Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 13 Juil 2020, 11:07

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Mai 2006, 09:54 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 21272
Lol, c'est clair... C'est terrible ces avis péremptoires quand tu aimes pas à base de c'est pour les Bobos, les Bourgeois, les gens peu exigeants....

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Mai 2006, 10:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Le film n'est pas une relecture de Crime et chatiment, les personnages, leur motivation et l'intrigue étant très différents. Allen montre Rhys Meyer lisant un résumé du bouquin. Cela lui permettra de briller lors d'une discussion chez la famille de sa femme et l'inspirera (en partie) pour son projet criminel à la fin. Deux actes qui lui permettront de s'élever socialement. Mais l'univers Allenien n'a rien à voir avec celui de Dosto...Ici on est plus chez le Maupassant de Bel Ami (entre autres).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Mai 2006, 13:57 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Léo a écrit:
The Scythe-Meister a écrit:
Ce film, c'est crime (sans) chatiment chez les bourgeois (et fait par un bourgeois...).

Ouh... ça a dû te démanger de rajouter "pour les bourgeois"...


Même pas, je l'ai rajouté après coup, c'était pour marquer la particularité du film (puisque la différence tient quand même au fait que la motivation est différente et que dans le film de Allen le personnage tue pour garder sa position - donc oui c'est bien "chez les bourgeois").
D'ailleurs je ne vois pas trop en quoi "bourgeois" est méprisant, je suis pas Zad... Bobo oui, mais pas bourgeois...

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Dernière édition par The Scythe-Meister le 14 Mai 2006, 14:21, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Mai 2006, 14:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Jack Griffin a écrit:
Le film n'est pas une relecture de Crime et chatiment, les personnages, leur motivation et l'intrigue étant très différents.


Si on lit bien le livre, la quasi-intégralité du film y est déjà. Pas de manière identique sur les éléments les plus grossiers - quoiqu'il y a des scènes qui sont reprises à l'identique, les personnages des policiers sont les mêmes, la fin est une référence directe, le personnage refait quasiment le crime, ca fait pas mal pour un film qui n'en serait pas selon toi une relecture, mais dans les mécanismes, la manière d'engager l'intrigue, certains personnages secondaires (la soeur de Raskolnikov rappelle la femme du personnage, le frère son ami, et surtout le personnage rappelle un des personnages secondaires dont j'ai oublié le nom, qui apparait aux deux-tiers du roman, un nihiliste par arrivisme). Pour moi, ca tient clairement de la transcription dans un contexte différent, avec des motivations différentes certes, bien plus superficielles (ca tient au propos, mais aussi à une différence de talent dans l'analyse - enfin on peut pas demander à Allen d'être Dostoïevsky non plus). Bien sur que l'univers Allenien n'a rien à voir avec celui de Dostoïevsky, mais n'est-ce pas le propre de la relecture que de retravailler une intrigue ou une pensée dans un autre univers? Surtout quand il y a un siècle et demi d'écart.
Ca ne tient pas juste du détail, c'est présent dans une scène sur deux, voire toute les scènes dans la deuxième moitié du film. Et d'ailleurs je pense que Allen le fait en grande partie consciemment : le héros de matchpoint est un sous-Raskolnikov, qui ne tue pas pour des motifs "hauts" comme le personnage du livre, mais pour une raison superficielle, qui n'a même pas droit à la culpabilité complexe du personnage de Dostoïevsky mais n'est au fond qu'un homme creux. Comme si cet homme, réduit à son apparence sociale, n'était même plus capable de profondeur métaphysique, et réduit Dostoïevsky comme tu le dis à un outil pour l'apparence sociale (autant pour l'atteindre (il lui sert à briller en société) que pour la conserver (en copiant le meurtre parfait du livre)). D'ailleurs l'opéra fonctionne de même, c'est son (pseudo?)amour de l'opéra qui ouvre au départ des portes au personnage - c'est à mon sens une critique du rapport à la culture... Il y a là l'achèvement des critiques et du commentaire social que vous voyez dans le film.
Je crois qu'Allen a fait tout ca volontairement et qu'on ne peut pas le rejeter juste parce que le contexte est différent - ce n'est qu'une apparence. Il y a constamment un dialogue avec le texte, le plus flagrant étant la scène de découverte du crime par l'inspecteur à la fin, qui est une reprise ironique d'une scène identique du livre.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Mai 2006, 14:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Les persos de Match point sont identiques à une partie de ceux de Bel-ami (je crois qu'Allen cite Flaubert dans Manhattan donc pourquoi pas Maupassant). Je pense donc qu'il n'y a pas à chercher du côté de Dosto à ce niveau.
Après je suis en partie d'accord sur les références conscientes à l'enquête en elle même mais pour moi elles sont très ponctuels et isolés. Rhys Meyer n'est même pas un sous-Raskolnikov, c'est quasiment son opposé (leur chemin son inverse: le premier se déshumanise, l'autre parvient à acquérir une humanité grâce à son amour pour -je sais plus son nom).
A mon sens il ne faut pas y voir une retranscription mais quelques clins d'oeils (puis si on commence à relativiser par rapport à Dosto beaucoup de portraits psychos deviennent moins brillants).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Mai 2006, 14:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Jack Griffin a écrit:
Rhys Meyer n'est même pas un sous-Raskolnikov, c'est quasiment son opposé (leur chemin son inverse: le premier se déshumanise, l'autre parvient à acquérir une humanité grâce à son amour pour -je sais plus son nom).


Relis ce que j'ai écris... on ne peut pas limiter la comparaison entre deux personnages à leur destination. C'est justement parce qu'il n'atteint pas la lucidité métaphysique de Raskolnikov que je dis que c'est un sous-Raskolnikov. Le personnage copie quand même volontairement l'acte du personnage du roman... ce n'est pas anodin.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: 03 Juil 2009, 14:14 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 19041
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Arnotte a écrit:
5/6... sans doute 5,5/6 demain. :)

Voilà, 5,5/6, deuxième vision tout aussi jouissive... C'est mine de rien un de mes scénarios préférés de ces 10 dernières années. Pour le reste (casting, mise en scène et opéra crachotant), c'est la grande classe.

Et je me suis rendu compte que Ozymandias... Héhé, je l'avais pas reconnu.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Intérieurs (Woody Allen - 1978)

SwingKid

3

1081

30 Juin 2008, 13:16

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Scoop (Woody Allen - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Janet

47

4895

01 Juil 2008, 23:14

F-des-Bois Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Whatever Works (Woody Allen - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Karloff

42

3406

12 Oct 2009, 12:46

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. September (Woody Allen - 1987)

Le Pingouin

1

464

30 Juin 2020, 06:18

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Wonder Wheel (Woody Allen, 2018)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Abyssin

21

1589

25 Fév 2018, 00:31

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Annie Hall (Woody Allen - 1977)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Zad

64

4549

25 Déc 2016, 16:09

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ombres et brouillard (Woody Allen - 1992)

Blissfully

1

571

15 Jan 2007, 08:09

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Rêve de Cassandre (Woody Allen - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

40

2560

07 Déc 2008, 22:51

sponge Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Crimes et Délits (Woody Allen - 1989)

Le Pingouin

6

1230

30 Juin 2020, 06:21

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Minuit à Paris (Woody Allen, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Baptiste

40

3258

30 Oct 2011, 13:35

Tetsuo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web