Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 06 Déc 2019, 21:59

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 12 Juil 2016, 23:09 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73823
Localisation: Fortress of Writing
1. Blanche-Neige et les Sept Nains (Snow White and the Seven Dwarfs) — David Hand, 1937
2. Pinocchio (id.) — Hamilton Luske, Ben Sharpsteen, 1940
3. Fantasia (Walt Disney's Fantasia) — Ben Sharpsteen, 1940
4. Dumbo, l'éléphant volant (Dumbo) — Ben Sharpsteen, 1941
5. Bambi (id.) — David Hand, 1942
6. Cendrillon (Cinderella) — Ben Sharpsteen, 1950
7. Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland) — Clyde Geronimi, Wilfred Jackson, Hamilton Luske, 1951
8. Peter Pan - Clyde Geronimi, Wilfred Jackson, Hamilton Luske, 1953
9. La Belle et le clochard (Lady and the Tramp) - Clyde Geronimi, Wilfred Jackson, Hamilton Luske, 1955
10. La Belle au bois dormant (Sleeping Beauty) - Clyde Geronimi, 1959
11. Les 101 dalmatiens (One Hundred and One Dalmatians) — Clyde Geronimi, Hamilton Luske, Wolfgang Reitherman, 1961
12. Merlin l'enchanteur (The Sword in the Stone) — Wolfgang Reitherman, 1963
13. Le Livre de la jungle (The Jungle Book) — Wolfgang Reitherman, 1967
14. Les Aristochats (The Aristocats) — Wolfgang Reitherman, 1970
15. Robin des Bois (Robin Hood) — Wolfgang Reitherman, 1973
16. Les Aventures de Bernard et Bianca (The Rescuers) — Wolfgang Reitherman, John Lounsbery, Art Stevens, 1977
17. Rox et Rouky (The Fox and the Hound) — Ted Berman, Richard Rich, Art Stevens, 1981
18. Taram et le Chaudron magique (The Black Cauldron) — Ted Berman, Richard Rich, 1985
19. Basil, détective privé (The Great Mouse Detective) — Ron Clements, Burny Mattinson, David Michener, John Musker, 1986
20. Oliver et Compagnie (Oliver & Company) — George Scribner, 1988
21. La Petite Sirène (The Little Mermaid) — Ron Clements, John Musker, 1989
22. Bernard et Bianca au pays des kangourous (The Rescuers Down Under) — Hendel Butoy, Mike Gabriel, 1990
23. La Belle et la Bête (Beauty and the Beast) — Gary Trousdale, Kirk Wise, 1991
24. Aladdin (id.) — Ron Clements, John Musker, 1992

25. Le Roi Lion (The Lion King) — Roger Allers, Rob Minkoff, 1994

Image

Le logo Disney prend les couleurs orangées sur fond noir.
Un cri primal accompagne le lever du soleil.
Des animaux non-anthropomorphes sont appelés.
Le Kilimandjaro trône sur l'Afrique.
Une mise au point passe de fourmis à des zèbres.

Ainsi, en quelques tableaux, tous muets, une ouverture opératique nous emmène sur un rocher, que l'on apprendra s'appeler Pride Rock, où un jeune prince est baptisé et accueilli dans le monde, avec ce triple raccord sur le mouvement du singe Rafiki érigeant le lionceau Simba dans les airs, la mise en scène dégageant une telle puissance que l'on comprend que chacun se prosterne devant le futur roi.

Le Roi Lion.

Et ce titre, génial, s'inscrit enfin, avec un "HOOM!" tonitruant qui finit de faire de cette simple séquence de 4 minutes une de mes séquences préférées de toute l'Histoire du cinéma.

Aboutissement de ce vers quoi les intros des Disney tendent depuis quelques années et modèle qui sera alors imité par plusieurs des Disney à vocation épique qui suivront, cette entrée en matière est tout simplement parfaite. Iconique à souhait, elle encapsule à elle seule tout ce qui fait la grandeur de ce film, à savoir cette approche mythologique.

