou de "c'est mieux/moins bien"

_________________
Janet


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Avr 2006, 09:02 
Hors ligne
Zizou de la blague
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2005, 12:29
Messages: 2192
Localisation: Ile de France
Crime en série. (Colette Lovinger Richard)
L'action se passe à Compiègne pendant les séries de l'empereur Napoléon 3. On suis l'histoire d'un médecin de famille, Mr Lajoy, invité à participer à l'une de ces celebrations. un meurtre à lieu a la fin de celle-ci. Ici plus que le crime et la résolution de ce dernier ce sont les relations entre les différents protagonistes de l'histoire qui importe. c'est très sympatique et joliment écrit notamment l'entrée en matière pendant laquelle on voit les personnages arriver un à un avec des motivatioons toutes bien différentes les unes des autres
5/6

Mystère rue de Saints-pères (Claude Izner)
On suit ici les aventures de Victor Legris libraire et on s'ennuie fermement devant cette suite assez grotesque et confuse d'aventures dans le Paris de l'exposition universelle de 1889
1/6

Le Sommet des Dieux (Jiro Tanigushi)
Pour le moment je n'ai lu que les 3 premiers tomes mais c'est assez passionant et magnifiquement déssiné
4/6

_________________
Sim
[url=http://simsrest.blog.lemonde.fr]Ce sera surtout l'occasion de rencontrer le gratin cairote.
[/url]"Le fil politique est souvent source de frustration et d'incompréhension.
Le fil du slip aussi, cela dit." Chlochette


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Avr 2006, 13:24 
Hors ligne
Connaisseur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2005, 18:32
Messages: 177
Image

Nina Bouraoui. Elle écrit des bouquins, a reçu deux prix littéraires et est lesbienne. Nouvelle icône des homos. Mouais, et c’est pour ça que j’ai eu peur en commençant son roman :


Image

… parce qu’il y a toujours un risque, celui de constater que l’homosexualité est devenu un fonds de commerce, et je sens le truc venir en lisant la quatrième de couverture… Tant pis, je prends le risque.

L’histoire : Marie, une ado qui traverse une phase éprouvante : d’un côté, la mort de sa tante et de l’autre, sa propre découverte, celle de son homosexualité, de son attirance envers Diane. Une histoire d’amour mais pas une histoire à l’eau de rose. Car Diane réside à Uster, lieu renvoyant à la maison Usher, demeure lugubre où Lady Madeline était enterrée vivante. En toile de fond : le ciné et la musique des années 80 et puis le sida, dès la phrase liminaire du roman autofictionnel (dommage que l’édition ne comporte pas de préface) : Klaus Nomi est mort du sida. Bouraoui use et abuse des présentatifs, d’un style itératif et de phrases simples. Certes, la narratrice est une adolescente mais n’empêche, l’écriture est écrasante… Seulement au premier abord. Car ce qui semblait un talon d’Achille n’est autre que le reflet d’un style efficace et d’une âme en proie à une dislocation. Le rythme est saccadé, semblable à une respiration haletante, celle d’une femme en devenir – Marie – avide de tutoyer les instants de bonheur que le temps dévore. Le détonateur de cet appétit : la mort de sa tante (Carol) ainsi que le sida. Memento mori puis Carpe diem mais avant, les épreuves du rite initiatique et son corollaire, la souffrance. Il faudra faire ce voyage au milieu des cendres de Carol, dispersées dans la mer par son époux Jean, nocher endeuillé et avatar de Charon. La force du roman de Bouraoui réside dans cette écriture, à rebours comme le prénom de Marie, anagramme du verbe aimer. Même si le verbe manque parfois d’extravagance, le canevas à contre-fil, l’incipit funèbre, la chronologie éclatée, les références à des figures christiques et mythologiques ainsi que celles à la littérature de Poe puis les remarques sarcastiques à l’égard de l’œuvre de Colette libèrent le livre du sceau, très réducteur, homosexuel et font de La Vie heureuse un roman d’apprentissage visant bien plus que le lectorat assidu du Blue Book Paris et des Mots à la bouche.


