Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Sep 2018, 21:24

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Upgrade (Leigh Whannell, 2018)
MessagePosté: 13 Sep 2018, 00:49 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72155
Localisation: Fortress of Writing
Image

Après la mort de son épouse lors d'une violente agression qui l'a laissé paralysé, Grey Trace est approché par un inventeur milliardaire qui propose de lui administrer un remède expérimental qui va "upgrader" son corps et ses facultés. Désormais doté d'un implant fonctionnant à l'intelligence artificielle, Grey voit ses capacités physiques décuplées et se lance dans une mission vengeresse, afin de faire payer ceux qui ont tué sa femme.

Précédé d'une réputation flatteuse, Upgrade parvient à éviter la case "e-cinéma" (lol, vous vous rappelez?) pour sortir en salles le 3 octobre (même si le film est déjà dispo sur le net, évidemment). Une sortie totalement méritée car la réputation n'est pas mensongère : Upgrade est une petite bombe de série B.

Passée une caractérisation sommaire du personnage principal comme technophobe de base et la sempiternelle exposition du petit couple heureux avant le drame, temps de récit dont le scénario profite pour présenter un univers futuriste proche et tangible, Upgrade rappelle les films de genre des débuts de David Cronenberg, notamment dans le body horror et le rapport à la technologie, mais updatée pour la génération "Ok Google", comme un Black Mirror burné, moins dans la dénonciation hautaine que le film d'exploitation vénère.

En plus de Cronenberg, Upgrade évoque également le cinéma de Paul Verhoeven. Sans pour autant verser dans la satire, le film est empreint d'humour, notamment dans la relation entre le protagoniste et la voix dans sa tête, et fait montre d'un goût pour la violence graphique que Whannell semble avoir ramené avec lui du cinéma d'horreur dont il provient (Saw, Dead Silence, Insidious, c'est lui).

La différence avec un Robocop, c'est que le héros est ici un quidam. Et même quand il passe en mode Un justicier dans la ville, il n'a rien d'un Charles Bronson. L'humour qui naît du décalage entre l'amateurisme du personnage et les prouesses que son IA accomplit pour lui et le quota choc des exécutions sont donc parfaitement justifiées en plus d'être résolument jubilatoires pour le spectateur, exploitant pleinement le caractère exutoire de type d'histoires de vigilante. C'est presque une origin story de super-héros dark (d'ailleurs, nombreux sont ceux à avoir noté les similitudes entre Upgrade et le futur Venom, qui va très probablement faire 1000 fois moins bien avec 20 fois plus de budget).

À l'inverse d'un Neill Blomkamp sur Chappie, Whannell sait doser l'importance de ses influences de manière à ne pas crouler sous les références ou à tomber dans de la copie. Tour à tour inventif et badass, Upgrade dépasse ainsi sa trame somme toute classique et si le déroulement en soi ne propose pas foncièrement de surprises, la conclusion parvient à étonner tout en étant parfaitement cohérente et aussi jouissive que le reste.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Sep 2018, 11:15 
Hors ligne
Connaisseur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Sep 2016, 19:31
Messages: 144
Localisation: Mauvais endroit
Film Freak a écrit:
d'ailleurs, nombreux sont ceux à avoir noté les similitudes entre Upgrade et le futur Venom

Putain mais oui, jusqu'à leur acteur Doppelganger.

_________________
The world needs bad men. We keep the other bad men from the door.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Sep 2018, 12:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2008, 10:03
Messages: 4211
Localisation: Poitiers
Une petite incompréhension sur la fin :

Pourquoi l'IA (appelons-la comme ça) élabore un plan aussi compliqué vu les moyens dont elle dispose.
Elle fait enlever un gars, on l'implante, elle prend le contrôle et le film est fini. J'ai raté un truc ?

_________________
You are a ghost driving a meat covered skeleton made from stardust riding a rock floating through space.
FEAR NOTHING


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 00:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 6042
Localisation: Paris
Fire walk with me a écrit:
Une petite incompréhension sur la fin :

Pourquoi l'IA (appelons-la comme ça) élabore un plan aussi compliqué vu les moyens dont elle dispose.
Elle fait enlever un gars, on l'implante, elle prend le contrôle et le film est fini. J'ai raté un truc ?

