Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 29 Jan 2023, 07:12

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 14 Nov 2005, 22:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
Enfin découvert le premier opus... c'est amusant de constater comme on peut regarder les deux films finalement avec égale importance dans les deux sens, "Before Sunrise" devenant alors une sorte de préquelle, une oeuvre souvenir dont le sentiment nostalgique s'avère tour à tour ébouriffant et poignant. Du point de vue formel, l'oeuvre semble plus être l'appartenance absolue de son réalisateur que sa suite, co-scénarisé avec ses deux acteurs et dont la sensation de temps réel offre un écoulement plus direct. Ici Linklater appuie plus volontier ses lignes de fuites et espaces, entre voies ferrées, rues, parcs et places viennoises: tout est là pour enfermer le moment d'absolu comme dans une petite cuvette. C'est moins de la magie "invisible" et plus esthétique, les dialogues eux mêmes sont un peu plus appuyés sur certains sujets existenciels. on va dire qu'on y sent la jeunesse du réalisateur comme celle de ses personnages.

En tout cas c'est vraiment grisant de voir aujourd'hui comment ces deux films (original et suite) ne peuvent plus se passer l'un de l'autre dans leur visions, c'est rare dans les dyptiques... C'est l'aboutissement de cette récréation légère et tellement bien vue sur le Temps et l'Amour. Linklater a pour lui d'exprimer énormément de choses profondes avec infiniment de justesses et sans aucunes prétentions, ce qui me donne d'autant plus envie de continuer à explorer cette oeuvre de réalisateur éclectique.

Image
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Nov 2005, 22:46 
Yeah, deux de mes films préférés ! :D J'adore de bout en bout et je rejoins tout ce que t'as écrit.

Alors elle ne te gêne plus, l'immonde chemise d'Ethan Hawke? :mrgreen:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Nov 2005, 22:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
si :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Fév 2006, 15:52 
Waking Life passe ces jours-ci sur Cine Cinema Emotion. Qui l'a vu?


Haut
  
 
MessagePosté: 14 Fév 2006, 16:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Mr Chow a écrit:
le Temps et l'Amour.


:roll:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2006, 00:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8543
Localisation: Caché avec Charlie
Bob Harris a écrit:
Waking Life passe ces jours-ci sur Cine Cinema Emotion. Qui l'a vu?


Pas en entier, mais ce que j'ai vu est très très bon...

Sinon il y a Tape, avec Ethan Robert Sean Leonard (les deux de Dea Poet Society) et Uma, et ça c'est bien aussi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Sep 2008, 22:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11649
Localisation: in the forest of the Iroquois
Je viens de découvrir Before sunrise.

C'est super bien. Vraiment!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Sep 2008, 05:56 
Noony a écrit:
Je viens de découvrir Before sunrise.
C'est super bien. Vraiment!

Ce message fait plaisir a lire.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Sep 2008, 07:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2008, 20:16
Messages: 962
Localisation: Überground
Je n'ai vu que Sunset qui n'a donné envie de voir Sunrise.
Marrant de revoir 2 Days In Paris entre les deux.

_________________
Un barbu remplace un coeur pour me plaire...



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Sep 2008, 07:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11649
Localisation: in the forest of the Iroquois
Jericho Cane a écrit:
Noony a écrit:
Je viens de découvrir Before sunrise.
C'est super bien. Vraiment!

Ce message fait plaisir a lire.


Oui, mais c'est le film qui fait plaisir à voir en fait. A force de mater des daubes de série B (voire des bonnes séries B), ça change :D. Le parti pris ultra casse gueule fonctionne en fait à fond. Y'a une vraie émotion qui passe dans ces plans super longs. La vie existe entre les deux acteurs (la scène dans l'église est somptueuse) et le film n'est pas niais (même si parfois un peu sentencier) malgré son sujet "bateau".

Hawke et Delpy sont géniaux et ça donne envie de voyager.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Sep 2008, 12:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2007, 08:23
Messages: 1003
J'aime beaucoup ces films (plus que 2 days in Paris, qui pâtit un peu du laborieux numéro de clown allenien de l'acteur principal), comme j'aime beaucoup Conversation with other women. Des vrais films de couples qui ne tombent pas dans le gnangnan, servis par des acteurs impeccables. Le seul gros souci de ces films, dans mon souvenir, c'est Carla sur la BO...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: 07 Juin 2010, 23:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8543
Localisation: Caché avec Charlie
boultan a écrit:
Le seul gros souci de ces films, dans mon souvenir, c'est Carla sur la BO...


