Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Aoû 2019, 01:54

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 04 Jan 2006, 11:17 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17706
Localisation: Paris
Je viens de revoir ce film en dvd… C’était le seul de ce cinéaste que je n’avais vu qu’une seule fois, et il y a bien longtemps (c’était sur feu La Cinq, il me semble). Je suis en fait assez surpris. Presque désagréablement surpris. On en dit tant de bien, et j’en avais si peu de souvenirs…

On reconnaît Carpenter dans tous les coins de l’écran… Les références au western, le héros, dilué dans une équipe, mais qui s’en détache progressivement, la composition des cadres, la musique (bizarrement écrite par Morricone), le réalisme de cette station polaire qui rappelle la station spatiale de Dark Star (film qui trouve ici de nombreux échos)… Pas de doute, nous sommes face à un film de Carpenter, qui par moment semble même servir de matrice à ses films suivants (on reconnaît des cadrages de Christine, des thèmes de Ghosts of Mars, des idées de Prince des ténèbres…).

Ces dernières années, sans réellement se renier (les thèmes restaient les mêmes), Carpenter avait surpris par sa liberté de ton et de forme, qui compensait selon moi la « bêtise » de ses scénarios. Ghosts of Mars par exemple, au-delà de son scénario à tiroirs hérité de Potocki, vaut essentiellement par cet esprit frondeur et ce refus des normes qui s’en dégagent. De même pour Los Angeles 2013 et, à un degré moindre, Vampires.

Ici, beaucoup (trop ?) de classicisme… Dans la mise en scène, dans les cadres, dans la construction scénaristique. Tout est exemplaire, mais aussi un rien trop sérieux. Ce qui contraste violemment avec, malheureusement, Le gros défaut : quelques trous béants dans le scénario (notamment au niveau de la caractérisation et des « pouvoirs » de cette chose).

Ca reste très bien foutu, et je mets un bon 5/6, notamment pour quelques scènes de flippe et pour les effets spéciaux, mais je reste déçu par rapport à la réputation.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Thing (Carpenter)
MessagePosté: 04 Jan 2006, 12:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Cosmo a écrit:
Le gros défaut : quelques trous béants dans le scénario (notamment au niveau de la caractérisation et des « pouvoirs » de cette chose).


Quels trous béants?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Thing (Carpenter)
MessagePosté: 04 Jan 2006, 13:16 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17706
Localisation: Paris
The Scythe-Meister a écrit:
Cosmo a écrit:
Le gros défaut : quelques trous béants dans le scénario (notamment au niveau de la caractérisation et des « pouvoirs » de cette chose).


Quels trous béants?


A partir du moment où chaque cellule de l'organisme est vivante et dangereuse, difficile d'éliminer la chose, par exemple.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Jan 2006, 13:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:37
Messages: 892
Jamais vu, mais depuis que j'ai vu en boucle pour le boulot un doc (très sympa) sur Carpenter, j'ai très envie de découvrir les films du réal que je n'ai pas ebncore vu. The Thing en fait partie.
Vivement que j'en ai l'occasion !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Jan 2006, 13:28 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16748
Localisation: en cours...
mon carpenter préféré, un pur chef-d'oeuvre et... heu... rien d'autre à dire... 6/6

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Thing (Carpenter)
MessagePosté: 04 Jan 2006, 14:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Cosmo a écrit:
A partir du moment où chaque cellule de l'organisme est vivante et dangereuse, difficile d'éliminer la chose, par exemple.


On peut considérer qu'elles le sont jusqu'à un certain point, et que le feu qui les enveloppe entièrement les tue ou les empêchent de se séparer. Et puis les personnages - et les spectateurs - n'ont qu'une vision limitée de ce qu'est la chose. Mais le plus important c'est que c'est un des rares films d'horreur où le monstre n'a rien d'humain ni d'animal. Il semble être conscient sans que jamais ses motivations et ses comportements soit éclaircis. On ne sait même pas comment elle se "recrée", comment elle passe d'une forme à l'autre, à quel moment elle a pris la place de tel ou tel. Mais je vois plus ces incertitudes sur la caractérisation de la créature comme une des principales qualités du film. C'est vraiment une "chose", indéfinissable et incompréhensible par la raison humaine (ou seulement en partie), dans une optique très Lovecraftienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Thing (Carpenter)
MessagePosté: 04 Jan 2006, 15:04 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17706
Localisation: Paris
The Scythe-Meister a écrit:
Cosmo a écrit:
A partir du moment où chaque cellule de l'organisme est vivante et dangereuse, difficile d'éliminer la chose, par exemple.


On peut considérer qu'elles le sont jusqu'à un certain point, et que le feu qui les enveloppe entièrement les tue ou les empêchent de se séparer. Et puis les personnages - et les spectateurs - n'ont qu'une vision limitée de ce qu'est la chose. Mais le plus important c'est que c'est un des rares films d'horreur où le monstre n'a rien d'humain ni d'animal. Il semble être conscient sans que jamais ses motivations et ses comportements soit éclaircis. On ne sait même pas comment elle se "recrée", comment elle passe d'une forme à l'autre, à quel moment elle a pris la place de tel ou tel. Mais je vois plus ces incertitudes sur la caractérisation de la créature comme une des principales qualités du film. C'est vraiment une "chose", indéfinissable et incompréhensible par la raison humaine (ou seulement en partie), dans une optique très Lovecraftienne.


