Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Oct 2018, 21:26

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 27 Mai 2012, 20:19 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Image

Sur son lit de mort, le Mexicain fait promettre à son ami d'enfance, Fernand Naudin, de veiller sur ses intérêts et sa fille Patricia. Fernand découvre alors qu'il se trouve à la tête d'affaires louches dont les anciens dirigeants entendent bien s'emparer. Flanqué d'un curieux notaire et d'un garde du corps, li va imposer sa loi.


C'est tout personnel, hein : il y a des films comme celui-là, qui même non vus représentent un peu près tout ce que je peux haïr, concrètement ou symboliquement, dans le cinéma français. Et bien il y a un moment où il faut quand même les voir, et éventuellement se risquer à trouver des qualités à l’antéchrist.

Pas de surprise, cependant, sur un point : je vomis ces dialogues-là, ce petit spectacle de la réplique qui ne se sent pas contentée si on l'a pas engrossée de 8 mots d'argots par ligne. Je ne sais pas ce que j'y déteste le plus, de la laideur littérale pour l'oreille à l'amour maladif qui en fleure pour le bon peuple-y-a-qu'ça-d'-vrai réduit à ses plus caricaturaux clichés, dans un effet de connivence épuisant. J'imagine la tête d'un spectateur si un dialoguiste se mettait à flatter la frange huppée de son cinéma en utilisant toutes les tournures soutenues possibles, jusqu'au ridicule, avec le sérieux le plus profond du monde...

Bref, cet aspect-là restera aux enfers, aux côtés de l'ambition himalayenne de la musique de Belzébuth, qui représente tellement tout ce que ce film, tout ce que ce cinéma, a de fondamentalement inacceptable :





EL DIABLO.

Si le rythme interne aux scènes est assez arthritique (le montage qui coupe juste avant la réplique pour bien la mettre en spectacle, désignant sans cesse le génie des dialogues avec une ostension usante), si le très vague baroque du film (plans de travers, en miroir) sonne un peu toc et aléatoire, je reconnais à Lautner et à Audiard un vrai talent des situations, qui créent les bases d'une comédie qui fonctionne finalement mieux que la plupart des françaises qui suivront. Ils ont en tout cas le bon horizon en cap, une sorte de folie douce qu'ils savent indéniablement capter et ne pas lâcher, un goût pour les situations catastrophes et improbables tenues avec tout le sérieux du monde (le repas, l'attaque de la maison avec la visite du père sourd), et une capacité à l'exploiter à fond, avec une vrai efficacité des ellipses par exemple (la deuxième bouteille qu'on abat sur la table pour ouvrir la deuxième partie de la scène de repas par exemple, des images aussi simples que ça). Ça c'est pas mal, ça m'a surpris. Les acteurs soutiennent aussi l'ensemble avec tout le potentiel qu'ils ont, quand bien même la partition qu'ils ont à remplir n'est guère enthousiasmante, à mon sens. Mais il font tenir le film.

Un petit mot aussi, parce que ça m'a fait marrer, et avec le recul c'est limite ce qui rend le film le plus drôle : qu'est-ce que c'est réac, putain ! Gros éclat de rire avec un pote à la vision quand arrive la scène de la boom, avec une musique yéyé psalmodiée, non-articulée, juste meuglée, genre "haaaa, horreur, la danse tribale du maliiin !". Enfin bon, finalement ça rendrait presque l'ensemble attachant.


C'est quoi le topo ici (surpris de pas voir de topic). Que des fans ? Que des anti ?


Dernière édition par Tom le 27 Mai 2012, 21:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 20:30 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10590
Localisation: Previously on Premiere
Me suis toujours refusé à le voir en entier, pour les mêmes raisons que toi, et malgré mon amour pour Audiard dans un autre genre (Garde à vue, donc).

L'aphorisme me fait chier dru.

Et je réalise que ma phrase est un aphorisme...

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 20:39 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Tu es contaminé Z, tu es français, tu n'y peux rien, c'est dans ton sang.




Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 20:46 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10590
Localisation: Previously on Premiere
Le forum à ses débuts et jusqu'à il y a peu, ce n'était que ça.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 20:50 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23636
Localisation: Arkham Asylum
Tom a écrit:
C'est quoi le topo ici (surpris de pas voir de topic). Que des fans ? Que des anti ?


http://critikat.com/Les-Tontons-flingueurs.html

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 21:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
J'ai jamais voulu voir pour les raisons évoquées ici, qui apparemment se trouvent confirmée...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 21:39 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10590
Localisation: Previously on Premiere
Baptiste a écrit:
J'ai jamais voulu voir pour les raisons évoquées ici, qui apparemment se trouvent confirmée...


