Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Aoû 2022, 21:37

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 72 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 07 Jan 2010, 14:50 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 79968
Localisation: Fortress of Writing
Hey Heyyyyyyy

La première fois que j'ai entendu parler de ce projet, connu autrefois comme "le film des mecs de Mad Movies", je crois l'avoir tranquillement dénigré.
Vu que je considérais le magazine comme une revue de vendus aux films de genre français, j'avais pas grand espoir de les voir faire mieux que leurs prédécesseurs que je trouvais globalement tristes.

Moi c'est simple :

Bloody Mallory 0/6
Un jeu d'enfants 1/6
Maléfique 3/6
Saint-Ange 2/6
Haute Tension 3/6
Calvaire 1/6
Ils 4/6
A l'intérieur 0/6
Frontière(s) 0/6
Martyrs 1/6
Vinyan 2/6
Humains - pas vu
Mutants - pas vu
Vertige 3/6

J'en oublie (dans les tentatives françaises lancées depuis quelques années)?

Autant dire que je partais pas confiant...mais au fur et à mesure, j'ai découvert que le film s'apparentait davantage à du gros film de bourrin plutôt qu'à un essai horrifique.
Et effectivement, au vu du résultat, La Horde semble être un croisement entre Une Nuit en Enfer et Nid de Guêpes, plutôt que de lorgner du côté de Romero.

Et en cela, je trouve le film plutôt réussi.
C'est clairement du film décomplexé qui cherche avant tout autre chose à être bien badass comme il faut et en l'état, j'ai trouvé ça à ma grande surprise franchement fun.

D'entrée de jeu, les premiers plans s'assument dans une recherche de l'iconique, ça donne pas dans le drama.
Formellement, c'est franchement pas dégueu, surtout vu le budget (2,8M€). Le seul truc que j'ai trouvé fauché, c'est l'incrust sur le faux ciel lors d'une scène, mais sinon j'ai trouvé ça franchement propre, contrairement à certains des précédents qui font franchement vidéo (Ils, A l'intérieur, Frontière(s), Mutants).
Y a des cadres assez classes dans la composition (Perron accroupi aux côtés de Recoing, avec la grosse tache de sang derrière et les pieds d'Ebouaney en amorce à droite, y a un côté BD) ou dans l'idée (le premier reflet des flammes et de la fumée sur la porte de l'immeuble).
J'ai jamais trouvé ça trop hystérique dans l'action et comme ça cherche pas trop la flippe mais surtout l'ambiance, c'est plutôt pas mal soutenu. Le décor joue vachement, la direction artistique m'a parue assez soignée là aussi (l'appart dégueu d'Ebouaney, post-confrontation). Et pareil, la photo chromée qui se fait envahir par le rouge sang de plus en plus partout...

L'iconographie fonctionne bien quoi. Y a qu'à voir le casting de gueules pour s'en assurer aussi.
Outre les habitués du genre (Jo Prestia, Alain Figlarz, même Claude Perron), on e enfin l'occasion de voir Aurélien Recoing et surtout Jean-Pierre Martins en mode BADASS. Pour Eriq Ebouaney, je me faisais pas trop de souci, ce mec transpire le charisme.
Par contre, et c'est là un des deux bémols que j'ai sur le film, les performances sont pas au top.
Martins et Ebouaney s'en sortent la plupart du temps, Recoing et Perron beaucoup moins.
Les meilleurs sont sans doute Doudou Masta, forcément naturel, et le vieux Pignot, inattendu et bien fendard (même si un poil surexploité à un moment).
La faute peut-être à des dialogues trop basiques - c'est là mon autre bémol - qui cassent un peu le délire. Ca manque d'ailleurs de quelques punchlines qui auraient bien collé à l'ensemble, même si y a une ou deux tentatives.

