Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Oct 2021, 06:47

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 19 Oct 2010, 11:56 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
Tssss, c'était l'accent jap.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2010, 13:02 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Marlo a écrit:
Dans le coffret "Cinq films d'Ozu en couleurs" que je possède (je l'ai acheté en décembre, il m'en reste encore trois à voir ... ), il y a un documentaire plutôt intéressant sur le cinéaste. On constate de grosses différences, essentiellement formelles, entre ses premiers films, qui miment le cinéma américain en vogue et où les travellings virtuoses sont légions, et ses films d'après guerre, essentiellement composés de plans fixes et respirant la sagesse.


Il faut savoir qu'à ses débuts, l'ensemble du cinéma japonais était calqué sur le cinéma américain. Ce n'est que pendant la guerre, et avec l'essor des idéaux ultra-nationalistes, que le cinéma japonais s'est orienté vers une identité plus propre. Mais c'est aussi une caractéristique de la culture japonaise, de s'approprier quelque chose d'étranger et d'en faire un objet typiquement local (ex : l'animation et le manga).
C'est le cas d'Ozu, même si chez lui cette conversion a été assez rapide et a commencé avant qu'il ne passe au cinéma parlant. Une de ses influences majeures a été Lubitch. Après il est parti peu à peu dans sa rigueur et ses règles formelles, avec ses plans vides, sa caméra à hauteur de tatami etc... Par exemple il a arrêté de faire des travellings dès qu'il est passé à la couleur, prétextant que c'était incompatible. Pourquoi ? mystère, c'est comme ça...

Marlo a écrit:
Tetsuo, as-tu vu certains de ses premiers films ? Tu en pense quoi ?


J'avais vu quelques courts à la cinémathèque, dont un film burlesque vraiment drôle, Le Galopin je crois. Je sais qu'il a réalisé un jidaigeki que j'aimerai absolument voir, mais c'est vraiment pas facile à chopper. Dans ses films muets, je recommande absolument le célèbre Gosses de Tokyo, qui est en bonus dans le coffret DVD que tu t'es procuré.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2010, 13:05 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Film Freak a écrit:
Tssss, c'était l'accent jap.


Dans ce cas ça donnerait plutôt :

Vu vulez baguéteu ? Sôceu suklée ?

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2010, 13:06 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 19891
Localisation: Paris
Je vais dire une grosse banalité : c'est fou à quel point ses films ne sont pas ennuyant.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2010, 13:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7329
Merci pour ces infos Tetsuo.

Cosmo a écrit:
Je vais dire une grosse banalité : c'est fou à quel point ses films ne sont pas ennuyant.


Peut-être parce qu'on n'est pas toujours en attente de quelque chose (du meurtre, du viol, etc.) en voyant ses films. Tati disait quelque chose de similaire en parlant de son cinéma.
Je ne suis pas dans un état d'hypnose en voyant ses films, je n'ai pas non plus l'impression d'être à fond dans ce que je vois, mais pourtant je ne sens pas les minutes passer, le film pourrait durer 1/2 heure de moins ou de plus que ça serait la même chose .... C'est un peu la sensation que j'ai eu devant "Bonjour" et "Fleurs d'équinoxe".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2010, 13:17 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 21882
Je propose de montrer un Ozu à Film Freak pour apprécier l'universalité du phénomène...

ceci dit, j'adore sans réserve, même si je préfère - sacrilège cinéphile - Kurosawa


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2010, 13:53 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
Déjà que Mizoguchi, ça me gonfle...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2010, 16:30 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 19891
Localisation: Paris
Film Freak a écrit:
Déjà que Mizoguchi, ça me gonfle...


Moi aussi, et pourtant je mets entre 5 et 6/6 aux Ozu que j'ai vus. Honnêtement, c'est vraiment surprenant à quel point tout (TOUT) devrait être chiant dans ses films alors que ce n'est pas le moins du monde. Et puis c'est assez intéressant à analyser, les cadres, le montage, sont super bien foutus, il y a un vrai rythme.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Sep 2014, 22:33 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 18988
Bon Ozu, c'est simple, dès que je vois un film de lui, c'est un chef-d'oeuvre (ses muets, ça vaut quoi ?).
Et ce Bonjour, c'est pareil, 6/6, c'est un délice de chaque intstant.

