Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Juin 2024, 18:32

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 23 Nov 2009, 01:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 7894
the black addiction a écrit:
Ah oui ? Tiens, j'ai le souvenir d'un film très bien mais j'ai pas un sentiment de flippe qui me revient. Faudrait que je le revois.


Ah si moi c'est ce qui m'a frappé justement, je ne m'attendais pas à avoir peur dans un film de 1955, pourtant ça m'a vraiment scotché.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Nov 2009, 09:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9693
Localisation: Ile-de-France
Oui la fin est magistrale. Pour ma part c'était plus de l'angoisse que de l'épouvante pure par contre...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Nov 2009, 10:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
DPSR a écrit:
Tous les Clouzot repassent actuellement sur grand écran à la Filmothèque dans le quartier latin.

outre ses deux premiers films, je me permets de conseiller Quai des orfèvres, une de mes belles redécouvertes de cette année (ou de l'année dernière, je sais plus). Ca a pas mal parlé de Céline récemment sur le forum, eh bien je trouve la beauté de Quai des orfèvres célinienne. C'est à mon avis le chef d'oeuvre de Clouzot. Son cinéma n'est pas encore gangréné par la misanthropie, le pessimisme est tempéré par une immense compassion. Et c'est bouleversant.
Et c'est probablement le plus beau rôle de Jouvet au cinéma.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Nov 2009, 10:21 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22547
Localisation: Paris
J'aime beaucoup Clouzot mais je me souviens avoir été un peu déçu par Les Diaboliques. Ça reste vraiment bon (voir même plus encore, c'est de très haut niveau), mais j'ai trouvé la fin décevante. Par contre, j'adore cette ambiance hyper poisseuse.

_________________
Que lire cet été ?
Bien sûr, nous eûmes des orages, 168 pages, 14.00€ (Commander)
La Vie brève de Jan Palach, 192 pages, 16.50€ (Commander)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 12:17 
Hors ligne
Expert

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7335
Je l'ai aussi découvert récemment.
C'est en effet un grand thriller, très bien joué et très bien écrit. Il n'est pas étonnant que le film soit basé sur un roman du couple Boileau-Narcejac, auteur de "Sueurs Froides", tant il existe de similitudes entre ce film et le chef d'œuvre d'Hitchcock ...
Le suspense est bien géré et le film réserve de bons moments de tension. Un bémol cependant : ce côté vieille France, ces dialogues impossibles, ces personnages caricaturaux ... Je préfère Scottie et Madeleine.
5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 13:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9693
Localisation: Ile-de-France
Du côté de Vertigo aussi certains dialogues ont mal vieilli ou font très mous, non? Je pense par exemple au "I look up, I look down... I look up..." de Scottie, et même à tout son personnage dont la gouaille puis le romantisme transi fait vraiment très aventurier des 50s...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 14:43 
Hors ligne
Expert

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7335
Oui, mais dans "Vertigo" il y a ce cachet classe et élégant, finalement hors-temps, hors mode, hors époque. Ça n'a pas vraiment vieilli et je ne pense pas que ça vieillira.
Par contre, le côté vieille France des "Diaboliques" est daté et souffre d'avoir été récupéré par des films comme "Les choristes" ...
Mais peut être que pour un spectateur américain c'est le contraire ...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 15:29 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24601
Localisation: Arkham Asylum
C'est surtout qu'il y a chez Clouzot une certaine vision de la France et des français. Pas chez Hitchcock...

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 17:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
Marlo a écrit:
Oui, mais dans "Vertigo" il y a ce cachet classe et élégant, finalement hors-temps, hors mode, hors époque. Ça n'a pas vraiment vieilli et je ne pense pas que ça vieillira.
Par contre, le côté vieille France des "Diaboliques" est daté et souffre d'avoir été récupéré par des films comme "Les choristes" ...
Mais peut être que pour un spectateur américain c'est le contraire ...