Dans le rythme, au départ ça va peut-être un peu vite, puis ça s'enchaîne bien non-stop comme il faut, après y a un petit temps mort qui fait cependant un peu vivre les persos mais qui dure peut-être un poil trop longtemps. Dans l'ensemble, le film aurait peut-être gagné à être resserré de dix petites minutes...
Après, ça s'endort jamais, et quand ça castagne, ça le fait.
La scène où Prestia se bastonne, ça tient presque du concept en soi : Prestia Vs. deux zombies.
Pareil pour le passage "Blade II-ien" avec Martins sur la caisse.

Le gore est bonnard aussi, pas complaisant comme dans un Haute Tension ou un Martyrs.
De toute façon, je ressens pas ici la prétention que je retrouve un peu dans les films précités. Ca se prend pas au sérieux à ce point, comme Martyrs avec son trip poussif ou les pseudos-messages d'A l'intérieur ou de Frontière(s).
Y a pas besoin de répéter trois fois lourdement "blabla malaise des banlieues" comme dans l'un, ou de situer l'action dans une France raciste avec des bouchers nazis comme dans l'autre pour que le contexte social soit là. Ici, tu l'as, en fond, en background, et ça suffit. Nul besoin de le souligner. C'est en fond, c'est pas LE fond du film.
Après, je pense qu'il aurait été possible de développer ce thème, quitte à le continuer dans le fun, avec des racailles zombies, mais bon, c'est un terrain glissant...

Bref, je crois que j'ai fait le tour...je pensais vraiment pas trouver ça aussi sympa...je m'attendais au mieux à un film moyen, au pire à un nouveau fiasco, mais c'est cool, ça fait son taf.

Un bon gros 4/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2010, 16:30 
Hors ligne
Expert

Inscription: 05 Nov 2009, 19:25
Messages: 499
Yeah! Enfin quelqu'un qu'il l'a vu.

JP Martins oui..bien vu.

Juste comme ça, comment as tu eu cette opportunité ? carte de presse ?
Ici bas c'est seulement en février.

Sur toute la liste citée, je retiens surtout le haut de la pyramide "Ils"...(et la 1ère partie de Martyrs assez sec--oui je sais Jerzy,pas d'accord, mais bon)

Je te trouve un peu dur sur l'histoire de Mad: tous vendu pr la cause du cinéma de genre français...


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2010, 16:41 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 79968
Localisation: Fortress of Writing
Korine a écrit:
Yeah! Enfin quelqu'un qu'il l'a vu.
Juste comme ça, comment as tu eu cette opportunité ? carte de presse ?
Ici bas c'est seulement en février.

On l'a vu en projo de presse oui, avec Billy Hayes, Qui-Gon Jinn et Tetsuo aussi.

Citation:
Je te trouve un peu dur sur l'histoire de Mad: tous vendu pr la cause du cinéma de genre français...

Bah je les ai rarement vu casser des films de genre français...je comprends l'envie d'encourager, mais y a des limites quand même...surtout quand ça sent un peu le copinage (méga-indulgence sur Brocéliande, avis forcément douteux sur A l'intérieur).
Alors j'ai conscience que certains de films que je déteste et qu'ils encensent ont leurs fans, même sur le forum (A l'intérieur, Martyrs) et je dois avouer ne pas être particulièrement friand de films d'horreur (j'ai pas grandi avec Romero ou Carpenter, encore moins Bava et Fulci) donc mon point de vue divergera forcément du leur vu que c'est leur créneau mais bon...je trouve qu'ils ne discernent pas assez quoi...encenser Guillermo del Toro, ça oui, mais à côté, mettre un Laugier au même niveau, j'ai du mal...
Je lisais à une époque...mais je ne m'y retrouve plus (cela dit, c'est valable pour absolument toutes les revues de cinéma) surtout quand ils se mettent à faire de La Passion du Christ et de Chevalier des chefs-d'oeuvre :shock:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2010, 18:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
Film Freak a écrit:
On l'a vu en projo de presse oui, avec Billy Hayes, Qui-Gon Jinn et Tetsuo aussi.


Ils en ont pensé quoi ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2010, 19:28 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24607
Localisation: Arkham Asylum
Plus ou moins comme Freak mais Billy Hayes fait la fine bouche.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Jan 2010, 07:41 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15543
Tetsuo a écrit:
Plus ou moins comme Freak mais Billy Hayes fait la fine bouche.