C'est Julie Delpy.

Revu après des années (quelques unes pour sunset, réalisation que j'avais vraiment vu sunrise ado alors que j'en doutais).

C'est comme Mr Chow dit, j'ai commencé en regardant before sunrise, titillé par l'absence de souvenirs (en fait je me souvenais du train, mais pas du reste, et le train c'est 20 minutes...du coup j'étais plus sûr).

Bref, le premier achevé, la larme à l'oeil, je lance le second, qui est une suite moins naïve, moins fleur bleue, avec pourtant une fin plus optimiste (Sunrise c'est la déprime). Et ce qui est bien c'est que ça renforce totalement le rapprochement qu'on peut établir avec les personnages.

Bref, c'est very très bien, et c'est le genre de petit truc qui fait du bien, tout simplement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Juin 2010, 20:15 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5456
Bon, ça faisait un moment que je voulais voir ces films, et là, voyant le topic remonter, je m'en suis servi comme prétexte pour mater "Before Sunrise" déjà.

Par contre, comme certains autres de mes chroniques ou critiques postées ici, ça vient de mon blog ou page facebook (D'ailleurs tiens, un peu de pub ( http://www.facebook.com/home.php#!/page ... 6814233162 ) et parlent souvent de moi et me prennent comme prisme, donc voilà, ce dernier s'appelle:

Citation:
Un moment s'il vous plaît...


Non, le titre de l'article n'est pas celui d'un film, ni même la traduction française du titre de celui dont je vais un peu parler ici, qui s'appelle donc "Before Sunset" de Richard Linklater. C'est plus une allusion à ce une des choses qu'explore le film, et que j'explore au cours de mon existence.

Les moments.

C'est bizarre en fait, bizarre comme à un moment, à une seconde précise, un accord se fait, entre soi et le monde qui nous entoure, et parfois, plus rarement, entre soi et une personne, une personne évidemment qu'on apprécie, bizarre comme quand cette femme que j'apprends à connaitre m'a dit, il y a quelques jours à peine que ce sont les moments qui lui importent, j'étais on ne peux plus d'accord et l'écho de ce moment passé à parler justement de ça s'est perpétué. Des moments, des échos, je ne vous ai pas perdu encore? Le moment, ce créateur de fantasmes et de frustrations, cet agent du souvenir et de la joie, de la nostalgie et du vague à l'âme.

L'âme, qu'est ce sinon une succession de moments, gravés mais mouvants, murissant tout en restant les mêmes?

Rien.

Et c'est cela, entre autre, que réussit si bien à capturer ce film de 1995 avec Julie Delpy et Ethan Hawke.

En effet, le film parle et parle de deux personnes, un garçon et une fille qui ne se connaissent pas et qui sont à bord d'un train allant de Budapest à Paris où descend la fille, Céline.Le garçon lui, Jesse doit descendre à Vienne et attendre son avion qui décolle le lendemain matin. Il devra donc attendre à l'aéroport toute la nuit, seul, ou se balader dans la ville, seul encore. Mais, à la seconde où il descend, il propose à Céline de descendre avec lui, passer la nuit à se balader, se découvrir, à discuter et se séparer tout deux le lendemain.

Je sais, résumer, c'est mal, mais c'est pour donner un départ à ce qui n'est pas une critique cinéma, mais une pensée, un sentiment.

Un sentiment qui traverse tout le film où l'on voit ces deux personnages évoluer, se parler, se raconter, s'embrasser, sachant qu'à un moment, ils devront se quitter. Et c'est ce sentiment que traduisent à merveille Linklater et son équipe, cette humanité, ces moments presque religieux, rares, cette beauté pourtant si simple, si belle.

Le film est d'une intensité rare, et l'empathie vient si naturellement qu'il est difficile dès le début, et ce jusqu'à la fin, de ne pas avoir le souffle coupé, des frissons plein la tête et un sourire mélancolique.

