Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Nov 2018, 17:32

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 08 Nov 2010, 15:46 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8810
Image

Pendant leurs vacances en Sardaigne, Chris et Gitty rencontrent un autre couple qui va remettre en cause leurs certitudes...

Histoire classique d'un désamour (mais pas à la plage comme pourrait le faire songer l'affiche)... Monsieur est frustré de sa carrière qui ne démarre pas, madame aime mais attend toujours un vrai signe d'affection en retour. Ca dure deux heures et c'est beaucoup trop long et insuffisamment original pour ce que c'est.
2/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Jan 2011, 11:21 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16843
Localisation: en cours...
Oui, mais Birgit Minichmayr a un cul sublime.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Jan 2011, 11:22 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12419
Localisation: No soup for you!
belle affiche je trouve. belle lumière.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Jan 2011, 11:26 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16843
Localisation: en cours...
belle chute de reins, ouaiche.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 09:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18832
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
#RattrapageCannes2016

Rarement vu un film de couple aussi morne, chiant et peu intéressant que celui-ci. Un film de vacances où tout le monde semble se faire mortellement chier, spectateur inclus. On comprend assez aisément la thèse du film, comment exister face à everyone else, comment garder sa spontanéité, garder ce qu'on est profondément face à une certaine convention sociale (réussite professionnelle, enfant etc...) mais c'est fait avec une telle lenteur, une telle mollesse que je m'en suis très rapidement désintéressé.

Il faut dire que les personnages sont assez irritants. Surtout le personnage de la fille, très énervant, que tu as envie de claquer dès la première scène. Espèce de gamine hystérique sans personnalité dont les quelques excentricités te font demander pourquoi le mec ne l'a pas déjà quittée. Lui, justement est plus réussi, plus nuancé, mélancolique, presque dépressif. Il dégage une espèce de mystère, difficile à percer à jour mais qui au moins raconte quelque chose.

Mais ce qui énerve le plus c'est cette façon de ne rien raconter, à l'image de cette fin insupportable où
L'impression que rien n'est sincère, que tout n'est qu'une artificielle exploration du sentiment amoureux. Reste une certaine mélancolie qui affleure ci ou là mais c'est bien peu.

Bref c'est ennuyeux, c'est moche comme un épisode de Derrick et ça m'a énervé plus qu'autre chose tant ça représente une vision du couple et plus largement de l'amour qui ne me parle pas du tout. Pas DU TOUT chaud pour son film de 2h40 en compet à Cannes au pitch nullissime :
Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d'un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l'aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann…



Ça sent la grosse surestimation de quelques critiques à Cannes et une indifférence totale du public et du jury (mais je peux totalement me planter).

1/6

P.S : Merci quand même à PM qui m'a permis de découvrir le film.

_________________
CroqAnimement votre


Dernière édition par Art Core le 10 Mai 2016, 10:09, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 09:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1697
J'étais prêt à le lancer ce soir...ça me refroidit.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 10:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18832
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Il a ses fans.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 10:09 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4394
Art Core a écrit:
Ça sent la grosse surestimation de quelques critiques à Cannes.

ah ah


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 10:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1697
L'édito du dernier Cahiers

Stéphane Delorme a écrit:
Le ratage de la compétition l’an passé, ponctué par une Palme d’or embarrassante à Dheepan, a signé le triomphe des "produits cannois", films faits par et pour le festival, dans une logique d’industrie du cinéma d’auteur, mettant en avant les têtes de gondole du marché. L’annonce du cru 2016 a surpris, en bien. Il a suffi de deux noms : Maren Ade et Kleber Mendonça Filho, deux cinéastes défendus dans ces pages pour leurs précédents films, Everyone Else (2009) et Les Bruits de Recife (2012), que nous nous félicitons de découvrir en compétition et non dans le petit bassin d’Un certain regard. Des erreurs du passé sont réparées : Alain Guiraudie, à UCR pour L’Inconnu du lac, est en compétition avec Rester vertical (le meilleur titre que l’on pouvait trouver au moment où la jeunesse est Nuit debout) et Bruno Dumont, refusé pour P’tit Quinquin, revient avec Ma Loute. Si on ajoute les ultra-rapides Xavier Dolan et Jeff Nichols, on se dit que la sélection a fière allure.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 11:13 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20797
je te trouve très sévère. Le film est indéniablement trop long, mais je trouve qu'il a de vraies qualités d'écriture et d'interprétation. Le mec est dément. Bon, après, je suis surpris de l'accueil du film.

