Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Juin 2024, 18:49

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
MessagePosté: 11 Mai 2015, 14:18 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Art Core a écrit:
Ça donne envie de créer des topics de films pour venir remplir les catégories :mrgreen:.

Tout à fait ! D'ailleurs si quelqu'un veut se faire l'intégrale Émile Reynaud pour remplir ma catégorie "Pré-cinéma" toute vide...

Citation:
Après je sais pas ce qui est prévu mais je pense que une foi terminé le post de recherche serait plus pertinent en message épinglé de la section critique

Ah oui si tout le monde est d'accord c'est justement l'idée, de le poser là-bas pour que ce soit une façon parmi d'autres d'explorer les topics critiques. Mais pas avant que le listing/rangement soit achevé (et malheureusement, vu le nombre de film et la difficulté à trier les 25 dernières années, ce sera pas avant quelques mois).

Citation:
Sweet Movie (Dusan Makavejev, 1974) alors que tu précise que c'est un co-production franco-canadienne avec des acteurs français ou canadien et dont seul le réalisateur est serbes. Alors que dans des films américains aux réalisateurs étrangers c'est noté que c'est américain.

En fait là-dessus, j'ai d'abord essayé de me poser des règles intransigeantes, puis j'ai laissé tomber : ça me semble par exemple bizarre de sortir les films de King Hu de la lignée des wu xia pian hong-kongais, à laquelle il participe très activement par ses films, sous prétexte que ceux-ci ont été réalisés à Taïwan lorsqu'il s'y est exilé... Donc c'est un peu au feeling, selon que ça permet ou pas de bien donner à voir les mouvances. À moins que le réalisateur ne s'y transforme (comme Renoir aux States par exemple), je garde plutôt la nationalité du réal.

Pour Sweet Movie, c'est le premier film d'exilé de Makavejev (le chef de file de la Vague Noire), qui est un peu symboliquement le point d'orgue / le chant du cygne du mouvement, un aboutissement du travail fait en Serbie - car c'est un film volontairement plus choquant que le précédent qui lui a justement valu la censure totale chez lui. Du coup je sais pas si ça aurait grand sens d'en faire un film canadien, le casting étant par ailleurs très international... Mais ça se discute, évidemment. Pour te répondre bien, faudrait que j'ai vu ses films (celui-ci comme ses précédents), et malheureusement ce n'est pas le cas :| .


Merci en tout cas tous les trois pour vos encouragements !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Mai 2015, 16:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 3702
Merci Tom je regarde ça au boulot demain


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mai 2015, 16:06 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Bon, je trouvais qu'on s'y perd un peu dans cette liste de catégories, j'ai essayé de voir ce que ça donne avec des images pour mieux reconnaître les périodes d'un coup d’œil quand on se ballade sur la page. Après c'est peut-être moins lisible, plus ramassé (donc ça peut perdre), et les titres de catégorie sortiront plus à la recherche...

J'ai essayé sur le cinéma premier et les avant-gardes pour l'instant.

Inception-procrastination : procrastiner pour ne pas avancer le topic de procrastinage.


TeLeTuBiieS a écrit:

En fait j'avais mal lu, je pensais que tu parlais du rangement du film dans les courants (dans "vague noire"). Sur les pays seuls effectivement tu as raison, je le bouge.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mai 2015, 17:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 7894
C'est classe et ça donne envie de regarder les films !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mai 2015, 17:55 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Cool, juste l'autorisation que j'attendais pour me faire l'intégrale !

Ah bravo Mickey.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Mai 2015, 10:15 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Bon, ayant envie d'achever ce truc pour passer à autre chose, je me mets au tri des années du cinéma contemporain (1980-2000). Bien que n'attendant pas 36 000 réactions, les années dont je vais parler ici sont celles dont vous avez vu les films, d'ailleurs souvent plus que moi. Et comme le partage des catégories avait soulevé des réticences, je vous livre mes propositions avant de commencer (pour résumer : si vous n'êtes pas d'accords dites-le maintenant, parce que j'irai pas m'amuser à tout re-trier une deuxième fois derrière).


Les catégories actuelles sont :

- Nouvel Hollywood (1967-1979)
- Néo-classiques américains (80'-00')
- Néo-classiques internationaux (80'-00')
- Cinéma B et bis contemporain (80'-00')
- Maniéristes et post-modernes (80'-00')
- Héritiers du cinéma moderne (80'-00')
- Naturalistes (70'-00')
- Sensoriels (00'-...)

Je vais renommer cette dernière catégorie ("Sensoriels") pour éviter l'auto-citation, et simplement y mettre les cinémas dont l'approche esthétique n'est pour l'instant rangeable nulle part ailleurs, et pour laquelle rien n'est théorisé : les derniers Malicks, Noé, Kawase, etc. Bien que j'hésite à le faire, il ne serait d'ailleurs pas absurde d'y ranger aussi, dans un segment dédié, certains blokbusters US récents dont la mise en scène n'a pour la plupart des films absolument plus rien de classique.

Si vous avez besoin de détails sur où seront rangés les quelques courants reconnaissables de la période, ou si vous voulez en débattre, n'hésitez pas.