Image

Quatre histoires extraites de Rashômon et autres contes, écrites par Akutagawa, auteur pétri de littérature classique sino-jaonaise et de littérature occidentale (Ibsen, Strindberg, Mérimée, Anatole France et l’incontournable Baudelaire). Parmi les quatre récits, deux ont d’ailleurs inspiré Akira Kurosawa : Dans le fourré et Rashômon. Les contes sont autant de pérégrinations dans le Japon légendaire que l’auteur exhume avec une plume souple et experte, génératrice d’attente, de suspense et d’un ton parfois goguenard (le dernier conte, Gruau d’ignames, est le récit d’un officier misérable, dont le but est de se rassasier de son mets préféré). Figures infernales et Dans le Fourré renvoient respectivement à a la nouvelle de Poe, Le Portrait ovale ainsi qu’à L’Assassinat de la rue Morgue et à La Vénus d’Ille mais Akutagawa n’est pas un pâle épigone de ces écrivains puisqu’il parvient à s'approprier leurs oeuvres en les entrelaçant avec sa propre culture, accouchant ainsi d’une heureuse alchimie.

_________________
The trick is to keep breathing.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Avr 2006, 17:00 
Hors ligne
proposal slut

Inscription: 26 Nov 2005, 22:51
Messages: 2980
je viens de finir "un tueur sur la route" de james ellroy.
sans rentrer dans les détails, c'est présenté comme l'autobiographie d'un serial killer.
c'est très bien, très rythmé, moins massif que certaines des autres oeuvres de james ellroy, très agréable à lire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Avr 2006, 19:13 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12413
Localisation: No soup for you!
Cellular de King.

excellent bouquin bien flippant sur les tarés(zombies?) bref,comment le tourne au chaos via les portables. ça commence direct à la deuxieme page,et ça c'est du changement parce que parfois King,il se passe rien avant la 100eme page, donc là, gros kiff, gros délire et méga attente de l'adaptation cinéma qui promet,si elle est fidele, un film de fou.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2006, 18:18 
Hors ligne
proposal slut

Inscription: 26 Nov 2005, 22:51
Messages: 2980
je viens de finir "Confessions d'un barjo" de Philip K. Dick.
ce n'est pas un roman de science fiction, ça fait partie des romans "classiques" de cet auteur, moins connus que les autres.
c'est excellent, ça décrit très bien les moeurs américaines des années 60, c'est drôle et tragique, le barjo n'étant bien évidemment pas celui qu'on croit...
j'aime vraiment cet auteur bordel (d'ailleurs karloff m'a conseillé sa biographie, quelqu'un l'a-t-il lu?)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2006, 20:56 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17944
Localisation: Paris
iamtheprincessofcanada a écrit:
je viens de finir "Confessions d'un barjo" de Philip K. Dick.


Le film est 'achement sympa.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Avr 2006, 01:07 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Image

La nouvelle sortie de la toute jeunette Risa Wataya, mais pas son premier vu que celui-ci date d'avant Appel du pied, sorti en France l'année dernière. L'histoire d'une lycéenne qui lâche les cours, le cache à sa mère, et monte une petite affaire de site érotique avec l'aide d'un gamin de 10 ans.

Ecrit pendant les vacances d'été, à 17 ans, et ça se sent un peu. Il y a un regard très authentique (une ado qui écrit sur une ado, de façon très simple et épurée), et j'aime beaucoup le sujet, maintenant le traitement manque un peu de caractère ou de style, c'est parfois un rien maladroit. Mais pas désagréable.

3/6

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Avr 2006, 10:36 
Hors ligne
Zizou de la blague
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2005, 12:29
Messages: 2192
Localisation: Ile de France
37e Parallèle

Francis le Bozec sort de l'enterrement de son père qu'il n'a jamais aimé. celui-ci, considéré comme 'le meilleur flic de france' pendant toute sa carrière lui demande post-mortem de vérifier qu'il ne s'est pas trompé dans les 3 seules affaires ou il n'est pas sûr d'avoir eu raison. Entre jouissance de pouvoir prouver à son père qu'il a eu tort et je-m'enfoutisme à son égard, Francis finit par se lancer à la recherche d'indices pour connaitre le fin mot de ces trois histoires.