Si le film semble s'inspirer de plusieurs succès passés du studio (un peu de Bambi pour l'apprentissage du jeune animal et la perte traumatisante d'un parent, un quasi-calque du Livre de la Jungle troquant "Bare Necessities" et Baloo contre "Hakuna Matata" et Timon & Pumbaa, consommation d'insectes incluse), les influences les plus importantes sur le récit proviennent plutôt de Shakespeare et de récits bibliques ou mythiques. Il y a évidemment du Hamlet/Horus chez Simba devant venger son père Mufasa/Roi Hamlet/Osiris des crimes de son oncle Scar/Claudius/Seth et Disney embrasse à fond les codes de la tragédie pour tisser une dramaturgie forte (c'est autre chose que leurs précédents films d'animaux qui parlent) et émouvante.

Je chiale tantôt de frissons face à la beauté des scènes (l'intro, l'outro), tantôt parce que je sais ce qui va arriver (Simba et son père jouant la nuit précédent sa mort, avec la BO - sublime de Hans Zimmer -qui préfigure la tristesse à venir) et tantôt juste parce qu'un petit garçon essaie de réveiller son père mort avant de se blottir dans ses bras.

J'adore l'univers que construit le scénario, non seulement la hiérarchie animale de cette monarchie de la savane mais comment il créé sa propre mythologie à partir de petits rien, comme Mufasa apprenant à son fils que leur royaume s'étend uniquement jusque là où la terre est éclairée par le soleil ou comme le nom de cette terre, les Pride Lands, le tout filmé en un sublime travelling circulaire ample, tout comme le Pride Rock si atypique est filmée, dans le dernier plan de l'intro, de profil, comme un tableau de couronnement. Et n'oublions pas cette séquence qui reprend à l'identique des plans de propagande nazie pour caractériser le méchant. Redoutable.
Que ce soit dans l'écriture ou dans la mise en scène donc, l'effort est constant pour conférer au tout une ampleur sans pareil.

Il en va de même pour les chansons. Outre l'incroyable premier morceau, mêlant donc chant en swahili et choeurs tonnants, je trouve même les numéros plus comiques réussis, sacrément entraînant, que ce soit "I Just Can't Wait to Be King" ou, bien entendu, le cultissime "Hakuna Matata". Et "Be Prepared" est sans doute la meilleure chanson de bad guy de tout le catalogue Disney (si on compte pas Elsa de La Reine des neiges comme une méchante). Même le vaguement niais "Can You Feel the Love Tonight" marche sur moi. Et la reprise finale de "Circle of Life", j'en parle même pas. Elle me fout les poils.

À l'exception du Prince d'Egypte, je n'ai pas retrouvé une telle force dans un film d'animation depuis.


1. Le Roi Lion
2. Aladdin
3. La Belle au bois dormant
4. La Petite Sirène
5. Dumbo
6. Pinocchio
7. Robin des bois
8. Basil, détective privé
9. Fantasia
10. Le Livre de la jungle
11. Alice au pays des merveilles
12. The Fox & the Hound
13. La Belle et la Bête
14. Bambi
15. Peter Pan
16. Cendrillon
17. Bernard et Bianca au pays des kangourous
18. Les Aventures de Bernard et Bianca
19. Les 101 dalmatiens
20. La Belle et le Clochard
21. Blanche-Neige et les Sept Nains
22. Taram & le chaudron magique
23. Olivier & Compagnie
24. Merlin l'enchanteur
25. Les Aristochats

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 09:56 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20874
L'ouverture est juste magique. Je crois que je la passe tous les jours à ma fille pour la calmer.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 10:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 5293
L'ouverture est magique et une des plus belles réussites du studio. le méchant est également très bon, la scène des gnous itou, toutes les scènes avec le père idem.

Mais il y a le reste :

- dès la mort du père le film perd de son intérêt

- la traditionnelle scène inutile de remplissage, inutile et moche de la chanson des 2 jeunes lions

- la scène de l'exode m'ennuie.

- A part, la chanson de départ, je trouve toutes les scènes de comédie musicale horripilantes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 11:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 17161
Localisation: Lyon
Elle est pas inutile la chanson des 2 lionceaux, elle montre l'immaturité de Simba.