Marlo a visiblement décidé de débiter son quota de conneries en un temps record.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 20:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 20:24
Messages: 1412
skip mccoy a écrit:
outre ses deux premiers films, je me permets de conseiller Quai des orfèvres, une de mes belles redécouvertes de cette année (ou de l'année dernière, je sais plus). Ca a pas mal parlé de Céline récemment sur le forum, eh bien je trouve la beauté de Quai des orfèvres célinienne. C'est à mon avis le chef d'oeuvre de Clouzot. Son cinéma n'est pas encore gangréné par la misanthropie, le pessimisme est tempéré par une immense compassion. Et c'est bouleversant.


Je connais mal la filmo de Clouzot, mais je trouve Les Corbeaux beaucoup plus sombre, voire misanthrope, que Le Salaire de la peur, par exemple. (et pourtant, oui messieurs dames, il fut tourné AVANT ce dernier).
Et puis Quai des orfèvres, c'est un peu du samu social, Jouvet qui adopte un petit négro, franchement...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 21:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
Gerry a écrit:
skip mccoy a écrit:
outre ses deux premiers films, je me permets de conseiller Quai des orfèvres, une de mes belles redécouvertes de cette année (ou de l'année dernière, je sais plus). Ca a pas mal parlé de Céline récemment sur le forum, eh bien je trouve la beauté de Quai des orfèvres célinienne. C'est à mon avis le chef d'oeuvre de Clouzot. Son cinéma n'est pas encore gangréné par la misanthropie, le pessimisme est tempéré par une immense compassion. Et c'est bouleversant.


Je connais mal la filmo de Clouzot, mais je trouve Les Corbeaux beaucoup plus sombre, voire misanthrope, que Le Salaire de la peur, par exemple. (et pourtant, oui messieurs dames, il fut tourné AVANT ce dernier).
Et puis Quai des orfèvres, c'est un peu du samu social, Jouvet qui adopte un petit négro, franchement...


Peut-être mais Le corbeau, c'est sec, incisif, chabrolien avant l'heure, alors que Le Salaire de la peur fait plus dans la surenchère désespérée, le tragique à deux balles et je sens beaucoup plus l'aigreur du cinéaste s'y manifester, notamment à travers la misogynie complètement outrée. C'est pour des raisons esthétiques que j'aime mieux ses premiers films. C'est pas la noirceur qui me gêne, c'est le noircissement.

Jouvet qui adopte un petit négro, c'est aussi beau que la fille lointaine d'Alcide dans le Voyage au bout de la nuit.
Selon moi, la fin du Quai des orfèvres est un des plus belles de tout le cinéma français.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 21:37 
Hors ligne
Expert

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7335
skip mccoy a écrit:
Marlo a écrit:
Oui, mais dans "Vertigo" il y a ce cachet classe et élégant, finalement hors-temps, hors mode, hors époque. Ça n'a pas vraiment vieilli et je ne pense pas que ça vieillira.
Par contre, le côté vieille France des "Diaboliques" est daté et souffre d'avoir été récupéré par des films comme "Les choristes" ...
Mais peut être que pour un spectateur américain c'est le contraire ...

Marlo a visiblement décidé de débiter son quota de conneries en un temps record.


C'est juste une sensation, je supporte pas le personnage de Serrault par exemple, qui me parait tellement faux, tellement vieux ... Je ne vois pas de vie là dedans.
En fait je crois que je préfère les personnages de Clouzot quand ils n'ouvrent pas la bouche.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2009, 22:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
Marlo a écrit:
skip mccoy a écrit:
Marlo a écrit:
Oui, mais dans "Vertigo" il y a ce cachet classe et élégant, finalement hors-temps, hors mode, hors époque. Ça n'a pas vraiment vieilli et je ne pense pas que ça vieillira.
Par contre, le côté vieille France des "Diaboliques" est daté et souffre d'avoir été récupéré par des films comme "Les choristes" ...
Mais peut être que pour un spectateur américain c'est le contraire ...

Marlo a visiblement décidé de débiter son quota de conneries en un temps record.