Le texte de Tetsuo donne envie de voir par soi-même, quand même.
Ne serait-ce parce qu'il précise que c'est une parodie, chose que je ne m'étais jamais dite.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 21:41 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
La solidité de Lautner m'a quand même surpris, je tiens quand même à le souligner. C'est pas l'archétype de la comédie française ultra-académique. Le problème vient vraiment des dialogues, centraux, et de la façon dont tout dans le film se construit en fonction et autour d'eux.

Je suis assez surpris du texte de Tetsuo aussi : j'y vois une comédie, pas une parodie (même si je suis tout à fait d'accord sur la lecture conflit vieux-jeunes / conflit QF-nouvelle vague). Tetsuo, je suis pas sûr de comprendre : selon le toi, le jusqu'au-boutisme des dialogues d'Audiard est parodique ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 21:46 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10590
Localisation: Previously on Premiere
Tom a écrit:
Je suis assez surpris du texte de Tetsuo aussi : j'y vois une comédie, pas une parodie (même si je suis tout à fait d'accord sur la lecture conflit des génération / conflit QF - nouvelle vague). Tetsuo, je suis pas sûr de comprendre : selon le toi, le jusqu'au-boutisme des dialogues d'Audiard est parodique ?


Audiard se fout peut-être gentiment de la gueule du style premier degré des dialogues d'un Melville, par exemple ? (genre Le Doulos, Bob le Flambeur...)

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 21:48 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Z a écrit:
Audiard se fout peut-être gentiment de la gueule du style premier degré des dialogues d'un Melville, par exemple ? (genre Le Doulos, Bob le Flambeur...)

C'est marrant que tu dises ça, parce que parfois pendant la vision j'ai pensé à Melville (dans le sens d'un film qui aurait pu s'en inspirer, ou en tout cas prendre position face à cette filmo). Pour les dialogues par contre je peux pas te dire, n'ayant pas vu les deux que tu cites.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 21:51 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10590
Localisation: Previously on Premiere
J'adore Melville, mais j'ai appris à l'aimer, parce que ses dialogues sont aussi très écrits.
Et souvent pompeux : par leur simplicité et leur peu de mots.

P't'être que Lautner et Audiard avaient envie à leur manière de rendre hommage au cinéma américain, tout en égratignant Melville au passage...

Jerzy, toi tu sauras ça !
Rends-toi utile, pour une fois :wink:

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 22:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008, 02:22
Messages: 1295
.


Dernière édition par Jerzy Pericolosospore le 11 Juin 2014, 11:13, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 22:44 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23636
Localisation: Arkham Asylum
Tom a écrit:
Tetsuo, je suis pas sûr de comprendre : selon le toi, le jusqu'au-boutisme des dialogues d'Audiard est parodique ?


Il finit pas l'être en tout cas. Mais le film est clairement une parodie des films de gangster français des années 50 (genre Touchez pas au grisbi - cité dans les Tontons d'ailleurs).

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Mai 2012, 08:28 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12413
Localisation: No soup for you!
J'aime beaucoup moi. Je rigole bien à chaque fois, je trouve ça vraiment sympa. Les Barbouzes aussi, Le Pacha aussi....

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Mai 2012, 17:28 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24778
Localisation: Paris
Perso je l'ai découvert sur le tard et je me suis surpris à trouver ça plus "vrai film" que prévu (dans les enjeux, dans certains moments d'émotion ? Je me rappelle plus). Mais sinon oui je suis totalement allergique à cette vieille ambiance franchouillarde et tout le merdier.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Professionnel (Georges Lautner, 1981)

Mickey Willis

10

448

01 Sep 2016, 08:45

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Judex (Georges Franju, 1963)

Noony

3

643

08 Juin 2008, 16:26

geL- Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'homme qui marche (Aurélia Georges - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Zad

30

1669

04 Mai 2011, 08:13

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Diaboliques (Henri-Georges Clouzot, 1955)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Mickey Willis

29

1893

25 Nov 2009, 09:09

skip mccoy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Corbeau (Henri-Georges Clouzot - 1943)

Nijal

10

1001

27 Mar 2010, 12:43

Noony Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Sang des bêtes (Georges Franju - 1949)

DPSR

8

4974

14 Juin 2011, 09:35

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Saint Georges (Marco Martins - 2016)

Lohmann

0

406

11 Juin 2017, 18:35

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Yeux sans visage (Georges Franju - 1960)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

saian

29

1768

05 Sep 2017, 22:49

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Georges le petit curieux (Matthew O'Callaghan - 2006)

Blissfully

0

385

14 Juin 2006, 00:30

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Tête contre les murs (Georges Franju, 1959)

the black addiction

3

515

19 Nov 2008, 13:28

michalet Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web