Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Jan 2022, 06:19

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 03 Sep 2011, 01:11 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Image
Sabina Spielrein, une jeune femme souffrant d'hystérie, est soignée par le psychanalyste Carl Jung. Elle devient bientôt sa maîtresse en même temps que sa patiente. Leur relation est révélée lorsque Sabina rentre en contact avec Sigmund Freud...

Ne faisons pas mentir les rumeurs, c'est un désastre. Cronenberg retrouve son producteur de Crash mais ne parvient pas donner vie à cette adaptation engoncée dans les conventions théâtrales et par une mise en scène extraordinairement plate qui s'empêtre dans le théorique que ne viendra pas malmener quelques scènes succintes de baise sado-maso académiques. Knightley fatigue à se déchausser la mâchoire à chaque réplique, Fassbender semble étrangement fantômatique et Mortensen passe un peu trop à la trappe en Freud. Du coup, la rivalité entre Freud et Jung apparaît presque plus cordiale qu'autre chose. C'est un peu comme si Cronenberg était passé du tranxène à la méditation transcendentale, ou s'était décidé à faire des films de petit vieux.
2/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Sep 2011, 01:45 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 78823
Localisation: Fortress of Writing
Y a du poil?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Sep 2011, 08:49 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Bah oui regarde, une barbe et une moustache.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Sep 2011, 09:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 24247
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Nooooooooooon :( !

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Sep 2011, 09:32 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Le film est plutôt bien accueilli, surtout par la critique française d'ailleurs au vu des étoiles de la critique internationale. Loin derrière Polanski cependant, qui caracole en tête pour l'instant.

Par contre, le Garrel se prend une taule pas possible par tout le monde, 2,7/10 de moyenne à la sortie des salles, je crois que j'ai jamais vu une moyenne aussi basse en trois ans.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Sep 2011, 16:39 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 20713
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Chier! :( Mais bon j'y crois quand même. J'avais beaucoup aimé la pièce de théâtre.

Par contre la BA du Garrel m'a donné envie de le brûler.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Nov 2011, 16:03 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 22146
Je serai moins sévère que l'ami DPSR. La direction artistique est impeccable, Fassbender et Mortensen très bons et je trouve que le film a ses bons moments - principalement dans l'affrontement Jung-Freud.

Mon pb, outre le fait que des pistes sont lancées en l'air, sans vraiment être exploitées - tout l'aspect nazisme-juif-pulsions de destruction- tient dans le personnage de Sabrina. J'ai envie de baffer Keira Knightley dès la première scène et j'ai bcp de mal à croire à son personnage de folle-savante.

Et puis c'est assez calme comme film...

3-4/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2011, 11:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 24247
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Avant-première hier soir présentée par Vincent Perrot :shock: (bientôt Vincent Perrot va faire une après-midi choucroute au Leclerc de Gennevilliers) en présence de Cronenberg, Mortensen, Cassel et deux prods. Plutôt sympa. Cronenberg a fait une blague à base de 3D pour nous dire que son film avait plus que 3 dimensions...

Le film est raté. Incroyablement raté même. Ce qui avait été annoncé au prémisse du projet et qui était excitant était la lutte idéologique entre Freud et Jung. Et de ce point de vue là c'est proche du désastre. Pourtant incarné par deux acteurs incroyables, les deux personnages ne semblent être que des figures désincarnés uniquement là pour vocaliser chacun à leur tour leurs théories et leurs positions sur la psychanalyse. L'echec le plus cuisant du film pour un cinéaste avec une telle carrière que Cronenberg est son incapacité à sortir de la pure théorie pour rendre tout ce bouillonnement d'idées cinématographique. Tout le film, absolument tout le film, n'existe que dans les dialogues. Cronenberg a certainement dû se sentir un peu impressionné par l'ampleur de la tâche, par son devoir didactique, par la puissance de ces deux figures matricielles et du coup n'a pas osé se les approprier totalement se contentant platement de mettre dans la bouche des acteurs des préceptes vulgarisés. Le pire du pire étant sans doute les quelques séquences épistolaires d'une lourdeur pachydermique qui souffrent d'une totale absence de cinéma (lettres lues en voix-off sur les images des personnages en train de les écrire ou de les lire...).

C'est aussi un problème de scénario. Très mal construit, ne proposant aucune scène forte, aucun climax à proprement parler, ratant des moments clés,
échouant totalement sur le versant biopic ou historique se contentant d'enchaîner des séquences de dialogues à deux où l'on théorise psychanalyse sans jamais l'incarner, le déplacer du champ de la parole au champ de l'empirique. Une seule scène (une des très bonnes scènes du film d'ailleurs) nous montre Jung tester ses techniques sur une patiente. Et soudain il se passe quelque chose, on essaie de comprendre, d'analyser et le film prend une autre dimension que le condensé Wikipédia un peu fade qu'il se contente de proposer la plupart du temps.

Reste le versant le plus intéressant du film. L'histoire d'amour entre Jung et Sabina Spierlein. Une fois de plus le film souffre de ne pas avoir su choisir entre Jung/Freud et Jung/Spierlein, du coup c'est un peu traité par dessus la jambe alors qu'il est véritablement là le noyau cronenbergien. Le personnage principal troublé qui se trouve attiré par quelque chose d'obscur, de malsain mais qui s'y plait et qui y découvre sa véritable nature. Ce thème de la dualité qu'on lui connait si bien et qui ici est à peine esquissé. On lui doit les plus belles scènes du film, celles qui laissaient espérer un autre film qui semble affleurer par moment mais pour disparaître aussitôt. On est finalement proche de la thématique de M. Butterfly tout en restant très loin de la réussite de ce dernier.

