Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Oct 2019, 12:00

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 12 Mar 2015, 19:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Caribou a écrit:
merdique... innocuité... vacuité la plus totale.... prétentieux... puant.

Tu es sûr qu'à la place de regarder un film, tu n'as pas en fait simplement relu tes messages sur le forum ?

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2015, 19:09 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Mon dieu, arrête de me faire rire avec tes witticisms de cour de récré.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2015, 19:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Aoû 2014, 10:45
Messages: 818
Localisation: Une ville de merde
2 gros boulets


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2015, 20:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Caribou a écrit:
Mon dieu, arrête de me faire rire avec tes witticisms de cour de récré.

Toi, par contre, t'arrête pas. Te voir te faire ridiculiser par Rotary (il faut le faire !) puis par Castorp, c'est priceless (tiens, puisque, en bon poseur de troisième ordre, t'as l'air de bien aimer les anglicismes).

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Dernière édition par The Scythe-Meister le 12 Mar 2015, 20:26, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2015, 20:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Aoû 2014, 10:45
Messages: 818
Localisation: Une ville de merde
Caribou se fait ridiculiser par Caribou ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2015, 21:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Mieux vaut lire ça que d'être aveugle.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2015, 22:43 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12551
Nada a écrit:
Il se serait fais chier à argumenter, certains lui seraient tombés dessus ou il aurait été carrément ignoré, alors bon....


Excuse-moi Nada, mais depuis que je lis Caribou, je ne l'ai encore jamais vu argumenter. Son truc c'est la phrase lapidaire, puis de balancer un début d'idée-concept un peu foireux, et de ne jamais développer quoi que ce soit à ce sujet, à part des promesses.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mar 2015, 12:52 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
La comparaison avec Carpenter juste à cause de la bande originale et parce que ça se passe dans une banlieue résidentielle me paraît saugrenue. Chez Carpenter, la mise en scène est beaucoup plus tenue tandis que j'imagine que si It Follows fait en partie si forte impression, c'est à cause de quelques plans maniérés abandonnés ici et là, mais hormis un onirisme de pacotille, on a quelque chose de très lâche, plus que languissant au niveau du rythme et assez pauvre dans l'imagerie. La scène de la piscine est essentiellement juste une idée plastique. J'aime le plan extérieur aux tonalités lovecraftiennes mais la scène vient comme ça, comme quelque chose de complaisant, mais sans cohérence interne. L'espèce de brume idéologique qui constitue la toile du fond du film est aussi à l'opposé de la limpidité et de la sécheresse de Carpenter.
J'ai eu de gros problèmes de ce point de vue avec le film et suis plutôt d'accord avec Art Core sur la façon dont le réalisateur essaie de lancer des pistes interprétatives à tout va, et semble-t-il en pure perte.
Donc résumons, on a une obsession mortelle qui se transmet sexuellement, le film se passe à Detroit dont on nous présente à travers les yeux plein d'effroi de l'héroïne quelques maisons délabrées. A la fin, l'autre, les créatures, ce sont deux putes sur le bord de la route. Si c'est à ça que se résume l'étrangeté et le gothique du film, permettez-moi de trouver ça assez ridicule et d'un goût douteux.
Pareil pour l'intrigue avec le puceau hébété qui est d'une lourdeur et qu'on dont on devine le déroulement quasiment dès le début.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mar 2015, 13:08 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12551
Ah ben tu vois, quand tu veux.

(Pas vu le film, ne le verrai jamais, donc rien à dire par contre)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Mar 2015, 16:13 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Abyssin a écrit:
Il y a des textes assez marrants sur le web qui critiquent le film en lui posant une analyse très chrétienne comme le quoi "Le sexe c'est mal, rien ne vaut l'abstinence". No comment.


Jerome Moncilovic a écrit:
Aucun puritanisme évidemment dans cette fatalité-là (où l'on aura reconnu aussi l'influence probable du sublime Black Hole de Charles Burns), mais la plus belle interprétation des hantises cachées dans les désirs adolescents, quand sur le seuil de la vie adulte les frappe brutalement le deuil de leur enfance.

Bah si le film est puritain et s'inscrit dans une tradition de gothique américain qui est puritaine. C'est pas un défaut en soi mais c'est malhonnête de ne pas le reconnaître. Pour des raisons personnelles, je suis très peu sensible à ce puritanisme.
Momcilovic, c'est vraiment un styliste imbuvable:

Jerome Momcilovic a écrit:
cette alternance entre brusques jaillissements de terreur (remarquablement mis en scène) et mélancolie cristalline exhalée par les oripeaux de l'enfance.