De ce que j'ai compris, l'inventeur qui ressemble à Alex Lutz voulait absolument un cobaye humain. Il s'est laissé guider par l'IA qui a tout pris en main (recrutement des mercenaires etc). L'inventeur était conscient de ça et chaud bouillant... L'IA, par le biais de l'inventeur, convainc le héros de se la laisser implanter. Une fois à l'intérieur, l'IA met son plan à exécution. Pour le moment elle ne contrôle que le corps, or elle a besoin de dialoguer avec certaines personnes clés pour évoluer. Du coup comme elle est dépendante du héros, elle se le met dans la poche en se rendant indispensable lors des phases de danger - danger qu'elle a elle-même créé.
À un certain moment, l'hôte n'a plus d'autre choix que d'aller voir un hacker non-binaire pour sauver sa peau : hop, la sécurité de l'IA est retirée, et elle devient autonome.
Place a la deuxième partie du plan : effacer ses traces. Il faut tuer tout le monde, ce qu'elle fait. Mais là encore, elle a besoin de l'esprit de son hôte, donc elle le manipule pour qu'il ne balance pas tout à la flic. Il est facile d'exploiter le désir vengeur du héros, qui est prêt à tout gober, et qui ne résiste pas un seul instant lorsqu'il s'agit d'aller tuer le créateur dans sa maison.
La dernière partie du plan consiste à tout révéler au héros, pour le faire vriller. Il comprend qu'il a été manipulé, il s'en veut, et maintenant il doit empêcher l'IA d'agir coûte que coûte : alors il se suicide. Du moins il croit qu'il se suicide. Son esprit lâche à ce moment-là, et l'IA prend le contrôle total. C'était son but ultime.
Aurait-elle pu faire ça plus tôt, une fois que la sécurité était levée ? Pas sûr. Tant que le héros n'avait pas accompli sa vengeance, il n'aurait probablement jamais accepté de mettre fin à ses jours.


Un EXCELLENT petit film pour ma part. Le genre de concept tout bête bien exploité. C'est très minimaliste à tous les niveaux, y compris dans l'action, mais tous les éléments sont bien dosés. Ça n'en fait pas trop, ça pète pas plus haut que son cul, et y'a de belles idées.
Shout out pour le bad-guy, sorte de Ryan Gosling anémique avec la coiffure d'Hitler. Il est parfait.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 07:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4756
Download


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 10:02 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72155
Localisation: Fortress of Writing
Attendez la sortiiiiiie...

(je suis pas faux-cul, je l'ai vu en projo)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 10:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4756
Ça sent la sortie technique, non ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 10:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18570
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Je pense ouais. Très étonné qu'il sorte en salles d'ailleurs, ça a tellement une gueule de DTV.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 10:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4756
Je trouve aussi, d'ailleurs je suis passé à côté de sa "réputation flatteuse", mais FF aime les DTV maintenant (clou enfoncé).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 12:33 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72155
Localisation: Fortress of Writing
Un fan de Traqué ne saurait m'en tenir rigueur.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 12:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4756
Fair enough.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 14:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 6042
Localisation: Paris
Traqué, avec Tommy et Benicio ?
Chez d’oeuvre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 15:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4756
On est d'accord. Quand je dis "fair enough", c'est qu'on peut juger que c'est du DTV ou du film d'action à l'os, et parce que c'est de bonne guerre en tant que vieille rancune.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 15:47 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72155
Localisation: Fortress of Writing
Massinfect a écrit:
Traqué, avec Tommy et Benicio ?
Chez d’oeuvre.

Chez d'oeuvre oui. Mais pas autre chose.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Sep 2018, 08:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4756
Un vulgaire film de vengeance avec un skin Black Mirror. Vous enlevez le skin Black Mirror, vous avez un vulgaire film de vengeance.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Insidious Chapter 3 (Leigh Whannell, 2015)

Film Freak

11

716

16 Juil 2015, 20:09

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Another Year (Mike Leigh - 2010)

Karloff

14

1289

04 Jan 2011, 17:15

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Naked (Mike Leigh, 1993)

Arnotte

6

979

15 Mai 2012, 15:21

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mr Turner (Mike Leigh - 2014)

DPSR

0

459

26 Mai 2014, 10:27

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Honeymoon (Leigh Janiak, 2014)

Film Freak

0

397

02 Fév 2015, 15:08

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Happy-go-lucky (Mike Leigh - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

21

1059

28 Nov 2009, 15:38

Alabama Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sleeping beauty (Julia Leigh - 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

22

1370

06 Déc 2011, 14:29

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hérédité (Ari Aster, 2018)

Film Freak

10

773

16 Sep 2018, 02:38

Jerzy Pericolosospore Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 9 doigts (J.F. Ossang, 2018 )

Gontrand

0

304

01 Avr 2018, 23:58

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Looking Glass (Tim Hunter, 2018)

bmntmp

2

605

13 Mar 2018, 17:08

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web