Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 25 Aoû 2019, 02:10

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 14 Fév 2016, 23:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1525
Image

Les clochards d’un bidonville de Milan sont menacés d’expulsion par un homme d’affaires qui a découvert du pétrole sur leur terrain. Leur ange gardien, Toto, un jeune homme aussi généreux que naïf, parviendra-t-il à accomplir un nouveau miracle ?

Pour moi de Sica c'est Umberto D, un réalisateur proche des plus pauvres, à qui il redonne de la dignité en filmant toute leur misère mais toute leur humanité et leur fierté également. C'est aussi le seul réalisateur dont j'apprécie la période néo-réaliste (Pasolini, Fellini, Visconti feront 1000 fois mieux une fois qu'ils seront sortis de ce carcan), peut-être (probablement) parce que ce qu'il film est en parfaite adéquation avec les moyens mis en œuvre. C'est aussi (surtout) celui qui est capable de transformer un moment d'une tristesse absolue en un instant de grâce incomparable (la scène d'Umberto D où le chien fait la manche, qui reste pour moi l'une des plus belles scènes de l'histoire du cinéma).

Miracle à Milan, c'est la version farce/fable d'Umberto D. Toto, littéralement trouvé par sa mère adoptive dans un chou, est l'ultime optimiste. Il ne croit pas dans la méchanceté des gens, et sa candeur finit par rayonner autour de lui, jusqu'à en faire une figure quasi messianique. La farce/fable monte crescendo tout au long du film, où je ne saurais lister tous les moments magiques que de Sica a (presque) seul le talent de créer: les pauvres qui s'attroupent pour se réchauffer au soleil, les deux magnats qui négocient les prix des terrains...

Il y a du Capra ici (La ville est belle est le seul film auquel je puisse rapprocher Miracle à Milan dans sa capacité à représenter la bonté humaine), du Fellini, du Vigo. De Sica est un grand, un grand parmi les grands.

Jouissif.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2016, 00:01 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12214
Comme le dit si bien Rivette, de Sica mène à Pontecorvo. :wink:

Celui-ci, ça fait une éternité que je dois le voir. Tu donnes bien envie.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2016, 00:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1525
Moi ça fait au moins 15 ans que je l'avais dans ma pile de films non visionnés, après avoir vu tout un tas de films plus ou moins bons c'est la pépite que j'ai fini par trouver!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Sep 2016, 20:14 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12214
Bon ben c'est vu, et j'ai trouvé ça casse-couillissime.

Les 20 premières minutes sont assez somptueuses, entre un noir et blanc de toute beauté, une introduction fabulesque du plus bel effet, et la plus belle séquence du film, les pauvres essayant d'attraper un peu de soleil dans une décharge transformée en squat.

La suite, par contre, se révèle de plus en plus insupportable, entre un Francesco Golisano campant une espèce Passe Partout golmon à qui on a envie de faire bouffer sa putain de colombe, une Brunella Bovo bovine, une représentation des pauvres caricaturale et limite insultante (façon foire aux monstres de plus en plus empesée), un fantastique niais amené à coups d'incrustations laides, et un final Harry Potter con comme la lune.
Et puis ça manque tellement de subtilité : il n'y a pas un moment, au-delà des 20 premières minutes, où cette fable sociale qui te dit "regarde comme je t'enchante le réel et je te montre comment les pauvres sont heureux au milieu de ces porcs de riches" parvient à déroger un peu à son programme pour te raconter un peu d'humanité non calculée.

Restent quelques belles images : ces beaux décors, traversés de part en part par des geysers de pétrole avec une voie ferrée en fond, ces mouvements de foule joliment filmés, ou encore le palais démesuré du gros capitaliste, et la belle scène du thé qui s'y déroule.

Mais dans l'ensemble, je trouve ça ridicule.

Je mets un bel instant gogol qui devrait plaire à Art Core :
https://youtu.be/dPC0xlxNfTI?t=5035

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Sep 2016, 00:21 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23878
Localisation: Arkham Asylum
Castorp a écrit:
Je mets un bel instant gogol qui devrait plaire à Art Core :
https://youtu.be/dPC0xlxNfTI?t=5035


Loool, qu'est-ce que c'est que cette scène de merde ?

