Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Fév 2024, 18:25

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 05 Sep 2007, 10:24 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Image

Un couple de personnes âgées rend visite à leurs enfants à Tokyo. D'abord reçus avec les égards qui leur sont dûs, ils deviennent bientôt dérangeants dans leur vie quotidienne.

Comme d'autres fois avec Ozu, je pense aux deux mêmes trucs durant les 20 premières minutes:

1. Fichtre, mais c'est toujours le même film en fait
2. Et Setsuko Hara est insupportable en toutes occasions

Et puis finalement si tu n'es pas con tu te rends compte qu'à chaque fois

1. Ben c'est pas la même chose
2. Bon par contre Setsuko donne toujours des envie de fer à repasser bouillant écraser sur la face

Ici un portrait familial amer où des enfants passent leur temps à se débarrasser de leurs vieux encombrants, mutation du noyau familial d'après-guerre où les douces apparences, à peine troublées par les 2 uniques travelling du film, font résonner une mélodie acerbe sur le rapport défait entre les générations. Et dans un cadre qui se sert tellement du décor, dans les champ/contrechamp, la disposition géométrique des acteurs, la caméra à hauteur de tatami, Ozu sait comme personne illustrer la perte et l'absence lorsque son décor se vide, un peu à la façon de Dernier caprice.

Ca s'appelle un classique instantané (enfin un instantané de 54 ans hein) et ça me rappelle que je dois appeler ma grand-mère depuis une semaine.

6/6

Sinon, comme souvent avec les éditions 'Les Films de ma vie', la copie est dégueulassissime.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Sep 2007, 10:27 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22198
Localisation: Paris
Blissfully a écrit:
1. Fichtre, mais c'est toujours le même film en fait


Clair.

Film magnifique, émouvant comme c'est pas permis.

6/6

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Sep 2007, 10:48 
Hors ligne
Departed
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2006, 12:37
Messages: 3866
Localisation: Hotel Yorba
Blissfully a écrit:
Sinon, comme souvent avec les éditions 'Les Films de ma vie', la copie est dégueulassissime.


J'aimerai tellement t'entendre dire ça à Yahn. :D


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Sep 2007, 11:08 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
The Xcapist a écrit:
J'aimerai tellement t'entendre dire ça à Yahn. :D


Ah bah n'hésite pas à faire une copie de ce message au responsable :)

Mais c'est vrai que là j'ai eu l'impression de voir une copie de muet de 1931 tellement l'image est pourrie, et c'est souvent le cas dans cette collection...

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Sep 2007, 11:11 
Fallait regarder le DVD Carlotta...


Haut
  
 
MessagePosté: 05 Sep 2007, 11:52 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Jericho Cane a écrit:
Fallait regarder le DVD Carlotta...


Ah bah fallait l'avoir surtout :)

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Jan 2009, 02:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 9546
Localisation: Ile-de-France
L'exemple d'un film emouvant mais pas larmoyant. Ca reste un melodrame, mais conte finement et tout en discretion dans ses ressorts, hein Skip, on est pas dans Le Parrain 3 :lol: (rien a voir, mais bon...)

Donc c'est fabuleux. J'ai failli arreter au bout d'une demi-heure tellement c'est lent mais c'est un de ces films qui te prennent par leur mise en scene savamment dosee, toujours precisement justifiee qui contribue a instaurer une atmosphere de declin allie a une certaine serenite, finalement.

Je decouvre Ozu et ca fait bien plaisir, on est cinephile pour ce genre de perles.

6/6

PS: Blissfully doit avoir une dent personnelle contre Setsuko Hara, moi je la trouve a croquer. Bon elle joue un peu le role de la sainte unilaterale dans le film mais j'adore sa bouille.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2009, 13:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juil 2008, 14:04
Messages: 360
Blissfully a écrit:
Sinon, comme souvent avec les éditions 'Les Films de ma vie', la copie est dégueulassissime.


Et sur les DVD, est-ce comme sur les VHS: faut-il en plus se taper en introduction Claude Berri citant François Truffaut?


Sinon, le film est sublime, on peut pas dire le contraire.
(Enfin, on peut, mais ce ne serait pas bien raisonnable...)


Dernière édition par thepassionoflovers le 14 Jan 2009, 15:19, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Jan 2009, 15:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2028
Berri avec un "i"

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2009, 23:14 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
thepassionoflovers a écrit:
Et sur les DVD, est-ce comme sur les VHS: faut-il en plus se taper en introduction Claude Berri citant François Truffaut?


Je ne m'en souviens pas, ou alors j'ai fait avance rapide sur le menu.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Juil 2013, 15:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
Blissfully a écrit:
2. Et Setsuko Hara est insupportable en toutes occasions

2. Bon par contre Setsuko donne toujours des envie de fer à repasser bouillant écraser sur la face



C'est trop facile de déserter le forum après avoir balancé des trucs comme ça :shock:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Juil 2013, 15:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
Jericho Cane a écrit:
Fallait regarder le DVD Carlotta...


Même sur ce DVd je ne trouve pas la copie irréprochable, vivement le BR suite à la ressortie


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Juil 2013, 11:31 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11666
Y a un blu-ray très bien dont la copie HD circule sur le net...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Juil 2013, 11:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
En BR français avec "Le fils Unique" à la rentrée en tout cas


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Juil 2013, 16:03 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24601
Localisation: Arkham Asylum
Mr Chow a écrit:
Blissfully a écrit:
2. Et Setsuko Hara est insupportable en toutes occasions

2. Bon par contre Setsuko donne toujours des envie de fer à repasser bouillant écraser sur la face



C'est trop facile de déserter le forum après avoir balancé des trucs comme ça :shock:


Ca me donne envie de dire bon débarras plutôt.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gosses de Tokyo (Yasujiro Ozu - 1931)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

27

3271

31 Mai 2015, 10:12

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Voyage de la peur (Ida Lupino, 1953)

Art Core

0

305

25 Jan 2023, 12:53

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Voyage en Italie (Roberto Rossellini, 1953)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Baptiste

23

2998

13 Mar 2017, 13:56

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fin d'automne (Yasujiro Ozu - 1960)

Blissfully

4

1892

09 Déc 2013, 10:43

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bonjour (Yasujiro Ozu - 1959)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

36

4797

07 Fév 2015, 11:51

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Galopin (Yasujirō Ozu, 1929)

Puck

0

77

18 Fév 2024, 23:44

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Sœurs Munakata (Yasujiro Ozu, 1950)

Lohmann

4

245

30 Oct 2023, 15:22

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Printemps tardif (Yasujiro Ozu, 1949)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Bub

17

3230

23 Avr 2011, 00:50

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tokyo Olympiades (Kon Ichikawa - 1965)

Tom

0

1378

12 Avr 2015, 21:26

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. J'ai été recalé, mais... (Yasujirō Ozu, 1930)

Puck

0

111

18 Fév 2024, 23:47

Puck Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web