Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 13 Avr 2024, 01:04

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 10 Sep 2012, 13:36 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8711
Image

Depuis que Charlie n’est plus là, la vie de Boris, Elie et Maxime a volé en éclats. Ces trois hommes que tout sépare avaient pour Charlie un amour singulier. Elle était leur soeur, la femme de leur vie ou leur pote, c’était selon. Sauf que Charlie est morte et que ça, ni Boris, homme d’affaires accompli, ni Elie, scénariste noctambule et ni Maxime, 20 ans toujours dans les jupes de maman, ne savent comment y faire face. Mais parce qu’elle le leur avait demandé, ils décident sur un coup de tête de faire ce voyage ensemble, direction la Corse et cette maison que Charlie aimait tant. Seulement voilà, 900 kilomètres coincés dans une voiture quand on a pour seul point commun un attachement pour la même femme, c’est long… Boris, Elie et Maxime, trois hommes, trois générations, zéro affinité sur le papier, mais à l’arrivée, la certitude que Charlie a changé leur vie pour toujours.

La saison française des blockbusters, se résumant à une empilade de comédies de prime time, a maintenant lieu en Novembre suite au succès tonitruant d'Intouchables. Entre un Nous York qui risque de décevoir le grand public et Populaire, il faudrait miser sur ce petit film qu'hommes-que-tout-oppose-mais... qui coche un peu toutes les cases du feel good movie avec émotion à la clé... Le trio composé du businessman quadra désabusé Demaison, du trentenaire bourru Devauchelle et du jeunôt fantaisiste Niney fonctionne en effet plutôt bien, avec leurs petits secrets enfouis qui vont éclater au grand jour, rapprochés par la mort de la femme-amie qu'ils aimaient tous, Mélanie Thierry qui plus qu'une Kurylenko chez Malick, atteint même le niveau Arnotte avec du gloss: C'est simple, elle sourit tout le temps, couvre d'attentions tout le monde, et quand elle fait la gueule deux secondes en boîte, elle vient tout de suite s'excuser. Bon, le film n'est pas complètement balisé mais pas follement original non plus, avec sa construction en flash-back qui remonte de plus en plus loin et qui renvoie toujours la balle au présent dans une construction tac-tac carrée mais qui manque un peu de personnalité... Pourtant il y a une touche attrape-tout qui pourrait en faire le sleeper de Noël, sans en faire le nouveau Bezançon non plus. Bref un gentil film.
3/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Sep 2012, 13:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27814
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Affiche bien affreuse en tout cas !

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Sep 2012, 16:41 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35773
Localisation: Paris
Le blanc sur fond rouge, ça change du rouge sur fond blanc.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Sep 2012, 16:45 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 22334
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
What is it with PIERRE NINEY?

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Sep 2012, 15:30 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8711
Arnotte a écrit:
What is it with PIERRE NINEY?


Well, you know, he has a twitter and he is fitter than the angry scribe...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Sep 2012, 18:32 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85237
Localisation: Fortress of Précarité
Oui enfin ça c'est valable pour beaucoup de monde...

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Nov 2012, 10:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27814
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Il y a quelque chose de foncièrement original dans le postulat qui consiste à faire une vraie comédie à partir d'un drame. Et ça fonctionne plutôt bien durant le film, enchaînant de purs moments de comédie avec des flash-backs doux-amer. C'est d'ailleurs selon moi le plus réussi du film, la relation de ces trois hommes avec Mélanie Thierry, une relation d'amitié où l'amour n'est jamais très loin. C'est vraiment touchant et on en vient presque à regretter que le film ne se soit pas exclusivement concentré la dessus.
Parce que le road-movie en lui même est très inégal. Xavier Gélin tombe dans le travers de nombreux premiers films en voulant trop en faire, trop en mettre, quitte à être bourratif. Du coup toutes les sous-intrigues paraissent artificielles, peu crédibles et maladroites (la copine de Pierre Niney, la fertilité de Duvauchelle...) quand il n'y a pas tout simplement des éléments qui semblent là uniquement pour remplir (le gamin trouvé dans la voiture). Cela donne au film une certaine grossièreté dans l'écriture, tout est trop écrit et manque de spontanéité. A titre de comparaison on est très loin du mètre étalon frenchie du road movie entre potes, Le Plein de Super où justement on sent une vraie camaraderie entre les acteurs. Là ça fonctionne beaucoup moins bien, c'est trop mécanique. Et puis j'aime bien Duvauchelle et Niney mais je suis beaucoup moins fan de Demaison. Mélanie Thierry illumine vraiment le film à travers ses quelques scènes.