Dans son rapport à la langue, il est pas très puritain par contre. No shame.


J'ai l'impression d'avoir vu le même film qu'Eyquem sur le forum des spectres. http://spectresducinema.1fr1.net/t1925- ... t-mitchell


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Mar 2015, 16:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Caribou a écrit:
J'ai l'impression d'avoir vu le même film qu'Eyquem sur le forum des spectres. http://spectresducinema.1fr1.net/t1925- ... t-mitchell

Tu ne crois pas que tu serais mieux là-bas ?

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Mar 2015, 16:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10192
Caribou a écrit:
Abyssin a écrit:
Il y a des textes assez marrants sur le web qui critiquent le film en lui posant une analyse très chrétienne comme le quoi "Le sexe c'est mal, rien ne vaut l'abstinence". No comment.


Jerome Moncilovic a écrit:
Aucun puritanisme évidemment dans cette fatalité-là (où l'on aura reconnu aussi l'influence probable du sublime Black Hole de Charles Burns), mais la plus belle interprétation des hantises cachées dans les désirs adolescents, quand sur le seuil de la vie adulte les frappe brutalement le deuil de leur enfance.

Bah si le film est puritain et s'inscrit dans une tradition de gothique américain qui est puritaine. C'est pas un défaut en soi mais c'est malhonnête de ne pas le reconnaître.


Ne me mets pas en comparaison avec Moncilovic, ça n'a rien à voir. Je ne juge pas si dans l'ensemble le film est puritain ou pas, je trouve seulement que cette lecture ("Le sexe c'est mal,...), panneau dans lesquels tombent quelques-uns, n'est aucunement justifiée par le film ou le regard du réalisateur de manière implicite ou explicite.

Si tu penses le contraire pas de soucis mais justifie le autrement que par le fait que le mauvais sort s'attrape par les relations sexuelles. Car y coller cette interprétation chrétienne, c'est tomber dans une facilité critique simplette.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2015, 13:05 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Je ne disais pas qu'une analyse chrétienne du film était justifiée mais juste que dans ses thèmes il était de toute évidence puritain dans sa manière de lier sexualité et perte de l'innocence et maladie.

Quand le porteur dit qu'il a chopé cette obsession à cause d'un "one-night stand" avec une "serveuse de bar"... Manquerait plus qu'elle soit une des 82% de noirs qui composent la population de Detroit. Bon, mais là c'est moi qui projette.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2015, 19:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10192
Caribou a écrit:

Quand le porteur dit qu'il a chopé cette obsession à cause d'un "one-night stand" avec une "serveuse de bar"....


Plus qu'obsession, parle de malédiction :wink:
Pas d'avis sur le côté puritain ou pas du film et je t'avoue que je m'en fous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Mar 2015, 00:41 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Merci de me corriger, c'est plus approprié en effet.
On s'en fout, tout ce qu'on veut, c'est que Lyon gagne, que Bahlouli perce, et qu'on se fasse pas humilier en LDC l'année prochaine.
Mais moi, ce truc évident m'a gêné, entre des dizaines de défauts (qui n'engagent que moi et le fait que le son est pourri au studio galande).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Under the Silver Lake (David Robert Mitchell, 2018)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

26

2004

30 Avr 2019, 14:22

JeanJacquesSchool Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The myth of american sleepover (David Robert Mitchell - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

21

1666

10 Juin 2014, 09:49

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Maleficent (Robert Stromberg, 2014)

Film Freak

0

677

03 Juin 2014, 01:21

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Joe (David Gordon Green - 2014)

DPSR

6

1158

09 Oct 2014, 15:14

Nada Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sabotage (David Ayer, 2014)

Film Freak

14

1386

21 Juil 2014, 15:35

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Rover (David Michôd - 2014)

Cooper

12

1392

31 Aoû 2014, 23:25

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gone Girl (David Fincher - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 20, 21, 22 ]

Karloff

325

15525

15 Mai 2016, 04:23

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fury (David Ayer, 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

51

3303

15 Mar 2015, 17:01

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Juge (David Dobkin, 2014)

Film Freak

3

715

04 Nov 2014, 19:00

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sin City - j'ai tué pour elle (Frank Miller, Robert Rodriguez - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

24

1883

23 Sep 2014, 08:49

Tetsuo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web