Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Mai 2019, 12:14

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 31 Juil 2017, 08:45 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Image

"Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles." Instantané d’une famille bourgeoise européenne.

Ceux qui attaquaient Haneke sur une prétendue démesure d'ego de l'auteur pontifiant narguant son auditoire depuis sa tour d'ivoire, devront renouveler leur cheptel d'attaques génériques devant cette imparable comédie noire qui saccage ouvertement sa respectabilité obtenue après ses deux palmes consécutives, notamment en recyclant impitoyablement le personnage de Trintignant dans Amour, obsédé par l'idée d'en finir.

Comme si Caché était remaké, certes parfois avec des longueurs, à l'aube des filtres snapchat, des expériences borderline sur Periscope ou des tutoriels youtube (je me demandais d'ailleurs si Haneke avait juste repris ou filmé lui-même sa video de youtuber, et si c'est le cas = génie), rappelant parfois la destruction jouissive et ironique des premiers Ozon ramenée à la violence et la défiance permante d'une famille bourgeoise de Calais, Happy End se fait ensuite plus explicatif et limpide, parfois exposant au grand jour les travers et les fétichismes les plus inavouables de chacun. Et le titre est loin d'être mensonger, car pour la première fois, Haneke termine son film sur un plan aussi atroce que bidonnant.

4/6


Dernière édition par DPSR le 09 Oct 2017, 13:39, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Sep 2017, 20:00 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18525
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Du Haneke 100% pur jus... Les haters gonna hate et les haters condamnent allègrement un côté best-of de son cinéma et ils n'ont pas tort. Et c'est bien connu, un best-of passe difficilement comme un grand opus. On y retrouve du Caché, du Amour (dont il est une espèce de suite), du Code Inconnu... Sans atteindre la puissance de ces films-là. Mais ça reste à mes yeux un gros morceau de cinéma, riche et actuel, dérangeant et déprimant. Ce portrait d'une bourgeoisie malade, égoïste, dépressive, incapable d'aimer ou de communiquer, quelle que soit la génération, c'est horrifiant. Toutes les scènes avec Fantine Harduin et Trintignant sont géniales.

Bref pas un grand Haneke mais j'ai beaucoup aimé. 4,5/6

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2017, 11:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 9687
D'accord avec mes 2 collègues, j'ai vraiment bien aimé sans que ça soit un grand Haneke. Comédie grinçante qui dézingue cette petite famille bourgeoise de Calais, c'est parsemé de bons petits moment et dès que la première demie-heure où on est un peu perdu passe, ça devient jouissif. Jean-Louis Trintignant est royal et mention pour Kassovitz et ce qu'il fait de son personnage. Et puis comme l'écrit DPSR la fin est très réussie.

4/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2017, 12:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19484
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'ai eu un mal fou à rentrer dedans, c'est super décousu, ça part un peu dans tous les sens sans qu'on voie très bien où il veut en venir. Il faut attendre la deuxième partie pour voir véritablement quel est le dénominateur commun à tout ça : la mort. C'est un film traversé par une pulsion de mort, par le spectre de la mort, par l'omniscience de la mort. Dès ces repas de grands bourgeois tout le monde semble mort à l'intérieur et avec une espèce d'humour noir Haneke se délecte de les voir si malheureux en surface alors qu'en profondeur on se pisse dessus dans des délires SM.
Après formellement j'ai trouvé le film clairement en deça de ce qu'il a l'habitude de nous proposer, c'est quand même très peu inspiré. Et puis ce côté comédie sinistre ne lui va pas si bien que ça (on ne rit pas même si le dernier plan est assez génial). L'impression qu'il y avait un truc à faire avec le fils alcoolo (acteur très singulier à la voix fragile, cette scène de karaoké est assez dingue) mais il est laissé en plan. Un de ceux que j'aime le moins de lui je crois.

3/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2017, 12:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 9687
D'ailleurs
On est d'accord que la petite fille a bien tué sa mère avec des cachets et que ça n'est pas un suicide/accident.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2017, 12:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19484
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
C'est ce que j'ai compris oui.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Nov 2017, 16:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6489
Localisation: Ile-de-France
Moi aussi je n'ai réellement percuté qu'à la moitié du film pourtant avec le recul c'est évident. Je pense que le montage y est pour quelque chose, avec cet aspect choral qui brouille beaucoup les pistes comme le relevait Art Core.

Mais moi j'ai trouvé ça excellent, paradoxalement très léger dans le ton et la forme malgré le sujet et les horreurs ordinaires qui sont à l’œuvre dans cette famille. Huppert est un peu en mode "Elle", avec ce ton badinant, très bourgeois dans sa maîtrise du consensus mou malgré la perversité sous-jacente. J'adore cette actrice, aucune originalité de ma part, mais bon dieu qu'elle est au-dessus du game!

Le contexte calaisien est par contre trop subtilement évoqué, même si cette scène où Trintignant solliicite des migrants probablement pour leur demander de lui fournir une arme est géniale et dit tout de l'exclusion vécue par cette population, qui en fait aussi de manière touchante le dernier recours humain pour les désespérés.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Caché (Michael Haneke - 2003)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

29

2290

26 Mar 2008, 20:46

Mon Colonel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Amour (Michael Haneke - 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

16

2022

12 Nov 2012, 20:41

romain Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Funny Games U.S. (Michael Haneke - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Cosmo

99

5359

06 Mai 2008, 07:48

the black addiction Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Ruban blanc (Michael Haneke - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Blissfully

49

4052

26 Fév 2011, 20:16

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Temps du loup (Michael Haneke - 2003)

Karloff

3

532

23 Nov 2018, 00:44

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Happy Death Day (Christopher Landon - 2017)

Qui-Gon Jinn

1

699

18 Fév 2019, 00:23

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Big Sick (Michael Showalter - 2017)

Castorp

2

490

25 Nov 2017, 14:33

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Transformers : The Last Knight (Michael Bay, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

15

1152

14 Juil 2017, 00:27

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le fidèle (Michael R. Roskam - 2017)

DPSR

1

518

02 Nov 2017, 01:11

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Greatest Showman (Michael Gracey, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

73

2930

04 Mar 2019, 10:52

Le Cow-boy Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web