Billy Hayes fait la fine bouche ? Naaaaaaaaaaaaaaan :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Jan 2010, 13:25 
Hors ligne
Expert en croix rouge
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 08:11
Messages: 1931
Ah ça fait plaisir...

Il me semble que c'est toi qui distribuait les 0/6 aux autres films que tu cites en plus, donc 4/6, c'est qu'y a forcement un truc.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Fév 2010, 12:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2005, 11:52
Messages: 5388
Localisation: in Baltimore with Mcnulty
C'est une belle première pour le 1er french zombie movie.
Le film est honnête et ne dévie que trés rarement de ses objectifs 1er : bourriner, divertir, faire peur (enfin sursauter) sans tomber dans les habituels partis pris pseudos politico-socialo franco francais. Ici on est dans le film de zombie assumé et pas dans un film prétexte à analyser la société francaise face à des "zombies racailles qui trahissent le désir sous jacent de révolte de notre pauvre jeunesse de France". Ca bourrine ce qu'il faut et ça fait du bien. Je trouve que la mise en scène est plutot pas mal et assez soignée, on est pas dans un telefilm lambda et il y a une vraie ambiance qui est rendue.
Les FX sont dans l'ensemble plutôt bien intégrés (excepté le trou dans le mur de l'immeuble qui m'a fait un effet un peu bizarre) et nos "french zombie" n'ont pas grand chose à envier à leur cousins américains. Ca gicle comme il faut et le zombie-poubelle est une vraie bonne idée.
Le décor principal est bien trouvé, la tour HLM est bien filmé ce qui lui confère une sorte d'aura de dernier vestige humain planté au milieu d'une sorte de no man's land (à mon sens il lui manque juste un peu plus d'habitants intérieur pour la rendre un peu plus vivante)

Bien sur tout n'est pas parfait et en premier lieu ce qui m'a le plus gêné c'est le jeu de certains acteurs qui si physiquement dégagent quelque chose deviennent plus problématiques quand ils doivent balancer leur répliques : (en particulier jean-pierre martins, doudou masta et dans une moindre mesure Jo prestia et claude perron par intermittence mais qui s'améliore plus son rôle devient physique). A côté de ça on a droit, à mon sens, à de plutot bon numéros d'acteurs en particulier yves pignot (caricatural juste ce qu'il faut) et Eriq Ebouaney (qui a une présence et une voix vraiment impressionnante)
Au niveau de l'histoire le mélange film de flics/film de zombies est bien venu mais je trouve que la caractérisation des flics n'est pas assez poussée car sauf exceptions de leur plaques de flics montrés quand ils infiltrent l'immeuble ils pourraient tout aussi bien être un gang rival ou une mafia locale. J'aurais pas été contre une brève scène dans le commissariat pour montrer que cette équipe, cette "famille" était un peu à part parmis les autres flics et ainsi mieux comprendre leur désir de vengeance particulier. En ça la scène d'intro dans le cimetière est trop rapide.

Mais cela ne gache pas l'ensemble qui fait quand même grandement plaisir et cela sans avoir besoin de comparer avec le néant des précédentes incursions francaises dans le domaine du fantastique. De surcroit on nous offre quelques tres beaux plans/scènes : la vue de Paris en flammes au loin, le combat Prestia et ses 2 potos, la tuerie "mini gun" dans le couloir, Claude perron et sa mitraillette dans l'escalier, Martins et l'assaut final.

