Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Juin 2024, 22:22

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 21 Déc 2007, 01:34 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Image

Les enfants ont peur du noir, mais beaucoup d'adultes aussi !
L'obscurité empêche de voir, on peut alors se convaincre de la présence de bêtes, d'insectes ou de tous êtres malveillants.
Dans le langage populaire, on a des idées noires, on vit dans une misère noire ou encore nous avons de noirs pressentiments...
Cette sensation d'inquiétude rattachée au noit remonte à la nuit des temps. Blutch, Charles Burns, Marie Caillou, Pierre di Sciullo, Jerry Kramsky, Lorenzo Mattotti, Richard McGuire, Michel Pirus et Romain Slocombe, remontant le fil de leurs terreurs, ont accepté d'animer leurs dessins et de leur insuffler avec leur style unique le rythme de leurs cauchemars.


Je trouve que le film évite à peu près tous les pièges du film à sketches collectif, avant tout grâce à la liberté que chacun s'est octroyée, grâce à la non contrainte du format, ces films qui parfois s'entremêlent comme des cauchemars qui marchent les uns sur les autres, avec des techniques graphiques différentes à chaque fois - jamais l'impression de voir la copie de chacun des élèves sur le même calibrage.

La peur du noir donc ou plutôt ses différentes peurs par quelques pointures qui tirent à peu près toutes leur épingle du jeu. Burns et ses obsessions à la Black Hole (à partir d'un sujet antérieur à la bd), la fascinante possession japonaise de Marie Caillou dont certaines scènes sont proprement merveilleuses (encore plus avec son look de poupée toute lisse), les chiens enragés et le running gag absurde de Blutch, le conte inquiétant de Mattotti ou la maison hantée, visuellement impressionnante, de McGuire jouent chacun sur un registre différent de mauvais rêve et explorent chacun un imaginaire riche et poétique. Vraiment très classe et très prenant.

J'aurais bien quelques réserves (la partie de Di Sciullo fait un peu gadget, Guillaume Depardieu devrait en faire ENCORE 10.000 tonnes de plus dans le doublage s'il veut vraiment intégrer le cast voix de Azur et Asmar 2) mais globalement j'ai été enchanté. Ca m'évoque un peu Creepshow dans l'esprit collage de récits-bd horrifiques d'une couleur particulière (et différente donc). Je trouve le défi vraiment parfaitement rempli.

5/6

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2008, 22:41 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8711
Pour quiconque s'acquitte du principe du film à sketches et de l'inégalité que la liberté laissée au style et à l'histoire suppose, le résultat est réjouissant à en tomber par terre. Car même dans la fiction réelle qui peut prétendre aller si loin dans l'obsessionnel, la noirceur et la névrose et surtout de ne rien édulcorer dans ses délires?
Le Charles Burns est sûrement le plus accompli et vraiment 'entier', mais les réussites sont multiples. Entre autres, c'est clairement le meilleur rôle de Nicole Garcia.
5/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2008, 09:32 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 23727
Bien aimé aussi, avec quelques réserves... Je trouve le court de Blutch trop long, les intermèdes vocaux hors propos... J'adore le Mattoti et le court japonisant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2008, 14:17 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8711
Karloff a écrit:
Je trouve le court de Blutch trop long, les intermèdes vocaux hors propos...


Ah ça n'a rien à voir avec l'unité d'épouvante du film, mais c'est assez génial d'en faire un des deux fils rouges. Et puis c'est une autre forme d'angoisse, celle directement liée à soi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2008, 14:28 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 23727
Enfin bon, pour moi, ce n'est pas de la peur


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2008, 12:09 
Hors ligne
Petit joueur

Inscription: 07 Fév 2008, 10:11
Messages: 15
J'espère sincèrement que ce film trouvera son public en salles, c'est un ovni.

Un concours autour de l'édition en dvd de ce film est organisé sur le MySpace http://www.myspace.com/peursdunoir


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2008, 12:55 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
Nous dit l'attaché de presse.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2008, 12:56 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Zad a écrit:
Nous dit l'attaché de presse.


Et elle a raison! :)

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2008, 13:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2005, 21:39
Messages: 3304
Léo a écrit:
Zad a écrit:
Nous dit l'attaché de presse.

Mais arrêtez avec ça ! Vous croyez que les attachés de presse ont que ça à foutre ? Zad enfin...


Enfin Athomedia a fait beaucoup de forums différents pour promouvoir le film et le Myspace.
Mais c'est pas grave, c'est pas envahissant, un post comme ça en passant...

_________________
Pré Carré


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Fév 2008, 21:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
Le projet m'intriguait, j'ai pas été déçu.
Bon c'est le segment de Charle Burns que j'ai trouvé magnifique. Au départ je pensais que le projet tenait en différentes version autour de la peur du noir, de l'obscurité proprement dite. Mais ce n'est pas tout à fait juste, c'est véritablement une question de couleur.

Le noir et blanc est magnifiquement utilisé, le noir c'est la peur, le trauma, l'affect, le refoulement de l'élément qui provient de l'enfance. Burns est celui qui utilise le mieux la nuance entre le noir et le blanc...les moitiés de visage en noir, le côté sombre. Le segment de Burns est une merveille.