5.5/6

_________________
Sim
[url=http://simsrest.blog.lemonde.fr]Ce sera surtout l'occasion de rencontrer le gratin cairote.
[/url]"Le fil politique est souvent source de frustration et d'incompréhension.
Le fil du slip aussi, cela dit." Chlochette


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Avr 2006, 10:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Image

J'ai trouvé ça dans la bibliothèque de mes parents. Il y avait encore le prix dessus... J'aurais du me douter

Je déteste. Je n'avais jamais lu Alexandre Jardin avant, juste entendu parlé et Fanfan (le film) m'avait torturé. Bah là, je trouve ça édifiant. Le mec tente d'utiliser 3 figures de style par phrase et y parvient la plupart du temps. Mais c'est illisible. Super lourd, rempli de circonvolutions ridicules (y'a des phrases collector) et puis tout simplement pas intéressant. L'histoire ne me parle pas, le déroulement se veut un tant soit peu poétique (si il cherche le réalisme, c'est perdu...) et c'est raté. De bout en bout.

Ca c'est mieux:

Image

Quel bonheur.

Dude, c'est "Gus" en français?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Avr 2006, 10:55 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14369
Localisation: The Far Side of the World
Noony a écrit:
Dude, c'est "Gus" en français?


Traduit par le Duke je crois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Mai 2006, 19:53 
Hors ligne
Petit joueur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mai 2006, 19:47
Messages: 34
Localisation: Narbonne (11)
Je viens de finir l'Empire des Anges de Bernard Werber et la je commence Où es tu de Marc Levy

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 02:03 
Hors ligne
Kinky Kelly
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:43
Messages: 2061
Meggy a écrit:
Je viens de finir l'Empire des Anges de Bernard Werber et la je commence Où es tu de Marc Levy

Mais vas t'en, toi ! Vitevitevite, hein.

_________________
"Dans une France fictive, une nouvelle loi autorise un spectateur en état de détresse morale à attaquer un spectateur qui fait "Eeeeeeehng"..."
Qui-Gon Jinn, 16.10.2014


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Juin 2006, 14:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
On continue de rattraper le retard!

Honoré de Balzac - Le Colonel Chabert

Image

Mon premier Balzac. Je trouve ça particulièrement plaisant. Ca a 200 ans et pourtant, c'est super fluide, super lisible. C'est du réalisme et c'est du beau réalisme. Des persos chevaleresques, une histoire abracadabrantesque... J'aime. Donc ça, c'est tout bon.

Victor Hugo - 93

Image

La claque. Histoire simplissime pendant la révolte vendéenne en 1793 et c'est transcendé par une écriture diaboliquement miraculeuse. C'est poétique, c'est palpitant, c'est instructif, c'est épique, c'est humaniste, c'est intelligent. C'est excellent. 520 pages de bonheur.

Charles Bukowski - Contes de la folie ordinaire

Image

Oui, il y a des écrivains post-empire. C'est fun, c'est facile à lire, c'est bien crade, c'est cash. Ca aussi, c'est bien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Juin 2006, 15:36 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17944
Localisation: Paris
Noony a écrit:

Mon premier Balzac. Je trouve ça particulièrement plaisant. Ca a 200 ans et pourtant, c'est super fluide, super lisible. C'est du réalisme et c'est du beau réalisme. Des persos chevaleresques, une histoire abracadabrantesque... J'aime. Donc ça, c'est tout bon.


Et encore, la structure des Balzac (du moins ceux que j'ai lu - une quinzaine) est finalement assez peu moderne. Alors que Zola, par exemple, même s'il a un style peut être un peu moins fluide, écrit des livres dont la structure est hyper proche du cinéma des années 90, genre Tarantino. Je parle bien de la structure, hein.
Rapidité dans le déroulement, commencement "in médias res", flash-backs, etc. Les grands scénaristes n'ont rien inventé !


Tout ça pour dire que j'adore Balzac (La peau de chagrin reste mon préféré), j'adore Zola (surtout L'Argent et Nana), et Hugo (qui enterre tout). Faudrait que je me replonge dans les classiques, mais comme je lis essentiellement dans le métro, c'est pas facile.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2472 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 165  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lectures de juillet

darkangel

0

1153

03 Aoû 2005, 17:28

darkangel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Lectures 2015

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Castorp

25

1671

09 Juin 2016, 10:59

Xavierovitch Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top lectures 2017

Baptiste

10

419

02 Jan 2018, 22:04

Gontrand Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web