Les acteurs sont une des décéptions majeurs. N'ayant presque rien à jouer ils traversent le film sans parvenir à s'y accrocher, à laisser une quelconque empreinte. Effectivement Keira Knightley est assez crispante dans son rôle de névrosée qui fait des grimaces dans tous les sens pour exprimer sa folie. D'ailleurs elle passe le film à parler avec une espèce d'accent russe ou allemand très désagréable et n'ayant aucun sens. A ma grande surprise Vincent Cassel qui doit avoir 10 minutes de présence à l'écran apporte une bouffée d'air frais dans un film trop cadenacé. Par ailleurs son personnage, tel qu'il est présenté dans le film, est paradoxalement plus intéressant que les deux professeurs.

Peu de choses à retenir à mon grand regret. Mais une fadeur, une platitude, une absence quasi totale d'émotion, de tension, d'aspérités qui ne laisse aucun goût en bouche malgré quelques rares scènes réussies. De très loin son film le plus faible et finalement symptomatique de l'incapacité de Cronenberg à sortir de son système et pour une fois le reflexe critique qui veut que dès qu'il s'éloigne des corps il se perd est on ne peut plus vrai ici. Gangréné par la parole, le film ne parvient jamais à incarner ses idées et n'a à nous montrer que des silhouettes vides. Triste.

3/6

_________________
CroqAnimement votre


Dernière édition par Art Core le 13 Déc 2011, 11:29, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2011, 11:28 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12069
Localisation: No soup for you!
En tout cas la BA ne donne pas du tout envie de le voir, et un film avec Keira franchement, j'ai dur.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2011, 11:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 24247
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'aime beaucoup Keira Knightley d'habitude (elle était superbe dans Never Let Me Go cette année) mais là elle en fait trop, ça ne passe pas alors que je suis sûr qu'elle est persuadée d'avoir décroché le rôle de sa vie.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2011, 11:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 24247
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Et voir avec quelle finesse il traite les troubles mentaux dans Spider (proche du chef-d'oeuvre pour moi) et avec quelle lourdeur il le fait ici c'est assez douloureux.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2011, 11:37 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12069
Localisation: No soup for you!
J'ai pas vu "never let me go" mais j'en ai entendu beaucoup de bien. Pas du grand Cronenberg DONC.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2011, 11:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 9437
Art Core a écrit:
Et voir avec quelle finesse il traite les troubles mentaux dans Spider (proche du chef-d'oeuvre pour moi) et avec quelle lourdeur il le fait ici c'est assez douloureux.

Pas rassurant car c'est difficile pour moi d'imaginer plus lourd que Spider.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2011, 11:52 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 20332
Localisation: Paris
Art Core a écrit:
Spider (proche du chef-d'oeuvre pour moi)


Dans mes bras !

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2011, 13:20 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Art Core a écrit:
Le film est raté. Incroyablement raté même.
Et de ce point de vue là c'est proche du désastre.
les deux personnages ne semblent être que des figures désincarnés
L'echec le plus cuisant du film pour un cinéaste avec une telle carrière que Cronenberg est son incapacité à sortir de la pure théorie
Le pire du pire étant sans doute les quelques séquences épistolaires d'une lourdeur pachydermique qui souffrent d'une totale absence de cinéma
C'est aussi un problème de scénario. Très mal construit, ne proposant aucune scène forte, aucun climax à proprement parler, ratant des moments clés,
échouant totalement sur le versant biopic ou historique
du coup c'est un peu traité par dessus la jambe
ici est à peine esquissé.
Les acteurs sont une des décéptions majeurs. N'ayant presque rien à jouer ils traversent le film sans parvenir à s'y accrocher, à laisser une quelconque empreinte. Effectivement Keira Knightley est assez crispante dans son rôle de névrosée
dans un film trop cadenacé.
Peu de choses à retenir à mon grand regret. Mais une fadeur, une platitude, une absence quasi totale d'émotion, de tension, d'aspérités qui ne laisse aucun goût en bouche malgré quelques rares scènes réussies.
De très loin son film le plus faible et
3/6


Et Black swan 1/6.... VENDU!

Moi aussi j'adore Spider sinon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Chromosome 3 (David Cronenberg - 1979)

Blissfully

12

1834

19 Déc 2016, 20:33

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Mouche (David Cronenberg - 1986)

Blissfully

14

2699

11 Nov 2021, 10:23

Bêtcépouhr Lahvi Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Videodrome (David Cronenberg - 1984)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

22

2879

22 Déc 2016, 21:41

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spider (David Cronenberg - 2002)

romain

0

1330

23 Juil 2012, 11:59

romain Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cosmopolis (David Cronenberg, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

41

4933

16 Juin 2012, 17:51

sponge Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Crash (David Cronenberg - 1996)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

15

2028

21 Avr 2015, 13:27

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Stereo (David Cronenberg, 1969)

Film Freak

2

1054

21 Sep 2015, 08:17

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Shivers (David Cronenberg, 1975)

Film Freak

11

1661

24 Nov 2020, 17:37

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. M. Butterfly (David Cronenberg, 1993)

Mr.Orange

0

1066

12 Mai 2016, 23:54

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rabid (David Cronenberg, 1977)

Film Freak

0

1042

20 Juin 2016, 00:23

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web