Tout cela est bien difficile à mettre à l'écrit, mais pourtant, je ne peux dire ce que c'est exactement, je peux juste essayer de traduire par des mots, de simples mots dansant derrière une ligne clignotante, comment ça fait, comment c'est d'être moi maintenant, et si une seconde seulement vous vous êtes reconnus là dedans, alors j'aurai réussi mon travail, enfin je ne qualifierais pas ça de travail, plus ma mission, non plus en fait, ma confession, mon partage?

Oui, c'est plutôt ça.

C'est fou. Fou comme le jour où j'ai vu ce film, j'avais justement parlé de ça et que j'avais moi même un moment en tête, une personne. Je ne sais pas s'il y aura d'autres moments, mais cet article est pour moi et pour elle. (D'ailleurs, tu remarquera que je ne me justifie pas en disant une connerie du genre "Tu va sûrement me prendre pour un fou" ou autre connerie du genre) (Oups, je l'ai dit) (Bref).

A bientôt.


Voilà, j'espère ne pas vous avoir saoulé avec ce truc.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Juin 2010, 17:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Sep 2009, 13:05
Messages: 239
magnifique dyptique, touchant, intelligent, épuré et qui me fait penser à Brief Encounter de David Lean.

6/6 aux 2


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Déc 2012, 17:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 7411
J'étais totalement tombé sous le charme de Before Sunrise il y'a quelques mois, de son ode à l'amour passionnel auquel j'avais envie de croire -sans même croire aux coups de foudre- de sa faculté à capter la poésie de l'instant, la fluidité et l'évidence du parcours de ses personnages. C'est vraiment beau, simple et prenant, et surtout ça m'a renvoyé aux aventures éphèmères que j'ai pu avoir, mes propres rencontres, remettre tout ça en perspective. Before Sunrise c'est le prototype du film qui touche son but, sans prétention.

On retrouve pas mal de ces choses là dans Before Sunset, qui demeure très mignon évidemment, mais qui m'a un peu frustré. J'étais rassuré à la fin de Before Sunrise qu'une suite ait déjà été tournée, que l'histoire ne s'arrête pas là (y'aura même un troisième non ?), et puis finalement je me demande si je regrette pas un peu. On retrouve ici la mélancolie et la beauté des ballades dans les rues européennes, mais je le trouve quand même moins fort que le premier. Je crois que c'est le personnage de Delpy qui me gêne, et qui me déçois: c'était déjà un peu le cas dans Before Sunrise, mais là c'est vraiment devenu l'archétype du bobo parisien diplomée de sciences po, qui se revendique activiste, appelle son chat Che, et qui dans le même temps semble obnubilée par son poids et par la pensée des prochaines chaussures qu'elle pourra s'offrir. Finalement la magie est toujours présente, mais on voit un peu mieux les trucages.
Et puis c'est trop court ! C'est typiquement le genre de films où je pourrai continuer à déambuler des heures avec eux dans les rues parisiennes..


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Before sunset (Richard Lindtaker - 2005)

Cosmo

10

1737

10 Sep 2008, 23:18

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Everybody Wants Some (Richard Linklater, 2016)

Film Freak

2

1532

09 Juil 2016, 16:47

JeanJacquesSchool Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bernie (Richard Linklater - 2012)

DPSR

0

1451

15 Aoû 2012, 05:09

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Before Midnight (Richard Linklater, 2013)

Film Freak

4

1664

12 Nov 2013, 13:11

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Boyhood (Richard Linklater - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

DPSR

48

5955

27 Mai 2016, 00:48

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tape (Richard Linklater - 2001)

Cooper

1

1081

16 Juil 2014, 22:15

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Slacker (Richard Linklater - 1990)

Qui-Gon Jinn

2

646

29 Jan 2020, 21:36

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Apollo 10 1/2 (Richard Linklater, 2022)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Art Core

35

1467

12 Déc 2022, 12:54

scienezma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rock Academy (Richard Linklater, 2003)

Mr Chow

14

1860

24 Jan 2013, 17:31

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A Scanner Darkly (Richard Linklater - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

31

4329

10 Juil 2016, 14:07

Slacker Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web