Segmenter les néoclassiques américains :

J'hésite sur la façon la plus parlante de segmenter cette période.

- "Par genre" ça me semble foireux : une trop grande majorité de drames et de comédie dramatiques. Je vois peu de genres ayant réellement travaillé durant la période : le film catastrophe, le buddy-movie, et plus tardivement le teen movie et le film de super-héros. J'en oublie ? Le reste me semble tenir plutôt à des films rattachables à la série B (par leur budget, par l'esthétique qui en découle), même si la disparition des cinémas de quartier rend ce partage un peu difficile et arbitraire.

- Une autre solution serait "Par ère politique", un truc que j'ai déjà croisé quelques fois, car ça recoupe en partie des styles et approches : cinéma sous Reagan-Bush Sr., sous Clinton, et sous Bush Jr. (≃ post-11 septembre). En essayant de voir ce que les films peuvent avoir en commun et en arrangeant un peu en conséquence, bien sûr, sans religieusement respecter l'année des découpes.

- J'étais un temps séduit par l'idée d'une découpe liée aux effets spéciaux, mais j'ai l'impression que le temps qu'ils aient réellement investis profondément l'esthétique des films (le temps qu'ils aient modifié la nature de l'image et la façon de filmer), on est déjà dans les années 2000...


La question des cinémas populaires :

Dans la grosse partie précédente ("autre cinémas d'après guerre"), j'ai une catégorie qui permet d'intégrer tous les films un peu "flottants", formellement transitionnels ou désinvestis, qui ne me semblent participer à aucun mouvement esthétique de l'époque. J'hésite à faire la même chose ici, car j'ai du mal à voir quelconque démarche néoclassique en France, par exemple...




Voilà, si vous avez un avis, ou si ce rangement semble foireux à certains, qu'ils parlent où se taisent à jamais, etc.

Je pensais au départ trier la chose jusqu'en 2005 (date de création du forum), mais les années 2001-2005 explosent tellement en nombre de topics, et surtout en films qui n'ont déjà plus grand chose à voir esthétiquement avec se qui se fait avant, que je vais peut-être pas aller plus loin que 2000 du coup ; on verra.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mai 2015, 12:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
On sent vraiment que tu ne l'aimes pas celle-là Tom...
Citation:
Image
Crise de l'esthétique du code, premiers maniéristes, académiques, actor's studios, genres en questionnement...


Que des termes utilisables négativement régulièrement


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mai 2015, 16:27 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Oh pour le coup c'est la scène du film que j'aime bien - et c'est une image forte de déconstruction des icônes, la blonde défigurée/rasée qui se déguise pour reprendre son rôle...

Tu as un peu raison (j'ai peu d'amour pour l'actor's studio, je pensais pas que c'était généralisé par contre), mais les proto-maniéristes hollywoodiens, si tant est qu'on peut en compter une fois sorti du mélodrame flamboyant, j'ai plutôt tendance à les kiffer.

Bon sinon, personne pour la découpe à opérer dans le hollywood 80-90 ? Je rame.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2015, 06:40 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 36022
Localisation: Paris
Je sais pas si je réponds à ta question, mais la découpe politique est une bonne idée.

REAGAN/BUSH 1: premiers blockbusters de l'Amerique triomphante post-Watergate/Vietnam (Rambo 2, etc.). Émergence de Bruckheimer et de Scott. Ère du clinquant. Époque des pires films des grands cinéastes (Spielberg, Scorsese, etc.). Triomphe d'Amblin.

CLINTON: les indépendants, de Soderbergh à Tarantino, en passant par Miramax, Kevin Smith, etc. Blockbusters de Bay et Emmerich, etc.

BUSH 2: tout le ciné post-11-Septembre avec un max de films en mode années 70: Munich, Good Night and Good Luck, The Insider (oui je sais c'est 1999), Syriana, etc... Plus, comme un contrecoup, la résurgence de la fantasy: LOTR, Potter, etc.

Et on pourrait presque ajouter Obama. Le premier IRON MAN sort en 2008 et on passe en mode super-héros et mega-franchises.

Je sais pas si ça aide, tout ca.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2015, 07:33 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Ah non ça m'aide, c'est cool !

Je me demandais à la base si au sein de ça je pouvais faire émerger les quelques genres parlants de la période dans la découpe, mais je suppose qu'ils traversent plusieurs périodes, même si on est pas obligés de coller pile aux dates des mandats en rangeant les films (au contraire). Merci en tout cas, ça me rassure sur la pertinence de ce segmentage-là !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2015, 20:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2013, 15:21
Messages: 2545
Localisation: Le Zócalo
J'ai l'impression qu'il manque Mort à Venise dans la liste des films ritals...

Sinon merci Tom pour ce topic bien pratique.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2015, 20:30 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11667
Ah effectivement ! Merci c'est corrigé, hésitez pas tous si vous croisez un absent.

Faudrait que je m'y remette.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Meilleurs théoriciens et critiques actuels

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Tom

85

9206

06 Avr 2014, 10:57

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La recherche de critiques ciné sur Google...

Delirium Tremens

3

1555

28 Oct 2005, 16:20

Stella Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Recherche de critiques du film Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme

scienezma

13

1291

12 Sep 2019, 03:16

scienezma Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web