Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Déc 2018, 05:01

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 04 Avr 2018, 21:16 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72648
Localisation: Fortress of Writing
Au début, j'ai un peu peur avec la caractérisation express et surtout les dialogues de V1 super didactiques et l'inévitable casting D'UNE ACTRICE QUI PARLE FRANÇAIS AVEC UN ACCENT ET DONC N'APPARAÎT JAMAIS NATURELLE mais l'incident déclencheur arrive très vite et on rentre dès lors dans du film-catastrophe low key et du survival plutôt efficace.

C'est clairement un peu répétitif dans la structure, dans les enjeux et rebondissements et cette exposition succincte révèle que le film ne va rien chercher à raconter (de plus que la lutte de parents pour sauver leur fille) mais ça fait le taf. Il n'y a pas le fond ou la (légère) poésie d'un La Nuit a dévoré le monde mais c'est sympa et ça a même réussi à m'émouvoir.

Mais du coup, j'ai un peu un souci avec la fin.
C'est mignon ce plan final qui inverse la situation, mettant le père dans la bulle, mais le coup du "on est immunisé à cause de notre maladie orpheline", c'est un peu la pirouette facile (et vaguement attendue) qui rend débile le sacrifice de la mère qui m'avait mis la larme à l'oeil (je suis fragile là-dessus) et qui démontre à quel point le film n'a pas "réfléchi" à un sens (il aurait pu y avoir un truc intéressant à développer sur cette catastrophe naturelle qui tue ceux qui ont tué le monde pour ne laisser vivre que la jeunesse).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 09:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18948
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Plutôt une bonne surprise. En fait dès le début je me suis dit qu'on allait vers un remake de La nuit a devoré le monde avec les persos enfermés dans un immeuble, pirouette facile pour faire du genre à moindre coût (même si c'était réussi dans le film sus-nommé). Du coup j'ai été vraiment agréablement surpris de les voir sortir, de voir de vraies péripéties plutôt stylées
traveliing hyper rapide et efficace quand Duris tombe dans la Seine
voire même gentiment spectaculaires
je m'attendais pas du tout à Duris qui plonge dans le vide avec le flic.
Surtout que le film fait son heure et demie syndicale avec un excellent rythme sans qu'on se fasse jamais chier.

Puis c'est assez ludique avec
les émeutes à Montmartre, les mecs bloqués en haut de Notre Dame...
il y a une vraie petite mythologie qui se met en place.

Après totalement d'accord avec FF sur la fin
qui tombe à plat (et que bizarrement j'avais anticipée) et qui rend absurde la mort de Kurylenko et surtout qui fait Deux Ex Machina sorti de nulle part, justifié par rien, sans explication etc....
D'où aussi un scénar quand même faiblard et très série B avec son postulat prétexte et ses éléments laissés en friche
les chiens, le gosse qui fait tomber Duris en scooter, le flingue du filc (mais j'ai un doute, il le prend ou pas, je me souviens plus ?)


J'ai eu très peur avec Duris qui est nullissime dans les premières minutes mais ça s'arrange par la suite et finalement il passe bien.

Donc pas dingue mais franchement pas honteux, entre ça et La nuit a devoré le monde on tient sans problème les deux meilleurs films de genre français depuis plusieurs années (je mets Grave un peu à part).

4/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 10:06 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72648
Localisation: Fortress of Writing
Le gosse qui fait tomber Duris c'est le mec de sa fille justement.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 10:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Postulat de base pas crédible, à savoir le gaz toxique sauf quand il stagne gentiment :

Image
Image

Partant de là, difficile de sa passionner pour l'enjeu qui consiste à récupérer un masque à gaz une, deux, trois fois, ou recharger la batterie une, deux, trois fois.

Le couple de vieux = BORING

Le berger allemand pour faire diversion = vraiment ?

On voit trois films Liam en figurant, bien placé lorsqu'il court de tout son souffle à côté de Duris en mode Guerre des mondes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 10:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18948
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Film Freak a écrit:
Le gosse qui fait tomber Duris c'est le mec de sa fille justement.


Ah j'avais pas fait gaffe, un peu n'imp comme idée.