Essaie les bruits de recife, par contre, c'est pas loin d'être fabuleux.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 12:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18832
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui je vais essayer de voir Les bruits de recife, je pense que ça peut bien me plaire.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 13:07 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4394
Art Core a écrit:
Oui je vais essayer de voir Les bruits de recife, je pense que ça peut bien me plaire.

C'est plus dans ta sensibilité, en effet... :)

#TeamMarenAde


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 14:12 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Art Core a écrit:
#RattrapageCannes2016

Rarement vu un film de couple aussi morne, chiant et peu intéressant que celui-ci. Un film de vacances où tout le monde semble se faire mortellement chier, spectateur inclus. On comprend assez aisément la thèse du film, comment exister face à everyone else, comment garder sa spontanéité, garder ce qu'on est profondément face à une certaine convention sociale (réussite professionnelle, enfant etc...) mais c'est fait avec une telle lenteur, une telle mollesse que je m'en suis très rapidement désintéressé.

Il faut dire que les personnages sont assez irritants. Surtout le personnage de la fille, très énervant, que tu as envie de claquer dès la première scène. Espèce de gamine hystérique sans personnalité dont les quelques excentricités te font demander pourquoi le mec ne l'a pas déjà quittée. Lui, justement est plus réussi, plus nuancé, mélancolique, presque dépressif. Il dégage une espèce de mystère, difficile à percer à jour mais qui au moins raconte quelque chose.

Mais ce qui énerve le plus c'est cette façon de ne rien raconter, à l'image de cette fin insupportable où
L'impression que rien n'est sincère, que tout n'est qu'une artificielle exploration du sentiment amoureux. Reste une certaine mélancolie qui affleure ci ou là mais c'est bien peu.

Bref c'est ennuyeux, c'est moche comme un épisode de Derrick et ça m'a énervé plus qu'autre chose tant ça représente une vision du couple et plus largement de l'amour qui ne me parle pas du tout. Pas DU TOUT chaud pour son film de 2h40 en compet à Cannes au pitch nullissime :
Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d'un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l'aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann…



Ça sent la grosse surestimation de quelques critiques à Cannes et une indifférence totale du public et du jury (mais je peux totalement me planter).

1/6

P.S : Merci quand même à PM qui m'a permis de découvrir le film.


J'avais été moins dur que toi à l'époque mais j'ai aucun mal à imaginer que ma note se rapprocherait de la tienne aujourd'hui.
Cette nouvelle nouvelle vague allemande est sinistre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mai 2016, 15:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16680
Localisation: Lyon
Zad a écrit:
Oui, mais Birgit Minichmayr a un cul sublime.


non mais il est tout plat ce cul là !

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Toni Erdmann (Maren Ade, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Art Core

59

3458

27 Avr 2017, 14:22

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. I saw the devil (Kim Je-Woon - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

34

2801

25 Oct 2013, 07:01

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Discours d'un roi (Tom Hooper - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Karloff

40

3592

27 Fév 2012, 11:28

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Faites le mur (Banksy, 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

47

2760

21 Sep 2015, 11:07

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Megamind (Tom McGrath-2010)

Karloff

8

1267

01 Déc 2012, 15:20

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. No et moi (Zabou Breitman - 2010)

DPSR

1

441

25 Nov 2010, 01:18

oncletom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Caen vu par... (Ses réalisateurs - 2010)

_ZaZaZa_

2

706

04 Déc 2010, 15:11

alexandra Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Let Me In (Matt Reeves, 2010)

Film Freak

1

744

20 Jan 2011, 20:06

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hereafter (Clint Eastwood, 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

David Swinton

45

3596

16 Mar 2014, 01:06

Massinfect Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Wolfman (Joe Johnston, 2010)

Film Freak

9

1632

30 Mar 2010, 18:33

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web