_________________
Olivier Servières : vidéaste indépendant. Publicités, reportages, conférences, mariages.
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 11:17 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73823
Localisation: Fortress of Writing
J'allais le dire. Chaque chanson sert de caractérisation. Là, c'est un gamin qui se rêve roi, comme il se rêve brave, mais ne prend jamais en compte les responsabilités. Et son arc, c'est sa prise de responsabilité, qui le force à sortir de son exil.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 11:20 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12916
Oui, elle a son utilité. Par contre, je la trouve assez casse-couilles.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 11:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Avr 2008, 12:52
Messages: 1650
J'aime tout dans ce film. C'est le premier film que je me souviens avoir vu seul au cinéma, dans une vieille salle d'un ciné de supermarché. A égalité avec "La Belle et la bête" au sommet de mon panthéon Disney personnel.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 13:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 5293
Le Roi Lion - Je voudrais déjà être roi

Je trouve cette séquence râtée. pas dans le ton du film. mais c'est surtout esthétiquement qu'elle fait tâche. C'est vraiment un numéro de music hall de remplissage pour augmenter la durée du film pour atteindre les 1h30

https://www.youtube.com/watch?v=HBwZPozCmGA


Exactement comme cette scène de la belle et la bête :

https://www.youtube.com/watch?v=o3H49_zM6RE


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 13:49 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73823
Localisation: Fortress of Writing
Mr Degryse a écrit:
Le Roi Lion - Je voudrais déjà être roi

Je trouve cette séquence râtée. pas dans le ton du film. mais c'est surtout esthétiquement qu'elle fait tâche. C'est vraiment un numéro de music hall de remplissage pour augmenter la durée du film pour atteindre les 1h30

https://www.youtube.com/watch?v=HBwZPozCmGA

J'ai revu le film il y a 2 jours mais maintenant que tu as mis le titre en VF et une vidéo YouTube et que tu répètes ton argument alors qu'on y a déjà répondu, je me rends compte que tu as raison.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 14:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 5293
Ah mais si on doit dire uniquement amen à ton avis, il ne faut pas laisser de possibilité de réponse.

J'illustre mon point de vue. Et tu as revu le film il y a 2 jours. Je me coltine tous les Disneys, Pixar, Ghibli depuis 3 ans de manières répétées. Je ne t'oblige pas à être d'accord.


Comme je ne le suis pas avec toi qui trouve qu'un belle et le clochard ne raconte rien, idem pour un bernard et bianca, ou le livre de la jungle etc. J'ai plus de plaisir à revoir de manière répétée et imposée ces films que les Disney modernes.

Et si je mets ces extraits c'est que je peux admettre que tu trouves un fond à ces passages mais que quand même ce sont des ratés esthétiques tranchant dans chaque film avec qui précède et ce qui suit.

Ces couleurs flashy et fluo qui sortent de je ne sais ou alors que le film jusqu'ici s'efforçait à être " réaliste" dans ce qu'il montrait.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 14:17 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73823
Localisation: Fortress of Writing
Mr Degryse a écrit:
Ah mais si on doit dire uniquement amen à ton avis, il ne faut pas laisser de possibilité de réponse.

Je demande pas qu'on dise amen mais ta 2e réponse ne fait que répéter la première. Je dois faire quoi? Répéter la mienne?

Tu reproches à la chanson d'être inutile, je reproche à ton message de l'être.

Citation:
Comme je ne le suis pas avec toi qui trouve qu'un belle et le clochard ne raconte rien

J'ai jamais dit ça.
J'ai dit que c'était "cousu de fil blanc dès les premières secondes" et que ça n'avait "strictement rien d'intéressant à proposer, formellement et narrativement", que c'était "particulièrement simple dans son récit".
J'attends les arguments qui soutiendraient le contraire.

Citation:
idem pour un bernard et bianca

Jamais dit que ça ne racontait rien ici non plus.
J'ai dit que c'était "familier", que l'enquête était "élémentaire" et "un peu molle", que ça "manque de rythme", que les chansons viennent "ralentir le récit".

Citation:
ou le livre de la jungle etc.

