Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 04 Mar 2024, 19:02

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'Arc (Kim Ki-duk - 2005)
MessagePosté: 27 Oct 2005, 15:02 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
En attendant son prochain film dans 15 jours

Image

Le pitch d'allociné parce que j'aime pas les pitches:

Un vieil homme vit avec une jeune fille qu'il retient loin du monde, sur un bateau en pleine mer. Il compte l'épouser lorsqu'elle aura 17 ans. Les pêcheurs, de passage sur l'embarcation, ne manquent pas de remarquer la ravissante jeune fille, toujours farouchement surveillée par son protecteur. Mais, les rêves de mariage de ce dernier tournent à l'obsession lorsque s'éveille chez sa promise un intérêt pour un jeune homme de la ville...

C'est pas mal même si inégal. D'abord il y a, je trouve, toujours ce réservoir poétique qui semble inépuisable film après film, et qui fait de Kimki un peu le Géo Trouvetout du genre avec toujours des jolis machins qui trainent: l'avenir révélé au bout d'un arc, la balançoire au-dessus de l'eau, les fauteuil disposés autour du bateau, la main du vieux qui vient chercher le bras de la jeune fille chaque matin...il y a des symboles, parfois appuyés, parfois très, mais un peu comme dans ses autres films finalement, le ton naïf permet de faire passer ça (à part quelques bourrelets).

Le garçon joue avec son univers, se sert autrement de ses hameçons, reprend l'actrice (super mignonne) secondaire de Samaria pour d'abord lui coller le même sourire, mais ensuite pour voir ce qu'il cache. Les scènes de tension dans le film sont souvent les meilleures, contrairement à d'autres, avec musique de resto parfois envahissante à la clef (alors que certaines choses sont pas mal), plus momolles et maladroites.

Le film a ses hauts et ses bas, le cheminement des personnages est parfois à la limite de l'incohérence, mais il me reste une jolie impression, meilleure que dans son récent Locataires, très beau visuellement, très poétique, mais aux figures lourdingues et complaisantes.

Ca sort début décembre.

3-4/6

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Arc (Kim Ki-duk - 2005)
MessagePosté: 18 Déc 2005, 14:46 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
La vraie critique ici pour ce film sorti mercredi:
http://www.filmdeculte.com/film/film.php?id=1156


Image

BROKEN ARROW

Avec son appétit de stakhanoviste, Kim Ki-duk accouche parfois du meilleur (Adresse inconnue, Printemps, été, automne, hiver… et printemps, Samaria), malgré quelques sautes de tension (le lourdingue Bad Guy, ou dans une moindre mesure, le récent Locataires, joliment troussé mais parfois maladroit). L’Arc se situe entre ces deux tendances, inégal mais assez plaisant. Une fois de plus, le Coréen turbulent se fait Géo Trouvetout de la poésie: l’avenir révélé au bout d’une flèche, les fauteuils disposés tout autour d’un bateau et dirigés vers l’onde infinie, une balançoire au-dessus des vagues, ou le rituel d’une main, tombant du lit pour caresser un bras qui, jour après jour, se dérobe de plus en plus. Friand des histoires d’amour tordues, Kim Ki-duk se penche ici sur une relation ambiguë, celle d’une jeune fille quasi muette et de son mentor bienveillant, un lien qui fluctue entre syndrome de Stockholm et révolte adolescente, geste de tendresse et collier de perles arraché. C’est en partie dans ces moments de tension que L’Arc prend de l’ampleur, peignant avec talent les chimères déçues de l’un et l’éveil sanguin de l’autre.


Image

LA ROSE ET LA FLECHE

Pendant ce temps, Kim Ki-duk, en terrain bien connu, s’amuse avec ses figures. Cette samaritaine dont le sourire faisait l’énigme du film du même nom arbore une même lumière sur son visage, à ceci près que cet éclat semble se faner au fil du récit. Les hameçons, eux, trouvent un tout autre usage que dans L’Ile. Mais une chose ne change pas: l’isolement sociétal et utopique finit par prendre l’eau, dans un monastère ou comme ici sur un bateau isolé. Les liens silencieux finissent par se rompre, l’autre monde dévore tout. Le réalisateur use et abuse de symboles, au point, parfois, de frôler la sortie de piste, voir quelques revirements peu convaincants de ses protagonistes ou des images un peu appuyées. Mais sa triste poésie demeure, celle des naufrages lumineux et des promises en fuite, celle d’un vieux qui bande son arc devenu impuissant, substitut sexuel et instrument de musique dont le son retiendra peut-être sa sirène. "Force et beauté sonore – comme un arc tendu… je veux vivre ainsi jusqu’à mon dernier souffle". La corde au cou ou libéré par les vagues.

4/6

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Arc (Kim Ki-duk - 2005)
MessagePosté: 18 Déc 2005, 14:46 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Et un gros plan pour savoir (presque) tout sur Kim Ki-duk:

http://www.filmdeculte.com/coupdeprojo/kimkiduk.php

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Déc 2005, 20:40 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:37
Messages: 893
Prévu demain soir pour moi !
Je te sauve du bide, là, Bliss...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Déc 2005, 21:09 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
-K.Y.- a écrit:
Prévu demain soir pour moi !
Je te sauve du bide, là, Bliss...


Ah mais je me sentais bien là dans ma conversation à moi-même...mais merci :mrgreen:

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Déc 2005, 21:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Juil 2005, 10:10
Messages: 565
Localisation: au salon de l'agriculture
Blissfully a écrit:
-K.Y.- a écrit:
Prévu demain soir pour moi !
Je te sauve du bide, là, Bliss...


Ah mais je me sentais bien là dans ma conversation à moi-même...mais merci :mrgreen:


Je l'ai vu hier, c'est pas le meilleur de KKD, il aurait pu faire plus court, eviter de coller la même musique partout. Enfin les amateurs du réal ne seront pas deçu par l'arc c'est deja ça.
4,5/6

_________________
Cliquer pour voir le spoiler

panel


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 4:30 (Royston Tan - 2005)

Zad

3

1444

20 Juil 2006, 21:24

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Saw (James Wan - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Mufti

17

3402

08 Mar 2006, 12:18

F-des-Bois Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Red Eye (Wes Craven - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Jericho Cane

46

6166

12 Fév 2006, 15:04

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Piège de feu (Jay Russell - 2005)

Cosmo

2

1245

26 Déc 2005, 11:37

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Be With Me (Eric Khoo, 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

41

4459

06 Oct 2016, 19:21

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Elektra (Rob Bowman - 2005)

Karloff

5

1508

01 Sep 2010, 10:07

JeeB Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Alone in the Dark (Uwe Boll - 2005)

Blissfully

1

1137

01 Juin 2006, 01:42

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Don't come knocking (Wim Wenders - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

juLILO

41

5081

19 Fév 2021, 15:42

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Angel-A (Luc Besson - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 7, 8, 9 ]

karateced

133

14264

24 Fév 2006, 16:04

Mufti Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Revolver (Guy Ritchie, 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

16

2724

31 Aoû 2010, 14:32

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Art Core, deudtens et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web