Sinon d'accord avec Déjà vu, il faut quand même accepter ce postulat un peu débile (et jamais justifié) d'un gaz stagnant qui monte progressivement et qui n'est pas dérangé par le vent. Le remake US sera mieux.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 10:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Art Core a écrit:
Le remake US sera mieux.

Déjà réalisé par Shyamalan : https://youtu.be/GltdSC_5Zzw


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 15:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18948
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Film que j'avais détesté mais bizarrement cette scène me donne envie de le revoir.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 16:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Cette scène est tout à la fois absurde, ridicule, poétique et géniale.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 16:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18948
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui c'est ça, à l'image du film en fait mais sur la longueur ça fonctionne beaucoup moins bien.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 18:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Liam à l’œuvre : https://youtu.be/Z0nVo46jdos


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2018, 23:35 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 702
Déjà-vu a écrit:
Cette scène est tout à la fois absurde, ridicule, poétique et géniale.


Tu résumes bien mais tu oublies "sciemment drôle".
Merci de m'avoir fait reregarder cette scène. Quelle belle simplicité chez Shyamalan, qui prête si joliment le flanc aux sarcasmes. Je n'avais pas noté à l'époque qu'il refaisait presque à l'identique son morceau de bravoure du Village, avec Joaquin Phoenix qui saisit la main de Bryce Dallas Howard.
J'avais croisé cet extrait dans une nouvelle de Hawthorne :""Il n'y a pas d'effroi aussi horrible et aussi déformant que celui qui nous fait craindre de respirer l'air du ciel de peur qu'il ne soit empoisonné, ou de serrer la main d'un ami ou d'un frère de peur que l'affreuse contagion ne l'étreigne."
Shyamalan avait bien saisi cet aspect de peur irrationnelle, et son dispositif marchait très bien, vraisemblable ou pas. Je crois aussi que l'humour du film était tout à fait volontaire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Avr 2018, 11:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
bmntmp a écrit:
Tu résumes bien mais tu oublies "sciemment drôle".

C'est souvent difficile de déterminer ce qui est sciemment drôle dans le film.

Citation:
Je n'avais pas noté à l'époque qu'il refaisait presque à l'identique son morceau de bravoure du Village, avec Joaquin Phoenix qui saisit la main de Bryce Dallas Howard.

En fait cette séquence du Village est rejouée lorsque Mark Wahlberg traverse un jardin pour rejoindre Zooey Deschanel car il préfère prendre le risque de mourir pour être avec elle plutôt que de vivre seul, c'est le moment fatidique de la mise à l'épreuve et du saut de foi qui peut être si beau chez Shyamalan, et celle du vent est surtout hitchcockienne en diable, entre La Mort aux trousses et Les Oiseaux.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Avr 2018, 11:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18948
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Déjà-vu a écrit:
Liam à l’œuvre : https://youtu.be/Z0nVo46jdos


Image

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Avr 2018, 11:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Excellent !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Avr 2018, 11:44 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72648
Localisation: Fortress of Writing
Tom Cruise ain't got shit on my boy.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Swiss Army Man (Daniel Kwan, Daniel Scheinert - 2016)

deudtens

9

728

13 Mar 2017, 23:11

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dans la brume (Sergeï Loznitsa - 2012)

DPSR

3

520

30 Avr 2018, 17:08

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dans la brume électrique (Bertrand Tavernier - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

38

3260

22 Avr 2010, 22:56

Ihsahn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Black Mask (Daniel Lee - 1996)

oncletom

7

782

25 Fév 2009, 01:45

oncletom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. People I Know (Daniel Algrant, 2002)

Zad

8

540

13 Aoû 2008, 15:50

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Daniel y Ana (Michel Franco - 2010)

DPSR

4

741

05 Avr 2013, 18:43

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cellule 211 (Daniel Monzon - 2010)

DPSR

3

559

21 Avr 2010, 20:34

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Enfant 44 (Daniel Espinosa, 2015)

Film Freak

0

585

03 Mai 2015, 22:13

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Moi, Daniel Blake (Ken Loach - 2016)

DPSR

12

1088

27 Avr 2017, 14:26

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The insiders (Daniel Calparsoro, 2016)

Abyssin

1

390

30 Déc 2016, 12:24

jamesjw Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web