C'est juste une sensation, je supporte pas le personnage de Serrault par exemple, qui me parait tellement faux, tellement vieux ... Je ne vois pas de vie là dedans.
En fait je crois que je préfère les personnages de Clouzot quand ils n'ouvrent pas la bouche.

c'est alors une question de fausseté de dialogues peut-être surécrits, pas une question de "vieille france". c'est peut-être aussi lié à une esthétique à laquelle on peut prendre goût au fur et à mesure, un peu comme les décors de studio dans les films de l'âge d'or hollywoodien.
ce serait quand même très con d'arrêter de regarder des films français des années 40/50 à cause des Choristes.

ceci dit, moi aussi je considère la sensation de vie comme un critère essentiel à la qualité d'un film. peut-être LE critère... même s'il y aura toujours des exceptions.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Nov 2009, 01:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 20:24
Messages: 1412
skip mccoy a écrit:
Peut-être mais Le corbeau, c'est sec, incisif, chabrolien avant l'heure, alors que Le Salaire de la peur fait plus dans la surenchère désespérée, le tragique à deux balles et je sens beaucoup plus l'aigreur du cinéaste s'y manifester, notamment à travers la misogynie complètement outrée.


Alors ça je me rappelle plus du tout. Y a quoi commes rôles féminins? La nana qui tient le saloon au début?
Après, pour le côté "surenchère désespérée", peut-être, moi c'est un truc que j'aime beaucoup. Les mecs qui en chient dans la boue, ça reste un des trucs que je préfère voir au ciné (les russes sont bons là-dedans... Andrei Roublev, Requiem pour un massacre...)

skip mccoy a écrit:
C'est pour des raisons esthétiques que j'aime mieux ses premiers films. C'est pas la noirceur qui me gêne, c'est le noircissement.


Je vois.
Enfin c'est un des trucs sur lequel je suis pas forcément d'accord avec toi. T'es pour un effacement du style, ou plutôt des effets de style et des "coutures", moi ça me dérange pas outre mesure (quand c'est bien fait).

skip mccoy a écrit:
Jouvet qui adopte un petit négro, c'est aussi beau que la fille lointaine d'Alcide dans le Voyage au bout de la nuit.
Selon moi, la fin du Quai des orfèvres est un des plus belles de tout le cinéma français.


Ah mais c'était une blague, j'aime beaucoup ce Quai des orfèvres.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Nov 2009, 09:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
Citation:
Alors ça je me rappelle plus du tout. Y a quoi commes rôles féminins? La nana qui tient le saloon au début?

il y a surtout son épouse qu'il prend plaisir à filmer comme une moins que rien. genre quand la caméra s'attarde sur elle entrain de nettoyer le plancher à quatre pattes pendant que les hommes la rabaissent verbalement.
et puis les conversations simili-pédoques entre Montand et Vanel aussi.

Citation:
Je vois.
Enfin c'est un des trucs sur lequel je suis pas forcément d'accord avec toi. T'es pour un effacement du style, ou plutôt des effets de style et des "coutures", moi ça me dérange pas outre mesure (quand c'est bien fait).

disons que je ne suis pas assez fan du "style" de Clouzot pour aimer les moments où il prend le pas sur l'équilibre de l'oeuvre. Ceci dit Le salaire de la peur reste un film que j'aime bien hein. Malgré Montand.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le mystère Picasso (Henri-Georges Clouzot, 1955)

Abyssin

1

973

12 Mai 2019, 12:58

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Corbeau (Henri-Georges Clouzot - 1943)

Nijal

10

1922

27 Mar 2010, 12:43

Noony Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La vérité (Henri-Georges Clouzot - 1960)

FingersCrossed

0

146

09 Avr 2024, 23:48

FingersCrossed Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Quai des orfèvres (Henri-Georges Clouzot, 1947)

Cosmo

4

1483

11 Mar 2010, 14:20

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Salaire de la peur (Henri-Georges Clouzot - 1953)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Tom

30

3891

14 Avr 2024, 06:30

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'enfer d'Henri-Georges Clouzot (Bromberg/Medrea - 2009)

DPSR

10

1765

18 Juil 2014, 18:30

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2009)

Jericho Cane

2

1184

26 Mai 2009, 11:33

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Judex (Georges Franju, 1963)

Noony

3

1575

08 Juin 2008, 16:26

geL- Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Professionnel (Georges Lautner, 1981)

Mickey Willis

10

1333

01 Sep 2016, 08:45

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Marquis (Henri Xhonneux - 1989)

Blissfully

9

1698

12 Aoû 2008, 09:44

JeeB Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Fire walk with me et 40 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web