Et de 3.
Là je comprends même pas ce que tu me reproches vu que ma critique était positive. Je trouve le remake live meilleur mais "la base de la réinterprétation des nouvelles de Kipling sous forme de récit d'apprentissage est déjà là et de ce point de vue également, l'essai raté de Merlin l'enchanteur est ici transformé. C'est amusant, c'est entraînant (les chansons sont bonnardes), les personnages sont attachants et ça fait office de modèle à certains Disney qui ont suivi (Le Roi Lion et Tarzan). Et l'animation est remarquable."

Libre à chacun de ne pas être d'accord avec moi et je suis content quand il y a des réponses à mes messages mais j'attends des réponses argumentées et quand tu dis que telle chanson est inutile, c'est un argument mais il ne tient pas vu qu'on te prouve très simplement à quoi elle sert et là tu te contentes de redire "c'est inutile" et c'est pas parce que tu mets l'extrait que ça y change quelque chose. Tu n'aimes pas la chanson, ok. Mais elle sert à quelque chose.

Bref.

Citation:
J'ai plus de plaisir à revoir de manière répétée et imposée ces films que les Disney modernes.

C'est cool pour toi.

Mais bon, sans arguments, ça ne m'intéresse pas des masses.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 15:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 5293
Citation:
J'ai dit que c'était "cousu de fil blanc dès les premières secondes" et que ça n'avait "strictement rien d'intéressant à proposer, formellement et narrativement", que c'était "particulièrement simple dans son récit".


Choses que je peux comprendre dans l'absolu mais je ne vois pas en quoi le roi lion propose quelques choses de neufs. Mis à part, la scène de départ, tout est aussi prévisible et comme signalé auparavant tout n'est pas si beau.

Il y a des scènes d'une grande beauté formelle dans le roi lion mais d'autres très génériques et même parfois moches. Et ces scènes sautent d'autant plus aux yeux que le reste est beau. Dans la belle et le clochard, tout est mon sens égal graphiquement parlant et au niveau de l'animation. Je trouve le film d'une grande beauté.

Je trouve aussi que le roi lion n'a rien de complexe dans le récit, qu'on voit tout venir longtemps à l'avance. Comme tu le dis si bien, c'est un résumé ou plutôt condensé d'autres Disney. La thématique te touche peut être plus mais n'est pas plus riche que les Disneys qui pour toi ne racontent rien.

Tu n'évoques même pas le plagiat ( hommage avoué sur le tard) au roi léo . Alors que tout ce que tu aimes thématiquement était déjà présent dans l'oeuvre de Tezuka.

Citation:
J'ai dit que c'était "familier", que l'enquête était "élémentaire" et "un peu molle", que ça "manque de rythme", que les chansons viennent "ralentir le récit".


J'aime ce coté primesautier et léger. Jamais je ne trouve qu'il ne manque de rythme. Justement car le film sait être court et ne rajoute rien d'inutile contrairement. Pas de scène musicale qui s'étire.
Et c'est bizarre que tu parles de chansons qui ralentissent le récit car pour moi, c'est un Disney sans chanson. C'est à dire sans music hall et c'est justement ce que j'adore.

La scène ou penny chante sous le ciel étoilé est pour moi une des plus belle de chez Disney. L'ouverture est très réussie aussi. Et tous les personnages de Bernard et Bianca me plaisent plus ( même les sidekicks comique comme les crocodiles, la libellule ou l’albatros me semblent plus réussis que Timon, Puba. Seul Scar est mieux).

Citation:
mais il ne tient pas vu qu'on te prouve très simplement à quoi elle sert et là tu te contentes de redire "c'est inutile"


Scène qui dure 2 minutes 30 et on aurait pu dire la même chose en 30 secondes. Et l'extrait est là pas pour le fond mais pour la laideur formelle.

