Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Jan 2022, 06:20

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePosté: 25 Juin 2013, 16:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
David Swinton a écrit:
Jack Griffin a écrit:
Sinon Linklater racontait dans l'avant dernier numéro des cahiers que l'histoire de Before sunrise lui était arrivé.
La fille ne s'est pas pointée l'année suivante à Vienne pour la simple et bonne raison qu'elle était décédée.


Oooh! Cette histoire est raconté dans le deuxième il me semble.


Dans le 2
Delpy lui dit qu'elle n'a pas pu venir parce que sa grand-même était enterrée le jour du rendez-vous...Sinon je crois que Linklater n'a appris le décès de cette fille que bien plus tard.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2013, 17:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2006, 05:40
Messages: 1795
Localisation: Montréal, Québec (Canada)
Ah oui, je mélangeais avec l'entretien de Linklater sur les suppléments du DVD (que je n'aurais pas dû écouter immédiatement après) :?

_________________
"marre du retour infini de ce topic"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2013, 17:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2006, 05:40
Messages: 1795
Localisation: Montréal, Québec (Canada)
Tom a écrit:
David Swinton a écrit:
Faut arrêter là. C'est n'importe quoi.

Oh, la flemme de la lire la suite...


Mes excuses Tom. Je ne voulais pas être déplaisant. Prend ça comme plusieurs points d'exclamation. Je trouvais que tu allais chercher ton mécontentement un peu loin pour un film aussi peu rigide dans sa forme. Je trouve que le film à d'autres façon d'être généreux. Ces façons sont une manque de rigueur pour toi, alors qu'ils sont des qualités pour moi. Alors, j'aurais dû plutôt écrire un"!!!!!!!" d'incompréhension ;-)

_________________
"marre du retour infini de ce topic"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2013, 18:05 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
Non non mais je lirai plus tard, t'inquiètes. Un peu usé ce soir pour des discussions ciné.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2013, 21:55 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 78823
Localisation: Fortress of Writing
David Swinton a écrit:
Je ne pige pas ce que Film Freak entends par là.

C'est pourtant pas sorcier. Je trouve le 2 plus ambitieux parce qu'il n'a pas besoin d'avoir recours à ces "agréments", comme tu dis, pour créer des évéements de manière un peu artificielle.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2013, 22:06 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10780
Localisation: Previously on Premiere
Dans le premier, ils sont dans une ville étrangère, touristes tous les deux. Ils rencontrent des gens.
Dans le second, il est dans sa ville à elle, donc elle lui fait visiter. Ils ne rencontrent personne.

Je préfère aussi la forme du second volet.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2013, 22:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
Message anti-portable, je ne sais pas s'il est effectivement passé dans certaines salles US :)

http://vimeo.com/67166636


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2013, 23:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2006, 05:40
Messages: 1795
Localisation: Montréal, Québec (Canada)
Film Freak a écrit:
C'est pourtant pas sorcier. Je trouve le 2 plus ambitieux parce qu'il n'a pas besoin d'avoir recours à ces "agréments", comme tu dis, pour créer des évéements de manière un peu artificielle.


Mais, c'est le propre du voyage non? Ce n'est pas du recours scénaristique, on a besoin de ces moments pour raconter une histoire ou deux jeunes voyageurs se rencontrent et déambulent toute une nuit en ville.

Je ne vois pas en quoi le 2e à une forme plus ambitieuse uniquement parce qu'ils ne rencontrent personne. Est-ce que ça a tant à voir avec la forme? Ça a plutôt à voir avec le contenu. L'un est en voyage d'affaire, et l'autre est dans sa propre ville. Ils ne sont pas dans une position de voyageurs à la rencontre des autres. Normal que le film soit plus concentré sur eux. C'est pourquoi je ne comprends pas le terme "ambitieux" pour décrire le 2e. Est-ce une ambition de la part du réalisateur? Au-delà cette idée du scénario (se concentrer sur eux), je ne vois pas où la forme va plus loin. Pour moi, la façon de filmer est sensiblement la même. Dans le troisième, ils ne sont plus seul ensemble. Ils sont constamment entourés. Mais c'est le propre d'un couple au quotidien, avec des enfants, d'être entourés. Ça n'en fait pas une forme plus ambitieuse. Les scènes sont plus variés et construites, car leur vie est plus construite. Le scénario l'exige. Je me répète. Mais la forme reste la même (qu'est-ce qu'on entend par forme d'ailleurs? C'est Tom qui a évoqué la forme au départ. Il pourra peut-être nous expliquer.)

Mais je comprends ce que tu veux dire au niveau de l'artificialité de ces événements dans le premier. En fait, tout dépend de la manière dont on voit les choses. Pour moi, ces moments arrivent comme un cheveu sur la soupe en voyage aussi. Mais, je comprends que ça puisse passer pour un manque de rigueur au cinéma.

_________________
"marre du retour infini de ce topic"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2013, 23:49 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 78823
Localisation: Fortress of Writing
David Swinton a écrit:
Film Freak a écrit:
C'est pourtant pas sorcier. Je trouve le 2 plus ambitieux parce qu'il n'a pas besoin d'avoir recours à ces "agréments", comme tu dis, pour créer des évéements de manière un peu artificielle.


Mais, c'est le propre du voyage non?

Peut-être mais je trouve ça moins intéressant.

Citation:
Ce n'est pas du recours scénaristique, on a besoin de ces moments pour raconter une histoire ou deux jeunes voyageurs se rencontrent et déambulent toute une nuit en ville.

Euh "besoin"? Non. Ca aurait pu ne tenir que sur leur discussion, comme Sunset. Je dis pas que ça DEVAIT, mais ça AURAIT PU.
Le 2e y arrive, c'est plus ambitieux. Et comme c'est réussi, c'est plus fort je trouve.