Un joli petit film avec un poignée de scènes réussies et qui finit par atteindre son but. La dernière scène notamment est vraiment émouvante et réussie.
Dans la catégorie première comédie française, je pense même avoir préféré ce film au largement surestimé Radiostars.

3.5/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Fév 2016, 23:14 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85237
Localisation: Fortress of Précarité
DPSR a écrit:
qui coche un peu toutes les cases du feel good movie avec émotion à la clé... Le trio composé du businessman quadra désabusé Demaison, du trentenaire bourru Devauchelle et du jeunôt fantaisiste Niney fonctionne en effet plutôt bien
Bon, le film n'est pas complètement balisé mais pas follement original non plus, avec sa construction en flash-back qui remonte de plus en plus loin et qui renvoie toujours la balle au présent dans une construction tac-tac carrée mais qui manque un peu de personnalité... Pourtant il y a une touche attrape-tout qui pourrait en faire le sleeper de Noël, sans en faire le nouveau Bezançon non plus. Bref un gentil film.
3/6

Art Core a écrit:
Et ça fonctionne plutôt bien durant le film, enchaînant de purs moments de comédie avec des flash-backs doux-amer. C'est d'ailleurs selon moi le plus réussi du film, la relation de ces trois hommes avec Mélanie Thierry, une relation d'amitié où l'amour n'est jamais très loin.
Parce que le road-movie en lui même est très inégal. Xavier Gélin tombe dans le travers de nombreux premiers films en voulant trop en faire, trop en mettre, quitte à être bourratif. Du coup toutes les sous-intrigues paraissent artificielles, peu crédibles et maladroites (la copine de Pierre Niney, la fertilité de Duvauchelle...) quand il n'y a pas tout simplement des éléments qui semblent là uniquement pour remplir (le gamin trouvé dans la voiture). Cela donne au film une certaine grossièreté dans l'écriture, tout est trop écrit et manque de spontanéité.
3.5/6

Voilà voilà, petit film moyen un peu mécanique et un peu plat mais suffisamment amusant et touchant par instants.

#critiquedemerde

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Fév 2016, 23:41 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 35773
Localisation: Paris
Film Freak a écrit:
Voilà voilà, petit film moyen un peu mécanique et un peu plat mais suffisamment amusant et touchant par instants.

C'est pas avec cet avis que tu vas te faire RT par Hugo Gélin (qui re-tweete absolument TOUS LES COMPLIMENTS SUR SON FILM).

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Fév 2016, 23:47 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85237
Localisation: Fortress of Précarité
Qui-Gon Jinn a écrit:
Film Freak a écrit:
Voilà voilà, petit film moyen un peu mécanique et un peu plat mais suffisamment amusant et touchant par instants.

C'est pas avec cet avis que tu vas te faire RT par Hugo Gélin

Je me grille auprès de sa boîte de prod surtout. :?

Citation:
(qui re-tweete absolument TOUS LES COMPLIMENTS SUR SON FILM).

J'essaie de me dire que si je réussis un jour, j'éviterai de faire ça...après, je le fais avec Les Baloches. Mais bon, c'est un court, la majorité des gens qui me suivent ne l'ont pas vu.

Alors que si tu suis Hugo Gélin sur Twitter, tu as sans doute déjà vu (et peut-être même aimé) son film. Donc RT des compliments sur ton film, c'est particulièrement vain.

_________________
UBERLINKS toujours dispo sur OCS et MyCanal!
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mon inconnue (Hugo Gélin, 2019)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

16

2258

12 Fév 2024, 10:48

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Invasión (Hugo Santiago, 1969)

bmntmp

9

1216

12 Jan 2021, 14:29

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Juniors (Hugo Thomas - 2023)

FingersCrossed

0

256

27 Juil 2023, 11:09

FingersCrossed Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hugo Cabret (Martin Scorsese, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

43

5436

26 Déc 2012, 09:52

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les 3 frères, le retour (Les Inconnus - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

DPSR

76

7894

17 Fév 2017, 18:11

Walt Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sentinelle (Hugo Benamozig, David Caviglioli, 2023)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Art Core

28

705

13 Sep 2023, 09:30

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rocco et ses frères (Luchino Visconti, 1960)

Walt

13

2361

09 Aoû 2015, 20:15

Walt Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Menace II Society (Frères Hughes, 1993)

jaimebonlesflutes

2

1353

10 Juil 2008, 17:28

jaimebonlesflutes Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Frères Sisters (Jacques Audiard, 2018)

Film Freak

9

1826

12 Oct 2023, 17:44

Paprika Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Leila et ses frères (Saeed Roustaee, 2022)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

18

1104

04 Sep 2023, 11:43

Abyssin Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web