Tout est parfait : il y a ces décors de carton-pâte horriblement laids (pas un arbre, des maisons de banlieue, un talus vert, des pylones) auxquels Ozu donne une vitalité époustouflante en faisant communiquer chaque élément l'un avec l'autre par le biais du montage. J'ai rarement vu un film aussi rigoureux, avec une telle maîtrise de l'espace. Bonjour, c'est aussi une des comédies les plus réussies de tous les temps, qui prend le temps de poser chaque personnage, de lui donner corps, de le faire vivre au milieu de gags pas forcément toujours fins, mais qui entrent à la perfection en résonnance avec l'ensemble.
Et puis Ozu a tellement à dire sur le rapport à l'autre, aux objets, à la parole... Ce n'est pas du tout un film mélancolique, comme j'ai pu le lire plus haut : il ne parle ni de modernité, ni de changement en des termes critiques. Il les constate, et se rend compte que l'humain sera toujours le même.

Ozu est grand.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 11:01 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Castorp a écrit:
Bon Ozu, c'est simple, dès que je vois un film de lui, c'est un chef-d'oeuvre (ses muets, ça vaut quoi ?).


Pareil, chef-d'oeuvres.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 11:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 6971
Euhhhhhh. Ce film, je l'ai vu au collège. Cela a été un traumatisme. Je n'ai jamais trouvé un film aussi dénué d'intérêt que celui là par la suite. Cela m'a vacciné contre les OZU.

Après j'étais jeune et con et il faudrait certainement que je retente. Je me souviens juste des gags foireux et répétitifs des pets.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 11:17 
Hors ligne
Expert

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2909
Mr Degryse a écrit:
Euhhhhhh. Ce film, je l'ai vu au collège. Cela a été un traumatisme. Je n'ai jamais trouvé un film aussi dénué d'intérêt que celui là par la suite. Cela m'a vacciné contre les OZU.

Après j'étais jeune et con et il faudrait certainement que je retente. Je me souviens juste des gags foireux et répétitifs des pets.


"Bonjour" est clairement pas le meilleur.
Et dans les muets "Où sont les rêves de jeunesse?" est au dessus par exemple. C'est bien de prendre le coffret Carlotta sorti récemment et de les faire dans l'ordre chronologique si tu veux retenter


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 11:32 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Mr Degryse a écrit:
Après j'étais jeune et con


Je confirme.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 11:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
Mr Degryse a écrit:
Euhhhhhh. Ce film, je l'ai vu au collège. Cela a été un traumatisme. Je n'ai jamais trouvé un film aussi dénué d'intérêt que celui là par la suite. Cela m'a vacciné contre les OZU.

Après j'étais jeune et con et il faudrait certainement que je retente. Je me souviens juste des gags foireux et répétitifs des pets.


Si tu t'arrêtes à tes souvenirs de collégien...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2014, 11:40 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
Cantal a écrit:
"Bonjour" est clairement pas le meilleur.
Et dans les muets "Où sont les rêves de jeunesse?" est au dessus par exemple. C'est bien de prendre le coffret Carlotta sorti récemment et de les faire dans l'ordre chronologique si tu veux retenter


La première version d'"Herbes Flottantes" est très bien aussi (mais toujours pas vu la seconde version)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fin d'automne (Yasujiro Ozu - 1960)

Blissfully

4

1427

09 Déc 2013, 10:43

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gosses de Tokyo (Yasujiro Ozu - 1931)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

27

2428

31 Mai 2015, 10:12

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fleurs d'équinoxe (Yasujiro Ozu - 1958)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

22

2550

27 Jan 2014, 10:37

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dernier caprice (Yasujiro Ozu - 1961)

Blissfully

0

1400

19 Sep 2006, 23:54

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cœur capricieux (Yasujiro Ozu - 1933)

Blissfully

0

1244

20 Fév 2007, 23:25

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu - 1953)

Blissfully

14

1579

30 Juil 2013, 16:03

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Printemps tardif (Yasujiro Ozu, 1949)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Bub

17

2408

23 Avr 2011, 00:50

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Goût du saké (Yasujiro Ozu, 1963)

Mr Chow

5

37697

25 Jan 2020, 10:54

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ben-Hur (William Wyler, 1959)

Film Freak

5

1291

17 Avr 2009, 11:12

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)

Vieux-Gontrand

0

219

06 Mai 2021, 11:51

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web