Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 25 Avr 2019, 21:03

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 16 Avr 2019, 18:26 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 9566
Image


Né d'un fait divers, le film relate les trajectoires parallèles d'une jeune femme et de la société capitaliste. Parmi deux ou trois choses en commun, la même soumission aux lois de la prostitution


J'aime beaucoup le Godard des années 60 souvent brillant sur le plan formel et bouillonnant d'idées sur le fond. Bon là c'est un peu bordélique et il faut s'accrocher pour tout suivre, le cinéaste n'hésitant pas à passer du coq à l'âne et la narration éclatée passant au second plan. Je lui préfère largement Masculin, féminin mais il y a un côté fascinant dans ce montage pop qui parle autant du capitalisme, du cosmos lors d'une longue tirade dans une tasse de café, de l'urbanisme de la banlieue francilienne tandis que madame tire des pipes et fait des passes avec des jeunes étalons dans une étrange agence de voyages.

C'est surement pas le Godard que je conseillerais aux néophytes, c'est loin d'être le plus accessible, ça joue à fond sur la décontraction narrative et on y comprend rien. C'est plus un patchwork de scènes mais putain qu'est-ce que c'est brillant et rempli de fulgurances. Un vrai film sur le langage servi par un travail remarquable sur les couleurs qui rend le résultat aussi enthousiasmant qu'exaspérant.

4/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Avr 2019, 09:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19335
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'ai lâché au bout d'une heure. Ma femme qui passait par là a eu littéralement un fou rire quand elle a entendu la voix-off zozotante de Jean-Luc qui chuchotte des trucs inintelligibles sur des gros plans de cafés qu'on touille...

C'est vraiment le film de la rupture chez Godard, j'ai pas vu tous ces films des années 60 mais j'ai l'impression que c'est là qu'il commence à lâcher prise sur le récit, sur les personnages et qu'il rentre dans une forme de cinéma collage expérimental (bon j'ai vu qu'il a réalisé Week-end juste après la même année donc c'est pas forcément inscrit dans le marbre). Alors c'est ultra pop, ultra coloré, le plus souvent magnifique dans son espèce d'appel du pied incessant au technicolor du cinéma US mais alors entre donc la voix off chuchoté risible de JL (en mode ASMR comme me le faisait remarquer Marlo), le non récit, les scènes qui n'ont ni queue ni tête, les cartons ultra lourdingues en mode messages politiques, ça m'a rapidement soulé. En fait j'ai un peu l'impression qu'il rate ici tout ce qu'il réussissait dans Masculin Féminin, le charme s'est évaporé et ne reste plus qu'un catalogue d'intentions éreintantes.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Avr 2019, 09:27 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 9566
C'est aussi pas le côté de Godard que je préfère, Made in USA m'avait un peu soulé dans cette veine. Paradoxalement ce sont deux films qui me fascinent par leurs fulgurances mais je préfère son versant narratif des années 60 (Masculin-Féminin, Le mépris).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Avr 2019, 12:38 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17574
Localisation: Paris
Art Core a écrit:
J'ai lâché au bout d'une heure.


A peu près vingt fois plus que ce que j'ai tenu devant son Livre d'images...

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ici et Ailleurs (Jean-Pierre Gorin, Jean-Luc Godard, Anne-Marie Miéville - 1976)

Zad

0

447

02 Sep 2005, 13:27

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. [CM] Jean-Luc Godard

Zad

5

1598

28 Juil 2005, 23:16

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. For ever Mozart (Jean-Luc Godard, 1996)

Baptiste

2

669

16 Juin 2011, 21:34

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vivre sa vie (Jean-Luc Godard - 1962)

Tom

3

929

06 Juin 2011, 15:23

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Gai Savoir (Jean-Luc Godard - 1968)

Zad

0

422

20 Aoû 2005, 14:10

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bande à part (Jean-Luc Godard, 1964)

skip mccoy

7

1009

28 Mai 2009, 06:52

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Film Socialisme (Jean-Luc Godard - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Karloff

32

2606

07 Juin 2010, 20:00

raymond hessel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Une femme mariée (Jean-Luc Godard - 1964)

Tom

0

840

28 Avr 2011, 01:11

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Adieu au langage (Jean-Luc Godard - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Tom

89

10844

27 Aoû 2015, 13:40

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Masculin, féminin (Jean-Luc Godard, 1966)

Mr Chow

1

505

20 Juil 2014, 23:05

Mickey Willis Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web