C'est pour ça que je reste malgré la déception à 5/6...
Je trouve juste ça un peu... Facile, par moments.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Oct 2011, 22:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6500
Localisation: Ile-de-France
Découvert ce soir. Quelle beauté, cette mise en scène! Déjà que Halloween m'avait soufflé... faut que j'en voie d'autres. (et que je revoie The Thing, c'est typiquement le genre de film que je me ferai un plaisir de décortiquer)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Nov 2011, 23:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6500
Localisation: Ile-de-France
Petite question: est-il possible de savoir qui est contaminé, dans l'histoire? En revoyant le film, j'ai repéré pas mal d'indices de mise en scène suggérant des choses ça et là, donc je me pose la question. Il y a notamment une séquence assez énigmatique:
Celle où le docteur Copper fait des électrochocs à un mec et se fait engloutir les mains par la Chose. Par la suite, il y a cette tête du corps qui tombe par terre, qui se fait pousser des pattes, et qui offre un moyen à la Chose de s'échapper. Personne ne semble la remarquer, mais le montage montre quand même avec insistance le regard du héros MacReady. Il y a ce moment bizarre où on croit qu'il voit la tête à pattes, et fait genre de ne pas la voir, tout comme Windows, comme pour la laisser s'échapper. Et là ce n'est que lorsqu'un autre le signale que MacReady se retourne pour brûler la tête qui s'échappe. Du coup là je me disais que le héros pouvait être lui même une des Choses, vu l'accumulation d'indices de la mise en scène tout au long du film. Mais il y a ce fameux test qui l'innocente lui et Windows. Je me disais que MacReady aurait très bien pu saboter le test, par exemple en ne chauffant pas vraiment à blanc lorsque son sang à lui est testé (et ptet celui de Windows), mais cette hypothèse est remise en cause par le fait que le test révèle la contamination d'un autre mec, ce même mec d'ailleurs qui a signalé la tête à pattes qui se barre.... Ou alors, chaque partie de la Chose est réellement indépendante et ne se bat que pour sa survie, sans solidarité vis-à-vis des autres parties.


Dernière édition par Baptiste le 03 Nov 2011, 23:36, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Nov 2011, 23:36 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73195
Localisation: Fortress of Writing
T'as plein de théories sur le net.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Nov 2011, 00:09 
Hors ligne
Le quoteur fou
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2005, 17:40
Messages: 11774
Localisation: Hill Valley
Le Carpenter qui a eu le plus d'impact sur moi en 1° vision. 6/6
Je suis certain de le trouver bourré d'imperfections aujourd'hui (vu quand j'étais gamin). Le souvenir parfait que j'ai du film me tient plus à coeur que l'objectivité du 2° vision moins clémente. Aussi j'ai toujours refusé de le revoir.

_________________
Image Tennis de Table Bordeaux


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Nov 2011, 00:10 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 17108
Localisation: FrontierLand
T'es con parce que ça reste excellent.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Nov 2011, 00:13 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73195
Localisation: Fortress of Writing
Ce qui est fort avec ce film, c'est qu'il objectivement blindé de trous (en y regardant de plus près, c'est pas très clair sur qui est contaminé quand et tout) mais la grande réussite de la réa et du montage est de parvenir à créer l'illusion, ça va tellement vite et c'est tellement impliquant et ça joue tellement sur la parano, que tu n'y vois que du feu.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Nov 2011, 00:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6500
Localisation: Ile-de-France
Ben c'est toute la question: est-ce que nos doutes sont dus aux trous béants, ce qui rend futile toute interprétation vu qu'on a pas les clés pour comprendre? Ou est-ce que tout est dans le film d'une manière ou d'une autre? J'aimerais bien voir l'analyse complète de Rob Ager, sur Youtube on voit son analyse de la fin seulement, et c'est déjà assez bluffant.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Juin 2012, 02:00 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 14234
Localisation: Lille
Encore un trou béant dans ma cinéphilie. Va falloir que je me fasse une rétro Carpenter, j'ai vu que Halloween (5/6, à revoir), Le Village des Damnés (5/6) et Christine (4/6).
J'ai trouvé ça super cool. Beauté des décors, de la réalisation, flippe, moments bien gores, le design des monstres est génial, la dynamique du groupe qui sombre dans la parano est excellente. Y'a quelques trous dans le scénar mais le film emporte l'adhésion, la cascade des événements et des morts fait que la logique n'a pas vraiment d'importance, ce qui compte, c'est la survie. Et le fait que la Chose reste assez mystérieuse, hors de portée de toute compréhension humaine, est en fait un point fort du film.
Dans le sujet sur le forum, Scythe parle d'influence Loftcraftienne, c'est tout à fait ça, il n'est question ici que d'Apocalypse et de déclin inévitable de l'humanité.
5/6 solide, déjà envie de le revoir.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fog (John Carpenter - 1980)

Blissfully

7

1143

27 Nov 2012, 18:17

Jack Griffin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Christine (John Carpenter - 1983)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

18

2454

23 Avr 2019, 18:43

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The ward (John Carpenter - 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

DPSR

118

4588

19 Oct 2013, 12:29

snaky Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Starman (John Carpenter - 1984)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

17

1607

15 Fév 2016, 01:46

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vampires (John Carpenter - 1998)

Jerónimo

9

725

28 Avr 2016, 08:05

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Halloween (John Carpenter, 1978)

Walt

2

606

03 Nov 2017, 20:38

Jerzy Pericolosospore Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ghosts of Mars (John Carpenter - 2001)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

F-des-Bois

18

1367

26 Juin 2008, 22:43

Bub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Village des damnés (John Carpenter - 1995)

Zad

6

914

04 Déc 2006, 18:06

mannhunter Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dark Star (John Carpenter - 1974)

Mr Chow

4

698

02 Nov 2011, 11:02

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Prince of Darkness (John Carpenter, 1987)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Walt

20

2662

08 Mai 2016, 21:41

Jerónimo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web