Citation:
office de modèle à certains Disney qui ont suivi (Le Roi Lion et Tarzan)


Qui est pour moi une catastrophe ! Un beau clip d'un Tarzan à Dreadlocks surfant sur les arbres mais à part çà...... Si l'affiche était aussi splendide.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 15:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 5293
1. la belle au bois dormant
2. pinocchio
3. Bernard et Bianca
4. Dumbo
5 le livre de la jungle
6. la belle et le clochard
7. aladdin
8. blanche neige
9. le roi lion
10. Robin des bois
11. The Fox & the Hound ( excellent souvenir de ma découverte au ciné. pas revu jusqu'à dernièrement avec mes gosses et très agréablement surpris)
12. fantasia
13 raiponce et Kuzco ( très drôle tous les 2)
14 peter pan ( pas désagréable et fonctionne bien sur mes enfants. Mais quand on a lu le livre, on ne peut trouver cela que trop simplifié)
15. les aristochats ( j'aime la musique et les attitudes chats mais je m'ennuie)
16. Merlin l'enchanteur ( assez d'accord avec filmfreak)
17. Taram et le chaudron magique ( pas revu depuis sa sortie vhs. Mon premier film au cinéma. j'attends que mes enfants soient plus grand pour le revoir)
18. cendrillon ( beau mais jamais accroché à l'histoire)
19. Les 101 dalmatiens
20. Bernard et Bianca au pays des kangourous ( pas désagréable mais je ne retiens que les scènes de vol sur l'aigle géant)
21. alice au pays des merveilles ( jamais accroché à l'histoire de Lewis Caroll )
22. la belle et la bête ( j'adorais ado et je ne supporte plus. indigestion)
23 la reine des neiges ( Jamais vu d'une traite. Par bouts, j'ai vu tout le film. Contrairement à ma fille qui écoute en boucle la musique, j'ai envie de m' exploser les tympans sur chaque chanson. L'histoire m'intéresse peu et je trouve le retournement de veste du prince charmant qui passe d'amoureux à méchant très mal amené)
24. La Petite Sirène ( et tous les autres que je mets au même niveau : le bossu, Tarzan , Mulan)


Dernière édition par Mr Degryse le 13 Juil 2016, 16:45, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 16:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7318
Il faudrait faire deux classements : celui d'aujourd'hui, et celui qu'on aurait fait enfant. Je suis sûr qu'ils se superposent presque et que pour la plupart des gens, le Disney préféré est celui dont ils avaient la VHS gosse, ou qu'ils ont vu au cinéma à 7 ou 8 ans.
L'impression que tu me donnes, Mr Degryse, c'est d'avoir été trop grand à la sortie du Roi Lion (n'importe quel cinéphile qui s'est pris le Roi Lion à 10 ans ou moins se contrefout de l'histoire du plagiat du Roi Léo), et au contraire d'avoir beaucoup vu Bernard et Bianca dans son enfance. Après, je me trompe peut-être ;)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juil 2016, 16:13 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Film Freak a écrit:
À l'exception du Prince d'Egypte, je n'ai pas retrouvé une telle force dans un film d'animation depuis.


Ma référence est le château dans le ciel, dans le genre choc esthétique. Le Roi Lion, c'est le premier film que j'ai vu avec Tintin et les oranges bleues je pense. Il me reste surtout (et bien entendu) la scène de présentation de Simba à la savane.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les rebelles de la forêt (Anthony Stacchi, Roger Allers, Jill Culton - 2006)

rotary [Bot]

8

914

23 Oct 2006, 19:55

Janet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Killing Zoe (Roger Avary, 1994)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Puck

37

1542

30 Juil 2009, 09:52

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Royaume Interdit (Rob Minkoff - 2008)

Karloff

4

717

28 Sep 2008, 14:32

Dark Mireille Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mr Peabody & Sherman (Rob Minkoff, 2014)

Film Freak

2

523

19 Fév 2014, 00:12

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Roi Lion (Jon Favreau, 2019)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

39

1649

20 Aoû 2019, 21:17

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Comme un Lion (Samuel Collardey - 2012)

Art Core

0

673

18 Jan 2013, 11:33

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Signe du Lion (Eric Rohmer, 1962)

Mr Chow

2

598

14 Jan 2015, 10:30

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Barbarella (Roger Vadim, 1967)

Cosmo

1

736

14 Juil 2007, 23:31

Mister Zob Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lucky Day (Roger Avary, 2019)

Film Freak

1

281

05 Oct 2019, 12:13

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les lois de l'attraction (Roger Avary - 2003)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

oncletom

24

1631

16 Sep 2014, 08:18

Mr Chow Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web