Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Juil 2019, 00:18

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 08:55 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20829
Il faudrait qu'il suive l'option ciné-club FDC....

sinon j'avais vu Les Ailes du désir en cours d'Allemand. Je m'étais ennuyé comme pas possible, mais le fil et la zik surtout m'ont hanté. Quand je l'ai revu cinq six ans plus tard, j'ai adoré... Je crois parfois qu'il faut aussi montrer des choses aux lycéens qui les dépassent, qui à ce qu'ils ne les comprennent pas vraiment, de go.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 09:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19717
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Tom a écrit:
Bah écoute c'est pas du tout mon ressenti dans l'expérience (plutôt variée) que j'ai eu de l'enseignement du cinéma. Les profs étaient pas bêtes, il sentaient très bien quand un truc nous était un peu opaque : qu'importe, il nous ont donné les bases pour que ça germe tout en douceur avec les années si on souhaitait poursuivre notre exploration, et on avait au moins la conscience que ces films étaient importants (pas juste parce qu'ils étaient "connus" et institutionnalisés, mais qu'ils proposaient quelque chose de fondamental, et qu'il ne fallait pas les balayer d'un revers de main sous prétexte qu'on n'en saisissait pas la beauté).

Encore une fois, j'aurais trouvé détestable qu'on décide pour moi ce que j'étais capable de voir ou pas. Je préfère de loin un enseignement qui mette tout à plat (ce qui implique aussi de ne pas exclure de l'enseignement les cinémas plus populaires, ce en quoi le Lycée et la fac ont effectivement en partie échoué).


Totalement d'accord avec ça. Et pour les cinémas plus populaires ça a été dans mon cas toujours catastrophique ou presque quand une prof a commencé à suranalyser les dessins animés de Chuck Jones, Piège à Hong-Kong de Tsui Hark ou 24 c'était pour raconter n'importe quoi et faire limite des contresens. Le truc c'est qu'à la fac (peut-être pas au lycée) on avait la prétention de croire que l'on maîtrisait beaucoup plus le cinéma populaire que les profs qui n'y connaissaient rien (ce qui était le plus souvent le cas).

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 18:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2009, 19:29
Messages: 1083
Je suis d'accord avec Mufti et Tetsuo : que ce soit en littérature ou au cinéma, il faut faire aborder aux étudiants des oeuvres à leur niveau. L'Education Nationale a oublié que les auteurs des classiques n'écrivaient pas pour des enfants ou des ados. Je suis aussi une traumatisée de Madame Bovary, de Germinal et on m'avait fait lire le Père Goriot et Eugénie Grandet à 10 ans :(
Il y a des oeuvres que l'on ne peut bien appréhender qu'à un certain âge (ou un âge certain ? :D )
Les ouvrages dits populaires, livres ou ciné, peuvent être aussi d'intéressants sujets d'études et une marche d'accès pour des choses plus complexes.
Mais il y a effectivement une inertie très forte à ce sujet.
J'aurais adoré passer un bac ciné, notamment en 1988 où le programme était alléchant

_________________
"Le cinéma, c'est le sang, les larmes, la violence, la haine, la mort et l'amour"
Douglas Sirk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 20:32 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
Autant je partage en partie vos souvenirs concernant la littérature au collège, autant là on parle de lycéens qui ont choisi l'option d'eux-mêmes, et qui a priori sont un peu concernés et intéressés par la question (j'ai pas ouvert 10 bouquins en huit ans post-lycée, au moins côté littérature il y avait une certaine logique et continuité).

Comment elle peut avoir lieu, la confrontation, si on ménage les troupes ?
Tu montres Hara-Kiri aux élèves, ils sont contents, ils ont vu un film japonais, noir et blanc, des années 60, c'était facile, c'est la teuf. Cool. Sauf que ce qu'ils ont vu n'a pas un ADN très différent (dans le rapport au spectateur, dans la narration, ou même formellement) du cinéma qu'ils connaissent. C'est très bien de voir Hara-Kiri ou d'autres, mais à quoi ça sert de se limiter à ça ? Quel est le sens de ne montrer aux élèves qu'un cinéma qu'ils pourraient découvrir eux-mêmes sans difficulté ?

La première fois que j'ai eu un "déclic" concernant le cinéma classique, je veux dire vraiment une étincelle où tu comprends tout d'un coup tout ce qui y est beau et grand, c'était par exemple en cours de ciné, en 1ère. C'était d'ailleurs devant un Renoir : je n'aimais pas, je n'aime toujours pas des masses aujourd'hui, mais ça a ouvert la porte, et c'était l'essentiel. Je serais peut-être toujours à côté de la plaque aujourd'hui sans cet exercice.

