Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 16 Oct 2018, 22:52

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 20 Fév 2018, 21:27 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72367
Localisation: Fortress of Writing
Déjà-vu a écrit:
Film Freak a écrit:
(même si ce 70mm au grain qui fourmille de chaque parcelle de l'image me titille tout le long)

Je ne sais pas si tu as vu une copie gonflée en 70 mais le film a été tourné en 35.

Woops. J'ai vu passer un tweet sur une projo 70mm du film aux States et comme les deux derniers PTA étaient en 70, j'ai cru...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Fév 2018, 22:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4869
Inherent Vice c’était déjà gonflé, seul The Master a été tourné en 70.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Fév 2018, 22:47 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24775
Localisation: Paris
J'ai été fasciné par la forme, tellement ouatée. Cette musique incessante qui t'enveloppe, qui t'endort (dans le bon sens du terme), et qui réussit à faire passer/assumer ce récit tellement elliptique, du style "Tu veux m'épouser ?" cut: ils se marient, cut: il est déjà soûlé par comment elle mange le muesli.

Le film a quelque chose d'évanescent et d'insaisissable, un peu vain, un peu frustrant, mais qui nous interroge toujours. On dirait vraiment l'adaptation d'un roman inadaptable, c'est peut-être le meilleur compliment que je puisse adresser au film.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Fév 2018, 23:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8791
Le travail sonore lors des petits-déjeuners...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Fév 2018, 23:23 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72367
Localisation: Fortress of Writing
Essaie pas de faire passer ce gag de How I Met Your Mother pour quelque chose de subtil ou difficile...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Fév 2018, 23:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1812
Oui, non pareil, à ce moment, la pub Cracotte Belin c'était du de Palma.
Sinon le grain ouaté de l'image et l'omniprésence des plans larges (sauf dans les twists, du coup la mise en scène est très directrice, il n'y a toujours qu'une seule chose à voir dans le plan, pensé comme une information) ont plutôt contribué à me laisser à l'extérieur du film du film (un peu comme pour Carol de Todd Haynes, qui partage une sorte de dispositif avec le PTA, et une même manière de filmer l'époque-la correspondance du rapport de classe et du rapport amoureux est exactement la même). Pourtant, comme vous l'avez dit, je ne doute pas que l'histoire originale soit très personnelle pour PTA.
Il y a quand-même quelques belles scènes, notamment la rencontre jusqu'à l'arrivée de la sœur, où on sent que le film (et leur histoire) pourrait partir dans une autre direction (mais peut-être s'épuiser plus vite).

C'est d'ailleurs à ce moment-là un excès d'information (le seul du film, et lui-même calculé et écrit) qui aiguille cette liberté, comme si le sexe était une sorte de "buffer overflow" . Le négatif et le complément de cette scène étant la reprise de la robe en l'absence de Reynolds, par les ouvrières, sous la supervision de la sœur, qui identifient trois tâches bien précises à faire (comme si l'idée et la pratique démocratiquew étaient les opposés de cet excès) et sortent du récit après avoir démontré leur aptitude et l'inutilité de Reynolds (qui d'ailleurs ne crée plus de robe à partir de ce moment, sans paraître en souffrir).

Cela m'a aussi un peu gêné que le film ne montre rien du travail d'Alma dans l'atelier, alors qu'elle est apparemment assez intégrée avec les autres ouvrières et partage avec elles la blouse de couturière.

Bizarrement, le film est assez proche du Redoutable d'Hazanavicius (le couple du créateur reconnu mais en panne et de sa muse récalcitrante et collante comme une sorte de surplomb transcendantal, figé dans une crise qui n'évolue pas, au-dessus d'un passé historique qui lui s'echappe. Chacun des ces deux pôles est neutre par rapport à l'autre, qu'il peut pourtant reconstruire).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2018, 17:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4869
Gontrand a écrit:
Elle est aussi sacrément directrice : musiquette, volontairement anodine, de piano-bar de Jon Greenwoord qui ne s'interrompt que dans la dispute centrale.

C'est faux, elle s'interrompt régulièrement, et plusieurs fois avant la dispute centrale.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2018, 17:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1812
Elle est quand-même quasi-permanente (en tout cas avant la dispute).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2018, 18:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4869
Elle est très présente mais je ne suis pas sûr qu'elle le soit plus que dans Magnolia, Punch-Drunk Love ou There Will Be Blood, et surtout, c'est pour contredire le fait que la dispute centrale soit renforcée par l'interruption soudaine de la musique, comme un stratagème.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2018, 18:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1812
En tout cas elle est très présente dans la scène où il l'invite au resto (où elle devient diégétique, un peu ironiquement) , et je crois celle des mensurations, du coup le contraste est particulièrement marqué. Peut-être que cette musique est identifiée au point de vue de Reynolds quand il domine et se pense le seul sujet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Fév 2018, 16:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
C'est formidable, plusieurs jours après il m'en reste une épaisseur vibrante et mélancolique. On parle souvent d'amour de ses personnages, et c'est peut-être le film où enfin PTA porte un vrai regard d'affection sur eux, avec Punch Drunk Love. Le nectar de musique épouse le mouvement et la vie même de son protagoniste, et de la performance d'acteur la plus époustouflante de la décennie. La dernière partie du film est déstabilisante, pas forcément très crédible, mais séduisante dans l'idée et possible avec ces personnages. Et puis c'est un tel déchaînement musical et émotionnel...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Fév 2018, 17:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1666
Je trouve au contraire son regard sur les persos un peu distant...ils sont tous antipathiques et le film ne fait pas grand chose pour les élever. PTA moyen pour moi.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Fév 2018, 19:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
J'ai l'impression qu'on faisait le même genre de reproches à Kubrick (car sur ce point la comparaison a lieu d'être).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Fév 2018, 20:20 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72367
Localisation: Fortress of Writing
Kubrick, ce Godwin Point des cinéphiles.

"N'importeQuelFilmDeKubrick aussi avait été mal acueilli par la critique à l'époque!"

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Fév 2018, 20:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
C'est plus précis que ça, relis donc.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. There Will Be Blood (Paul Thomas Anderson, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 27, 28, 29 ]

Pandor

434

22063

13 Mar 2015, 19:47

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Magnolia (Paul Thomas Anderson, 1999)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

deudtens

17

1511

01 Juil 2009, 17:55

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Master (Paul Thomas Anderson - 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

DPSR

92

6309

23 Déc 2013, 09:13

F-des-Bois Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Boogie Nights (Paul Thomas Anderson - 1997)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

F-des-Bois

18

1126

29 Juin 2010, 08:55

Marlo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Inherent Vice (Paul Thomas Anderson, 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Art Core

41

3341

11 Sep 2016, 12:53

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Punch-Drunk Love (Paul Thomas Anderson - 2002)

Castorp

0

423

10 Avr 2016, 19:32

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Resident Evil : Chapitre final (Paul W.S. Anderson, 2017)

Abyssin

0

428

30 Jan 2017, 10:06

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pompeii (Paul W.S. Anderson, 2014)

Film Freak

5

694

18 Juin 2014, 12:44

Fire walk with me Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Event Horizon (Paul Anderson - 1998)

Blissfully

7

960

28 Aoû 2010, 11:16

Mufti Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Death Race (Paul W.S. Anderson, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

30

2285

15 Déc 2008, 21:34

Mufti Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 15 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web