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Sep 2016, 09:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19788
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
:mrgreen:
La scène est effectivement gogole mais j'ai pas l'impression qu'elle tranche tant que ça avec le reste si ? Ça a l'air vraiment d'être sur le mode de la fable voire de la farce, non ?

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Sep 2016, 10:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1525
Art Core a écrit:
:mrgreen:
La scène est effectivement gogole mais j'ai pas l'impression qu'elle tranche tant que ça avec le reste si ? Ça a l'air vraiment d'être sur le mode de la fable voire de la farce, non ?

Sorti du contexte du film la scène ne veut rien dire (et peut effectivement paraître ridicule), je ne l'ai pas du trouvé ridicule au moment où elle arrive dans le film. Et oui le film est une fable/farce, les personnages sont donc effectivement caricaturaux, des plus pauvres aux plus riches.

Après je serais d'accord avec Castorp pour dire que les deux points faibles du film sont son casting plutôt faible (particulièrement l'acteur principal) et sa fin assez moche mais que je trouve tout de même agréable dans l'idée. 6 mois après l'avoir vu ça reste l'un des plus beaux films que j'ai vu cette année (et je dois pas être loin des 150-200).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Sep 2016, 20:45 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12214
Art Core a écrit:
:mrgreen:
La scène est effectivement gogole mais j'ai pas l'impression qu'elle tranche tant que ça avec le reste si ? Ça a l'air vraiment d'être sur le mode de la fable voire de la farce, non ?


Ah non, même en contexte, c'est gogol.
Mais bon, juste après, Passe Partout s'envole vers le soleil juché sur un balais avec sa troupe de pauvres (pour retrouver Patrice Laffont, probablement). Ca relativise.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Sep 2016, 10:56 
Ce n'est pas du tout gogol, il ya un écart très fort entre la ratonnade de police et le mouvement de conte de fée, l'irréalité de la fin à la fois annonce et désamorce celle d'Affreux Sale et Méchant" de Scola.


Haut
  
 
MessagePosté: 09 Sep 2016, 11:27 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12214
Gontrand a écrit:
l'irréalité de la fin à la fois annonce et désamorce celle d'Affreux Sale et Méchant" de Scola.


Le problème de la fin n'est pas qu'elle est iréelle, c'est qu'elle est hideuse, surtout. J'ai rarement vu un truc aussi moche.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Sep 2016, 13:10 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4352
Art Core a écrit:
:mrgreen:
La scène est effectivement gogole mais j'ai pas l'impression qu'elle tranche tant que ça avec le reste si ? Ça a l'air vraiment d'être sur le mode de la fable voire de la farce, non ?

Non mais ça fonctionne très bien dans ce film, c'est vraiment miraculeux. Sans le contexte, ça fait gogol.

Miracle à Milan est un pur chef-d'oeuvre, voyez-le !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Sep 2016, 13:12 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12214
Prout Man a écrit:
Miracle à Milan est un pur chef-d'oeuvre, voyez-le !


J'ai vu. Et non. :mrgreen:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Umberto D. (Vittorio De Sica - 1952)

Tom

5

693

30 Nov 2013, 22:03

cergy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mariage à l'italienne (Vittorio De Sica, 1964)

Cosmo

1

883

16 Avr 2018, 22:22

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

jiko

16

1584

29 Sep 2009, 12:22

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Mas des Alouettes (Paolo et Vittorio Taviani, 2007)

Jericho Cane

1

684

10 Mai 2007, 00:27

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Reine des amazones (Vittorio Sala - 1960)

Blissfully

2

1055

09 Avr 2009, 17:04

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. César doit mourir (Paolo et Vittorio Taviani - 2012)

DPSR

13

1154

31 Jan 2016, 21:05

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Awaara (Raj Kapoor - 1951)

Tom

4

727

25 Oct 2013, 20:17

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Repas (Mikio Naruse - 1951)

Blissfully

0

690

26 Nov 2006, 19:14

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Miss Oyu (Kenji Mizoguchi, 1951)

Mr Chow

4

559

21 Mai 2015, 08:31

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Flibustière des Antilles (Jacques Tourneur - 1951)

Blissfully

7

1262

01 Juil 2016, 22:42

Castorp Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web