Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 25 Juil 2024, 08:05

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePosté: 02 Oct 2014, 13:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 10934
Citation:
Si tu t'arrêtes à tes souvenirs de collégien...


C'est bien le problème mais je ne suis pas si sur que mes goûts aient changé. J'ai découvert Kurosawa au collège et j'ai adoré. A la même époque, je matais en douce l'empire des sens et j'ai bien aimé aussi. Pareil pour Furyo.

En troisième, j'ai découvert MiZOGUCHI qui sans m'avoir énormément plu m'a moins saoulé que ce "Bonjour".

Je lui redonnerais sa chance car sur la papier les films d'ozu m'intéressent.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 13:37 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Ozu je trouve que ça mérite un ré-essai, parce que contrairement à Kurosawa, il y a un truc moins accessible qui fait que ça peut provoquer un rejet dans les jeunes années. J'avais vu mon premier Ozu en terminale, à une époque où je commençais à avoir un peu moins de merde dans les yeux, et j'avais pourtant détesté, ça m'avait fait chier au-delà de toute mesure. J'ai recommencé à en voir y a quelques années, et je les ai tous trouvés excellents.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 15:37 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24601
Localisation: Arkham Asylum
Je crois que tous les films que j'aime aujourd'hui, je les aurai détesté ado. Mes seules constantes auront été Welles et Kubrick, mais c'est tout.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 21:45 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 23767
Ne revois pas Spider Man 3 alors.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 23:14 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24601
Localisation: Arkham Asylum
Je l'ai revu.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2015, 11:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 7940
J'ai découvert Ozu hier et j'ai été très surpris de voir un film aussi orienté vers la comédie (comédie à base de prouts qui plus est !). Je connaissais pas du tout son cinéma (j'ai eu le même coffret que Marlo à Noël donc je vais bien pouvoir me rattraper) et je ne l'attendais pas vraiment sur ce terrain là.

Et c'est une très jolie surprise car même si ça m'a un peu déstabilisé au début, tout ça se marie finalement bien dans la légèreté du film. Comme l'a déjà souligné Marlo, je me suis un peu retrouvé chez Tati tant on est dans le jeu perpétuel: jeu sur le champ, les cadres, sur la parole, la langue etc. Cosmo s'ettonait qu'on s'ennuie aussi peu mais il faut dire que c'est quand même un film drôle et ludique, et qu'en plus de ça les gosses sont géniaux.

La mise en scène, elle, est assez bluffante dans sa façon de reconstruire ce microcosme où on a l'impression que tout le monde vit en communauté les uns sur les autres (le mari bourré qui se trompe de porte, les enfants qui passent leur temps chez la voisine, les gens qui rentrent chez leurs voisins sans frapper, s'interpellent dans la rue depuis leur pallier), il y'a une impression de promiscuité et d'interaction constante super bien rendue, et encore une fois Ozu s'amuse avec tous les travers que ça peut susciter: suspicions, rumeurs, fourberies, hypocrisie etc.

Film qui a l'air tout simple comme ça mais qui est finalement extrêmement dense et riche.

5/6


Et challenge TW: 1/20 !

EDIT: d'ailleurs Art Core, il est où ton avis là ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Fév 2015, 11:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 28106
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Bizarre j'étais persuadé d'avoir écrit dessus :oops:.

J'ai rien de très intéressant à dire si ce n'est que c'est à tomber visuellement, les couleurs, les cadres et qu'il y a une douceur de vivre absolument délicieuse qui se dégage de chaque scène, de chaque personnage. C'est bouleversant de simplicité.

Le "I love you" prononcé en anglais par un des enfants est devenu une private joke avec ma copine. On se le dit en imitant la voix du gamin. C'est mignon :|.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fin d'automne (Yasujiro Ozu - 1960)

Blissfully

4

1947

09 Déc 2013, 10:43

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Galopin (Yasujirō Ozu, 1929)

Puck

0

153

18 Fév 2024, 23:44

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gosses de Tokyo (Yasujiro Ozu - 1931)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

27

3390

31 Mai 2015, 10:12

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Printemps tardif (Yasujiro Ozu, 1949)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Bub

17

3358

23 Avr 2011, 00:50

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Épouse de la nuit (Yasujirō Ozu, 1930)

Puck

0

136

19 Fév 2024, 00:05

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Sœurs Munakata (Yasujiro Ozu, 1950)

Lohmann

4

306

30 Oct 2023, 15:22

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. J'ai été diplômé, mais... (Yasujirō Ozu, 1929)

Puck

0

118

18 Fév 2024, 23:42

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. J'ai été recalé, mais... (Yasujirō Ozu, 1930)

Puck

1

242

02 Avr 2024, 09:45

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fleurs d'équinoxe (Yasujiro Ozu - 1958)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

22

3437

27 Jan 2014, 10:37

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dernier caprice (Yasujiro Ozu - 1961)

Blissfully

0

1861

19 Sep 2006, 23:54

Blissfully Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web