Pour moi c'est au final un bon 4/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2010, 01:55 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24607
Localisation: Arkham Asylum
Courrier que j'ai reçu suite à ma critique du film :

Citation:
A l'attention de Monsieur, Yannick Dahan

Monsieur,

J'ai vu la pub, qui se fait autour de votre réalisation pour le film " La
Horde" avec un partenaire je crois impliqué, Monsieur Benjamin Rocher. Tl
aura sûrement un grand succès pour les amoureux de ce genre de film et
pour le, ou les éalisateurs. En ce qui me concerne, je suis bien trop
émotive pour le regarder!
En revanche, je mesuis intéressée à votre biographie, qui m'a fait "
tilt ". J'ai pu lire, que vous étiez intéressé par les films du genre;
questionnement humain. C'est pourquoi, j'aimerai vous demander de m'aider
en vous proposant de réaliser, ou de produire, soit un court-métrage,
soit un documentaire, " excusez-moi je ne connais pas la définition
exacte, que vous pourriez donner à cette réalisation pour parler du
Sida. Je vous informe que l'an dernier j'avais écrit à Patrick de
Carolis à France Télévision pour rencontrer une personne avec laquelle
je pourrais proposer mon projet. Avec son aide j'ai rencontré le directeur
de communication de projet intéressé par le mien. Seulemnt, je dois
trouvé un producteur. J'ai des lettres de soutien de; Sidaction avec dans
ce qroupe des personnalités; comme,Line Renaud, Pierre Bergé, Pascal
Obispo et d'autres personnes connues. Ils mettent des logos, et d'autres
moyens. Cependant, Sidaction n'édite pas et ne produit pas. Mon ouvrage
est sorti en juillet 2009 et en l'écrivant je savais, que mon souhait
serait d'aller plus loin; au-delà du préservatif , sachant qu'il est le
seul moyen de protection, nous le savons d'autant plus, puisque nous
étions dans le médical avec mon mari et nous connaissons bien cette
maladie. Justement, le film en question serait basé sur les lieux, ces
endroits de rencontres faciles. Ces endroits je les connais pour m'y
être rendue sur place et pouvoir en parler et l'écrire. Je pense, que le
sujet vous intéresserait, c'est un fait de société. Je vous donne mon
numéro de téléphone pour me joindre : 03.XX.XX.XX.XX.

J'espère que vous me répondrez, je serais enchantée de pouvoir en
perler avec vous.

Cordialement.

M.MXXXXXXX


Après enquête, cette nana serait "écrivain", et aurait publié quelques bouquins... :?

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Fév 2010, 18:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Oct 2008, 13:04
Messages: 1556
JeeB a écrit:
C'est une belle première pour le 1er french zombie movie.


Tu ne mets pas Mutants dans le genre Zombie Movie ? Certes, ce ne sont pas des Zombies à proprement parler mais c'est quasiment la même chose je trouve...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2010, 11:00 
En ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 32335
Localisation: Paris
Azuma a écrit:
JeeB a écrit:
C'est une belle première pour le 1er french zombie movie.


Tu ne mets pas Mutants dans le genre Zombie Movie ? Certes, ce ne sont pas des Zombies à proprement parler mais c'est quasiment la même chose je trouve...


De toute façon moi j'aimerai bien savoir par ce qu'on entend par zombie...

Je me souviens que quand j'étais petit un zombie c'était un mort-vivant, un mec qui sortait de sa tombe, à moitié décomposé et qui errait comme une merde en attaquant les gens.

Après quand j'ai commencé à voir les "classiques" au lycée et puis quand toute la vague actuelle a commencé vers 2002, c'était toujours des gars qui se faisait mordre et qui courrait ou titubait en allant mordre d'autres mecs... Enfin disons qu'y avait pas le côté "mec qui sort de la tombe" (que j'aimerai bien revoir à l'écran fais de manière cool).

Bref tout ça pour dire que je vois mal la petite différence que tu soulignes entre les méchants de LA HORDE et ceux de MUTANTS...

_________________
Liam Engle: réalisateur cinéma, série, publicité !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2010, 11:10 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 79968
Localisation: Fortress of Writing
Qui-Gon Jinn a écrit:
De toute façon moi j'aimerai bien savoir par ce qu'on entend par zombie...

Je me souviens que quand j'étais petit un zombie c'était un mort-vivant, un mec qui sortait de sa tombe, à moitié décomposé et qui errait comme une merde en attaquant les gens.