Je vois pas comment on peut sérieusement concevoir un enseignement cinéma en essayant d'épargner l'élève. J'aurais bien aimé par exemple à l'époque que, parmi les extraits qu'on me passait pour me parler du cinéma moderne, on me foute un Straub, un Pollet, ou un Debord, et qu'on se penche dessus ensemble. Que je sache que ça existe. Il ne faut pas sous-estimer l'élève en pensant qu'il va n'avoir qu'une réaction de rejet. Sans doute n'aimera-t-il pas, mais ça l'interpellera (je le sais, puisque je l'ai moi-même testé), pour ensuite faire son chemin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:24 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23841
Localisation: Arkham Asylum
C'est pas tellement ton expérience et ton enseignement que je remets en cause, mais cette manière académique d'enseigner l'art en France de façon générale, aussi bien en Littérature que cinéma, art plastique etc. Je te crois quand tu dis que les profs et les élèves en section ciné sont dans un contexte spécifique et donc motivés, ouverts tout ça. A l'évidence tu es un cas spécifique, et je pense que tu serais venu au cinéma d'une manière ou d'une autre, enseignement ou pas.






Et peut-être que sans ça, tu apprécierais plus Renoir aujourd'hui, enculé.

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:29 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
Tetsuo a écrit:
Et peut-être que sans ça, tu apprécierais plus Renoir aujourd'hui, enculé.

Tiens, bonne idée, ça existe déjà un topic "les grands réals que vous aimez pas" ?

C'est ma semaine défibrillateur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:33 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2008, 01:24
Messages: 2538
Je suis assez d'accord avec Tetsuo sur ce coup-là.
Je les vois les étudiants en cinéma qui viennent du bac ciné, ou qui ont commencé leur licence directement après le bac.
Ils ont dans l'ensemble une approche très scolaire des classiques et encore plus du cinéma de la modernité (il y a une haine généralisée pour Godard par exemple), qui les empêche d'apprécier les oeuvres.

Je suis bien content de m'être ouvert à ces pans-là de la cinématographie tout seul, par mon désir et non l'obligation scolaire, avant de les étudier en cours.

_________________
Mon blog


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:37 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73091
Localisation: Fortress of Writing
Ah, quand moi j'étais à la fac, ce n'était que des poseurs qui juraient par Godard & Co.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:38 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
Vous vous êtes rencontrés en vrai sans le savoir, les mecs.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:42 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2008, 01:24
Messages: 2538
Nan nan j'y suis encore moi :(

_________________
Mon blog


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:42 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
Thèse ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:44 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2008, 01:24
Messages: 2538
Master (je suis jeune).

_________________
Mon blog


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:45 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
Sur quoi, si c'est pas indiscret ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:50 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2008, 01:24
Messages: 2538
Mon mémoire tu veux dire? C'est pas encore bien défini, mais ce sera sur les phénomènes de répétitions au cinéma.

_________________
Mon blog


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bac cinéma
MessagePosté: 08 Nov 2012, 21:52 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
Heeey classe, classe, un vrai mémoire théorique, ça change !

Bon sinon je le trouve pas le topic sur les réals-importants-que-t'aime-pas, j'étais sûr d'en avoir vu un pourtant, ça dit rien à personne ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 5ème « International AfterWork Cinéma et Cinéma d’animation»

CroqAnime

2

891

01 Juil 2011, 13:17

CroqAnime Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. cinéma 2.0

Agent X

1

1284

26 Oct 2006, 07:21

Homerlan Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cinéma bis

Jericho Cane

2

946

18 Nov 2006, 16:49

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. cinema

bigdaddy

3

933

28 Juin 2007, 16:48

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Cha cha cha au cinéma

rod125

13

1144

18 Avr 2008, 11:40

Bub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Paris cinéma

Jack Griffin

4

1058

08 Juil 2005, 17:35

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cahiers du cinéma n° 603

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

22

2586

14 Juil 2005, 17:25

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. De la morale au cinéma

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Karloff

70

6290

02 Mar 2014, 12:40

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Salon du cinéma!

marie-antoinette44

7

750

18 Oct 2006, 18:40

juLILO Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. salon du cinéma

peter stuart

4

550

13 Jan 2007, 22:56

The Xcapist Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web