Citation:
Je ne vois pas en quoi le 2e à une forme plus ambitieuse uniquement parce qu'ils ne rencontrent personne.

Je ne sais plus comment le formuler autrement. Le fait de faire intervenir des persos/événements externes, et qui plus est un peu "hors du commun" (les deux acteurs qui vendent leur pièce de théâtre où l'un joue une vache, le clochard qui propose un poète à partir d'un mot contre de l'argent, etc.), c'est un ressort plus visible je trouve, un peu artificiel.

Citation:
Est-ce une ambition de la part du réalisateur? Au-delà cette idée du scénario (se concentrer sur eux), je ne vois pas où la forme va plus loin.

Quand même. Rien que le temps réel apr exemple.

Citation:
Pour moi, ces moments arrivent comme un cheveu sur la soupe en voyage aussi.

Perso, ces moments n'arrivent jamais en voyage.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Juin 2013, 12:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
Un truc du genre du clochard moi ça m'est arrivé en voyage, tu as souvent ce genre de personnes décalées qui vont chopper les touristes à la terrasse des restos...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Juin 2013, 12:32 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 78823
Localisation: Fortress of Writing
Je dis pas que c'est impossible, je dis que ça ne m'est jamais arrivé.

Ou que je le ne laisse pas ce genre de nuisances m'arriver.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Juil 2013, 12:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2013, 08:44
Messages: 680
Enfin revu Sunrise, et vu Sunset.

Je dois dire que j'ai moins aimé Sunrise que la première fois, et je crois bien que ce n'est pas le film qui a mal vieilli :cry: .
Ils sont mignons ces deux petits, mais un peu prisonniers de leurs déguisements. Ceci dit c'est finement observé, car on est comme ça quand on a vingt ans! *smiley du vieux qui tremble*

Et comme la plupart d'entre vous j'ai préféré Sunset pour son audace, la prise de risque de Linklater. Paf! Sans filet, une conversation en temps réel=un fil. Pas de respiration à base de PNJ (comme dirait un con de rôliste), dela pure tchatche par laquelle on se (en tout cas je me) laisse porter avec ravissement. Le montage, j'y connais rien, mais il doit être bien discret car j'ai eu l'impression d'un long plan-séquence, ou disons de 3 ou 4. Jamais culcul, un peu cruel parfois, le rendez-vous manqué est évoqué d'une façon qui me rappelle la fin de Jean de Florette (ou Manon des Sources?) quand
le Papé réalise que sa destinée a heurté le mur pour une lettre perdue
.
Ce thème est fréquent chez RL, je pense par exemple au monologue d'ouverture de Slacker dans lequel il évoque (auprès d'un taxi driver laconique) ces dimensions parallèles dans lesquelles nos décisions sont différentes et où se développe toute une arborescence des possibles.
Un autre point qui m'a surpris : il y a vachement de suspense dans ce film!
On croit à plusieurs reprises que la séparation est inévitable, et pis non.
Dit comme ça ça paraît con, mais j'ai marché à fond. Ah, le cannabis. :mrgreen: . Ca m'a fait beaucoup plus d'effet, par exemple, que la fin de speed
où le méchant meurt 15 fois
qui m'avait franchement fait marrer tellement c'était l'overdose nauséeuse de cliffhangers.

J'arrête pas de me taper des Linklater ces temps-ci, et plus j'en vois plus j'admire le gonze. Certains films sont un peu en dessous (Fast Food Nation surtout je trouve) mais il y a toujours du biscuit, une recherche, des idées, une empathie sincère pour les personnages... J'adore. Il faut que j'aille poster mon top, peut-être quand j'aurai vu Before Midnight.

_________________
-I failed.
-Good. Now go fail again.


Dernière édition par Slacker le 22 Juil 2013, 13:11, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Juil 2013, 13:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
Fast Food Nation est raté (triste le seul en compet officiel à Cannes, ahem), mais le plus mauvais c'est Le gang des Newtons, j'avais trouvé qu'il loupait complètement son truc et c'est assez pénible...
Son remake de Bad news bears a mauvaise réputation aussi, par contre Me and Orson Welles a quelques bons échos. Bernie faut que j'essaye de l'attraper...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Juil 2013, 14:22 
Hors ligne
Departed
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2006, 12:37
Messages: 3863
Localisation: Hotel Yorba
Bernie c'est très très bon. Un des tous meilleurs rôles de Jack Black.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Before sunset (Richard Lindtaker - 2005)

Cosmo

10

1540

10 Sep 2008, 23:18

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Everybody Wants Some (Richard Linklater, 2016)

Film Freak

2

1312

09 Juil 2016, 16:47

JeanJacquesSchool Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bernie (Richard Linklater - 2012)

DPSR

0

1228

15 Aoû 2012, 05:09

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Before Midnight (Richard Linklater, 2013)

Film Freak

4

1437

12 Nov 2013, 13:11

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Boyhood (Richard Linklater - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

DPSR

48

5194

27 Mai 2016, 00:48

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tape (Richard Linklater - 2001)

Cooper

1

881

16 Juil 2014, 22:15

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Slacker (Richard Linklater - 1990)

Qui-Gon Jinn

2

445

29 Jan 2020, 21:36

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rock Academy (Richard Linklater, 2003)

Mr Chow

14

1621

24 Jan 2013, 17:31

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A Scanner Darkly (Richard Linklater - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

31

3792

10 Juil 2016, 14:07

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dazed and confused (Richard Linklater - 1993)

DPSR

12

1534

23 Aoû 2020, 19:32

Karloff Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web