Après quand j'ai commencé à voir les "classiques" au lycée et puis quand toute la vague actuelle a commencé vers 2002, c'était toujours des gars qui se faisait mordre et qui courrait ou titubait en allant mordre d'autres mecs...


En fait, généralement, y a un "truc", un phénomène (John Travolta), qui fait que les morts reviennent à la vie (d'où les mecs qui sortent de leurs tombes) et veulent bouffer...quand ils mordent quelqu'un, c'est pas pour le contaminer mais pour le bouffer et généralement ils le boulottent pas mal donc ils crèvent...et comme ils crèvent, ils reviennent à la vie (vu que le phénomène est toujours en cours).

Parfois, quand ils se font mordre mais ne crèvent pas, il y a effectivement une contamination...mais ils ne deviennent (en principe) pas zombie, ils meurent d'abord (de la contamination/de la perte de sang) puis deviennent zombie (à cause du phénomène).

Enfin en principe c'est ça la règle si je ne m'abuse.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2010, 11:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11649
Localisation: in the forest of the Iroquois
J'ai trouvé le film vraiment fun dans son traitement en tous points décomplexé et orienté vers l'efficacité des dialogues. On sent qu'ils se sont faits plaisir au niveau des punch-lines et des personnages et c'est assez communicatif.

Pour moi, le très gros point noir, c'est le jeu. Je le trouve assez souvent catastrophique et ça plombe un peu l'ensemble.

Mais quand ça s'y met au niveau de la castagne et du fight, ça le fait bien.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2010, 11:59 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 20861
Localisation: Paris
Un zombie, c’est tout simplement un mort qui revient à la vie. Je mets bien entendu de côté le zombie type haïtien (qui risque de revenir à la mode sous peu !). L’état du zombie varie en fonction de la puissance du « virus » ou de la cause : dans Le Retour des morts-vivants, tous les morts sont réanimés, y compris ceux au fond d’une tombe. Dans les Romero, ce sont les morts récents qui reviennent à la vie (moins de 3 jours il me semble), donc a priori ils n’ont pas été enterrés (le zombie qui sort de la tombe n’existe pas chez Romero). Dans 28 jours plus tard, les infectés ne sont pas d’anciens morts. Il s’agit juste d’une maladie de type rage, donc aucunement des zombies. Pareil dans Mutants, si je me souviens bien.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2010, 12:37 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24607
Localisation: Arkham Asylum
Noony a écrit:
Pour moi, le très gros point noir, c'est le jeu. Je le trouve assez souvent catastrophique et ça plombe un peu l'ensemble.


T'es pas le premier à dire ça et j'avoue que ça m'étonne énormément car je trouve que comparé aux autres films de ce genre (et même à tout un tas de film français), il tient largement la route (ma vision de Frontière(s) juste après fut édifiante...).

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 72 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Antigang (Benjamin Rocher, 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

15

2925

05 Mar 2016, 00:34

Jerónimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Goal of the Dead (Benjamin Rocher & Thierry Poiraud, 2014)

Film Freak

4

1567

02 Juil 2014, 09:18

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Môme (Olivier Dahan - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Blissfully

117

10247

13 Fév 2009, 09:03

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Grace de Monaco (Olivier Dahan, 2014)

Karloff

1

1187

14 Mai 2014, 15:51

sponge Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Nuit a dévoré le monde (Dominique Rocher, 2018)

Film Freak

9

1881

08 Avr 2020, 09:47

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Horde sauvage - The Wild Bunch (Sam Peckinpah - 1969)

Ilouchechka

2

1397

07 Avr 2014, 22:08

Walt Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le braqueur (Benjamin Heisenberg - 2010)

DPSR

0

1267

04 Jan 2011, 19:32

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Häxan (Benjamin Christensen - 1922)

Tom

2

1320

12 Mai 2011, 07:29

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rojo (Benjamin Naishtat, 2019)

Abyssin

4

779

18 Juil 2019, 16:38

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lads & Jockeys (Benjamin Marquet - 2008)

Blissfully

0

1370

23 Sep 2008, 23:03

Blissfully Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web