Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 25 Nov 2020, 03:21

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 22 Fév 2012, 01:36 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
Mon premier Akerman...

Image

Anna Silver parcourt l'Europe pour présenter son dernier film. En trois jours, de trains en chambres d'hôtel, se déplie le tableau de sa solitude et de ses rencontres.


Gerry avait raison, c'est bien. Pas transcendant, mais malgré son parfum de détresse totale et définitive, et malgré l'austérité terminale d'un cinéma totalement anti-séducteur, le film est un charme à regarder. C'est sa limpidité qui fait son prix : soigneusement évidé, rationalisant l'espace jusqu'à virer géométrique (pleins faces, pleins profils, la caméra ne quitte que rarement ses quatre points cardinaux), l'ensemble se rend calmement disponible à recevoir la voix et les histoires des personnages croisés. Effet frais d'un cachet d'aspirine... Cette "écoute" du film, qui ne concerne pas tant les confidences elle-mêmes (plutôt aléatoires) qu'une façon de retrouver l'essence élémentaire des rapports humains, va de pair avec la sensation d'abandon absolu des chambres d'hôtel vides et toujours renouvelées, ou des trains de nuit offrant, pour plusieurs minutes, la contemplation apaisante du monde à travers leurs fenêtres.

Évidemment, c'est infiniment dépressif. S'il y a une claire dimension autobiographique, qui malgré quelques parallèles mastodontes se révèle finalement plutôt pudique (l'anti-naturalisme du film doit bien aider...), c'est en fait surtout la sensation d'une Europe en crise qui domine - misère existentielle, mélancolie de tout. Le monde a le cafard. Et je trouve ça finalement plutôt joli que les dialogues cliniques bressoniens, qui à chaque début de scène semblent lancer les rails d'un échange à la frigidité morbide, laissent place par leur simplicité crue à des confessions d'une humanité discrète, pâle et abîmée : les monologues sont beaux, pour la plupart.

C'est pourquoi je m'interroge sur un paradoxe qui m'a déjà frappé dans plusieurs films modernes, et qui ici menace aussi par moments : l'impression que le "dispositif" (les voix blanches, les corps fixes, l'espace conceptualisé), qui à la base n'est qu'un système de représentation comme un autre, devienne parfois presque l'outil de la mélancolie du film, une image littérale de celle-ci. Akerman nous fait parfois sentir que les pièces sont vides, les voix éteintes, les mouvements mécaniques... Cela me gêne un peu, car c'est du retournage de veste. Comme si l'atone voix du curé chez Bresson était non pas un moyen de nous atteindre d'une façon singulière, plus purement, mais le simple jeu d'acteur "réaliste", littéral, d'un personnage en dépression ! Il y a un petit truc là-dedans qui me titille, qui me trahit un brin en tant que spectateur, et qui gâche à mon sens certains passages du film, notamment sur la fin.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rendez-vous à Kiruna (Anna Novion - 2013)

Art Core

0

921

18 Jan 2013, 11:43

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Captive (Chantal Akerman, 2000)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Art Core

27

608

16 Avr 2020, 08:46

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Folie Almayer (Chantal Akerman - 2011)

Art Core

0

1052

29 Jan 2012, 23:25

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles (Chantal Akerman, 1975)

Erik Vonk

13

1242

03 Juin 2020, 22:00

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rendez-vous (Ernst Lubitsch - 1940)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

21

1901

15 Sep 2014, 15:59

Nada Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le rendez-vous de septembre (Robert Mulligan - 1961)

Castorp

1

880

23 Juin 2016, 15:48

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Montclare : Rendez-vous de l'horreur (Tony Williams, 1982)

Mister Zob

1

874

28 Juin 2008, 10:46

mannhunter Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rendez-vous l'été prochain (Philip Seymour Hoffman - 2010)

Karloff

0

860

03 Fév 2014, 11:18

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lili et le baobab (Chantal Richard - 2004)

Zad

3

1071

10 Mar 2006, 19:06

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Anna (Luc Besson - 2019)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Qui-Gon Jinn

28

1406

21 Juil 2019, 20:29

Déjà-vu Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 24 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web