Les autres parties sont intéressantes, mais moins enivrantes, le sujet y est moins bien incarné, il habite moins la matière. Elles sont racontées de manières plus simples.
Cela dit l'ensemble reste extrêmement intéressant et dérangeant (un père et son fils étaient dans la salle, ils sont sortis au bout de cinq minutes... rien de gentil là dedans, que du sérieux). Dommage que le tout manque un peu d'unité.

4/6 et 5/6 au segment de Burns.

Je vais relire Black Hole ce soir.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Fév 2008, 23:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2007, 09:31
Messages: 4656
Bien obligé d'étudier ça au cas par cas. Dans l'ensemble c'est plaisant si on s'intéresse aux expérimentations gentilles, mais c'est rarement bien abouti.
Le Burns : le plus abouti justement, mais le cell shading fait un peu désincarné et ne s'accorde pas à merveille à son univers graphique.
Le japoniaisant (Caillon) est vraiment bof bof.
Le troisième (Mattoti), je crois que j'ai dormi, n'en suis pas sûr pour autant. Sympa.
Le quatrième, mon préféré, inventivité graphique réjouissante autour de l'exploration d'une maison.
On n'oublie pas les fils conducteurs, celui de Blutch est tellement glauque que c'est comique, mais c'est quand même pas super fouillé. C'est à mort répétitif, quoi.
Et les atermoiements de Nicole Garcia, c'est du petit lait.

4/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Jan 2009, 22:29 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
premier essai ce soir et je me suis pas mal emmerdé, je ne comprends pas bien pourquoi, du coup j'ai arrêté le massacre, je reprendrai plus tard, p-ê

en fait c'est la longueur insupportable du segment de burns qui m'a découragé, ça et son animation hideuse, et son doublage catastrophique, et son scénario surbalisé, genre black hole sans la subtilité... il me semble en plus que la narration (cette voix-off de cartouche bd, bah oui, je trouve ça absurde de l'utiliser telle quelle au cinéma, c'est lourd, c'est empesé, ça donne l'impression que l'image n'est pas capable de se suffire à elle-même) et la mise en scène n'ont pas du tout été pensées pour le cinéma, je ne vois pas bien ce qui justifie l'animation ici, surtout vu comme elle est lourde et comme le projet esthétique me semble foireux.

Ce plan, par ex, est bien représentatif des laideurs du film :
Image

je le trouve hideux, personnellement, la gestion de l'animation de la tête indépendamment du corps, tout est lourd et lent et raide, c'est vraiment, vraiment pas beau.

les petits gimmicks de blutch ont l'air vaguement marrants, après une fois encore je trouve que l'animation ne se justifie pas, quand tu as vu par ex la course des chiens dans Valse avec Bashir, franchement c'est sans comparaison. Donc voilà, une fois encore je trouve ça guindé et pas terrible, et terriblement mou, de toute façon c'est fréquent que je trouve l'animation française molle.

et puis toujours cet énorme problème de son dans l'animation française, ces voix surmixées mises en avant, cet espèce de son sous cloche, complètement plat, tellement aseptisé, tellement mou, tellement désincarné.

hum, voilà, j'y reviendrai p-ê plus tard, p-ê dans de meilleures dispositions, c'est bien que ce soit des courts métrages.


(ah oui, j'oubliais les trucs vaguement abstraits bichromes ultra-basiques avec la voix de nicole garcia et des espèces de blagues de salon... bah c'est nul)


(ps : j'oubliais le déjà naze générique de début façon générique clignotant d'une émission de canal...)

_________________

*


Dernière édition par Zad le 07 Jan 2009, 22:36, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Jan 2009, 22:33 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Mais c'est la qualité de ta capture qui est moche!

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Jan 2009, 22:35 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16802
Localisation: en cours...
lol

je vais éditer ça

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Jan 2009, 22:51 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8711
Zad a écrit:
lol

je vais éditer ça


Mais pourquoi tu vas voir ça aussi...

Alors que là y a Twilight qui sort, de l'autre côté du lit sur le fminisme post-moderne, Diamant 13 dans seulement deux semaines...

Ah tu te gâches la vie, parfois.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Enfances (Film Collectif, 2008)

Mickey Willis

0

1138

26 Mai 2008, 12:53

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Destricted (collectif - 2006)

DPSR

9

1944

14 Mai 2007, 12:09

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. New York I love you (collectif - 2009)

DPSR

3

1552

17 Avr 2010, 18:05

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 7 Jours à la Havane (Collectif - 2012)

Art Core

4

1692

09 Juin 2012, 20:44

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fantasia 2000 (Collectif, 1999)

Film Freak

2

1438

30 Juil 2016, 12:44

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Laissez-les grandir ici ! (collectif, 2007)

Zad

2

1406

04 Mai 2007, 17:41

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fantasia (Collectif / Studios Disney - 1940)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

26

3831

28 Avr 2014, 08:25

karateced Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Jours d'hiver (Collectif / Kihachirō Kawamoto - 2003)

Tom

0

1378

12 Nov 2012, 00:25

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Été de la peur (Wes Craven - 1978)

Blissfully

3

1568

23 Déc 2007, 11:38

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Voyage de la peur (Ida Lupino, 1953)

Art Core

0

345

25 Jan 2023, 12:53

Art Core Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web